lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres. Mar 23 Juil 2013 - 18:06

Toi, tu te lèves le matin. Pas réveillé, tu mets du temps à émerger. La grande horloge annonçait sept heures. Tu râlais. Tu ne voulais pas te lever, mais manque de choix tu obéis aux caprices de Big Ben. Pointant le bout de ton nez tu te lèves. Tes cheveux roux sont en pagaille, comme les fleurs oranges d’en face. Mais ça tu t’en fiche. Tu files vers ta salle principale. Première chose : Tu prends un cigare et tu vas à ta fenêtre tirer des lattes, tranquillement. Ce n’est pas le tout mon petit gars mais tu devrais aller chercher du travail si tu ne veux pas te retrouver encore avec un huissier sur l’dos ! Ah, ça y est, tu te décides. Prenant ton courage à demain, tu vas à la salle de bain. Tu te laves et tu t’habilles d’une manière assez classe. Costard à deux sous plutôt ! Bref. On ne dira rien sur la manière dont il est habillé et coiffer sinon je vais encore me prendre une bouteille de whisky dans la face. Monsieur se dépêche et sort de chez lui.

Te voilà dehors, ah mais tu as oublié quelque chose. Merde. Tu remontes chez toi et tu reviens après avoir été chercher les C.V. que tu as rédigés comme tu as pu à la main. C’est écrit assez proprement, ça devrait le faire. Tu te diriges au pas de course dans le centre-ville. Tu es pressé. Bien que les gens doivent être habitués, ils te regardent. Ta couleur de cheveux, ton odeur et tes gestes sont remarquables. On alors c’est que les gens sont masos’. Passant ta main dans tes cheveux à la façon Loréal pour dégager ton visage et tes yeux verts, tu vas dans une, puis deux, puis plein de boutiques pour te faire recruter. Et encore merde. Tu n’y arrives pas. Pas assez compétent. Pas assez cultivé. Ton physique les dérange…Quoi ?! Ils n’ont jamais vu de blonds vénitien ou quoi ? Ce comportement t’agaces. Au bout de la 10ème boutique, toujours rien, tu soupires et commences à t’énerver. Pour te détendre, tu sors un nouveau cigare et tu fumes encore. Nouveau soupire, mais de bien-être. Ça fumer, tu aimes, mais ceux qui critiques ses effets ne peuvent pas connaître l’extase à la première bouffée.

Tu abandonnes pour le moment, tu en as marre. Et puis tu vas t’asseoir quelque part où l’on peut te laisser décompresser en paix. Tu déposas tes Curriculum Vitae à côté de toi, mais *pouf* le vent souffle. On pourrait croire qu’il fait ça pour t’embêter. Tu te mets à Gueuler et à jurer dans un langage peu élégant et qui attire l’attention. Il regarda tout le monde avec des yeux noirs et ramassa les feuilles, jusqu’à trouver la dernière sous le pied d’une personne. Ne sachant pas qui c’est, il s’en fiche et veut que récupérer son manuscrit et lui demande de manière nonchalante :

-Vous êtes sur une de mes feuilles là, poussez vous…Lança-t’il, avant de se redresser et de voir que c’est une femme. Il finit par adoucir son regard et s’excusa platement : Pardonnez moi.

J'écris en #cc9933
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres. Mer 24 Juil 2013 - 4:55

D'après ses espions sur le continent, une des règles imposées par la société textile Rayes n'avait pas été respectée. Les dirigeants avaient employé des jeunes enfants (filles et garçons) pour des salaires de misères ! C'était inacceptable !!! Katharina était furieuse. Ses produits ne sont peut-être pas bon marché mais ils respectent tous les certificats de fabrication, elle a même eu un brevet pour cela. Incognito, sans que personne ne soit au courant, elle a fait le trajet jusque là-bas pour mettre les points sur les '-i' à ses escrocs. La jeune femme avait prévu qu'un cas comme celui-ci arrive. Alors après s'être occupée personnellement de ces personnes là, elle envoya des lettres à tous les autres services de production qui étaient sous ses ordres. Ce papier disait que si ils se mettaient à faire pareil, elle n'hésiterait pas à faire, à nouveau, le déplacement pour se charger de leur compte. Evidemment, c'était écrit dans les règles de l'art et de manière subtil. La grande patronne avait une réputation à tenir. Elle donna une petite rémunération aux familles dont les enfants avaient travaillé dans ses entreprises. Elle s'est même rendue dans leurs piètres demeures pour s'excusé personnellement au près des bambins.

Après s'être excusée on ne sait combien de fois, la jeune héritière était retournée à Londres pour s'occuper du reste de ses affaires. En revenant à la capitale, elle avait fait courir une rumeur sur ce qui s'était passé là-bas, en Europe. Au vu de ses actions, la popularité de la société allait monter en flèche. Katharina prévoyait de se reposer un peu mais le destin en décida autrement ... A peine, avait-elle mis un pied en dehors du carrosse qu'un de ses domestiques lui apporta une lettre en disant que c'était important. Important ? Certains n'ont pas les mêmes priorités qu'elle apparemment ! C'était une invitation chez un duc dans les quartiers Sud de Londres. Etant donné que c'est un de ses partenaires, la jeune femme se faisait un devoir d'y aller.

A l'aide de Maria, la jeune fille échangea sa toilette du voyage par une somptueuse robe noire et blanche. Elle était longue et dessinait parfaitement les courbes de la demoiselle. Les manches retombaient sur le début de ses bras. Le tissus noir longeait les hanches de la fille puis s’élargissait au niveau du basin pour laisser apparaître différents pans de couleur blanche. Katharina mit ses bottes noires à lacets blancs avec des talons de onze centimètres. La gouvernante avait fait une demi queue à sa maîtresse et ramené quelques mèches sur son front et le long de son visage. Un maquillage léger permettant de mettre en évidence le bleu de ses yeux fut réalisé par Maria. Après quelques dizaines de minutes, elle fut prête et prit le carrosse pour se rendre à South London, chez son ami le duc.

Lorsque Katharina arriva, elle fut reçue comme il se doit par le majordome de la maison. Avec les autres invités, ils parlèrent de politique, des différents meurtres commis, des groupes de mafieux qui se trouvent dans la capitale. Bref --" Que des conversations ennuyantes car l’héritière n'apprit rien d’intéressant ni de nouveau. Au bout d'un moment, elle prétexta qu'elle était fatiguée, son voyage l'ayant fatiguée. Ce qui n'était qu'à moitié faux, vu qu'elle revenait, il n'y a même pas 24h de son escapade sur le continent. Quand elle sortit du manoir, son cocher l'attendait mais elle lui demanda de patienter un moment, elle voulait prendre l'air avant de rentrer à la maison. Celui-ci ne pu qu'accepter vu qu'il n'avait rien à dire.

La jeune femme décida de se balader dans le quartier, écoutant les conversations pour apprendre de nouvelles choses et pour voir si sa rumeur circulait bien. Dans les temps présents, il n'y avait vraiment aucun soucis à se faire tout allait pour le mieux. Elle réfléchissait à son nouveau plan pour booster les bénéfices de la société quand elle fut interrompue par la voix de quelqu'un. Cette voix la ramena quelque peu sur terre et baissa le regard vers le jeune homme, plus âgé qu'elle. Katharina remarqua une feuille sous son pied, elle interrogea brièvement le garçon du regard avant de s'abaisser pour la ramasser.

- "Ce n'est rien, c'est à moi de m'excuser. Votre feuille est déchirée, mon talon l'a transpercée de part en part", lui dit elle en lui souriant gentiment.

Katharina n'a pas été vexée, ni surprise, ni rien du tout par le ton qu'avait employé l'inconnu. Elle marchait sur ses affaires, il est tout à fait normal qu'il défende ce qu'il lui appartient. Cependant quelque chose capta tout de suite l'attention de la jeune fille. Ça devait être la couleur de ses cheveux ! C'était rare de voir cela mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde, elle avait bien une chevelure rouge, elle était mal placée pour critiquer. La femme ne fit aucun commentaire par rapport à cela et lui tendit le papier légèrement déchiré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres. Mar 30 Juil 2013 - 12:27

Tu as vu la femme et tu t'es excusé. Celle-ci s'excusa aussi et elle tendit ton papier, tout déchiqueté. Tu te dis, que ce n'est pas grave, elle ne l'a pas fait exprès. Là, tu inclines la tête pour dire bonjour, chose que tu as oublié, ou plutôt que tu n'as pas l'habitude. Maintenant tu peux détailler cette personne. Tiens, c'est une noble. Grande robe, bien coiffée, très élégante dans ses habits haute couture. Mais toi tu n'apprécies pas la noblesse et tout ces petits gens riche. Tu soupiras ne sachant pas quoi faire, pas quoi dire. Il avait vu qu'elle n'était pas vexée et était soulagé. Il n'avait pas envie de se retrouver avec des gardes sur le dos. Bref. Tu grattas tes cheveux gêné et tu esquissas un petit sourire avant de regarder la feuille, le C.V. déchiqueté puis elle. Tu hésitais franchement avant qu'un son fasse son apparition. Tu dis :

- Non c'est bon ne vous excusez pas...Je suis vraiment impardonnable d'insulter une dame telle que vous, dis-tu d'un ton neutre un peu hésitant sur la démarche à suivre. Tu inclinas une nouvelle fois ta tête de benêt roux avant de te reculer et de t'éloigner quelques minutes. En fait tu était partie ramasser tes autres papier qui étaient encore là et revins la voir toujours hésitant.

- Que désirez vous pour me faire pardonner de ma franchise et mon impolitesse, madame ?

Tu serrais tes feuilles, souriant toujours bien qu'au fond tu aurais aimé être épargné de la courtoisie qui n'est point ton fort et tu serais parti pour chercher du travail ailleurs. Mais maintenant c'est trop tard. Tu dois attendre sa décision, là comme un poireau même si te connaissant tu es un vrai chaud lapin et tu n'hésites pas à visiter les bars à femmes ou d'autres endroits pour papillonner de personnes en personnes, ne tenant pas en place. Mais là, tu restais neutre et présentable. Qui sait avec un peu de chance tu finirais pas trouver quelque chose grâce à elle. Pour l'instant tu patientes, tu cherches, tu a des refus à cause de ton caractère et ton physique.

Tu es là à sourire bêtement attendant calmement sa réponse maudissant ta franchise. Tu finis par soupirer.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres. Ven 2 Aoû 2013 - 21:04

La jeune héritière venait de rentrer de son voyage d'affaire sur le continent Européen. Dès sa rentrée à la capitale, on lui annonça qu'une réception était organisée chez le duc dans les quartiers de South London. Elle ne voulait pas y aller mais par obligation, elle s'y est rendue. En quittant, assez tôt, la petite fête de son partenaire financier, la jeune fille fit la rencontre d'un jeune homme aux cheveux roux et au parler populaire. Il avait l'air sympathique mais il est bien connu dans cette ville qu'il ne faut pas se fier à l'apparence des gens même ceux avec un visage d'ange. C'est eux qui renferme les pires démons que l'enfer connais. L'apparence est bien trompeuse de la réalité. Je m'éloigne un peu donc je disais qu'elle avait rencontré un jeune garçon et sans le vouloir, elle avait déchiré une feuille lui appartenant.

Katharina avait remarqué qu'il n'était pas très à l'aise face à la situation mais elle était intriguée par ce qui pourrait faire dans un futur proche alors elle patienta. Attendant qu'il fasse ou dise quelque chose, elle le regarda toujours avec ce même sourire. L'inconnu balbutia quelques excuses sur sa manière de parler, elle ne pu que déposer un regard bienveillant sur lui pendant qu'il partait ramasser ses autres bouts de papiers. Quand il revint vers la dame toujours avec cet air hésitant, elle ne fut pas mal à l'aise par rapport son comportement, elle était même amusée ; comme toujours d'ailleurs ... La demoiselle allait répondre au jeune homme, elle avait même entre ouvrit les lèvres pour dire quelque chose quand on tira doucement sur les pans de sa robe. C'était une petite fille, pauvre apparemment. La noble s'accroupit pour être à sa hauteur, lui ébouriffa un peu les cheveux en lui souriant et lui demanda ce qu'elle voulait.

- "Il y a un vieux monsieur dans un carrosse qui m'a demandé de vous dire, je cite : Il se fait tard, il est temps pour mademoiselle de rentrer sinon Maria va encore être énervée." finit-elle par dire avec un sourire.

Katharina ne pu que rigoler, avec modération évidemment, devant les propos de son cocher. C'est pour ça qu'elle l'aimait bien. La dame envoya un coup de regard vers l'inconnu ... Elle venait d'avoir une nouvelle idée pour qu'elle le 'pardonne' même si en fin de compte, il n'avait rien fait de mal, elle veut juste s'amuser avec le nouveau ... Après avoir regardé partir la petite fille qui est allée délivrer le message de la noble à son domestique, la jeune femme invita le rouquin a l'accompagnée. Elle avait une idée mais elle ne pouvait le faire dans cette tenue. Arrivés à la voiturette de l'époque, la maîtresse donna l'ordre à son cocher de faire une pause et elle entra à l'intérieur de l'engin pour se changer.

Quand elle eut terminée, elle sortit de la calèche avec une autre tenue légèrement plus courte, plus légère et plus confortable. C'était presque une tenue de ville que de simples villageoises pouvaient porter. Katharina sourit à l'inconnu et lui fit sa proposition.

- "Emmenez-moi dans un endroit que vous appréciez et où on peut s'amuser", lui fit-elle des plus normalement.

Katharina descendit les quelques marches qui restaient pour être sur la route carrelée. Evidemment, elle avait gardé ses talons et cela à légèrement raisonné dans la rue du Sud. La jeune fille souriait toujours au garçon en attendant sa réponse quand son cocher revint. Elle entraîna le roux plus loin pour ne pas être dérangés par les propos du vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres.

Revenir en haut Aller en bas

Aventures et mésaventure d'un écossais à Londres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» La mésaventure de Bush en Irak...
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: RP-