lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


[Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: [Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood- Jeu 15 Aoû 2013 - 1:05

« Tout ce que je veux, c'est ne pas être toute seule...  »
Gretel-Hansel Blackwood
« Alyss / Xerxes Break © Pandora Hearts»


Nom : Blackwood

Prénom: Gretel et Hansel

Date de naissance: Née en Décembre, au XV s.

Age: Environ quatre siècles

Lieu de naissance: Une maison d'humains 

Sexe: Elle est une femme et un homme, du fait de son statut d'ange mais on pourrais plus la qualifier de femme, puisque c'est la forme qu'elle utilise le plus souvent.

Race: Elle fait partie de ces créatures aux ailes immaculées. C'est un Ange.

Rôle: Qui sait ? Elle-même ne le sait pas. 

Sexualité: Elle préfère les hommes, mais comme la plupart des anges sont hermaphrodite, elle touche aussi aux femmes sous sa forme d'homme.


“ In my mind ♪





« Reste avec moi, tiens-moi la main, prend-moi dans tes bras
Et raconte-moi une histoire qui se termine bien à la fin…
»



Gretel, malgré ses quatre-cent ans d’existence a toujours gardé une âme d’enfant, insouciante et joyeuse. Elle aime et sait apprécier les petites choses de la vie quand elle va sur terre, à savoir le vent dans ses plumes, les rayons chauds du soleil et le ciel d’un bleu azur qu’elle trouve magnifique. Elle n’a pas besoin d’or, de pierres ou même de confort pour être heureuse, elle ne s’y intéresse même pas. Elle ne cherche pas à être entourée de beaucoup de personnes, à avoir beaucoup d’amis. Non, tout ce qu’elle veut c’est pouvoir vivre et essayer de connaitre des sensations dont elle ne se souvient plus. Elle est donc très optimiste, d’un naturel très sociable, bien que certaines expériences de sa vie d’Ange l’aient un peu refroidie. Elle aime jouer à n’importe lequel jeu, que ce soit aux cartes, aux échecs ou aux dames, ou bien même un autre jeu qu’elle ne connais pas, elle acceptera toujours une partie. Elle est attentive et sait écouter les gens, bien qu’ils ne se confient jamais ou très rarement à elle. Sa forme de petite fille y est pour beaucoup, mais c’est aussi parce qu’on s’aperçoit vite qu’elle est très sensible. Elle a besoin d’être en compagnie, même d’inconnus et s’attache très vite aux gens. Elle a aussi besoin de se sentir protégée, entourée. Et par-dessus tout, elle aime qu’on lui raconte des histoires, des contes, qu’on s’assoit par terre avec elle, et qu’on la prenne dans ses bras en la berçant doucement, comme si elle était encore une petite fillette.



« Le fou se croit sage,
Et le sage se reconnait fou…
»
Shakespeare



Hansel ressemble beaucoup à Gretel en certains points, comme par exemple son envie constante de jouer et d’être entouré. Mais l’Ange aime beaucoup, sous cette forme taquiner les autres, et est bien plus mature que la fillette. Il est bienveillant et assez protecteur, mais cependant assez sombre. On ne sait jamais ce qu’il a en tête, ce qui dérange souvent les gens qui lui parlent. En fait, il aime les mêmes choses que Gretel, mais aussi amuser la galerie, se donner en spectacle, tel un clown immaculé. Ce sont deux entités presque jumelles au niveau de leur caractère et leurs goût, mais ils l’expriment différemment.


“ My body's like... „





Gretel H. Blackwood est un Ange, elle possède donc deux formes : celle d’un homme et celle d’une femme. La plupart du temps, elle utilise sa forme féminine, bien qu’elle n’en ait pas conscience, cela vient surtout du fait qu’elle ait été une femme pendant sa vie humaine.



« Et si dans son sourire on voit le Paradis,
Dans ses yeux on voit la mélancolie.
»



La forme féminine de Gretel est celle d’une jeune fille d’environ quinze ans aux traits et allures enfantines. Son corps est très fin, sa poitrine un peu plate, ses mains sont petites et ses doigts soignés. Elle est assez… jolie ou mignonne, diront la plupart des gens, mais après tout la beauté ou la laideur ne sont que des préjugés, n’est-ce pas ? Les jambes de Gretel sont assez longues pour sa taille, qui d’ailleurs n’est pas vraiment très importante. Elle est dépassée par la plupart des Anges ou des humains, mais cela ne la dérange pas plus que ça. Le visage de la demoiselle est assez… spécial, diront-nous. Elle n’a pas de grosses marques, cicatrices ou bien tatouage, non, son visage est d’une beauté éclatante, parfait comme tous les Anges. Ce qui fascine le plus chez Gretel en dehors de cette perfection, c’est ses expressions. L’ange possède deux yeux améthyste dont la couleur fait ressortir son teint de porcelaine et ses cheveux longs jusqu’aux reins, d’un blanc immaculé eux-aussi, un petit nez droit et une bouche fine souvent élargie en un sourire rayonnant. C’est justement ce sourire qui est spécial : il est pur, sincère et lorsqu’il est accompagné d’un rire léger on peut croire entrevoir le Paradis. On reste tellement obnubilé par ce sourire qu’on en oublie de regarder ses iris. Ils sont toujours voilés d’une mélancolie et d’une lassitude évidente, qu’elle cache en riant et dansant, toujours aussi souriante qu’au premier jour. L’Ange s’habille toujours de robes blanches ornées de fleurs d’un violet très clair, courtes sur le devant mais avec une longue traine à l’arrière, ou bien de robes plus simples, toujours blanches ou bleu pâle. Elle ne porte jamais de noir ou de rouge, toujours de couleurs claires.



« Jamais tu ne le verras pleurer ou haïr,
Il te parlera toujours avec la même insouciance,
L’éternel enfant.
»



Si la forme féminine de l’Ange, Gretel exprime toute sa mélancolie, sa forme masculine, Hansel exprime son besoin constant de rire et de jouer, tout son humour et son originalité. Il est donc un homme d’apparence adulte, environ trente ans, pas très grand et assez androgyne. S’il n’avait pas sa forme de petite fille, il pourrait aisément cependant se faire passer pour une femme. Il est assez fin, n’a pas les épaules très larges et fait parfois penser à un comique ou même à un clown de par ses attitudes et ses habits. Hansel est toujours souriant, ses yeux rouges brillant d’un éclat malicieux. Il passe souvent pour un homme borgne, mais sous la mèche avec laquelle il cache son œil gauche, se trouve bien un deuxième œil en parfait état. Ses cheveux blancs le vieillissent un peu, il est nonchalant et flegmatique, sur sa poitrine il a un tatouage aux lignes tortueuses. Il a de grandes mains aux doigts fins, toujours agrippés à une sorte de canne qui se révèle être en fait un katana. Il porte toujours un chapeau orné de cartes et de roses, un long manteau violet doublé de blanc et un pantacourt noir avec des bottines blanches ouvertes sur le devant. Les manches du manteau sont trop longues pour ses bras, ce qui ne l’empêche pas de se mouvoir non pas avec grâce, mais facilement. On a quelquefois du mal à lui faire confiance tant ses expressions sont taquines et ironiques, mais il peut aussi se transformer en homme protecteur et chaleureux. Cependant, cela arrive rarement.


“ My story







« J’ai beau chercher au plus profond de ma mémoire, la première chose dont je me souviens, c’est une blancheur immaculée. »

Partie 1 - Eveil


Tout est blanc, du sol au ciel tout est d’une clarté aveuglante. Tout est pur, propre, parfait. Au loin, on distingue quelques arbres verts, des fleurs, un champ magnifique. Un ciel d’une couleur azur parfaite. Un petit corps est allongé à proximité de ce champ, entouré par la brume agréable du sol. C’est une jeune fille, qui semble dormir paisiblement, ses ailes aux plumes immaculées dépliées et ses cheveux blancs formant une couronne autour de son visage. Elle est vêtue d’une robe blanche elle aussi, sur laquelle sont éparpillées quelques roses violettes. Et elle somnole tranquillement, sur le dos, tandis qu’à ses côtés un Ange attend patiemment son éveil.

Elle entrouvre les yeux, éblouie par la lumière. Elle se sent bien, sereine, repose comme après une longue nuit de sommeil. Elle a dû dormir, ça oui, mais pendant combien de temps ? Et si la dernière fois qu’elle avait fermé les yeux elle ne s’était jamais réveillée ? Est-elle morte ? Oui, sûrement, car bien qu’elle ne sache pas comment elle est arrivée ici, elle sait ou du moins à une idée bien précise d’où elle se trouve. Le Paradis, non ? Et la première chose ou plutôt personne qu’elle aperçoit est un homme aux cheveux blancs, comme elle et aux yeux d’un violet lumineux. Elle n’a pas de doute, c’est un Ange. Il lui tend la main en lui souriant. Et elle l’attrape, émerveillée.

« Bienvenue parmi nous, Gretel. »




« Il me prenait toujours sur ses genoux et me laissait dormir contre lui,
Tout en me berçant et me racontant une histoire…
»

Partie 2 - Bonheur



« Dis, Daniel, je me sens, enfin c’est comme si j’étais vide. Ça fait mal, parfois. Je pense que j’ai tout oublié de quand j’étais humaine. J’aimerais tant m’en souvenir…
-  Ce n’est pas grave, Gretel, ici, tes souvenirs tu n’en a pas besoin, ils ne te servent à rien… »

Il était toujours près de moi, et ce depuis que j’étais devenu un Ange. Il y avait toujours cette grande main chaude qui prenait la mienne lorsqu’il m’emmenait découvrir un nouvel endroit, et sa voix rassurante qui me berçait lorsque j’étais triste. Il était toujours prêt à m’écouter, et il avait toujours les bons mots pour me consoler. Ce que j’aimais par-dessus tout, c’était quand il me prenait dans ses bras pour me raconter une histoire. Quelquefois il changeait la fin, mais ça finissait toujours bien, parce que je le lui demandais. Lorsque je voulais explorer le monde des humains, il me ramenait toujours vers lui en me murmurant :

« Et s’il t’arrivait quelque chose là-bas ? Dans ce bas-monde il y a des diables et des êtres impurs, laisse faire les archanges qui ont la dure tâche de s’y rendre. »

Et je l’écoutais, ne protestait pas, car après tout, il était tout pour moi, tout ce que j’avais. Jamais je n’aurais pris le risque de le perdre. Je le considérais comme ce que certains Anges appelaient "frère", je lui portais un amour, un dévouement et une admiration sans bornes. Et les siècles passèrent, à une vitesse vertigineuse sans que je quitte mon Paradis immaculé, et cela toujours auprès de Daniel. Je ne lui avais jamais demandé comment il connaissait mon nom, car j’avais bien vu que toutes les allusions à mon passé le mettait en colère. Alors je réfrénais ma curiosité. Il était tout pour moi.



« Je l’appelais mais il ne répondais pas,
Les jours ont passés, et il n’est pas revenu.
»

Partie 3 - Solitude



C’était une journée magnifique, comme d’habitude, et j’attendais patiemment que Daniel vienne me chercher. Il m’avait promis qu’aujourd’hui serais un jour très spécial, et m’avait murmuré qu’il avait un cadeau pour moi, qu’il m’offrirait justement ce jour-là. Alors j’étais impatiente, je l’attendais comme promis à l’endroit où on s’était rencontré pour la première fois. J’avais le sourire aux lèvres, un sourire heureux et innocent qui finissait peu à peu par se faner, tout d’abord légèrement puis il disparut, tout simplement.
Les heures tournaient et il ne venait pas,
Les jours passaient et il ne venait pas,
Les larmes coulaient et aucune main ne les arrêta.

J’étais assise par terre, au milieu de cette brume blanche, les genoux ramenés contre mon corps fragile. Je pleurais sans même en avoir conscience, mais pour moi, le plus étrange c’était ce vide horrible qui semblait m’arracher le cœur. Je me sentais mal, j’avais envie de pleurer, je voulais revoir Daniel, je voulais qu’il me prenne dans ses bras, comme à son habitude, qu’il me berce jusqu’à que mes larmes cessent, qu’il me fasse rire. Qu’il revienne, tout simplement. Je voulais revoir Daniel. Mais il ne venait pas.
C’était dur au début de errer sans but, seule au beau milieu de ce monde si parfait. Moi, je voulais retrouver mon Ange, il était tout ce qui comptait pour moi. Alors même s’il me l’avait interdit, même si il m’avait dit que c’était dangereux, j’ai sauté le pas.
Je suis allé dans le monde des humains.




« C’était noir et crasseux, violent et impur,
C’était le monde dans lequel j’avais vécu.
»

Partie 4 - Réalité



Je devais battre des ailes pour ne pas tomber. Et ça, c’était nouveau pour moi. Jusque-là, avec Daniel, nous volions juste au-dessus du paysage parfait de notre monde, mais nous ne nous soucions pas de tomber, car la chute n’était jamais douloureuse. Et la seule fois où j’aurais pu me faire mal, Daniel m’a rattrapée à temps. Alors se dire que si je tombais j’aurais mal, c’était assez étrange comme idée. Tout semblait si dangereux. La ville qui se tenait en-dessous de moi, je le sentais regorgeait d’impurs. Elle semblait si sale, si chaotique que je n’avais qu’une envie, c’était retourner chez moi. Mais je pensais que peut-être Daniel était là, alors… je restais.
J’amorçais ma descente, il faisait si sombre que je ne craignais pas que l’on me voit, non, mais j’avais peur de tomber sur un objet coupant, ou même quelque chose de sale. Puis il y eu un peu de lumière, alors je faisais disparaitre mes ailes et m’avançais vers cette clarté, attirée comme un papillon de nuit.

Des rires. C’est le premier son humain qui est parvenu à mes oreilles. Ce n’était pas les rires purs que Daniel et moi avions. Non, c’était des rires gras, désagréables à entendre. Des rires d’impurs. Pourtant, sur le coup, je ne me méfiais pas. Je m’approchais tranquillement du groupe d’hommes, souriante et demandait de ma voix cristalline :

« Excusez-moi ! Pourriez-vous me dire où nous sommes, s’il vous plait ?
-  Nous sommes à Londres, ma jolie… »

Londres… c’était un nom assez joli qui résonnait à mes oreilles comme le son d’un carillon… mais la voix de cet homme était enrouée et son haleine puante. Il avait l’air mauvais, lui et le reste de son groupe. Je n’avais qu’une envie, c’était de m’enfuir loin d’eux.

« Oh ! Merci beaucoup, au rev…
-  Attend ! Je n’ai même pas de récompense pour cette information ?... »

Il m’attrapa le bras, et je me sentis à ce moment-là, pour la première fois, en danger. Je ne me sentais pas bien, et je dégageais vite mon bras pour m’enfuir le plus vite possible. Etre une petite fille, était-ce si dangereux la nuit ? Ce monsieur avait l’air de vouloir quelque chose, mais quoi au juste ? Oh et puis, je ne voulais pas le savoir.
Mon ombre grandissait très vite, et la fillette disparu au coin d’une ruelle, laissant place à un homme à l’allure nonchalante. Je souriais, trouvant ma forme d’homme très agréable aussi, ce corps me plaisait beaucoup. Et avec lui, dans le monde des humains, je n’avais plus à avoir peur des hommes de ce monde violent.




« C’était comme si j’étais une rose blanche au beau milieu d’un roncier,
Et qu’à travers les épines je cherchais ma rose jumelle.
»

Partie 5 - Eclosion


Un rire cristallin fuse au beau milieu des convives, et tous se retournent pour voir la créature immaculée discuter avec les bourgeois. Vêtue de blanc de la tête aux pieds, telle une mariée, elle a un sourire pour tous et danse avec entrain lorsqu’on l’invite. Elle ne mange pas, refuse toute boisson, se contente de converser et de valser. Beaucoup connaissent son nom : Aliénor Montchamps, c’est ainsi qu’elle se fait appeler. Beaucoup la compare à un Ange, s’ils savaient comme ils sont proches de la vérité !
Alors Gretel valse et ri. Du moins en apparence, car lorsqu’elle parle, elle essaye de retrouver la trace d’un certain Ange. Elle lui a désobéi, il lui avait dit de ne jamais venir ici. Mais maintenant ce monde est aussi le sien et elle le cherche.


« Je te retrouverais, Daniel. Où que tu sois, je viendrais te chercher. Et même si je dois aller te retrouver au plus profond de l’Enfer…
J’y plongerais avec joie.
»







Derrière mon masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Aë, ou Eva, mais au pire, appelez-moi Gretel et on n'en parle plus ♪

Je vois et tu as quel âge ? J'ai quatorze piges

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Sur dix, je dirais six.

Tu aurais pas un double compte, toi ? Nan ._.

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Bonne question !

Tu as trouvé le code du règlement ? Code archivé~♪

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? J'ai erré sans but sur Internet et après m'être fait kidnappée par une limace géante je suis arrivée ici ! ;o/

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? Euh... nan ♥ Mais si il se déguise en cookie ou bonbon, je veux bien y repenser ! è.é

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Le design et les codages sont vraiment bien faits !

Tes derniers mots mon chou ? ...


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


Dernière édition par Gretel H. Blackwood le Ven 16 Aoû 2013 - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: [Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood- Jeu 15 Aoû 2013 - 23:43

Désolée du double post, mais c'est pour dire que ma fiche est terminée ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 730
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: [Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood- Sam 17 Aoû 2013 - 2:00


Hello petite ange~♪
Je m'occupe de votre fiche de ce pas!
Le personnage attachant par sa candeur et sa douceur. J'apprécie beaucoup le lien entre Gretel et Daniel :3
Quelques fautes d'inattention, mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter. ^^ *Roi du fail*
Par contre faites attention avec les répétitions, surtout avec des pronoms personnels "elle".

Sur ce...

Fiche validée ~♪


Bon rp parmi nous très chère =)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: [Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood- Sam 17 Aoû 2013 - 4:20

Merci beaucoup !! (>*^*)> -♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: [Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood-

Revenir en haut Aller en bas

[Fini] Ma vie n'est pas un conte de fée qui commence dans le drame et se termine dans la réussite, puisque il n'aura pas de fin -Gretel-Hansel Blackwood-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: Fiches de présentations-