lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini! Sam 30 Aoû 2014 - 13:44

« Ne rien trouver ridicule est le signe d’une intelligence complète. »
Wiedermann Erwin
« Roderich Edelstein © Hetalia»


Nom : Wiedermann

Prénom: Erwin

Date de naissance: 8 juin

Age: 21 physiquement

Lieu de naissance: Mariazell

Sexe: Masculin

Race: Shinigami

Rôle: Récolter des âmes

Sexualité: Etant gynéphobe, y a pas trop le choix.


“ Le Caractère



Au premier abord, Erwin semble être quelqu’un de calme. Et s’est d’ailleurs le cas. Il en faudra beaucoup pour que l’on arrive à le faire sortir de ses gonds. – A moins que ce ne soit simplement parce qu’il ne comprenne pas vraiment ce qu’on lui veut quand on l’insulte, c’est possible aussi.- Il préfère généralement ignorer les propos offensants sans essayer ne serait-ce que trouve une sortie de secours, ou une quelconque réponse. La fuite c’est bien. Tout comme la neutralité. Ne pas prendre parti et laissez les gens s’entretuer, quitte à ce que ce soit devant lui, c’est sa spécialité. Ce qui, vous l’imaginez bien ne lui attire pas les faveurs de tout le monde. Et il s’en contre fiche. Il ne cherche pas vraiment à gratter l’amitié, la solitude, tant qu’elle ne dure pas une éternité, ne le dérange pas plus que ça, au moins ça lui permet de pouvoir être tranquille, et de mieux travailler, voir même de réfléchir à ses plans de vie, qu’il n’appliquera sans doute jamais, étant donné que les vacances à la Dispatch, c’est aussi courant qu’un amas de poussière dans leurs couloirs. Mais l’espoir fait vivre. Et vu qu’il est censé être immortel, peut-être que par un beau jour, il y aura une surpopulation de Shinigamis, et ils seront obligés d’attribuer des vacances aux plus anciens.

En attendant, il se contentera de compléter ses dossiers, plus ou moins correctement, selon son humeur, et d’aller faucher des âmes. Afin de rester complètement neutre et qu’on lui fiche la paix dans la Dispatch, du moins du côté de ses supérieurs, il n’y a pas d’autre moyens que de faire son travail ni trop bien, ni trop mal. Parce que s’il se surpassait, à coup sûr on lui demanderait de faire plus que tout le monde, ou alors peut-être qu’on lui proposerait une promotion –et encore-, mais avoir des gens sous ses ordres, non merci. Il serait plutôt du genre à les fixer à attendre qu’ils fassent leur travail, sans même leur donner d’instructions précises, instructions qui si ça se trouve, il n’aurait lui-même pas comprises. Triste vie que d’être un étranger. Malgré les années passées dans la capitales anglaise, Erwin n’a toujours pas pris la peine d’avaler un dictionnaire anglais, et n’est certainement pas près de le faire. Il sait dire bonjour, au revoir, il sait tenir une conversation, c’est bon. Si on a tellement envie de lui poser des questions philosophiques et existentielles, ses interlocuteurs n’ont qu’à apprendre l’allemand.

Et encore. Parce que, bien qu’il soit doté d’une certaine politesse et d’un savoir vivre, si ça l’ennuie de trop, et qu’il n’apprécie pas plus que ça la personne, il serait capable de partir sans un mot, et dans le meilleur des cas, prétexter un dossier à remplir. Cependant, si il vous fait le coup, ne le prenez pas personnellement. Etant sans doute la définition de neutralité même, Erwin juge très rarement les personnes, et dans son esprit, le concept d’ami ou d’ennemi n’a aucun sens. Il peut très bien vous laissez en plan un jour parce que vos histoires ne l’intéresse pas, et le lendemain revenir comme si de rien n’était et agir comme s’il était votre meilleur ami.  Maintenant libre à vous de le remballer, il ne vous en tiendra certainement pas rigueur non plus. Ce qui peut être assez lourd, si vous n’avez plus envie de le revoir de votre vie. Parce que vous aurez l’impression qu’il revient à chaque fois à la charge.

A part ça, malgré ce que son habillement pourrait laisser paraître, il ne s’agit pas de quelqu’un de superficiel. Il est certain qu’il fait attention à lui, et à ce qu’il porte, voir même un peu plus que la normale, mais il ne passera pas non plus sa journée à se recoiffer, et ne jugera pas les autres sur leur habillement. Il faut dire qu’il a plus tendance à penser à sa personne qu’aux défauts de ceux qui l’entoure. Si vous vous cherchez un ennemi qui soit plutôt actif et qui aura du répondant, passer votre chemin. Si par contre vous vous en cherchez un qui soit l’équivalent d’une carpette, alors là, vous pourriez jeter votre dévolu sur lui. Mais il ne risquerait même pas de comprendre vos intentions, et agirait comme avec n’importe qui. Ce qui au final donnerait un rendu un peu bizarre.

Bref. La seule chose à retenir de lui est que même s’il peut vous paraître hautain et tout ce que vous voulez, au fond Erwin n’est pas bien méchant, ne cherchant certainement pas les ennuis. Il peut peut-être paraître un peu lent d’esprit de temps à autres, n’étant pas spécialement très réactif déjà à la base, et de plus, ne faisant pas non plus spécialement d’efforts pour maitriser la langue anglaise, ni la comprendre. Et puis si vous avez étés assez courageux pour lire jusqu’ici, vous allez être récompensés. Parce qu’il serait bête de vous laisser partir sans que vous n’ayez eu vent de la plus grande phobie d’Erwin. Il se trouve que ce dernier a une peur bleue des femmes. A entendre par là que dès qu’il y en a une sur son chemin, il fera tout pour l’éviter et pour ne pas avoir à lui parler.


“ Le Physique





Erwin aurait pu passer pour quelqu’un de parfaitement normal. Aurait, c’est bien de rêver. D’ailleurs, il pourrait passer pour quelqu’un de tout à fait normal. S’il faisait un petit effort. Sauf qu’il n’a pas vraiment l’air de vouloir en faire. Manque de motivation. Quoique, comparé à d’autre énergumènes de la Dispatch, on pourrait quasiment le traiter de fade. Bien qu’il n’appréciera sans doute pas. Mais là n’est pas la question. Autant décrire le sujet principal. Et décrire ce qui ne le démarque pas des autres, histoire de bien vous démoraliser et de vous motiver à lire la suite. Niveau taille, Erwin fait partie de la moyenne, atteignant le mètre 77. Rien de bien gênant/handicapant. Niveau largeur…Rien à redire non plus. Un peu trop maigrichon peut-être. Il faut dire qu’il n’a jamais essayé de faire ne serait-ce qu’un peu de sport. Alors les muscles c’est pas trop ça. Et même il ne cherche pas du tout  à en avoir. Ce n’est pas assez « esthétique » à son goût. Ou l’excuse à servir quand quelqu’un est assez tuant pour poser cette question. Mais bon, de toute manière, ce n’est pas comme si c’était ce que l’on regardait et ce que l’on retenait de chez lui.

Ce qui est plus remarquable est sans doute son air. Air un peu hautain, voir même snobinard, qui vous donnera l’impression qu’il vous juge, que ce soit sur votre attitude ou votre physique. Mais à mieux y regarder, vous verrez peut-être qu’il ne le fait pas exprès, que ses sourcils, plutôt fins sont naturellement relevés, tout comme les traits de sa bouche, qui eux par contre ont l’air de suivre la gravité. A moins que ce ne soit aussi à cause de ses yeux un peu en forme d’amande, dont les iris sont de deux couleurs, tout comme bon Shinigami qui se respecte, vert et jaune. Ou l’ensemble de son visage, comme vous voulez. Après tout, c’est à vous de vous faire votre propre opinion, pas aux autres. Enfin, assez parlé de sa tête, vous aurez tout le loisir de la voir le jour où vous le croiserez. On va plutôt parler de ses cheveux, et de son coiffeur que vous n’envierez certainement pas. A la base, Erwin a les cheveux mi-longs. Mais seulement que d’un côté. Sinon ce serait pas drôle. Du côté gauche de sa raie, sa gauche, notre droite quoi, ses cheveux sont nettement plus longs, étant donné que ladite raie se trouve de son côté droit, et de notre côté gauche – J’vous ais pas perdu ? dommage.- Et bien que ses cheveux brun foncé aient parfois l’air d’aller un peu dans tous les sens, il fait ce qu’il peut pour leur donner cet aspect précis, et rien d’autre, si ce n’est une mèche rebelle, qui le caractérise pas mal, partant en l’air, ne se domptant à aucun coup de peigne, gel, ou quoique ce soit d’autre. Elle défie la gravité, et elle semble en être fière. Et à prendre un malin plaisir à ne jamais se mettre correctement.

J’ai dit qu’on ne parlerait plus de sa tête mais je m’en fous, j’suis trop un rebelle je reviens dessus parce que j’ai oublié quelques points importants. Déjà, ses lunettes, trèèès important. Bien qu’elles n’aient strictement rien d’extraordinaire. Une monture fine, des verres rectangulaires, et…et des montures qui ne passent qu’en bas des verres. Autre point important, son grain de beauté sur son menton, du côté gauche. Un des seuls visibles d’ailleurs. Les autres…Vous ne les verrez sans doute jamais. Tout simplement à cause de son habillement – Ouais c’est bon j’ai fini avec le visage je crois.- ce qui le démarque généralement des autres. Suivre tout bêtement l’uniforme qu’il devrait porter ? Uhuhu, c’est pour les tape…ouais non. On va éviter ce genre de commentaire surtout quand on a déjà vu sa tête. Bref. Ce n’est pas un ou deux petits écart qu’il nous a fait le petit Erwin. Non, il nous l’a refait totalement à sa manière. A part la chemise blanche. Ca. Ca passe. Il la garde. Par contre, la cravate, c’est la croix et la bannière pour qu’il la mette. Lui, il préfère avoir son jabot plan, surmonté d’une rose en tissu rouge. Nettement plus classe. Mais moins classe que le long manteau qu’il est arrivé à se dégoter on sait pas trop où, tu sais pas trop pourquoi, qui lui aussi est blanc, lui arrive aux genoux, donc le col est bleu marin, avec des bordures dorées. Très joli, j’en conviens. Mais on rajoute son pantalon blanc, ainsi que des bottes noires montantes, (sans oublier les gants blancs.)  et sincèrement je DOUTE fortement que ce soit l’idéal pour aller faucher des âmes. En tout cas, si jamais j’ai un problème avec des tâches sur mes habits, j’irai lui demander comment il fait pour garder le tout impeccable.  Il doit être Mr Propre dans un autre siècle. M’enfin. La seule chose que je puis vous dire c’est de ne pas vous fier aux apparences, qui sont souvent trompeuses. Parce qu’une fois que vous aurez vu sa magnifique faux, c’est certain, la belle image que vous avez de lui sera brisée. Non mais, autant dire de suite, il est assez difficile de le prendre au sérieux dès qu’il la sort. Pourquoi ? Parce que souffle-feuille. Oui un souffle-feuille vous avez bien lu. Genre l’outil le plus inutile de tout l’univers. Parce que c’est beau de souffler des feuilles plus loin, mais si c’est pour les pousser sur le côté, faire du bruit devant les maisons des pauvres gens, et que le vent les repousse au même endroit juste après, je trouve ça inutile. Et c’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour récolter les âmes. Mais bon. On fait avec ce que l’on a et puis il ne peut pas trop se plaindre, après tout, beaucoup de personnes donneraient tout ce qu’elles ont pour être à sa place, souffle-feuille ou pas en guise de faux. Même si cette arme fera plus rire les mourants qu’autre chose.


Histoire




Avant de devenir le superbe faucheur au souffle-feuille pas supersonique, il a bien fallut qu’Erwin ait une vie antérieure. Ou au moins humaine. Qui ne fut pas des plus glorieuses. Né dans un petit village juste à côté de Saint-Sebastian (j’invente rien, j’invente rien.), Mariazell. Magnifique petit patelin tranquille. Où il ne vous arrivera jamais grand-chose. Sauf si vous n’avez pas de chance. A moins que ce ne soit que dans le cas d’Erwin. Ce dernier vécut une vie plus ou moins paisible, jusqu’à sa  majorité. A entendre par-là qu’il avait passé sa vie avec les vaches les chevaux et les cochons, jusqu’au jour où il croisa la route de Mary. Vous savez, il en faut parfois peu  pour qu’un homme perde l’esprit. Et ici, dans le cas d’Erwin, une fois qu’il eut rencontré Mary, ce fut le début de sa fin, littéralement. Trop obnubilé par elle, il e décida de la suivre partout, y compris dans son pays natal qu’était l’Angleterre, s’installant à ses côtés en ayant par la même occasion dépensé la quasi-totalité de ses économies. Mais tant pis, s’il se devait de travailler jour et nuit pour pouvoir vivre à ses côtés, ça valait le coup.  Durant plusieurs mois, Erwin se tua  donc à la tâche, histoire d’avoir de quoi survivre au moins, mais sans grande aide  de la part de sa compagne, qui elle, semblait de moins en moins intéressée par le brun. Cependant, dès qu’il lui en parlait, Mary faisait comme si de rien n’était, raccrochant un sourire à son visage, comme si de rien n’était. Mais quelques mois plus tard, un an plus ou moins après son arrivée à la capitale anglaise, tout dérapa, bien qu’au départ, il s’agissait de quelque chose de plutôt commun.

Un jour, en revenant de son travail, épuisé comme d’habitude si l’on peut dire, une nouvelle, plutôt mauvaise l’attendait, dans sa propre maison. Au lieu de trouver sa compagne, seule comme elle aurait dû l’être, elle était dans les bras du libraire du coin. Tout aurait pu se dérouler plus ou moins calmement, à la limite quelqu’un serait parti en claquant la porte et avec ses valises, mais à la place Erwin se retrouva avec un couteau dans le ventre. Très bien placé. Assez pour le tuer sur le coup. Tout aurait pu se finir là, sans suite. Mais il en était décidé autrement. Après avoir fermé ses yeux pour ce qu’il pensait être la dernière fois, il les rouvrit, pour se retrouver dans un endroit plus que blanc. Et ce fut son premier jour en tant que Shinigami. Ou pré-Shinigami si vous préférez. Parce que quelques jours plus tard, il se retrouva en tant qu’apprenti Shinigami. Une nouvelle vie, qui ne lui déplaisait pas, on ne va pas se mentir.  

En plus, ce qu’on lui demandait de faire, était nettement moins difficile que son feu travail. Et bien qu’il ait quelques difficultés au niveau de la langue, c’était intéressant. Cependant. Lors de son examen final, qu’il dût passer en binôme,  la victime ne lui fut pas totalement inconnue.  De nombreuses années s’étaient écoulées, et sans doute qu’il aurait eu un peu du mal à la reconnaître sans le nom.  Bref, lors de son examen final, ce ne fut nulle autre personne que Mary qu’il dût « surveiller » durant un mois entier avant de décider de son sort. Ayant déjà un certain mal à approcher la gente féminine depuis sa mort, devoir la supporter de loin durant une trentaine de jours, en se rendant compte par la même occasion qu'elle allait mourir heureuse, bon par noyade mais au moins une de ses dernières images serait l'homme qui partageait actuellement sa vie, avec son enfant, suffit à Erwin de le dégoûter à vie des femmes.

Cependant, il passa son examen, le réussissant et intégrant enfin les rangs des Shinigamis, obtenant ses lunettes ainsi que sa superbe faux, prêt à aller sur le terrain.  Chose qu’il ne tarda pas à faire d’ailleurs, et qu’il fait toujours, lorsqu’il reçoit une mission. Voilà. J’aurais bien terminé par « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » mais à moins que l’on ne parle d’une histoire d’amour entre Erwin et ses dossiers, ce sera un peu difficile.
 


Derrière le masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Prout.

Je vois et tu as quel âge ? Majeur, vacciné et toutes mes dents :B

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Je sais pas c’est à vous d’en décider uAu

Tu aurais pas un double compte, toi ? Wesh ! Pas très dur à deviner qui uAu

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Infougraphie midime.

Tu as trouvé le code du règlement ? Ready to start?

Mais au faite, comment es-tu atterris là ? Par mes propres moyens que j’ai oublié :B

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? Il est jaune.

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Si je fais un DC c’est qu’il est beauw.

Tes derniers mots mon chou ? Comme j’ai commencé, prout.


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


Dernière édition par Erwin Wiedermann le Sam 30 Aoû 2014 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jude A. Lewis
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 103
Date d'inscription : 29/08/2014

Message Sujet: Re: Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini! Sam 30 Aoû 2014 - 13:45

Minimouuuur *-*
Bienviendu ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 739
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini! Sam 30 Aoû 2014 - 16:48

C'était donc lui ton shinigami à souffle-feuille xD

Attention, vu qu'il ne porte pas vraiment l'uniforme de la dispatch, il faut s'attendre qu'il ait une réputation d'excentrique ou d'original. Un peu comme Grell Sutcliff.

Hé bien, maintenant que tout est dit, je vous valide de suite~ D'autant plus que ce visage m'est pas inconnu...

Fiche validée ~♪

Bon rp parmi nous Erwin Wiedermann~♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini!

Revenir en haut Aller en bas

Erwin le magnifique - dixit Jude ▬ Fini!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Un kit pour Jude SVP.
» BRIDES: Mirlande Manigat gagne 7% alors que Jude ne decolle pas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: Fiches de présentations-