lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona] Dim 8 Sep 2013 - 15:55





Donaghan Stump



Miaou Vs Ssssss !

La vie d'un Démon n'est pas simple. Il faut ranger, nettoyer, préparer, laver, ranger, à nouveau, sans arrêt. Et surtout il faut surveiller ses manières, c'est ça le plus dur. Comme si je n'avais que ça à faire, surveiller mes manières pour à un enfant pourris gâté. Son âme m'appartient peut être, mais il m'arrive de penser que le prix à payer est trop élevé. Cinq jours. Cinq jours se sont écoulés depuis que je n'ai pas couché et ma libido me démange. Pourquoi ? Parce que cet pourriture m'empêche de sortir en me donnant toujours plus d'ordres complètement idiots et indignes de mon intérêt. Ca me crève.

Ce matin j'ai pas pris la peine d'enfiler mon costume de majordome. Aucun invité,  aucune sortie de prévus, je ne vois pas pourquoi je devrais rester dans ces choses moulantes ayant pour seule qualité d'être désagréables. Quelle qualité. En plus je dois préparer le repas de 'Sa Majesté' la chose verdâtre et gluante. Je ne parle pas d'une larve, mais ça s'en rapproche. Heureusement il n'a jamais pris la peine de me faire un menu détaillé. Aujourd'hui il mangera indien. C'est à dire épicé. Il a intérêt à aimer malgré que je mette un peu trop d'épices – ce n'est évidemment pas intentionnel et il ne faut pas jeter la nourriture, gâcher est un pêcher. C'est du moins ce que me dit un jour un Démon particulièrement gourmand. Avec un peu de chance il connaîtra Stump et lui aura fait part de cet état de fait. Tss, comme si un débat centré sur la bouffe m'intéressait.

J'adore marcher pied nu, je me sens comme … prisonnier avec des chaussures. Et puis c'est plus discret. Non pas que j'ai quelques raisons d'être discret, mais sait-on jamais ce qui pourrait arriver. Si un Shinigami entre soudainement – pour on ne sait quelle raison – et tente de m'agresser, moi pauvre petit chose innocente, je pourrais le surprendre. Magnifique stratégie qui mérite le Nobel, néanmoins personne ne sera mis au courant. Le suspense ne serait plus si le secret venait à être découvert.

Je m'ennuie dans cette cuisine, elle est bien trop vide la nuit, et j'ai besoin de contacts, peu importe avec qui. Je saute par dessus le rebord de la fenêtre et me mets à sa recherche. Où est-il passé cet imbécile ? Une chose blanche attire finalement mon regard. Le serpent n'a pas de nom. Je l'appelle juste 'Serpent'. Il est vraiment beau, surtout sa langue. Elle est fourchue, parfaite. Je l'attrape et caresse ses écailles du bout des doigts. Il s'enroule autours de mon poignet. Très bien, il me tiendra compagnie aujourd'hui. Je retourne rapidement dans les cuisines. J'essaie de donner un bout de poulet à Serpent, mais lui même comprend que c'est bien trop épicé.

« C'est un cadeau un empoisonné. »

Je le chuchote au serpent et mets un doigt sur mes lèvres pour lui faire comprendre que c'est un secret. Il comprend, j'en suis persuadé. Mon Maître ne sentira sans doute pas le danger que représente la nourriture avant d'en prendre un bouché. A moins qu'il refuse de manger parce que ce n'est pas à son goût. Dans ce cas son menu sera grassement fourni en sel. Je ne suis peut être pas doté de papilles gustatives, mais j'ai pu apprendre des humains, et trop de sel est immonde.

J'atteins rapidement les appartement de mon Maître et entre. Il dort encore et je ne peux m'empêcher de sourire en coin. Posant le plateau plus loin, je m'approche et fais glisser la couverture à ses pieds. Une main posée sur son torse, je ne suis qu'à quelques millimètres de son oreille quand je lui chuchote.

« Il est l'heure, mon Maître. »

Je me relève mais ma main s'attarde sur lui et le caresse légèrement lorsque je la retire. Cinq jours. L'abstinence me pèse, et si c'est en couchant avec mon Maître que je dois mettre fin à cette torture, je n'aurais aucun regret. Je vais ouvrir les rideau, laissant la lumière vive pénétrer la pièce, et retourne auprès de l'autre, pose le plateau sur ses genoux.

« En ce moment on ne parle que de Curry à Londres, je me suis dis que vous aimeriez goûtez au véritable, celui venant d'Inde. »

Bien sûr, que de foutaises, mais j'adore rappeler qui ne je ne suis pas. Ca m'apporte un sentiment de supériorité lorsque je lui rappelle que je suis un Démon et que lui n'est rien.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona] Dim 8 Sep 2013 - 16:06






Donaghan était dans son lit, couché – en même temps il allait pas être dessus en cochon pendu hein.- et fixait le plafond, essayant de compter le nombre de tâches qu’il pouvait y avoir. Sauf que y en avait pas tant que ça, alors c’était pas drôle. Il aurait bien aimé avoir quelques étoiles, voir plusieurs sur ledit plafond. Juste pour égayer la décoration et se faire moins chier le matin. Tiens il devrait penser à demander à son Démon de chercher ou de faire des étoiles en papier/matériaux inconnu. En attendant, il bâillait à s’en décrocher la mâchoire, levant un bras durant quelques secondes avant de le laisser retomber mollement sur le matelas. Il aurait très bien pu descendre dès qu’il s’était réveillé, mais même s’il aimait demander de trucs plus que ridicules à son Démon, il se voyait mal aller le voir à trois heures du matin parce qu’il ne voulait plus dormir. Alors autant faire semblant et attendre qu’il vienne le réveiller en lui apportant son petit-déjeuner.


Et puis jouer cette comédie, il l’appliquait depuis des lustres. Depuis la fois où il s’était pris un savon de la part de son père qui l’avait trouvé debout en plein milieu de la nuit, il préférait simuler son sommeil.  Il ne savait pas si Jayad l’avait remarqué et au final…Au final il s’en fichait pas mal, grand bien lui fasse s’il avait découvert son manège. Enfin. Après quelques heures d’attente, il entendit vaguement du bruit, et préféra fermer les yeux au cas où. Sauf que rien n’arriva. Fausse alerte. Il attendit quelques minutes, et alors qu’il allait se décider à rouvrir les yeux, il entendit la porte s’ouvrir et les garda minutieusement fermés, régulant sa respiration.  Quoiqu’il en soit, malgré le fait qu’il soit déjà réveillé, il s’était habitué à la chaleur de la couette et ne put s’empêcher de lâcher un bruit étouffé en sentant celle-ci s’en aller plus loin. Froiiiid si vous n’aviez pas compris.


Enfin. Maintenant qu’il y avait quelqu’un à côté de lui, même si c’était un Démon, et qu’il sentait sa main sur lui, il n’avait plus qu’une envie : dormir. Il était toujours nettement plus facile de le faire quand il y avait quelqu’un dans les alentours. M’enfin dans un effort surhumain, et surtout parce qu’on venait d’ouvrir les rideaux l’aveuglant à moitié et ne lui laissant plus trop le choix, il s’assit sur son lit, en grognant légèrement. Se passant rapidement une main dans les cheveux, histoire de voir quelque chose et de ne pas être gêné par un quelconque cheveu qui aurait voulu s’incruster dans sa bouche pendant qu’il mangeait.  Il se frotta ensuite légèrement les yeux, alors que son interlocuteur posait un plateau sur les genoux.


« Hmph…Merci. »


Donald fixa un inspecta du regard ce qui se trouvait devant lui, intrigué. Il n’avait encore jamais touché au curry, pour la bonne et simple raison que…Que allez-vous faire voir vous lui demanderez vous-même. Il resta donc un instant à regarder le plateau, avant de prendre le verre qui s’y trouvait et d’en boire le tiers du contenu. Mais bien évidemment, la loi de Murphy décida d’intervenir à ce moment précis. En faisant tousser sa future prochaine pauvre petite victime. Pauvre petite victime qui essaya tant bien que mal de garder en bouche ce qu’elle comptait boire. Et qui échoua lamentablement sa mission. Bon peut-être pas lamentablement mais on ne va pas dire que tout a réussi à rester bien gentiment dans ladite bouche. Il soupira légèrement et essaya tant bien que mal de réparer vaguement les dégâts présents sur son haut.


Et il laissa tomber après quelques minutes, décidant d’ignorer cette fourbe de tâche, préférant s’attaquer à ce qui ressemblait à du poulet. Un poulet qui avait dû être un dragon dans une vie antérieure vu son goût. Le jeune homme, se méfiant désormais des prochains bout qu’il allait ingurgiter en prit un et le regarda sous tous les angles. Il ne fit pas de remarques, c’était trop fatiguant et le matin il n’était absolument pas loquace, jusqu’à ce qu’une boule de poil ninja venue de nulle part attire son attention. Sans un bruit, elle était arrivée sur le rebord de la fenêtre et fixait maintenant les deux occupants de la pièce, occupés par une conversation plus qu’intense. Il n’avait pas spécialement l’air d’être ce qu’on qualifiait de chat de gouttière vu l’état de son poil, et Don’ ne put s’empêcher d’agir comme un gosse de trois ans en tendant subitement les bras vers la boule de poil, renversant par la même occasion le reste de lait par terre et notamment sur le Démon au passage.


Le félin fut sans nul doute plus attiré par ce qu’il venait d’être renversé que par les bras accueillant et chaleureux du noiraud, étant donné qu’il quitta le rebord de fenêtre pour venir dans la pièce lui aussi et prendre place sur les pieds de Jayad, léchant tout ce qui pouvait l’être. La seule chose à espérer était qu’il ne sorte pas ses griffes juste maintenant. Ecartant le plateau, Donaghan se pencha vers le chat, en profitant pour lui caresser le haut de la tête et lui proposer de manière extrêmement subtile le bout de poulet qu’il allait manger. Il y trouva un certain intérêt exactement pendant un tiers de secondes. Le lait était définitivement plus intéressant. Continuant de le caresser, le jeune noble qui n’en était pas un, releva la tête vers le Démon, haussant légèrement un sourcil


« Même si on parle de curry un peu partout dans Londres, je ne suis pas sûr que ce soit spécialement apprécié. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona] Dim 8 Sep 2013 - 16:10





Donaghan Stump



Miaou Vs Ssssss !

Jayad haussa un sourcil en voyant son Maître recracher ce qu'il tentait de boire. Ceci ne lui ferait que plus de lessive, génial. Comme s'il comptait passer son temps à exécuter telle ou telle tâche ménagère. Cette situation l'exaspérait, il voulait que le contrat prenne fin rapidement afin qu'il puisse se repaître de son âme et ainsi reprendre sa vie de débauche. Malheureusement ce n'était pas si simple que cela. Cependant, la réaction de l'humain en goûtant le poulet lui apporta une certaine satisfaction. Ce n'était peut être pas très mature de sa part, mais il s'en fichait pas mal, il fallait bien qu'il arrive à s'occuper. Ce n'était pas l'autre gamin qui allait lui procurer une distraction acceptable. Il était amusant quelques secondes seulement. Jayad pouvait même dire qu'il était carrément exaspérant. Son air niais et sa maladresse n'avait absolument rien d'attendrissant pour lui. Il aimait les hommes forts et les femmes faussement ingénues. Toute tentative de corruption de l'humain s'étaient soldées par une échec. Il était prude ou complètement stupide, mais dans les deux cas le Démon allait finir par imploser sa libido.

Suivant le regard de son Maître, il vit un chat entrer dans la pièce et ne put s'empêcher de pousser un grognement menaçant à l'égard du félin. Il détestait ces bêtes opportunistes. Cet animal n'avait aucun droit d'entrer dans cette demeure, ni même de résider dans le jardin. Certains chats chassent les serpents et Jayad ne pouvait définitivement pas laisser ce prédateur menacer ses petits protégés. D'autant plus que l'humain gagatisait complètement devant cette boulette de poile et venait de lui renverser du lait dessus. Le Démon tiqua. Non content de s'en fiche partout, il fallait qu'il l’incluse, lui, dans le club des crasseux ? L'indien possédait un certain nombre de règles de savoir vivre. La numéro 854 qu'il venait d'inventer était 'Il est interdit de renverser un quelconque liquide ou aliment sur autrui'. La règle 855 était seulement destinée aux chats 'Il est interdit d'élire domicile sur les pieds d'un Démon'. Démon qui donna poussa le félin du pied sans aucun délicatesse.

« Et bien toute l'aristocratie a semblé apprécier ce met, il ne tient qu'à vous de vous comporter en tant que tel, ou continuer d'agir en simple pécore. Tout comme ce ch- »

Le félin sembla comprendre l'insulte à peine déguisé qui lui était adressée, ou alors n'avait-il simplement pas apprécié le coup de pied, mais quelle que fut la raison il sauta sur les pieds du Démon, griffes et crocs de sortis, et l'attaqua à en faire couler le sang. Grimaçant, le Démon l'attrapa par la peau du coup et lui jeta un regard noir. Il venait de fiche en l'air ses vêtements. Jayad parcouru la distance qui le séparait de la fenêtre en de grandes enjambées et jeta plus qu'il ne posa le chat à l'extérieur. De toute manière il était sensé retomber sur ses pattes n'est-ce pas ?

« Approche toi de mes petits et tu ne vivras plus longtemps. »

Le félin, ignare, souffla et cracha ce qu'il pu, le dos courbé, les poils hérissés, puis fit demi-tours. Décidément ces animaux étaient stupides, incapables de comprendre le moindre petit ordre ou de se soumettre à plus fort qu'eux. Jayad retourna vers son Maître, prit le plateau et le posa sur un meuble plus loin, ramenant ensuite un pile de vêtements.

« Si vous voulez vous faire une place dans la haute société, il vous faudra apprendre à travailler vos manières. Premièrement, on ne fait pas rentrer des animaux errants dans sa chambre. Deuxièmement, on apprend à ne pas renverser son verre, et surtout, troisièmement on apprend à avaler correctement. »

En disant cela il jeta un coup d’œil critique au haut de pyjama.

« De quoi auriez-vous l'air durant un dîner s'il vous fallait un bavoir pour ne pas vous tâcher ? »

Le Démon s'approcha et entreprit de le déshabiller afin de le changer. Tout en s'exécutant, il fit un petit sourire en coin et, le regardant dans les yeux, murmura.

« Mais ne vous inquiétez pas, je vous apprendrais tout cela. A avaler notamment … »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona]

Revenir en haut Aller en bas

Miaou Vs Ssssss ! [Pv : Dona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Miaou dit le chat.
» GATTI
» Bonjour à tous :3
» Miaou Miaou Miaou [Demande de RP]
» Quand deux personnes sont faites pour être ensemble, quand leur amour est vraiment fort, rien ne peut les séparer! ll Donovan #6
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: Fiches de présentations-