lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


On sort baby ~ [Michoko] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Ven 19 Juin 2015 - 17:17

 Vendredi 19 juin, bientôt les vacances, une chaleur à crever et la mort de Madame Guermonprez. Décédée à 15h10 après avoir fait une allergie à son plat de fruits de mer. 

Il referma le petit calepin d’un coup sec et fit claquer le ressort de son stylo. Encore une et la journée sera terminée. Il pourra enfin commencer les choses sérieuses et son vrai travail. Sans un regard pour la femme (qui d’ailleurs n’était pas très belle à voir couverte de pustules et de plaques rouges) il tourna les talons et s’éloigna en pensant qu’elle l’avait bien cherché, il fallait être idiot pour manger des fruits de mer à cette saison. Surtout quand on était aussi loin des côtes.

Rajustant ses lunettes sur le bout de son nez il visionna rapidement le film qu’il avait obtenu sur le corps de la morte. Rien de bien intéressant, c’était une fonctionnaire qui se plaisait à martyriser les autres en abusant de son pouvoir. Personne ne la plaindrait. Il referma le lecteur et passa à sa prochaine mission. S’il avait poussé un peu plus loin les recherches il aurait vu que cette femme avait des raisons d’agir ainsi, qu’elle avait été conditionnée en quelque sorte. Et que les personnes qu’il pourchassait sans relâche avaient un lien avec cette femme et aussi sa mort….Mais le pourquoi du comment ne l’intéressait pas. Il avait autre chose sur le feu.

Il devait encore s’occuper d’un homme, un certain Browsky qui était plombier et qui allait mourir dans…Quoi ?!  trois heures, mais c’était impossible, il ne pouvait pas mourir plus tôt ce crétin ! Étouffant un grognement il s’arrêta, manquant de se faire renverser par un passant qui le suivait. Le passant lui jeta un regard méprisant mais ne l’insulta pas (même si on pouvait sentir son envie). Ce à quoi il répondit par un clin d’œil et un petit bisou coquin. Il savait ce qu’il allait faire pour passer le temps !

Deux heures cinquante plus tard le voilà qui sortait du coiffeur avec une coupe (Vous êtes sûr que vous ne voulez couper que ça ? Ce n’est même pas un centimètre…) des ongles parfaitement manucuré et un maquillage à en faire pâlir la reine elle-même. (et bah oui faut pas croire toutes ses rides ne sont pas visibles).

Souriant il s’admira dans la devanture d’une pâtisserie. Il avait l’air sublime, l’air de quelqu’un qui revient de vacances tout frais et dispo. L’air de quelqu’un qui allait à son premier rendez-vous. Car oui, c’était bien de cela qu’il s’agissait.

Etant certain que Willy ne remarquerait même pas sa nouvelle coupe (il n’avait même pas réagit au fait qu’il n’ai pas travaillé pendant quinze jours le mois dernier…), et que Sebas-chan le trompait allègrement avec tout ce qui bougeait, il avait décidé de se trouver son prince. Parce que les princesses qui attendent niaisement leur prince c’était fini. Maintenant les princesses choisissaient et même anticipaient leur rencontre amoureuse.

Oubliant totalement la dernière personne qu’il devait visiter notre shinigami se dirigea vers le lieu convenu. Tout de rouge vêtu. Pour l’occasion il avait fait simple, son manteau bien sûr, une douce odeur de rose rouge mélangée à de  la fraise, son pantalon noir moulant et son chemisier blanc. Bref sa tenue de tout les jours, si ce n’est qu’il avait dans son regard une petite étincelle, signe qu’il était persuadé que ce soir ce serait le bon soir.

Inspirant calmement il se répéta les dernières directives. * On ne boit pas trop, on ne se jette pas au cou de tout les hommes. Ce n’est pas si compliqué ma grande. Tu peux y arriver, c’est ton soir !*
 

Et vaillamment il se mit en route pour le speed-dating.

Spoiler:
 


Dernière édition par Grell Sutcliff le Lun 10 Avr 2017 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Mer 1 Juil 2015 - 11:27



▬ Tu pensais sans doute pouvoir échapper à la justice ... 

Ses doigts glissèrent alors sur la partie antérieur de son cou. La pomme d’Adam ne cessait de s’agiter pendant que l’homme essayait de déglutir le peu de salive qui lui restait. Rapidement son emprise le fit suffoquer. Sa constriction l’empêchait d’insuffler la moindre parcelle de vie.

Cet homme avait perdu tout droit de vivre. Il ne le méritait plus.

Ces pensées n’arrêtaient pas de traverser l’esprit de Michael. Il continuait de comprimer la gorge de l’être humain qu’il avait mis à terre. Le silence de l’attaque lui avait permis de ne pas attirer l’attention de patient. Même dans une ruelle, aussi reculée soit-elle dans Londres, il était possible qu’un témoin puisse apparaître. Sortir de chez lui, s’il entendait un son. Ou passer par là pour prendre un raccourci. Il devait faire vite. Mais la mort par strangulation, ô combien silencieuse, n’était pas rapide. Et c’était un homme. Sa lutte serait pourtant vaine. Il était plus fort que lui.

▬ Mais la justice possède plusieurs visage ... 

Il était entrain d’asphyxier. Son corps essayait de lui donner plus de ressource pour lutté. Un regain d’adrénaline. Il griffa Michael au visage. Alors celui-ci appuya plus fort. Toujours plus fort. Jusqu’à ce que sa victime ne tombe enfin dans l’inconscience. C’était fini. Il l’avait vengé. Michael avait enfin vengé cette petite fille de sept ans que cet homme avait plongé dans l’agonie.

Il y a quelques heures de cela, Michael était tombé sur le corps d’une fillette, dans un bâtiment abandonné des Docks. Il venait tout juste de rentrer du pays, par bateau, et donc c’était dans le coin. Sans bagage, sans attaches. Il l’avait retrouvé ligotée, déshabillée, désabusée ... quelqu’un avait voler l’innocence de cette enfant.

Son passé refis alors surface. Le visage de ses victimes lui revinrent à l’esprit. Il n’en avait pas peur. Il était habitué à flirter avec la Mort. L’appeler pour rétablir la justice. Une nouvelle fois, il éprouva le besoin de détruire ce qui était devenu corrompu. Trouver le coupable n’était en plus pas bien compliqué : il revint sur les lieux un peu plus tard. C’est alors que Michael s’était présenté à lui, tel son prochain bourreau. L’homme s’était engagé dans une course poursuite, mais il avait été facile de le rattraper ...

Dans cette ruelle, en pleine journée pluvieuse, il avait donc décidé d’y mettre un terme. Sans prendre le temps de prendre des précautions, de vérifier le passé de l’individu, ni même de savoir s’il avait une famille. Peu importait à Michael. Il devait le faire. Il devait ... pour l’innocence d’un enfant.

▬ Tu ne feras plus de mal à personne... puisses-tu trouver le chemin de la rédemption là où tu vas ...  

Pendant qu'il récitait ces mots, il omis de se dépêcher, de rester discret ... n'importe qui pouvait venir. N'importe qui pouvait tomber sur cette scène ... à présent que sa nature avait presque changé, il s'en moquait peut-être un peu trop ...  Et malheureusement, c'est ce qui arriva.

Un cri s'échappa de la bouche d'un homme. Michael releva les yeux : un homme, qui semblait être plombier à première vu, regarda d'un air épouvanté le meurtrier en plein acte de tuer … et sa victime au bord de la mort. Dans un réflexe, l'ange dégagea ses doigts de la gorge du malheureux. Il n'avait pas encore fini son travail … mais un témoin allait sans doute s'échapper. Rapidement, l'homme se mit à courir … il était trop tard...

Michael décida d'abandonner sa victime pour empêcher le plombier d'aller chercher la police. Ils sortirent de la ruelle, en courant, jusqu'à ce que le plombier ne vienne percuter une personne dans la rue. Il tomba alors sur le sol, se claquant la tête contre les pavés. Il ne bougeait plus. Michael s'arrêta, en retrait, face à eux. Le plombier venait de se tuer en se cognant la tête en tombant... il n'y avait pas de doute la dessus. Et tout ça, devant une autre personne.

Cette troisième personne était … des plus étranges. Michael l'observa. C'était quoi au juste ? Un homme ? Une femme ? En tout cas, il était clair que cette personne aimait le rouge … mais un rouge qui vous agresse plus les yeux qu'autre chose. Et puis … quelque chose lui disait, qu'encore une fois, ça n'était pas un humain. Décidément, ce qu'il pouvait croiser en ce moment ...






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)


Dernière édition par Michael Perry le Ven 9 Oct 2015 - 14:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Mer 8 Juil 2015 - 10:05

La vie n’est qu’une succession de choix…tu réussira ta vie lorsque tu comprendra qu’aucun de ces choix n’est ni bon, ni mauvais…


Le shinigami tout de rouge vêtu était en train de vérifier pour la énième fois ses ongles, il était nerveux. Or un Grell nerveux était beaucoup moins sympathique qu’un Grell normal (si on pouvait le qualifier de normal…). Il n’avait donc pas vu les deux hommes débouler, ni même senti son calepin se mettre à chauffer, signe qu’une nouvelle âme venait d’être inscrite sur la liste, et puisqu'il était le plus près ; c’était à lui de s’y coller.

Il soupira, décidément rien n’allait comme prévu. Comment pouvait-il se consacrer au grand amour et vivre enfin son conte de fée s’il était tout le temps pris par les futilités de son métier ? La vie ce n’était pas que le boulot (contrairement à ce que pensent certains shinigamis). Il faut concilier le travail, les amis, les amours, la famille. C’était ça la VIE ! Sauf qu’il était mort. C’était peut être pour cette raison qu’il n’arrivait pas à atteindre ses ambitions. On n’avait pas le droit d’aimer et d’être aimé lorsque l’on est mort ?


Il se décida pourtant à aller jeter un œil du côté de la victime. De une parce que c’était moins loin que sa dernière commande et de deux parce que peut être qu’il se ferait moins enguirlander si jamais il faisait celle là. C’était la preuve qu’il mettait de la bonne volonté non ?
Alors qu’il se dirigeait vers la ruelle (bien sombre et sordide comme il les aime), il se fit percuter de plein fouet par  un homme, assez corpulent qui rebondit lourdement sur les pavés. Il fronça les sourcils en observant la tache de sang auréoler la tête de cet individu et son calepin se mit une nouvelle fois à chauffer.


« Zut hein ! ça va encore me retomber dessus cette histoire. Pour une fois que je ne suis pas responsable. »


Le rouquin tourna autour de lui, à la recherche de…ah le voilà. Forcément quand on courait aussi vite que le petit gros courait c’était qu’il y avait quelqu’un qui nous poursuivait. Quelqu’un, ou quelque chose…


Penchant la tête sur le côté, les yeux verts pâles se firent interrogatifs. C’était ça qu’il fuyait ? Un homme qui courait après un autre homme, enfin un presque homme ça lorsqu’il sorti son calepin pour avoir des informations il ne trouva…rien. Enfin si une page barbouillé, raturée avec une date de mort entourée en rouge et des tas de points d’interrogations partouts. Bref rien qui ne puisse lui servir.


Soupirant une nouvelle fois il rangea son calepin à la William, c’était sûr maintenant, il ne pourrait pas aller à son rendez-vous. Et rien que pour cette raison il était en rogne.


« Vous auriez pu attendre. Une heure ou deux et tout aurait été parfait. »


Sans attendre il prit sa tronçonneuse et commença à récolter l’âme, sans précaution particulière. Il s’était déjà demandé ce que cela faisait si on laissait un bout d’âme s’échapper. Peut être qu’il donnait ce que les humains appellent des zombies. Où alors il devait un fantôme, errant pour l’éternité. Les shinigamis avaient pensé créer une brigade spéciale pour les fantômes mais ils en étaient encore à l’ébauche et le temps que toutes les paperasses soient terminées, le monde aura explosé trois fois…Il s’aperçut, un peu trop tard que l’autre était toujours là. Bizarre, d’habitude les gens détalaient en voyant sa sebby. M’enfin.. peut lui importait que l’autre était encore là. Après tout, vu tout les points d’interrogations sur sa page il devait en savoir plus que n’importe quel humain sur cette planète.



« Et dire que j’ai passé trois heures à me faire belle..pff. Faut vraiment que je prenne des vacances. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Ven 9 Oct 2015 - 14:29





On sort baby ~

Plus on pouvait l'observer, plus cette créature étrange de la nature ressemblait à un dandy, fait de rouge et de noir, couleurs qui certes pouvaient parfaitement s'accorder, mais qui restait néanmoins d'un grand décalage avec les teintes de Londres en cette période de l'année. Cet original se détachait trop du reste du monde, du panorama que Michael avait en face de lui. Il n'y voyait que lui, comme n'importe qui aurait pu se retrouver face à cette situation. Le costume était particulièrement propre, bien désigné, peut-être même un peu trop à la mode du « grand monde », comme Michael aimer les appeler. Pourtant, il était certain qu'il n'était pas un noble. Par sa manière de parler, de se tenir, et surtout par ses lunettes, et ses yeux verts ... Il n'eut plus aucun doute quand celui-ci tira un calepin, et qui eut vite fait de se charger du corps du malheureux, avec un outil que Michael n'avait jamais vu.

Ce n'était pas la première fois qu'il rencontrait pourtant un shinigami. Sa première rencontre avec ces êtres remontait seulement à quelques semaines, à peine. Une dénommée Ewilanne Blueknight. Elle était beaucoup plus jeune, et sans doute beaucoup moins expérimentée dans son rôle de Dieu de la Mort. Il se rappela certains mots qu'elle eut pour expliquer. Elle était encore en formation. Se pouvait-il que l'être qu'il avait devant lui, était bien loin d'avoir dépassé ce stade, et que par ce fait, il était beaucoup plus puissant ? En tout cas, son « arme » le laissait confirmer. Et il n'avait aucune envie de se faire découper par cette chose, imaginant que trop les dégâts que cela lui ferait. Il avait passé son tour pour la douleur. Même si la personne avait effectivement l'air d'être particulièrement en colère.

Les mots employés par le shinigami sonnait étrange. Comme s'il se considérait en être féminin. Le mot « belle » l'avait fait tilter. Tout autant que son attitude d'ailleurs. Les mots lui manquaient étrangement, il ne savait pas quoi répondre après ce que cet « homme » (si jamais s'en était un bel et bien) avait exprimé le fait d'être déçu. Le mot vacances était autant étranger à Michael que les caractéristiques de ce loustic. Il avait toujours l'habitude d'être distant et sur le qui-vive. Il ne changea en rien cet instinct.

J'ignore qui vous deviez aller voir, mais ça n'est pas vraiment de ma faute si cet homme vous a foncé dessus … , se sentit-il obligé de se justifier, en prenant une voix grave mais profonde.

Aussitôt, ces paroles furent dites, Michael se passant une main sur son visage, et essaya de se remémorer combien de mètres ils avaient couru au juste... sa vraie victime était toujours en vie, et malgré le fait qu'il devait finir le travail, il sentait déjà que cette histoire était mal engagée… bientôt l'homme se réveillerait avec quelques contusions autours du coup. Il pouvait également très bien se rendre à la police, et donner une description de lui. Ou alors se taire et s'enfuir en vitesse... S'il avait peur que son bourreau n'indique le corps de la fillette. Il le tenait malgré lui.

Et pourtant, Michael avait beau être l'un de ce qui avait conduit un innocent, et travailleur, à la mort, jusqu'à la Grande Faucheuse, il n'en était pas moins inquiet pour cela. Pas l'ombre d'un remords. Pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. C'était un peu un accident, après tout pas vrai ?




(c) NELHKY






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)


Dernière édition par Michael Perry le Mar 3 Nov 2015 - 12:13, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Lun 26 Oct 2015 - 9:38

Le regard jusque là interrogatif du shinigami devînt alors perçant. Alors comme ça ce ne serait pas de la faute de ce crétin si sa soirée..Celle qu’il avait mis des mois à prévoir, à choisir sa tenue, anticiper ce qu’il allait dire ou faire, préparer ses poses, ses rires, si cette soirée là était gâchée. A l’eau, coulée au côté du titanic. Alors si ce n’était pas la faute de ce crétin des alpes ce serait….
Grell tourna lentement autour de lui, à la recherche d’une autre personne. Qui sait ? Peut être qu’il y avait tout un public pour assister une nouvelle fois à son échec. A son ridicule. Non, personne d’autre.


-      -      Ce n’est-pas votre faute…alors vous allez me dire que c’est de LA MIENNE !? 



Sa voix brûlait d’une rage contenue, mélange de déception et de fatalité. Car au fond de lui, il savait qu’il n’aurait pas pu aller à cette soirée. Il lui arrive toujours ce genre de trucs. Et pourtant il faisait tout pour éviter, il bossait une fois sur quatre, en ne récoltant que les âmes qui semblaient intéressante, en vivant comme il le voulait. Mais au final, il fallait se rendre à l’évidence, tout ceci n’était qu’illusion. Il restait prisonnier d’une histoire. Une histoire qui avait décidé qu’il serait seul. Jusqu’à la fin.
Le rouge ouvrit une nouvelle fois son calepin, sans tenir compte de l’abruti qui était toujours devant lui. Il devrait le tuer pour la forme tient. Comme ça au moins il aura fait quelque chose de bien aujourd’hui. Plus d’énigmes, plus de points d’interrogations à côté de lui et plus d’embêtement.  Sauf qu’il avait senti son calepin chauffer deux fois. Donc deux victimes…et à part l’autre étendu sur le parvis il n’y avait pas d’autre corps.


S’il ne voulait pas que les autres débarquent et se moquent une nouvelle fois de lui. (Il voyait déjà les notes de services et les post-its collés un peu partout dans la dispatch)… il fallait qu’il s’active. Jetant un rapide coup d’œil aux causes de la mort et à l’endroit il tiqua.


Son regard se posa une nouvelle fois sur l’individu et il s’avança à la vitesse de l’éclair. On pouvait sentir la chaleur de sa colère pulser de son corps. S’il avait été un démon là il serait entouré de flammes et aurait déjà dévasté la moitié de la rue. S’il avait été un homme, un vrai, il lui aurait collé son poing dans la figure. Mais une lady n’agit pas de la sorte, une Dame se devait de rester élégante et classe en toute circonstances…alors il lui fourra le calepin sous le nez. Bon il n’avait pas le droit de faire voir ça normalement. Mais il n’avait pas le droit non plus de récolter des âmes devant témoins, et il n’avait pas le droit de parler aux humains, et il n’avait le droit de rien en fait. Alors il prenait le gauche.


Sur le petit carnet, à la page ouverte, on pouvait voir un nom, une photo et un tas d’autre trucs écrits. Grell n’avait jamais lu une page entière de ce truc. C’était barbant et franchement, les personnes étaient morte alors à quoi ça pouvait servir de savoir qu’elles aimaient la glace à la vanille et l’odeur de la fraise. Néanmoins, on pouvait lire :


-      Cause de la mort : mort par strangulation.


Bon le mort était en train de s’effacer peu à peu, comme le reste de la page. Signe que l’individu ne l’était pas encore tout à fait. Mais c’était une preuve suffisante non ? Poussant un bruit entre le soufflement et le grognement, le rouquin s’en alla en direction du fameux mort qui ne l’était pas encore. En marmonnant dans sa barbe. (façon de parler hein parce que le jour où il aura un poil…et bien planquez vous.) Il ne s'aperçut pas qu'il avait laissé tomber son calepin dans l'histoire. 



-  En plus même pas fichu de faire bien le boulot.
    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Mar 3 Nov 2015 - 12:11





On sort baby ~

Pour un homme qui ne voulait pas attirer les foudres d'un shinigami armé jusqu'au coude, on pouvait dire que c'était un réel échec. Rien de ce qu'il lui avait dit ou fait ne l'avait absoluement pas décontracté. Il lui reprochait même de l'accuser de cet accident, alors que ce n'était pas son but premier. Mais maintenant qu'il le disait, peut-être bien que c'était aussi de sa faute d'être sur le chemin de cet homme. Il ne l'aurait alors pas percuté et ne serait pas éclaté le crâne contre le pavé. Mais dans ce cas, il aurait également été fautif, pas vrai ? L'heure n'était pas à savoir qui était le coupable … mais ce qu'il restait à présent à faire. Le plombier avait été fauché. Mais son corps inerte demeurait sur le sol. Si ça ressemblait à un accident, alors il n'aurait pas le besoin de cacher ce mort. Mais si effectivement ça n'y ressemblait pas … là il aurait eu encore plus de soucis.

Michael n'eut pas le temps de redresser les yeux quand il vit le shinigami foncer vers lui. Le calepin en main. Qu'il lui fourra sous le nez. Le meurtrier écarquilla les yeux, n'ayant pour d'autres choix que de fixer ce qu'on lui montrait. C'était apparement des informations importantes sur la personne qu'il avait tenté de tuer par strangulation. Il reconnaîssait surtout la photo. Et pourtant … les informations étaient entrain de disparaître. Quel genre d'encre cela pouvait – il bien être … quelque chose de très surnaturel encore. Mais étrangement, Michael compris : le mort n'était plus si mort que cela. Ce qui voulait dire qu'il avait échoué.

Michael n'eut d'autre choix que de suivre le shinigami lorsque celui-ci se dirigea vers sa victime. Avant de remarquer que cette diva de rouge avait laissé tombé son carnet …

Ses yeux bleus clairs se fixèrent sur le sol, l'endroit où il l'avait fait tomber. Il ne semblait plus s'en défaire. Comme si ce carnet représentait d'un coup, le livret le plus important du monde. Un ouvrage complet recelant des pages complètes sur la vie de personne … et surment avec leurs péchés écrits noir sur blanc. Plus obligé de faire de planque. Plus obligé de repérer. Avec ce carnet entre ses mains, il gagnerait du temps, et il arracherait la vie de tout ceux ne mérite de vivre.

Avec ce carnet, il serait … Dieu ?

Michael n'écoutait déjà plus le dieu de la mort, concernant le « boulot » ... il s'abaissa, et tendit la main pour attraper ce carnet tant convoité …




(c) NELHKY






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Sam 9 Jan 2016 - 19:37



Quand rien ne va, rien ne va~



Vous avez déjà ce sentiment que tout était foutu de toute façon. Que quoi que vous fassiez c’était voué à l’échec et que vous étiez né sous une mauvaise étoile de toute façon. Allez je suis sûr que oui, des jours comme ça où l’on n’a pas le moral et où tout ce que l’on envisage de faire se transforme en catastrophe. Et bien avec Grell c’était son quotidien. Il ne se passait pas une journée sans qu’une bourde ne lui tombe dessus. Et n’allez pas croire que c’est lui le responsable à chaque fois. Non non non, il n’était pas si maladroit quand même. Et puis il était le meilleur faucheur de la société, ce n’était pas pour rien. Mais il commençait à croire qu’il avait la poisse…

Non mais sérieusement, c’était son soir ! Il avait sorti le grand jeu et là-bas quelque part son prince était en train de folâtrer avec des ingénues au lieu de lui tomber dans les bras et de lui dire des mots doux…c’était rageant à pleurer.

D’ailleurs il en avait les larmes aux yeux le rouquin. Les poings serrés il avançait rapidement sur ses hauts talons qui battaient le pavé en cadence. Clac clac clac…comme des balles de mitraillettes.

Et puis d’abord pourquoi il devait s’occuper d’un presque mort ? Son job c’était les maccabés pas les presque morts. Enfin sauf quand lui avait décidé qu’il était temps pour certaines personnes de passer l’arme à gauche. Il jeta un œil en coin à l’individu qui était responsable de son malheur. Lui par exemple, il avait peut être passé assez de temps dans ce monde et il lui avait gâché sa soirée. Ça méritait bien une punition non ? Mais bon..il n’avait pas réussi à savoir grand-chose de lui. Peut être qu’il était surveillé par une brigade de shinigamis qui attendaient dans l’ombre le moment où.. en même temps ce serait drôle de leur couper l’herbe sous le pied à tous. Surtout que personne n’avait pris en compte ses avertissements concernant la société qui leur volait leur travail. Allez savoir ce que ces crétins faisaient avec  les âmes volées… ressusciter des morts ? une armée de zombie ? Un festin pour les démons ? Mais ce genre de cas n’avait pas été référencé dans les manuels, personne n’avait écrit ce qu’il fallait faire en cas de vol d’âme. Du coup on ne faisait rien. Intelligents hein les dieux de la mort. Des vraies limaces.

Le rouquin inspira brusquement et finit quand même par arriver devant la pseudo-future-morte-victime (choisissez l’adjectif qui convient) et plissa les yeux.

  «  Tout ça pour ça…et bah mon vieux. On peut vraiment dire que ce n’est pas ta soirée."


Pas une goutte de sang, rien de spectaculaire. Si une veine avait un peu gonflé et peut être explosée à l’intérieur de son crâne. Donc il allait peut être mourir d’une hémorragie…peut être. Grell lui planta la lame de sa Death-scynthe dans les entrailles. Juste en dessous du sternum. Il ne prit pas la peine de l’allumer, voir gicler le sang et les entrailles ça ne l’intéressait pas en ce moment. Il retira la lame en un schouick pas terrible suivi d’un petit gargouilli. Ah oui..les muscles qui se relâchent et le corps qui se vide..ça surprend au début. Il y a des façons de tuer beaucoup plus glamour quand même.

Il tapota la poche de sa veste pour y barrer le nom de sa dernière mission et…ne le trouva pas. Perplexe il vida ses  poches à même le sol (et Grell n’ayant pas le droit d’avoir un sac à main durant ses missions (c’est peut pratique) il se sert de ses poches comme d’un sac à main..imaginez un peu le foutoir sur le pavé maintenant). Rien de rien.

« Et meeeeeeeerde ! » (oui il n’est vraiment pas classe ce soir notre rouquin..mais bon on peut lui pardonner ce petit écart de langage)

Il prit le temps de ramasser son mascara, son rouge à lèvre et trois, quatre bricoles avant de partir au pas de course vers l’endroit où se trouvait l’autre cadavre et aussi l’étranger…(en fait il ne savait pas du tout où était ce type puisqu’il avait vécu sa vie sans se soucier de lui…mais bon là il aimerait bien le retrouver quand même.)
«  Et qui va être encore accusé..c’est bibi ... »


Bon..il n’y avait plus qu’a croiser les doigts pour que le carnet traîne quelque part où alors que Willy ne s’apercoive pas qu’il l’a perdu (au pire il en piquera un au stagiaire) et surtout, surtout , que si quelqu’un le ramasse ce ne soit pas un membre de l’organisation concurente aux shinigamis. Sinon on allait avoir un beau carnage….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Lun 11 Jan 2016 - 13:34


Lorsque ses longs doigts effleurèrent le carnet, son coeur se mit à battre à tout rompre. Pas un seul instant il n'avait imaginé être en possession d'un objet aussi précieux que celui-ci. Et il était même encore loin d'imaginer en effet l'importance des informations qui s'y trouvaient, bien cachées entre les couvertures et surtout entre les lignes. Ce tout petit objet contenaient bien plus encore que tout ce qu'il aurait pu rassembler dans son propre carnet, caché au fond de sa poche. Son obtention remontait à loin, bien loin à présent. Il avait toujours eu la frayeur de le perdre, si bien qu'il avait commencé à y écrire en alphabet secret que lui seul avait composé. Une sorte de nouvelle langue, qu'il avait lui-même inventé. Ainsi personne ne pourrait le déchiffrer, pas même le plus expert des Yard, pas même le plus connu des détectives. L'alphabet du code et ses correspondances ne se trouvait nul part ailleurs que dans sa tête. Ainsi, ses secrets étaient à l'abri. Seulement ... le carnet de ce shinigami, n'était quant à lui, pas indéchiffrable. Et il était à sa portée. C'est pourquoi, sans éprouver le moindre remord, il le cacha rapidement derrière son dos, calé avec sa ceinture afin que celui ci ne tombe pas dans son pantalon. Caché par sa veste, personne ne pourrait le remarquer. A moins de lui faire une fouille corporelle du moins ... mais qui s'appliquerait à cette tâche sans avoir le moindre soupçons? Le meurtrier était de loin l'homme le moins tactile du monde... et il était certain que personne ne pourrait le toucher s'il était contre.

Suite à la capture d'un précieux butin, Michael resta en arrière. Il ne suivit pas le moins du monde le shinigami qui partait à la rencontre de la première victime. A quoi cela lui aurait-il de toute manière servit ? Il savait pratiquement ce qu'il s'y passerait là-bas. Quoi que... pouvait-on en conclure qu'il avait réussi à tuer, comme l'objectif était au départ? C'était plutôt une bonne nouvelle pour lui, dans un sens. Pas vrai ? Michael se tourna vers la victime "de trop". Un gâchis, surement. Il avait peut être des enfants. Une femme. Une famille. Il s'approcha du corps, et le contempla un instant, avant de se pencher et de chercher le moindre signe. Peut être une photo dans une poche, une alliance, une adresse, un nom sur ses vêtements. Rien. Il savait pourtant que les informations qu'il cherchait était dans le carnet qu'il venait de voler. Mais hors de question de l'ouvrir avant d'être certain que son ancien propriétaire ne soit définitivement parti. Ou que lui parte. Après tout, il n'avait pas à rester plus longtemps là. Au moment même où il commença à s'éloigner et partir, l'air de rien, le shinigami aux allures rouge et pep's montra à nouveau le bout de son nez, au pas de course. Il semblait se hâter de le rejoindre...

Michael pria pour qu'il ne l'accuse pas. Et surtout qu'il ne le touche pas.






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Ven 15 Avr 2016 - 17:03

Bon, bon, bon... en fait rien de tout cela n'était bon. Imaginez un instant que le calepin ait été ramassé par un humain, ou pire par un membre de l'organisation concurrente aux shinigamis. Parce que oui, ils existaient, même si personne ne voulait croire la folle rouge. Ils étaient là et ils trafiquaient on ne sait quoi avec les âmes. Une invasion de zombies? Un rituel macabre? Une jeu de cache cache avec la mort? Allez savoir. Ce que Grell savait par contre, c'est que la mort, si elle adorait jouer, détestait que l'on triche, encore plus qu'elle détestait perdre. 

Il se hâtait vers le dernier endroit où il avait sorti ce satané bouquin. Dans la rue, en face de l'autre assassin. Tiens, il mériterait de mourir lui pour lui avoir foutu sa soirée en l'air. Mais bon, sa page était assez étrange et le rouquin était assez expérimenté pour savoir qu'on lui taperait sur les doigts pour avoir tué une personne "importante". Pourquoi telle personne était jugée "importante" par ses supérieurs et pas telle autre? Pourquoi avait-il pu tuer des dizaines de prostituées sans que personne ne face d'esclandre et une seule personne avec un point d'interrogation il fallait ameuter toute la clique et faire un procès accompagné d'un châtiment. 

La faucheuse se surpris à penser que la justice n'existait que par son nom. Même dans la mort elle n'était pas présente. Il ricana pour lui même. 

N'empêche..il fallait retrouver le carnet. 

Le gars s'éloignait dans la nuit. Une ombre mouvante, Grell n'était même pas sûr que ce soit vraiment lui. Il se mit à courir, ses talons claquant comme des balles de mitraillettes sur les pavés. CLAC-CLAC-CLAC. Il ne s'était jamais tordu la cheville, il faut dire qu'il pratiquait ce soir depuis tellement de temps. 

"Hep! Attendez!!"

Il réussit à le rattraper, sans savoir si l'autre avait ralenti où si au contraire l'autre avait pressé le pas. Comment aborder le sujet? Que faire? Il se mit à lui tourner autour, l'observant d'un oeil nouveau. Finalement, il n'était pas si mal ce type. Il sentait la mort. 

"J'ai perdu quelque chose. Tu ne l'aurais pas vu?"

Première tentative, la demande. Simple, courtoise. Si jamais cette méthode n'aboutissait pas, et que le shinigami soupçonnait un mensonge. Il lui faudrait passer à la manière forte. Et ma foi, il était plutôt impatient de pouvoir palper ces muscles qu'il devinait sous les vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Jeu 21 Avr 2016 - 13:28


La fouille corporelle était le pire scénario qui venait à l'esprit de Michael. Imaginer que cet homme - bien qu'il est vraiment des airs de travesti - vienne passer ses mains, même gantée, tout le long de son corps, lui donna un horrible frisson d'effroi. Ce n'était même pas du dégout, mais clairement de la peur. N'importe qui tentait de s'approcher de trop prêt de lui, il avait toujours eu le réflexe de reculer. On ne savait jamais ... et cette fois-ci, ce shinigami ne ferait pas exception. Tâtez le tueur en série, et alors vous verrez ce qu'il vous en coûte.

En entendant les talons des chaussures claquer contre le pavé, et se rapprocher de lui, Michael pivota légèrement pour regarder une nouvelle fois vers le shinigami rouge. L'air qu'il arbora n'était ni innocent, ni coupable cela dit. Comme s'il était tout à fait étranger à ce qu'il venait de signaler. Il fit même mine de regarder par terre, autour de lui et plus loin.

Le shinigami se montrait particulièrement condescendant avec lui. Un certain dédain pour sa personne, voire une supériorité. Peut-être que tout les shinigamis se trouvaient être comme cela, car il lui sembla bien que Ewilanne paraissait aussi de la sorte. Quoi qu'elle fut un peu plus respectueuse quand elle apprit qu'il était un ange. Elle l'avait même soignée de la blessure qu'elle lui avait infligée. Quant à cet énergumène, il était moins certains qu'il l'aide en quoi que ce soit s'il venait à le blesser. Il en aurait même que faire de lui ou de sa vie. Après tout, c'était un sentiment plutôt réciproque. Michael se méfiait de lui encore plus qu'il ne l'aurait fait d'un simple mortel. Guère étonnant.

Il avait eu beau apprendre qu'il n'y avait pas d'animositer entre sa race et celle des dieux de la mort, Michael n'appartenait pas exactement à une communauté. Et peut être que ce détail n'était en réalité pas si anodin pour tout le monde. Il savait de toute manière que tôt ou tard, il aurait des ennuies, voire des comptes à rendre. Pas seulement pour ses fautes. Mais aussi celle de Zelus.

Et qu'est-ce que vous avez perdu, au juste ?, ajouta-t-il finalement, d'un ton calme, lui faisant maintenant face pour ne pas lui montrer son dos, où se trouve, je vous le rappelle, le fameux carnet du shinigami.






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Mer 25 Mai 2016 - 9:09

L’angoisse…une angoisse sourde qui vous prend aux tripes. Lorsque vous savez qu’il est trop tard, qu’il n’y a rien à faire mais que vous tentez quand même. Vous êtes vous déjà retrouvez dans ce genre d’état ? Imaginez que vous êtes chez vous,  dans votre chambre. Vous vous prélassez tranquillement et là..un bruit. Il y a quelqu’un dans la maison. Vous entendez les pas qui montent l’escalier, lentement…vous savez qu’ils sont là pour vous. Vous savez que vous allez mourir. Que pouvez vous faire à ce moment là ? Pleurer ? Non, ne pleure pas c’est idiot…tu ne leur fera que plus plaisir.. Fuir ? Il y a bien la fenêtre mais le temps que je me bouge ils seront derrière la porte..et puis c’est haut… Prier ? La bonne blague.. Voilà, aucune solution n’est la bonne. Et pourtant il faut quand même en prendre une..histoire d’avoir bonne conscience. De ne pas être resté à rien faire.

C’était dans cet état que se trouvait la faucheuse en ce moment. Tout ça pour un bête carnet. Il fallait qu’il le retrouve un point c’est tout. La question de l’autre le frappa de plein fouet. S’il demandait c’est qu’il ne l’avait pas trouvé. Où alors…allez savoir avec ces humains. Ils sont tellement vicieux. C’est pour cette raison qu’ils attirent tant les démons. Ils sont similaires. Il haussa un sourcil, observant l’autre de haut en bas.

« Un de mes outils de travail. Et si je ne le retrouve pas cela risque de faire du dégât ici bas. «

Sans compter qu’il se fera étriper, charcuté hmm..ça ce n’est pas si grave si c’est Willy qui s’en occupe insulté, raillé, et tout le tintouin. Et qu’il n’aura probablement plus le droit de revenir sur terre avant un bon moment. Occultant les images malsaines qui apparaissaient dans son esprit, le rouquin s’approcha encore et encore. La peur était souvent sa plus fidèle alliée, il allait donc la tester sur cet inconnu.

«  Et si jamais tu l’as vu…ce serait bien de me le dire comme ça je ne serai pas « obligé » de faire un rapport oral et de raconter à tout le monde que tu n’es un qu’un petit assassin de pacotille. Ce serait dommage qu’un beau gosse comme toi finisse derrière les barreaux…tu sais ce qui leur arrive aux beaux petits culs comme les tiens en prison ? »

Un long frisson parcouru son échine en s’imaginant la scène. Chantage, un soupçon de terreur et de projection dans l’avenir, le tout déclamé d’une voix triste, comme s’il était vraiment désolé mais qu’il n’avait d’autre choix que de le dénoncer. Même si, en vérité, il ignorait totalement où était ce foutu calepin et qui avait bien pu mettre la main dessus… 
Il avait finit par se retrouver tout près de l’homme. Si près que l’on pouvait sentir le souffle de la respiration sur le visage. Bon déjà il respirait donc ce n’était pas un mort vivant… Parce que, Grell n’oubliait pas les quantités de points d’exclamations et d’interrogations. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Jeu 26 Mai 2016 - 14:25


Une angoisse indescriptible montait également  en Michael, bien qu'il ne montrait en rien ses émotions pour ne pas se faire trahir un seul instant, et ainsi signer son arrêt de mort. Enfin, il le supposa bientôt. Pourtant à l'en croire, les doutes du meurtrier fut enfin levée définitivement : le carnet était bel et bien un outil de travail, et très important qui plus était. Voir même un manuel particulièrement sacré, pour lui autant que pour ses supérieurs. Peut-être même que l'avoir en sa possession était très dangereux. Ou n'était-ce que les informations à l'intérieure qui pouvait s'avérer utiles pour de mauvaises gens... comme lui en un sens. La préciosité de l'objet n'en fut qu'agrandit à ses yeux. Mais il était donc beaucoup plus dangereux de le posséder. Pouvait-il seulement porter cette lourde responsabilité, et risquer autant de choses ?

Les plus importants shinigamis seraient donc tenu au courant de cette disparition. Autant dire qu'une chasse au carnet – et peut-être même à l'homme – s'en suivrait. Autant dire qu'il n'aurait encore une fois pas la vie tranquille, surtout il était le dernier être vivant à côtoyer le faucheur dans les derniers instants avant la perte. Il serait alors fouillé s'il n'avait eu le temps de cacher le carnet. Impossible en tout cas que tout ceci ne commence dès maintenant, pas vrai ? Alors il aurait bien le temps de trouver une solution d'ici là. Il devait se concentrer sur le présent, et non sur l'avenir. Exercice qu'il détestait faire, car ça n'était pas un homme d'imprévu, mais un planificateur. Et malgré lui, il sentait l'étaux se resserrer.

Le mot " petit assassin de pacotille" vint le faire tilter, quand il repris conscience que le shinigami lui parlait bel et bien toujours, et qu'en plus de cela, il semblait se rapprocher de plus en plus de lui. Non pas que l'insulte ne le fâcha. Après tout, ce n'était pas la première fois. Il ne pouvait pas le savoir. En revanche, la suite de sa phrase eu un effet d'un coup envoyé en plein coeur. Le passé ressurgit à nouveau, bien qu'il savait cette  fois que tout n'était que mensonge. Mais les sensations gravées dans sa chaire, à cause de Zelus, eurent les mêmes réflexes qu'à chaque fois qu'un sous entendu du genre était fait.

Le corps de Michael se raidit. Il ne sut dire si c'était de la crainte, ou de la colère. Pourtant, c'est bien se dernier sentiment qui pointa. Une rage qui montait en lui, au fur et à mesure que cette bouille face à lui s'approchait. Une seule envie lui traversa l'esprit. Mais sa main ne fit que se resserrer et rester le long de son corps, même si son visage semblait plus crispé, et ses yeux montrer son dégoût et sa fureur.

Retire ce que tu viens de dire et peut-être que je t'aiderais à fouiller le coin., s'exclama-t-il en essayant de ne pas reculer et de montrer une certaine raideur. Il était certain qu'il était entrain de se retenir. Mais enfin, il ne pouvait totalement jouer le jeu quand ses émotions étaient ainsi mises à mal.






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Dim 26 Juin 2016 - 18:10

Résumons la situation…Notre beau gosse de première devait ce soir rencontrer l’homme de sa vie, celui qui le ferait grimper aux rideaux, qui lui aurait permis d’avoir une fin heureuse et de nombreux enfants (bon..pour ça il fallait encore y réfléchir parce que c’est vrai quoi, des marmots ça braille et ça vous fout en l’air une vie de couple en moins de temps qu’il ne faut pour dire « ti amo »). Et au lieu de cela il se retrouvait en face d’un petit assassin de seconde zone, assez intriguant il faut le reconnaître. Mais qui lui faisait perdre son temps, et son carnet par la même occasion.
 
Grell ne sût dire si ses petites menaces avaient fait effet, il sentît que l’ambiance avait changée, qu’elle était beaucoup moins amicale qu’auparvant (même si on ne pouvait pas vraiment dire que l’ambiance avait été amicale…).  Du coin de l’œil le rouquin vit le poing se serrer, l’expression du corps se modifier. C’était subtil, et quelqu’un d’autre ne l’aurait probablement pas vu. Mais le shinigami était passé maître dans l’art de la provocation et il savait ce que l’on ressentait à subir ces petites humiliations. Et bien sûr…le fait de voir cet homme, seul face à lui, qui gardait son calme malgré tout, cela l’excitait au plus haut point. Oh comme il aimerait le voir craquer, c’était son jeu favori. Les pousser à bout et les voir exploser de fureur ou de peur, et les tuer en plein vol. C’était de cette manière que les humains méritaient de mourir. En apothéose.

Il se pourlécha les babines, dévoilant ses canines acérées.

 « Tu m’aiderais ? Pour quelle raison ? »

Peut être parce qu’il l’avait menacé juste auparavant. La faucheuse haussa les épaules et pris un air affligé, il tendit le bras vers l’autre et effleura une mèche de ses cheveux du bout de ses doigts gantés.

 « Il est vrai que la prison n’est pas faite pour toi..tu serais bien mieux….où ça ? D’ailleurs, maintenant que j’y pense, il était écrit des choses étranges sur toi dans ce carnet.  Tu es sûr de ne pas savoir où il est ? Il ne faudrait pas que d’autres personnes tombent sur ça… »

Il scruta ses yeux, espérant secrètement qu’ils se dirigeraient vers l’endroit où se trouvait ledit carnet. Après tout, Grell n’avait entendu personne dans cette rue et  bien souvent , il ne fallait pas grand-chose de plus pour que les gens avouent. Et puis lui faire croire qu’il savait qui il était lui donnait un avantage non ?  L’autre allait forcément se trahir, dévoiler quelque chose, n’importe quoi. Et puis d’abord pourquoi est-ce qu’il avait tué l’autre au bout de la rue ? Et qui lui disait qu’il n’essayerait pas de le tuer lui, maintenant qu’il l’avait vu. Bon, ce n’était pas qu’il craigne pour sa vie, ni qu’il ait autre chose à faire, mais Grell n’était pas réputé pour sa patience.

   « Au fait, je suis Grell Stucliff, serviteur de la mort. »


Il se retînt de justesse de lui demander qui il était. Après tout, il venait d’affirmer qu’il savait tout de sa vie alors ça aurait parût étrange de lui demander son nom juste après… Parfois, il ne faisait vraiment pas preuve de jugegotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Lun 27 Juin 2016 - 14:20


Le shinigami avait l'air de comprendre parfaitement la situation dans laquelle il le mettait. A croire qu'il avait même poussé le vice jusqu'à s'approcher de lui de cette manière, d'avoir ainsi insinué ce qu'il se passerait pour lui si il allait en prison. Une étrange manière d'aborder les gens, mais sans doute voulait-il simplement le déstabiliser pour lui faire cracher le morceau. Malheureusement pour lui, Michael était loin, très loin de céder, et de lui balancer ce fichu carnet à sa figure. Non. Loin de là était son idée. Tout ceci, n'aurait servit à rien, si effectivement il craquait de cette manière. Il savait qu'il y avait encore une chance pour que cette situation se dénoue de manière le plus naturel possible. Du moins pour tout le monde.

Mais dans tout les plans qui défilèrent dans sa tête, pas un ne lui permettait de récupérer les éléments important de ce maudit carnet faussement perdu. Il devait lui remettre pour qu'il lui fiche la paix. Il devait s'en débarrasser, et faire croire qu'il l'avait retrouvé pour lui. C'était idiot, mais c'était la seule solution maintenant. Il ne pourrait jamais savoir ce qu'il y avait dedans. Mais au moins, il savait que ça existait. Et pas seulement sur un seul shinigami, mais sur tout ceux qui descendait sur terre pour le "travail". Ce qui au final, était bon à savoir pour un futur "emprunt". Qui sait.

Le shinigami rouge continua ses manières, comme l'aurait d'ailleurs fait une lady, à croire qu'il se prenait vraiment pour une. Michael n'avait déjà plus de patiente pour l'écouter. Il l'ennuyait vraiment, voire il commençait déjà à percevoir une certaine antipathie envers lui monter. Déjà qu'il n'était pas très ouvert au shinigami, clairement son comportement et sa personne ne l'attirait pas du tout. Aucune conversation ne pourrait bien finir avec eux. Mais Michael se retint de faire la pire chose qui soit pour lui.

Alors oui, quand il lui tendit la perche pour lui rappeler qu'il y avait des éléments confidentiels dans ce carnet et qui le concernaient directement, sa réaction 'faussée' ne se fit pas attendre.

—  Tu ... déconnes j'espère, répliqua-t-il simplement l'air outré. Voire légèrement affolé. Ni une ni deux, il se mit dès lors à la recherche du carnet au dernier endroit où le shinigami avait été. Enfin, il faisait semblant de fouiner. Parce que vous pensez bien qu'il savait qu'il n'était pas là. Mais simuler qu'il était urgent pour lui de le trouver, au moins il était insoupçonnable. Pas vrai ?

Il n'écouta pas non plus du coup son nom et son prénom. Qu'est-ce qu'il se fichait bien de savoir qui il était. Il voulait le supprimer de sa mémoire ce phénomène là. Si seulement il savait à présent comment faire passer le carnet caché derrière son dos à ... dans ses mains ? sans que l'autre ne s'en aperçoive directement. La situation devenait de plus en plus tendu ... c'était certain.







(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 199
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Jeu 7 Juil 2016 - 15:42

Bien, effectivement le type n’avait pas l’air de savoir quoi que ce soit au vu de son air (affolé ? inquiet ? bof…de toute façon il s’en fichait). Mais il allait quand même falloir le récupérer ce truc, parce que si la clique des shini se mettait en chasse ça risquait de faire du grabuge. Et là, chose étrange, le rouquin avait d’autres idées en tête que de faire partir l’ensemble de la dispatch sur le monde terrestre. Même si, dans le fond ça pourrait être assez comique.
 
Il haussa un sourcil en observant l’autre chercher un peut partout. Il n’était pas moche, assez froid et il avait un petit côté mystérieux qui n’était pas pour déplaire à la faucheuse. Sans compter le fait qu’il avait du sang sur les mains, ce qui démontrait une force de caractère importante. Tout le monde n’était pas capable de tuer. Bien sûr cela manquait un peu de classe, mais tout s’apprenait.  Mais quelque chose clochait. Un truc sur lequel il n’arrivait pas à mettre le doigt et qui le frustrait énormément. Tortillant ses longs cheveux rouges autour de son index il réfléchit. Il était certain de ne l’avoir jamais croisé jusqu’à aujourd’hui, il n’avait même jamais entendu parler de lui alors quoi ?
 
Cela faisait un moment maintenant que l’autre cherchait, enfin tournait en rond pour être plus exact. Et pendant ce temps, Grell s’était contenté d’observer. Il aperçut du coin de l’œil un point scintillant, quelque par sur sa gauche, puis un mince filet de fumée. Quelqu’un fumait, et regardait dans leur direction. Grinçant des dents, le shinigami se dirigea vers le meurtrier. Il fallait qu’ils se séparent, même si le rouquin n’en avait pas fini avec lui.
 
 « Bon..On ne va pas y passer toute la nuit. Si jamais tu entends parler de quelque chose d’étrange, où si tu vois quelque chose dis le moi. Il va se passer des choses terribles dans pas longtemps, genre trafic d’âme où d’autres trucs bien glauques. »
 
Bon..pourquoi est-ce qu’il lui avait dit ça maintenant ? N’importe quoi… et puis entre le dieu de la mort et un humain, devinez qui est le plus à même de retrouver l’autre ? Rajustant une mèche rouge qui tombait devant son front, il leva les yeux au ciel, se doutant que l’homme qui se trouvait devant lui devait être du genre à faire cavalier seul. Comme beaucoup d’homme (et de shini). Seulement parfois, il était utile d’avoir des cartes dans son jeu. Et pour le carnet..et bien si la personne qui le trouvait réussissait à le déchiffrer, elle ferait peut être son boulot qui sait ? C’était difficile d’achever une personne quand on avait vraiment toutes les données devant soi. Parce que c’est à ce moment là que l’on se rend compte que les gens ne sont ni bon ni mauvais. Il n’y a pas de vrai mauvaise personne et il n’y a pas de personne vraiment gentille.
 
Ce n’était plus un problème pour lui ; et cela ne l’avait jamais été. Mais certains shinigami échouaient plusieurs fois leur examen de pratique pour cette raison. Ils réfléchissaient beaucoup trop.
 

Hochant la tête, comme pour chasser toutes ses pensées parasites, il planta ses yeux verts dans le regard de l’autre. Grell était préoccupé, et ce n’était pas à cause de son rendez-vous manqué, où de son calepin. Il fit mine de tendre la main, comme pour saluer puis se ravisa après  avoir tourné la tête vers l’inconnu, qui avait écrasé son mégot de cigarette sur le sol. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 553
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 5/7j (lun, mar, mer, jeu, ven)

Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI] Lun 1 Aoû 2016 - 14:07


Michael continuait à jouer la comédie, en faisant semblant de chercher le carnet disparu de ce cher shinigami. L'air sérieux, un peu tendu, c'est effectivement dans cet état d'esprit qu'il se trouvait. Mais non pas parce qu'ils devaient absolument faire ce qu'on attendait de lui. Mais parce qu'il devait rapidement trouver une solution pour faire croire qu'il l'avait tout simplement retrouvé. Mais la chose convoitée toujours dans le creux de ses reins, il était mal aisé de venir brandir le précieux au nez de l'autre sans qu'il ne se rende compte que c'était l'ange qui l'avait alors depuis le début de la recherche. Il sentait déjà assez son regard vert-fluorescent sur lui, il fallait qu'il attire ses yeux ailleurs que sur lui. Un frisson parcouru Michael en un instant. Il était certain que cet homme le scrutait dans son ensemble, et il détestait ça. Il ne voulait pourtant pas savoir à quoi l'autre pensait en cet instant. De peur d'y découvrir des pensées peu ... saines. Il fallait vraiment que cette situation change, et que le meurtrier, qui détestait improviser, trouve une solution.

Mais sans qu'il le sache, la solution se trouva d'elle-même. Michael, qui était resté accroupi pour regarder dans tous les recoins de la rue, sur le sol, se releva aussitôt, droit comme un piquet, quand il sentit le shinigami le rejoindre de près. Réflexe. L'homme rouge, cette fois, avait l'air plus que pressé. Mais d'un côté, résigné. Il avait pressé d'en finir, si pressé qu'il décida de tout laisser tomber. C'est alors que son discourt se fit plus étrange, voire intéressant. Des choses étranges? Comme ? Etait-ce grâce au carnet que ce shinigami pouvait savoir autant sur l'avenir, où était-ce des informations que ses supérieurs lui avait donné ? Michael ne le savait pas. Mais tout ceci l'intriguait. Il avait l'air si grave dans ce qu'il venait dire, que Michael ne put que le croire. Les Dieux de la Mort savaient sans doute les évènements liés à la mort des gens. Morts en masse? Massacre? Vol d'âme ? Se pouvait-il qu'un démon ne soit lié à tout ceci ? Ou même plusieurs? il était certain qu'il fallait être sur ses gardes ...

Grell Sutcliff, dont le nom tantôt prononcé revint à la mémoire de Michael, hocha la tête, pensif. Puis regardant à nouveau Michael dans les yeux, il se tenta à lui serrer la main. Mais avant même qu'il n'arriva au bout, il renonça. Pour une raison qu'il ignora. Il tourna alors les yeux vers une toute autre direction ... Michael tourna les yeux également dans cette direction, tout à coup plus alerte. Il sentait la présence d'une autre personne. Et ceci, eut aussitôt l'effet de faire fuir Michael. Vous pensez bien, une troisième personne dans le tableau. Des corps dans les rues environnantes, ne sachant si c'était surnaturel ou humain. Il aurait bien sûr pu savoir, avec son aura. Mais il n'avait pas envie de trainer. Si c'était un des copains de Grell, un autre shinigami, et qui l'avait vu prendre le carnet. C'était grillé.

C'est ainsi que sans demander son reste, ni rien dire à cet original rouge, il tourna les talons, en marchant vite, sans rien ajouter ni dire au revoir. Ce n'était pas dans ses habitudes de fuir. Enfin, pratiquement pas. Mais il s'était vite senti menacé avec une nouvelle présence. Il ne savait pas réellement pourquoi.






(Click pour ma musique ♫ Merci Nomnomuchan pour l'emoji ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: On sort baby ~ [Michoko] [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

On sort baby ~ [Michoko] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Lisa ♠ Don't play baby boy [FINI]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: South London :: Kensington :: Café-