lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Siffle le serpent de la luxure [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Jeu 25 Juil 2013 - 0:17

« La luxure est le plus capiteux des pêchés capitaux. »
Merpati Jayad
« Judal © Magi the Labyrinth of Magic»


Nom : Merpati

Prénom: Jayad

Date de naissance: 6/06/1466

Age: 422 ans

Lieu de naissance: Luxuria

Sexe: Mâle

Race: Démon - Incube

Rôle: Passer le temps de la manière la plus agréable qu'il soit, tout en respectant son contrat ~

Sexualité : La bisexualité offre toujurs plus de choix


“ Le Caractère



Certains penchants du Démons étaient facilement discernables. Son terrible attrait pour le sexe par exemple. Il respirait la luxure et semblait dégager un parfum particulier, le rendant aussi tentant que la pomme qu'Eve eut le malheur de cueillir un jour. Aussi appétissant que ce fruit, il était cependant bien plus dangereux. Finir dans le même lit qu'une douce inconnue, s’enivrer de son parfum, savourer ses halètement. Tous deux transportés dans un monde qui n'appartenait qu'à eux. Le plaisir extrême les faisant vibrer au plus profond de leur être. Voilà ce dont avait constamment besoin Jayad. Si ce plaisir existait c'était pour en profiter et le Démon était un fin consommateur de cette drogue particulière. Toute sa vie n'avait été que plaisir et s'il venait à ce qu'il ne puisse plus  assouvir ses fantasmes, il devenait une bête sauvage n'agissant que selon son instinct. Le sien semblait avoir une fâcheuse tendance à vouloir perpétuer l'espèce.

Dans ces moments là, Jayad avait du mal à se concentrer sur autre chose, son esprit n'était focalisé que sur une chose. Les sous-entendus fusaient, parfois subtiles, les gestes déplacés le trahissaient. Son sang bouillait dans ses veines et son appétit grandissait à mesure que le temps passait. Mais surtout, sa particularité, son pouvoir, se trouvait légèrement augmenté. En tant incube il aurait pu être à mesure de visiter et modifier les rêves d'un humain et maîtriser les illusions. Lui ne pouvait que titiller les sens olfactifs de ses victimes. Malgré que ce don puisse paraître inoffensif, il pouvait grâce à lui conclure dans quelques situations où il éprouvait des difficultés, embrouillant les sens afin de n'éveiller que désir et passion. Certains Démons animés par les mêmes pulsions que Jayad se satisfaisaient de coucher avec la première femme venue malgré qu'elle soit souvent non consentante. Le brun n'était pas ainsi et forcer les humains ne lui faisait éprouver aucune satisfaction. Non pas qu'il ait une quelconque morale à ce sujet, il se fichait bien du sort de ces femmes, mais ce qui lui procurait du plaisir était que cet acte devait être un échange. Nous ne parlons pas ici d'amour, bien entendu, c'était quelque chose de plus fort, mais surtout plus bestial. L'amour sans sentiment. le Démon ne pouvait de toute façon rien éprouver. Laisser seulement son corps réagir et former une symbiose parfaite avec l'autre. C'était un magnifique spectacle.

L'excitation qu'il ressentait dans ses moments là n'était pourtant rien comparée à celle qui l'attendait après l'acte, la cerise sur le gâteau. Un Démon devait se nourrir, et quoi de mieux pour Jayad qu'une âme fraîchement repue par sa montée au septième ciel ? L'expression d'incompréhension et de terreur mêlée au reste de la jouissance passée était grisante. Le goût de l'âme coulant au fond de son être était d'une douceur infinie, comme laisser un chocolat fondre dans sa bouche.

Si Jayad considérait humains comme de bon partenaires lorsqu'il en avait besoin, il ne les trouvait pas pour autant dignes de lui. Les fluides n'avaient rien à voir avec la manière d'être. Il les trouvait bien trop stupides, hypocrites à son goût. Lui céder à ses pulsions et pouvait le clamer haut et fort. Les autres Démons se fichaient pas mal de ce qu'il pouvait faire de sa vie. Les humains ne pouvaient s'empêchaient de se mêler de ce qu'il ne les regardait pas. Qu'ils se connaissent ou pas, ils ne pourront s'empêcher de se juger sur l'apparence et les rumeurs qui courent. Pour cela, leur véritable nature est bridée et il faudrait pouvoir lire dans les pensées de chacun pour comprendre qui ils sont réellement. Ce genre de masque semble inutile au Démon. Si chacun disait ce qu'il pensait, alors peut être seraient-il moins entourés, mais il y aurait aussi moins de trahison. Enfin Jayad n'était pas passionné par le comportement des Hommes, il restait simplement sceptique de temps à autre. Tout ce qu'il lui importait était de les comprendre assez bien afin de pouvoir les séduire. Cela fait, ils pouvaient bien faire ce qu'il voulait, il était loin d'être adepte des comérages.

Concernant ses responsabilités en tant que Démon ayant un contrat, il n'aimait pas ne pas pouvoir agir comme bon lui semblait, mais cela faisait parti du jeu. Et il tenait à la récompense finale. Il se soumettait donc, n'ayant de toute façon pas d'autre choix. Néanmoins, un détail important était qu'il ne restait pas un petit chiot bien dressé et il savait voir les failles dans les ordres, particulièrement si ceux-ci lui déplaisaient. L'art de la chose était donc de s'exécuter tout en montrant une certaine résistance. Et puis jouer avec les nerfs de son Maître l'amusait grandement. C'était aussi un moyen de se venger lorsque l'humain le forçait à l'abstinence, par exemple.


“ Le Physique





Une fois au service de son nouveau Maître, Jayad opta pour un physique plutôt indien. Premièrement parce qu'il pouvait ainsi expliquer sa venue soudaine à ses côtés, mais aussi parce que le physique exotique de ces Hommes plaisait d'avantage, pour leur originalité. C'était donc un avantage indéniable pour notre Démon.

Sa peau était légèrement hâlée et ses traits étaient d'une infinie douceur. Apollon lui-même n'aurait pas peint plus grande merveille. Pouvoir choisir son apparence humaine était évidemment un grand plus pour les Démons et Jayad ne s'en privait pas. Il voulait être que les regards qui se posent sur lui soient envieux et gourmands. Ses cheveux d'un noir intense étaient si longs qu'ils semblaient ne jamais avoir été coupés, et pourtant ils étaient au touchés plus soyeux encore que les napperons de votre grand mère. Rassemblés en une sorte de très longue queue sur laquelle sont placés régulièrement quelques élastiques, laissant penser qu'il s'agit d'une sorte de longue tresse, ses cheveux meurent dans le creux de ses genoux. Seuls quelques mèches folles encadrées son visage rendant son visage plus masculin. C'était ça le secret, délicat mais inéluctablement mâle.

Rappelant ses origines démoniaques, ses yeux étaient rouge sang, brillant de plus belle lorsqu'un ordre lui était donné. Chez les serpents, seuls les vénéneux avaient une pupille fendue, si Jayad possédait cette même caractéristique ce n'était pas un hasard. Ses longs ongles noirs tenaient plus de griffes qu'autre chose. Et sur le dos de sa main droite se tenait une marque, un sigle circulaire qui n'appartenait qu'à lui, les liant lui et l'humain jusqu'à la fin. Evidemment il possédait aussi quelques autres caractéristiques mais qui n'étaient pas visibles au premier abord. Une grande force, rapidité, et tout ce qu'il faisait de lui un être surnaturel. Et puis évidemment il avait sa capacité à produire quelques illusions olfactives.

Retours au côté humain à présent, ou plutôt côté vestimentaire. Il avait deux manières de s'habiller différemment. Lorsqu'il jouait le rôle du cousin indien il portait des vêtements qui lui plaisaient vraiment. Son pantalon était large et tenait plus du sarouel et était aussi noir que le haut qu'il portait, une sorte de T-shirt bordé d'or s'arrêtant juste après ses pectoraux, laissant son corps musclé à la vue de tous. Autours des épaules, il porte un voile blanc utile en toute circonstances. Déjà ça lui donne un style particulier, ensuite ça peut servir de couverture, de nappe pour un pic-nique … et même de turban si l'envie lui prend.

Autours du coup un collier d'or serti d'un joyaux rouge est composé de plusieurs anneaux. Les anneaux sont pour le Démon une grande passion. Deux grands bracelets, formés d'une association d'anneaux, couvrent l'intégrité de ses avant-bras. Ah, et détail important, le Démon adore marcher pieds nus, malheureusement il ne peut le faire autant qu'il le voudrait car ne pas avoir de chaussure est un signe évident de pauvreté, malgré les bijoux, et que cela nuirait à la réputation de son Maître. D'ailleurs, afin de maintenir cette même réputation, il se trouvait dans l'obligation de porter l'affreuse tenue des majordomes et d'enlever ses précieux bijoux. Les Démons n'avaient à priori pas de d'attache matériels aux choses, mais son apparence comptait beaucoup pour Jayad. Comment ferait-il pour attirer les femmes dans son lit sinon ?


Histoire




Jayad vit le jour sur les terres de Luxuria, son père était un incube, sa mère une Démone. Elle se laissa aguichée par le charme envoûtant de la créature et il ne lui fallut pas longtemps pour finir dans son lit. Cependant cet heureux événement, la venue d'un enfant, n'était pas prévu. La Démone n'était jamais tombée enceinte et la curiosité engendrée par ce fait parvenait à briser l'ennui des siècles passés, elle ne fit rien pour tenter de perdre son enfant bien qu'elle soit seule durant les temps qui suivirent sa conception. Seulement, une fois le nourrisson né elle se rendit à quel point tout cela pouvait être ennuyant. Elle partit un jour, puis deux, une semaine, un mois, quelques années, et arriva un jour où elle ne revînt pas. Jayad finit lui aussi par partir, devenu assez grand pour céder au sentiment de luxure qui l'envahissait toujours plus. Sa première expérience fut avec une Démone plus expérimentée que lui. Il se souviendrait toujours de cette première fois, ces caresses sensuelles, cette odeur qui planait dans l'air ne reflétant que désir de se lier l'un à l'autre dans une pure action bestiale. Aucun sentiment, simples instincts primaires contrôlant leurs actions.

Ca avait été pour Jayad comme une drogue et rapidement il eut envie de recommencer. Il existait ces bars où l'atmosphère sensuelles poussait au flirt. Les Démons associés au plaisir charnel pouvaient manier l'esprit et créer quelques illusions. Un parfum érotique, aphrodisiaque. L'incube savait jouer de cela. On venait y choisir ses partenaires et suivait une nuit de débauche complète. Mais rapidement, les enfers devinrent un lieu trop limité pour l'incube. Certains royaumes n'acceptaient pas ce penchant à la luxure, et le royaume de Luxuria devenait de moins en moins sûr lorsque tombèrent ses dirigeants. Les conflits trop présent, les choses n'avaient plus la même saveur, bien que des pratiques apparurent, plus sauvages encore, ou la douleur se mêlait au plaisir. La surface l'attirait. Il voulait du neuf, quelque chose qu'il ne connaissait pas encore par cœur.

Une nuit alors, il alla à la surface, intrigué par ce qu'il y trouvait mais légèrement déçu de ces femmes si prudes qui n'osaient ni montrer leur corps, ni céder à leurs pulsions pourtant bien présentes. Le Démon savait charmait et jouer de ses illusions olfactives afin de relever le défit qui se présentait à lui. L'esprit des êtres humains était faible. Qui pouvait résister à cet homme semblant plein de promesses ? Le doux parfum qu'il dégageait voulait faire céder vos dernières barrières. Cependant, cette enivrante illusion n'était pas assez puissante pour créer un sentiment de désir, Jayad ne faisait que les aider à céder à la tentation, comme un Démon se devait de le faire, et comme le Démon qu'il était il goûtait après l'acte au plus délicieux des desserts. L'âme d'une femme tout juste repue avait ce goût délicat qu'il ne trouvait nul part ailleurs et il s'en délectait toujours autant.

Malgré le temps passant, ses pulsions étaient toujours aussi présente, mais les satisfaire en prenant la première femme qui passait ne le satisfaisait plus. Il se lança alors un nouveau défit en allant chercher quelques partenaires dans l'aristocratie anglaise. Obtenir leurs faveurs devint bien plus difficile car leurs 'bonnes manières' les retenaient d'agir de manière si dépravée. Le jeu devint alors plus amusant et les récompenses n'en paraissaient que plus délicieuses encore. Jayad apprit alors mieux à connaître la nature humaine. Ces hommes et femmes coincés dans cette aristocratie se sentaient bien souvent étouffés par leurs responsabilités et certains en venaient à développer quelques penchants étranges liées au plaisir charnel. Jayad ne demandait qu'à les aider à se sentir mieux

Retournant parfois au enfers, il entendit un jour un Démon tenter de décrire le goût qu'avait une âme lorsque l'on passait un pacte avec son hôte. Il décrivait cela comme un plaisir sans précédent qu'il était impossible d'imaginer. Quelque chose à essayer. Et Jayad voulait bien le croire car il avait déjà sentit se genre d'âme mais n'avait jamais pu s'en approcher, les Démons sont possessifs. Sa décision était prise, il voulait céder à ce nouveau plaisir et conclu un pacte avec un mortel.

Cet homme portait une haine profonde envers la gente féminine et souhaitait posséder toutes celles ayant nourri sa colère. Jayad resta à son service six mois durant lesquels il fit céder ces femmes aux avances de son nouveau Maître, caché sous les traits d'un conseiller d'entreprise. Il apprit d'or et déjà à contourner les ordres sans désobéir, faire preuve de ruse et d'intelligence. Ces femmes qui passaient dans le lit de l'humain visitaient également celui du Démon. De cette époque il se souviendrait toujours du visage de l'homme au moment où il apprit que ses conquêtes n'avaient jamais ne serait-ce que pensé à lui être fidèle, lui qui pensait avoir un jour tenu les rênes se trouva désillusionné. Ces révélations se firent le jour où le contrat se termina, et cette expression de terreur liée au sentiment de trahison fut une véritable extase pour le Démon au moment même où il engloutit l'âme du feu contractant.

« Vous m'aviez ordonné de faire en sorte que vous puissiez les posséder. Rien ne m'obligeait à les garder sous votre coupe éternellement. Et jamais vous ne m'avez interdit de participer à la fête. »

Né sous le signe du serpent, Jayad avait de grandes affinités avec ce reptile lui-même lié à la luxure et il arpentait la terre en sifflant, à la recherche d'un nouveau contrat qui lui apporterait autant voir plus de plaisir que le précédent. Il tomba alors sur l'appel de cet homme qui cherchait à se faire une place dans l'aristocratie par le biais de l'argent. Jayad connaissait bien les aristocrates et même s'il n'y avait aucun rapport de près ou de loin avec la luxure, rien ne l'empêcherait de s'amuser au dépend de son nouveau Maître tant qu'il ne désobéissait pas. Le contrat se forma alors.

« So be it, Master. »

Durant les mois qui suivirent, le Démon s'activa à faire de Donaghan Stump un homme riche, puissant et respecté. Il fallait qu'il soit envié des plus grands afin que le pacte aboutisse, ce n'était pas chose aisée. De plus les désirs les plus primaires ne semblaient pas toucher l'humain, il vivait hors de cela. Jayad ne pouvait assouvir ses envies autant qu'il le désirait, faisant de lui quelqu'un de particulièrement instable et imprévisible. Sous-entendus et regards insistants se faisaient de plus en plus nombreux, comme une bête chassant muselée. C'était quelque chose d'insoutenable pour l'incube, mais lorsqu'il pouvait prendre son pied le plaisir n'en était que décuplé et il retrouvait avec plaisir ces odeurs liées au sexe pur et simple, bestial.

Ainsi naquit Jayad Merpati, indien, cousin de Donaghan Stump, anglais. L'idée venait du Démon, il avait été convenu d'inventer un oncle à l'humain. Cet oncle était partit faire fortune en Inde et avait eu une aventure là bas, conduisant à la naissance d'un nourrisson – Jayad. Celui-ci s'était rendu chez son cousin quelques années plus tard, alors que sa mère était décédée pour cause de maladie inconnue.


Derrière le masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Kalia :3

Je vois et tu as quel âge ? 17 ans maintenant o/

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Dans la moyenne je pense, après je sais pas vraiment dire ...

Tu aurais pas un double compte, toi ? Siiii, je suis le trop sage Alanou qui en a assez d'être si sage

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Lycée ... Je suis si jeune ;-;

Tu as trouvé le code du règlement ? Validé~♫

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? Uha je me souviens plus moi o.o Google je suppose, 'fin là vu que c'est un DC .. Je viens de ma propre imagination ?

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? Plutôt ouais. Des fois je lui gratte le dos, il gratte le mien, les peaux mortes volent au vent ... La vraie vie quoi.

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? J'adore ce forum c'est le meilleur où je me suis jamais trouvée :3

Tes derniers mots mon chou ? Patate chaude sauce caramel.


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


Dernière édition par Jayad Merpati le Ven 2 Aoû 2013 - 15:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Lun 29 Juil 2013 - 20:20

Bienvenue parmi nous ^^ J'ai bien aimé ta fiche de présentation Very Happy

Au plaisir de se croiser dans un rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Lun 29 Juil 2013 - 21:45

Merci beaucoup ! ^^

Effectivement on pourrait bien se croiser en Rep un de ces jours, alors à bientôt ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Mar 30 Juil 2013 - 15:51

Coucou Jayad et bienvenue parmi nous :3
J'aime trop ton avatar *-*
Au plaisir de RP avec toi plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Mar 30 Juil 2013 - 19:10

Oow merci ma chère Kureha <3

Un rep ? Ca devrait pouvoir se faire je suppose ~
Revenir en haut Aller en bas
Chrome
avatar

❝ Dégage pour voir ? ❞



Messages : 333
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ~

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
1700/1700  (1700/1700)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Lun 5 Aoû 2013 - 0:49

Hey ! ~ Mon Alanou 8D
Alors, voyons voir cette fiche Cool
J'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup ta fiche ! C'est fluide, c'est bien écrit, ça coule tout seul, il y a peu de fautes (j'en ai pas vu des masses, juste des fautes d'inattention). Bref, c'est tout bon ! Que ce soit le Caractère, le Physique ou l'Histoire, tout tiens la route et c'est vraiment agréable à lire ! Enfin, venant de toi, je m'y attendais x') Et je suis heureux que ce forum te plaise ~♫ C'est avec plaisir que je...roulement de tambour, please !

Tu es validé !

                            Bon RP !


Au plaisir de voue RP avec toi 8D



Fan Club Chrome (by Jude) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-deal.monforumgratuit.com
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini] Lun 5 Aoû 2013 - 1:14

Uhaaa merci pour tous ces compliments ça fait vraiment plaisir :3 *rougeur subite*

Un BIG GRAND merci pour la validation *-* - si si ça se dit -

Au plaisir de rep aussi, ça promet, hé hé ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Siffle le serpent de la luxure [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Siffle le serpent de la luxure [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Wanji - Je suis le serpent de ta vie. [FINI]
» "Tu auras beau soigner au mieux un serpent, à sa première fureur tu recevras ta rétribution." [Fini]
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Le baiser de la femme serpent
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: Fiches de présentations-