lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Alyeka Pendragon : L'infirmière en Chef de la Shinigami Dispatch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Alyeka Pendragon : L'infirmière en Chef de la Shinigami Dispatch Dim 15 Mar 2015 - 21:23

« anyone who has given love will always live on in another heart... »
Alyeka Pendragon
« Yowane Haku © Vocaloid»


Nom :  Pendragon

Prénom:  Alyeka

Date de naissance: un 15 Février

Age:   21 en apparence

Lieu de naissance:  Angleterre

Sexe: Femme

Race: Shinigami

Rôle: Infirmière en Chef des Shinigami

Sexualité: hétéro


“ Le Caractère



Alyeka est une anglaise, ça tout le monde le sais mais personne ne connaît vraiment le caractère de cette jeune femme au jardin secret le mieux gardé...
Alyeka est du genre réservée et érudite... toujours plongée dans des livres, des manuscrits anciens ou les dossiers médicaux d'autres Shinigamis et sait lire plusieurs langues : Elle Parle le Français, l’Anglais, le Japonais et le Basque pour ne citer que les plus utilisé d’entre elle. C'est une férue d'Histoire et de croyances ancienne car elle a voyagé dans de nombreux pays. Elle a préféré ses voyages au Québec, au Japon, en Italie (durant la Renaissance) et en France où elle a fauché de très importantes âmes comme Léonard de Vinci ou le Cardinal de Richelieu qui avait une passion secrète pour les chats allez savoir pourquoi....
Elle est aussi un bourreau du travail : Elle rend toujours ses rapports dans les temps et même souvent en avance. Elle sait ce qu’elle a à faire et on n’a pas à lui dire quoi faire. Elle fait même des gardes de nuit si des Shinigamis en Vadrouille se blessent en pleine nuit et qu’elle doit les soigner. Elle est un peu comme une sorte de Psychologue lorsque les temps sont durs et aime aider les autres comme un légendaire Shinigami l’a aidé un jour…
Alyeka est une rebelle dans l'âme : Elle dit toujours ce qu'elle pense sans prendre des gants avec les gens ce qui énerve beaucoup de monde... Ses Supérieurs la laissent penser ce qu’elle souhaite sauf si c’est trop important. Elle réprimande souvent les feignasses  qui se font de faux accidents pour ne pas faire leurs rapports ou autres… Ce qui l’énerve souvent d’ailleurs.
Un de ses défauts les plus inavouables ? Elle est d’une timidité assez compliquer… le seul moment où sa timidité débarrasse le plancher, c’est lorsqu’elle doit faire son travail ou qu’elle s’y force. Elle n’a que très peu d’amis… 3 au total ! Le superviseur William T. Spears, avec qui elle a des ressemblances caractérielles, Alan Humphries pour l’avoir soigné si souvent et leur timidité commune (et même plus du côté d’Alyeka) et Éric Slingby,Ami avec Humphries, qu’elle a aidé et discuté avec lui durant la convalescence d’Alan. Elle a eu aussi quelques discussion avec un certain Grell Sutcliff pour l’avoir soigné et refait le visage à cause d’un démon qu’il (ou elle) qualifie de « mignon » et « à Tomber par terre ». Elle évite souvent Knox qui essaye souvent de la draguer durant ses heures de travail mais le renvoie à chaque fois !
Elle aime aussi jouer du violon ou du piano à ses heures perdues mais n'ose jamais en jouer devant un public de peur de rater. Elle a appris à jouer de ses instruments lorsqu’elle devait passer du temps avec ceux dont elle devait faucher les âmes… Ainsi leur mort était plus douce et tranquille de la main d’une personne de confiance.
En Gros, Alyeka est une érudite, bourreau du Travail, gentille mais d’une timidité assez compliqué dans certaines situation.


“ Le Physique





Comment décrire Alyeka… Elle à la peau très claire et des formes là où les hommes les apprécient. Elle a aussi les cheveux blanc attaché simplement avec un nœud mauve et blanc ou détaché lorsqu’elle ne travaille pas. Ses yeux sont verts-jaunes comme tous Shinigami qui se respectent. Elle porte aussi de petite lunette au rebord noire car sa vue est assez mauvaise. Sa tenue de journée est des plus simple mais différente d’un collecteur d’âme : un chemisier en soie gris à col, une jupe courte noire puis une longue blouse blanche ouverte sur sa tenue habituelle. Elle portait aussi de petite chaussure mauve et un stylo était toujours niché dans ses cheveux blancs. C’est quand même plus pratique qu’un costard-cravate 3 pièce non ? On la voie parfois avec sa faux de la mort : un scalpel un peu plus grand que la normal toujours ranger dans sa poche et qui ne l'a quitte jamais...

Lorsque Mlle doit sortir pour aller collecter des âmes ou chercher de quoi remplir ses placards ou même chercher des repas ou nourriture pour chez elle, elle s’habille de façon à passer inaperçu dans la foule… enfin pas vraiment. Elle porte une robe rouge avec un nœud noir, ses cheveux sont attachés soit en chignon, soit en queue de cheval mais toujours avec son nœud mauve et blanc. On dirait presque qu’elle ressemble à une certaine dame en rouge à l’exception qu’elle change de style de robe (Renaissance, Napoléonienne ou asiatique) selon son humeur.

Pour les soirées, c’est plus difficiles. Et pourquoi ? Car sa tenue est la plus complexe jamais vus pardi ! De la soie, du tulle et du tissu en abondance mais surtout la couleur attirerait n’importe quel personne. Sa robe était mauve et noir avec des gants noirs, des nœuds à foison, des perles par centaines et un corset habillement confectionné pour soutenir l’immense poitrine. Il y avait aussi quelques roses qui traînaient par-ci par-là sur la robe. Des collants noirs affinent ses jambes pour les rendre moins blafarde et plus séduisante… Voilà le mot qui peut la décrire : Séduisante ! C’est tous ce qu’elle était ! Glamour…  Séduisante mais pas de trop pour rester simple.


Histoire




« Journal d’Alyeka : Livre 1, Page 259

Cher Journal,
Aujourd’hui, Mes supérieurs à la Dispatch m’ont demandé de venir les voir au plus vite… Je me demande si c’est à cause de mon excentricité, même si je ne suis pas la seule dans ce cas, ou à propos du test pour être collectrice d’âme… On verras bien…»


Voilà un extrait de la page 259 écrit par Alyeka dans son journal secret… Alyeka Pendragon est en fait une Shinigami… en gros un dieu de la mort. Elle ne se souvient que par vague souvenir de son passé avant d'être ce qu'elle est maintenant...

Au début, Alyeka était une jeune fille timide mais elle avait osé passer le concours pour devenir collectrice d’âme sur le terrain alors que les femmes Shinigamis étaient principalement secrétaire ou dans les bureaux. On lui avait assigné un professeur (ou Sempaï  pour la guider et lui apprendre tous son savoir mais ce n’était pas n’importe qui… c’est le Légendaire Lysandre ! Beaucoup de jeunes Shinigamis en devenir le voulait comme Sempaï et on lui avait assigné la seule fille qui était surtout du genre timide… Au côté de Lysander, Alyeka appris les rudiments du parfait faucheur et même malgré les exercices difficiles et compliqués que lui donnait son Sempaï, Alyeka Faisait de son mieux pour le rendre fière et surtout, ce qui était le plus étrange, c’est que Lysander se comportait comme un protecteur et presque comme un père… Alyeka ne le remarquait pas mais c’était un peu étrange…
Au bout de plusieurs année d’entrainements et de travail  acharnée, Alyeka se présenta donc au bureau de son supérieur hiérarchique avec son outil de travail : une petite faux lorsque vint les résultats de son examen de passage.

« -Mlle Pendragon ! Entrez donc et asseyez-vous. Lui dit son supérieur en lui montrant la chaise juste devant lui.
-Vous vouliez me voir Monsieur ?
-Oui et c’est à propos de votre concours pour devenir un Shinigami envoyé sur le terrain.
- Il se passe quoi ?»
Demanda Alyeka en ayant une pointe de peur dans sa voix.

Alyeka tremblait de tous ses membres, On venait de lui annoncer qu’elle l'avait passé comme tous les autres Shinigami novice comme elle mais avec une mention : avec mention bien ! Elle sorti en courant du bureau et se hâta d’aller voir son Sempaï pour lui annoncer la bonne nouvelle : Elle était la première femme à avoir réussie l’examen et à être promu faucheuse ! Elle avait aussi reçu son nouvel  outil de travail : un scalpel un peu plus grand que la normal mis dans sa poche


Durant la Renaissance, Alyeka parti pour la Dispatch Française sans son mentor (ou Sempaï comme elle l’aime à l’appeler) pour apprendre plus sur les Shinigamis et sur les humains de par le monde. Elle fit la connaissance d’un certain Leonard De Vinci qui lui appris énormément de choses sur l’espèce humaine : Son anatomie, ses envies, ses peurs et ses envies (comme l’argent et l’Amour), etc…  Elle apprit aussi la peinture, le violon, le piano et les langues mortes que ce génie en son temps maniait de la plus belle des façons. Il la fascinait autant qu’elle le fascinait par son envie d’apprendre que par son physique des plus étranges : les Cheveux Blanc, La peau Blanche et les yeux verts de Notre Shinigami l’intéressaient au plus haut point. Elle put lui accordé une vie plus longue car il faisait partit de ceux qui pouvaient changer le Monde  durant leur époque… Il l’avait changé à un tel point qu’elle ne pouvait le nier : Elle avait vu la valeur d’une vie et ce qu’elle pouvait faire sur une personne et son entourage.
Lorsqu’il fût l’heure de faucher l’âme de Léonard De Vinci, Alyeka ne pouvais retenir ses larmes lorsqu’elle vit le sourire de cette homme à qui elle avait révélé son secret avant qu’il ne parte.

« -Je suis heureux que ce soit toi qui soit avec moi à mon dernier soupir… Tu seras une grande personne dans l’avenir ne l’oublie pas…
-Je ne vous oublierais Jamais mon ami… Jamais… » Souffla Alyeka dans un sanglot muet.
Elle fit une petite entaille dans le poignet du défunt pour ne pas qu’on remarque de suspectes traces et referma son dossier…
Elle remit son dossier à la Dispatch en l’ayant tellement détaillés que ses superviseurs furent choqué (dans le bon sens) parce qu’elle avait écrit…
On lui confia, par la suite, plus d’âme importante à fauché que certains devinrent Jaloux d’elle. On lui confia d’ailleurs la charge de l’âme du Cardinal de Richelieu. Elle le suivi comme son ombre en ayant, auparavant, réussi à entrer dans sa cour et dans ses amis les plus intimes. Elle pu même approché les 14 chats de son Éminence !
Lorsqu’elle dû rendre son rapport à la fin, encore une fois son travail surpassa ce qu’on lui avait demandé.

Avec ses excellents travaux sur l’espèce humaine, ses connaissances approfondis après un long voyage autour du monde, Alyeka grimpa en grade très rapidement  et se retrouva dans la section infirmerie et médecine de la Dispatch Anglaise où elle fut muté pour retourner à ses origines. On lui donna même le rang d’Infirmière en Chef de la section médicale Mais de mauvaises nouvelles étaient en vue… Son Sempaï avait disparu subitement sans laissé de trace après son dernier fauchage et pas des moindres : La reine Marie-Antoinette.
Alyeka se rendit dans le Bureau de son Sempaï Lysander pour chercher quelques indices sur sa disparition mais en soulevant une veste, elle trouva un coffret en bois noir assez ancien, elle réussi à l’ouvrir après avoir trouvé une clé dans une enveloppe où était marqué "Alyeka Pendragon" puis pris le petit objet qui s’y trouva… Elle s’écroula par terre en voyant le petit tour de tête médiéval (genre Tiare) en Argent qui s’y trouvait… un flash traversa son esprit…
Elle se souvient d’abord d’un château en flamme et en ruine puis de corps ensanglantés d’hommes, de femmes et d’enfants. Au milieu, Une jeune femme en blanc… aux cheveux et à la peau aussi Blanche que celle des albinos ou d’une hermine en manteau d’hiver. Elle lutte pour vivre malgré les ténèbres qui menacent ! Plus loin arrive un homme en noir, aux cheveux gris et aux yeux vert-jaunâtres fluorescent dans la nuit. Il s’approche vers la jeune femme, se penche sur elle avec un sourire sur ses lèvres et une faux à la main… La mort approche.

« -Hihihi ! Tu ne veux pas mourir ma belle Dame Blanche ? lui demanda la mort dans un ricanement sombre.
-Je veux vivre… J’ai tellement de chose à vivre encore…
-Le veux-tu vraiment ? Ce sera notre petit secret.
Lui souffla l’homme en touchant les lèvres de la jeune femme d’un doigt.
-OUI ! Cria-t-elle assez fort pour que le monde entier l’entende.
-Très bien… »

Retour à la réalité… Alyeka se releva, rangea la petite tiare dans le coffret, le rapporta dans son bureau et cacha la clé du coffret autour de son cou avec le pendentif en argent que lui avait offert celui qu’elle n’oubliera Jamais… Léonard de Vinci.


« Journal d’Alyeka Pendragon: Livre 15, Page 128

Cher Journal,

Aujourd’hui, Cela fait… Je ne sais plus depuis combien d’année que je suis devenue l’infirmière en chef de la Dispatch… J’ai réussie quand même le concours de terrain avec mention bien mais ils préfèrent me garder en réserve en cas de gros problèmes… Cela ne me dérange pas puisque j’ai du boulot : entre les petites coupures, les bleus, les contusions diverses et variées et les maladroit qui se casse un bras ou une jambe en tombant d’un toit, ou ceux comme Grell Sutcliff qui se font piétiner le visage par un démon... j’ai de quoi m’occuper ! De plus, j’ai un cas particulier : Celui de Mr Alan Humphries qui m’intéresse au plus haut point… d’un niveau purement professionnel ! De plus, Je le comprends un peu. Il est souvent seul et moi j’ai été rejeté car j’étais trop étrange pour certains. Ma faux est un scalpel un peu plus grand que la normal et je me demande encore si il y a pas un médium qui a su ce qui allait se passer... Enfin Bref, elle est toujours plus pratique et moins encombrante. J'ai quand même le droit de sortir à Londres depuis que je suis devenue le médecin personnel de la Reine Victoria ! Mais pour tous te dire, c’est parce que j’ai appris que mon ancien Sempaï Lysander était à Londres et qu’il était devenue un noble du mal. Ce fut facile de devenir médecin de la Reine… Quelques relations au sein de la noblesse Anglaise grâce à mes méthodes anciennes aux plantes et médecine du Monde, une entrevue plus tard et me voici devenue ce que je suis maintenant !
Je te retrouverais même si tu as changé de nom et d’apparence…  Foi d’Alyeka Pendragon !


Derrière le masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ?   Alyeka Cosplay

Je vois et tu as quel âge ? 21 ans

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? cela fait 7 ans que j'en fait

Tu aurais pas un double compte, toi ? NOP

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Cosplayeuse et Chômeuse

Tu as trouvé le code du règlement ?  Validé par Michoko~

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? recherche sur Forum Actif

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? EURK ! quel horreur

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Trop beau !

Tes derniers mots mon chou ? "Shinigami Haken Kyokaï Desu


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


KIT :
Code:
http://img11.hostingpics.net/pics/112141AvatarAlyekaPendragon.jpg

Code:
[center][b][img]http://img15.hostingpics.net/pics/712438130701075819740930.jpg[/img]
[/b][/center]
[center][b]Shinigami Haken Kyoukai Desu[/b][/center]
Revenir en haut Aller en bas
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 753
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: Alyeka Pendragon : L'infirmière en Chef de la Shinigami Dispatch Lun 27 Avr 2015 - 1:22

Eh bien, eh bien~
Après moult épreuves, vous y êtes parvenue !

Vous méritez bien le Graal de la validation !

Fiche validée ~♪

Bon RP parmi nous chère infirmière en chef de la dispatch ~♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alyeka Pendragon : L'infirmière en Chef de la Shinigami Dispatch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Alyeka Pendragon : L'infirmiére Shinigami la plus timide de la Dispatch [finish]
» [Undertaker] In a world of death and fun... [PV: Alyeka Pendragon & Undertaker]
» Dossier de l'infirmiére Shinigami Alyeka Pendragon
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Le Pays des Merveilles... :: Kingdom Heart :: Fiches de présentations-