lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Te reverrais-je un jour ? ▬ Erwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jude A. Lewis
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 101
Date d'inscription : 29/08/2014

Message Sujet: Te reverrais-je un jour ? ▬ Erwin Mar 26 Mai 2015 - 16:44




Te reverrais-je un jour ?

Ce jour là, il était plus fatigué que d'habitude. Ce jour là, il ne pouvait qu'à peine avancer, mettre un pied devant l'autre. Mais il fallait bouger. Bouger, c'était vivre. Vaincre la menace de la mort, augmenter les chances de survie. Bouger, c'était simplement une petite victoire sur le reste. Ses bras lui firent mal lorsqu'il attacha ses cheveux en une queue de cheval. es doigts tremblèrent tellement qu'il s'y reprit trois fois avant de réussir à nouer correctement le morceau de ficelle qui retenaient ses cheveux. D'un geste monotone et morne, il se frotta un oeil, comme pour essayer de se réveiller, d'ôter le flou qui s'y était installé. Ses paupières clignèrent un long moment, plusieurs fois, avant qu'enfin la netteté se stabilise. Fatigue et autres facteurs n'aidaient en rien le jeune homme dans sa démarche et il était bien obligé de faire avec.

Ses pas fatigués et vacillants le sortirent du quartier Est. Au revoir docks et ruelles malfamées, au revoir rats affamés et pavés meurtriers. Jude laissait pas mal de choses derrière lui pour la journée, et peut être plus après tout. Son esprit divaguait parfois, repensant à sa rencontre fortuite avec le démon, ou se replongeant dans les souvenirs plus ou moins douloureux de son passé. Parfois ces divagations lui arrachaient un sourire, d'autres une larme coulait le long de sa joue, laissant sa trace salée sur la peau pâle. Les iris de platine vaquèrent, se posant parfois su le sol, glissant ensuite le long des façades, pour se perdre dans l'infinité du ciel.

Il faisait beau, ce jour là. Une fois sorti de l'East London, tout paraissait de toute façon plus beau. Les ruelles sales laissaient place à des rues, boulevards et avenues relativement propre. Tout était plus clair, plus lumineux, moins lugubre. On avait moins peur de se faire agresser, ou de faire une mauvaise rencontre même si cette idée ne disparaissait pas. En fait, en dehors du quartier Est, on profitait enfin du vrai Londres, pas le Londres dangereux qui pullule autour du port, avec son dédale de ruelles toutes plus ignobles les unes que les autres.

Le ciel d'un bleu azuré éclatant s'étendait à perte de vue au dessus de sa tête. Tellement absorbé par sa contemplation, Jude ne faisait plus attention à où il marchait. En fait, l'air frais le vivifiait quelque peu. Il avait meilleure mine, comme si tout le poids qui pesait sur ses épaules dans l'Est s'était envolé. Son regard de métal en fusion glissa dans le ciel, courant après les nuages. Son esprit s'évada enfin, loin très loin de ses tracas quotidiens. Il laissait derrière lui ses peurs, ses douleurs, quittant enfin son passé pour se tourner vers un futur qu'on ne pouvait qu'espérer radieux en cette belle journée. Sa peau réchauffée par les rayons solaires, il ne lui en fallait pas beaucoup plus pou changer du tout au tout.

Il regarda devant lui, son esprit en pleine réflexion. Au fur et à mesure qu'il avançait en regardant les vitrines, il finit par s'intéresser à un journal qui traînait au sol. Il plia les genoux et s'abaissa, attrapant l'amas de papier fin. Il se redressa et continua à avancer en direction de l'espace de verdure qu'il avait aperçu de loin. Le parc l'avait presque attiré comme un aimant, lui disant de venir, comme une supplique incessante. Viens à moi, viens te prélasser sous mes arbres, apprécier le vent frais. Approches, touches l'herbe, touches.. Profites de ces secondes loin de l'Est, loin des rats affamés, loin...

Même le pavage du sol semblait plus clair aux yeux de Jude. Il laissa son regard courir le long des pavés inégaux, retraçant leurs formes, s'accrochant parfois à l'un d'eux. Un sourire étira ses lèvres, enfin. Il fut le premier surpris à se rendre compte qu'il savait encore comment faire. Un geste imprimé dans la mémoire, sans qu'on le sache. Une manifestation si simple du bonheur. Ses muscles s'en souvenaient, et c'était là quelque chose d'indescriptible pour Jude que de se rendre compte qu'un bonheur passé ne peut que se répéter un jour, si l'espoir ne meurt jamais, si la vie continue malgré les douleurs.

Il voyait tout sous un autre angle, alors qu'il se laissait tomber dans l'herbe verte, fraîche, du parc. Il posa le journal sur ses genoux et regarda un moment le paysage. L'herbe était abondante en cette fin de printemps, et les arbres s'étaient parés de bourgeons, parfois déjà de feuilles d'un vert clair impressionnant.

Les arbres fascinaient Jude. Leur manière de mourir à chaque hiver, puis de renaître de nouveau, toujours plus grands, toujours plus beaux. Le cycle éternel de la vie qui continue, malgré le froid, malgré les impasses et les obstacles qui jalonnaient le chemin.
Un espoir tout neuf animait Jude alors qu'il feuilletait le journal, s’entraînant à la lecture, vu qu'il n'y connaissait que très peu de choses. Parfois il butait sur un mot, réessayait encore et encore sans comprendre le sens, mais ne se décourageait pas. En une si belle journée, tout était permit et il ne fallait surtout pas gâcher cette chance. Absolument pas.


© Jude A. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Te reverrais-je un jour ? ▬ Erwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: North London :: Hampstead :: Parc-