lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


« Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Evalyn J. Brook
avatar

❝ Iron Lady ❞



Messages : 39
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 36

Message Sujet: « Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis] Sam 18 Juil 2015 - 11:20

« Search and destroy , Lucian. Is an order ! »
Brook Jean Evalyn
« Integra Hellsing © Hellsing»


Nom : Brook

Prénom: Evalyn Jean

Date de naissance: Sept Janvier Dix-huit cent cinquante-cinq

Age: Trente quatre ans

Lieu de naissance: New York

Sexe: Féminin

Race: Humaine

Rôle: Noble

Sexualité: Hétérosexuelle


“ Le Caractère



Evalyn est une rose, blanche et très épineuse. Une Lady comme il se doit. Elle est éloignée du monde et pourtant présente à chaque fête mondaine. Elle est calme dans ce genre de soirée, posé et inaccessible.

Et c'est tout à fait le cas dans la vie privée. Cette grande dame n'a rien d'une personne sympathique, elle ne voit pas ce mélangé au gens, mais, répondra tout de même à quelqu'un qui ose lui adresser la parole. Elle est franche ; manquant même d'un peu de tact si une personne la rend indifférente ou simplement, une personne qu'elle n'apprécie pas.
C'est une femme indépendante et sure d'elle. Si elle n'était pas une noble, elle n'hésiterait pas à se salir les mains. Elle prouve ; pars son statut de chef d'entreprise, qu'elle est redoutable et plus que ça, doté d'une grande intelligence et aisance pour gérer son entreprise. Saupoudré d'une énorme observation de ses adversaires et d'une infinie patience que les moines eux-mêmes pourraient envier.

Elle est très réaliste, voir même un peu pessimiste sur les bords. Elle sait, connaît et côtoie la dure réalité de la vie, elle est cynique et ironique. N'hésite pas à faire tourner en bourrique quelqu'un, comme pourrait le faire un chat.
La noble à la sensation d'être au-dessus des hommes. Elle sait qu'elle peut faire mieux que quiconque, elle sait qu'elle est indescriptible et n'hésite pas à le faire savoir.

Chaque action est commandée par l’exigence, la méfiance et la sournoiserie. Elle est exigeante avec elle-même, et surtout avec les autres. Si elle ordonne "a" à quelqu'un, cette personne devra comprendre qu'elle veut tout l'alphabet et dans l'ordre, en grecque. Ce ne sont pas des caprices, mais bien de l'exigence.
Méfiante, elle l'est, avec le monde entier. Car il est tellement facile de nuire à quelqu'un et d'ailleurs, elle serait la première à nuire a la paisibilité de quelqu'un. « Vaux mieux manger qu'être mangé.»
Sournoise car, sa vie ; depuis une vingtaine d'années, est un jeu d'échec constant. Elle prend plaisir à manger les pions de ses adversaires petit à petit pour ensuite leur montrer à quel point ils sont seuls, afin de leur donnée aucune issue et que ; d'eux même, ils se jettent dans la gueule du loup.

Elle pourrait se justifier ou simplement montrer toute la haine qu'elle a pour l'homme en parlant. Mais c'est quelque chose de secret, enfoui et enfermer dans son cœur. Ce n'est pas du tout un fardeau, elle garde simplement ses pensées, ses ressentis pour elle-même ce qui complique donc la tache pour les autres. Oui, si elle ne dit rien sur ce qu'elle pense ou sur ce qu'elle ressent, elle laisse une façade froide et illisible. Une carapace de froideur et de silence. Un rose enfermé et prisonnière d'une glace et qui, en plus de ça a pactisé avec un diable.

D'ailleurs, avec celui-ci, elle semble que très légèrement différente. Elle semble lui voué une certaine rancœur profonde. Comme toutes les personnes qui on nuit dans sa vie en quelque sorte. Avec ce démon, Lucian, vu qu'elle ne peut pas le tuer, elle va surtout lui mener "gentiment" la vie impossible. Elle est plus posée et plus réfléchis que lui, donc, elle sait qu'elle a un certain avantage face à son démon. Totalement au courant de qui il est et ce qu'il représente entre autres. Elle n'a pas peur une seule seconde de lui. Et ; en plus de ça, elle présente le démon comme son amant dans la plupart des cas.

Oui, car si ; et seulement "si" , vous arrivez à lui faire du mal, à la blesser physiquement ou a vous attaquez à ses intérêts, elle vous en voudra jusqu'à ce qu'elle vous voie mourir sous ses bottes.

Evalyn a du mal à croire en l'existence de démon et autre forme spirituelle. Elle hait la religion et tient une énorme rancune contre celle-ci.

Vous pouvez essayer de lui parler, de traîner près de son manoir, mais, a vos risques et périls.


“ Le Physique





Debout droite et raffinée, elle est dotée d'une taille de guêpe, féminine. Evalyn est d'une grande taille, une posture irréprochable et les épaules légèrement en arrière. Dévoilant le peu de rondeur qu'elle a, mais ; malgré tout, sa taille est rondement marquée. Elle ne frôle pas la minceur morbide, mais est assez mince tout de même. Malgré sa trentaine, elle recèle quelque chose de frais, froids, impénétrables : Son regard.

Un regard bleu ; presque gris, vous fixant, hautain, froid, calculateur & vous perçant de part en pars. Comme si celui-ci, vous reflétez tout l’ignominie que vous étiez. Des yeux fins, perçant et en harmonie avec le reste de son visage.
Un visage fin et allongé, un nez, un peu allongé et se retroussant a son bout et surmontant une paire de lunettes ronde. Oui, car la dame est hypermétrope : il lui est impossible de lire de prés, mais à une excellent vu quand il s'agit de lire de loin.
Sa peau est lisse, blanche et presque parfaite. Presque parce que sur elle, elle porte la marque de son démon sur sa nuque, juste en dessous de la racine de ses beaux cheveux blond clair ; voir blanc, et long, descendant et roulant jusqu'au creux de ses genoux.

Sur ses lèvres fines, il sera très rare d'y apercevoir un sourire. Comme vous avez pu le comprendre, il est plus probable d'entendre des paroles tranchant de ses fines lèvres rosées que des remerciements ou autre. Et pourtant, elle est pourvue d'une grande élégance grâce à sa taille, son apparence et ses belles mains fines, allongées et aussi grâce à sa démarche naturellement souple.

Quand elle marche habillée d'une de ses imposantes robes anglaises, elle montre aucune difficulté. C'est une démarche naturelle, glissante et leste. Il lui arrive ; seulement quand elle est chez elle sans invités, de porter des costumes d'homme ; soit volé préalablement à son démon, soit simplement taillé pour elle.


Histoire




Evalyn rêve. De ses moments de douceur, ponctuée de la belle odeur de jasmin... Belle ? Tout est relatif. Quand elle était enfant ; et vivait toujours à New-York avec sa mère, elle adorait ce parfum, mais, maintenant, elle déteste cette odeur.

Oui, quand elle était enfant, elle était totalement différente de maintenant. Elle était joyeuse, innocente et surtout, souriante.

Sa mère était une noble professeur d'histoire. Evalyn ; étant fille unique, était très proche de cette mère. Une belle blonde au sourire aussi grand que celui d'un ange. Son père était homme politique. Même s'il se concentrait sur son travail, il ne laissait pas sa famille ; pour rien au monde, il l'aurait fait. Et le majordome Mark, là depuis toujours pour Evalyn. Mais la chute de ce beau tableau familial. Toutes les bonnes choses ont une fin.

Son père fut la victime d'un complot. Accusé de complot contre l'état américain et son équilibre politique, il fut donc emprisonné à 30 ans. Pendant son emprisonnement, l'homme ne voyait que très rarement sa jolie petite fille et sa femme. Toutes deux étaient dans l'incompréhension le plus total. Il était innocent, pour sure ! Autant pour la femme que pour l'enfant.

Le temps passe longuement. Son père refuse de temps en temps les visites de sa petite fille adorée par peur de lui montrer dans quel état il se trouvait maintenant. Il ne voulait pas qu'elle soit témoins des violentes toux sanguinolentes qu'il pouvait avoir.

Et c'est à l'aube de sa dixième année que la belle blonde à lunette appris la mort de son père en prison ; terrasser part la maladie qui l'avait pourri de l'intérieur. C'était injuste. Elle n'avait pas vraiment attendu que sa mère termine sa phrase qu'elle s'échappe de la demi-étreinte qu'elle allait devoir subir. L'envie de vomir avait monter jusqu'à sa glotte. Et enfin seul au milieu d'un champ, elle s'écroule. Un cri et des sanglots déchirant vint à lui échapper.

Elle avait prié. Tous les jours ; depuis l'emprisonnement de son père. Rien n'avait été fait. Aucun signe. Aucun soutien. L'humain avait gagné. L'humain avait corrompu et balayé d'un revers la foi de la demoiselle.
Evalyn maudit ce dieu en qui elle avait cru. Elle plasmaudia des insultes que jamais elle n'avait prononcé dés lors. Tapant du poing dans les champs. Mais la silhouette d'un grand homme l'arrêta dans son élan ; ne cessant pas de pleurer cependant.

- Pourquoi tu pleurniches ?

-On ne peut compter sur personne... Pas même sur ce foutus dieu.

Un sourire carnassier été donc apparus sur le faciesse de l'inconnu alors que le vent soufflé dans les belles branches de blé qui sembler les couper du monde. Sa main habille vint à effacer les perles de sels de la demoiselle pour ensuite lui proposer simplement si lui pouvait la protéger.
Le pacte allait être scellé. Perdu comme elle était, elle avait bien besoin d'une protection et va accepter tout ainsi que n'importe quoi pour se sentir comme quand son père la serrer dans ses bras.

-Mademoiselle Brook ! Stop !

Cette voix était familière et c'était maintenant le seul homme du manoir ; Mark, le majordome de la famille. Il avait poursuivi l'enfante et était apparus au moment où tout aller se sceller. Un regard mauvais, c'était échanger entre les deux hommes, comme s'il se disputait la blondinette en silence. Pour ensuite s'accorder un simple suivi... Sans pacte. Oui, L'homme suivait maintenant la demoiselle sous forme de chien. Il n'était pas rare que celle-ci dormait avec lui dans son lit. Serrant le canidé entre ses bras. Aucun des deux compères de la famille Brook ne connaissait alors son identité, venant simplement à l'appeler comme la maîtresse l'appellerai : Lucian.

Après cette mort, elle essayait de revenir tant bien que mal à la raison... Avant que peu de temps après, sa tendre mère ; n'ayant pas supporté le déshonneur familial ainsi que la mort de son tendre époux, s'était donné la mort. Elle avait écrit une lettre pour la demoiselle.

« Ma belle petite Evalyn... Je suis désolé. Ton père me manque, j'ai un trou dans la poitrine... Tout s'écroule. Nous sommes ruinées et je ne veux plus de ce monde, ce monde ne veut plus de moi. Que dieu me pardonne pour mes pêchés... Ma petite Evalyn... Ton père & moi a beaucoup pêché... Nous t'avons menti, jusqu'à aujourd'hui. Il faut que tu sache, ma douce, que tu n'es pas l'union de notre amour. Nous t'avons adopté ma tendre enfant. »

Elle avait vu ce corps inerte et mort ; celui de sa mère, froid et blanc déjà bien atteins pars l'arsenic qu'elle avait ingéré. En quelques jours, elle semblait avoir perdu tout son beau monde.

 Sauf son majordome et le chien qui était tout le temps près d'elle patient..

Evalyn a atteint l'âge de 21 ans, elle eut l’éducation de son majordome et du bon nombre de professeurs qui était là pour elle. Elle vint finalement à conclure un pacte avec le démon qui la suivait depuis bon nombre d'années même malgré le conseil avisé de son majordome de ne pas le faire. Mais rien n'avait rempli le compte en banque de la famille qui était ; encore jusqu'à maintenant, Mademoiselle Brook était sur la paille. Donc, par urgence, il y eut un mariage arrangé.

Elle était promise à un homme brun et portant une bonne attention à sa fiancée. Qui ; celle ci , commencer à tomber amoureuse de l'homme. Elle était protégée et aimer. Mais ça n'allait pas à son démon. Il ne devait, il n'aurait pas quelqu'un d'autre pour protéger cette femme.


Sauvagerie.

Souriante et tenant les plis de sa robe, elle vint à accourir vers le salon où son fiancé était supposé l'attendre. Elle avait le pas rapide, mais ne courrait pas. Passant tours à tour les portraits familiaux. Venant ensuite à s'arrêter en entendant le feu crépité et surtout, en apercevant d'étrange trace sur le tapis. Des gouttes carmin, ici et là, frais et traçant un long chemin en direction d'un fauteuil.

Son cœur manqua un battement et ses yeux s'écarquillaient sous la vision d'horreur. Que le diable lui arrache le cœur au lieu de celui de son fiancé.
Un trou béant, si grand qu'on pouvait y passer un épais oreiller ensanglanté. Elle tremblait et sa vision fut rapidement attirée par les yeux crépitant de haine de son démon. Ce diable de Belzébuth. Avec le temps, elle avait eu connaissance de sa réelle identité. Il est vrai qu'elle avait peur, mais, elle était sa contractante, il devait et ne pouvait qu'obéir. Sous la haine, la rage qui la bouffer de l'intérieur, elle lui ordonne de rester dans les bas-fonds de son manoir. Dans les cachots, enfermer, attacher pars des chaînes.

Après les funérailles de son fiancé ; dont le mariage n'a jamais été consumé d'ailleurs, la famille considérant la jeune femme comme des leur, ils vinrent à céder l'héritage de son fiancer. Le compte en banque de sa famille fut renfloué, mais, le cœur, la confiance et l'esprit de la jeune blonde étaient craquelés.

Elle attendra quatorze années avant de lui ordonner de revenir près d'elle pour qu’enfin, il soit au courant de ses plans le concernant directement.


Derrière le masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Andy , Sir.

Je vois et tu as quel âge ? Dix-neuf ans , Sir.

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Mon niveau ? Ça dépend de mon inspiration.

Tu aurais pas un double compte, toi ? Euh . Non , Sir.

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Je regarde les Anges de la télé-réalité , Sir.

Tu as trouvé le code du règlement ? Validé par ton frérot~

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? J'ai chercher avec Sir Google , Sir.

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? C'est qui ?

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Il es classe , Sir !

Tes derniers mots mon chou ? ... Sir ?


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


Dernière édition par Evalyn J. Brook le Ven 28 Aoû 2015 - 3:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyn J. Brook
avatar

❝ Iron Lady ❞



Messages : 39
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 36

Message Sujet: Re: « Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis] Ven 28 Aoû 2015 - 3:20

Je UP pour simplement informer que ma fiche est finie et que le test RP suivra très bientôt directement après.

Je rééditerai et enverrais un message aux principaux concernées.


EDIT :

RP-test




    Ennui :
    -Désagrément, contrariété passagère provoqués par une difficulté, un obstacle, un empêchement, etc. : avoir des ennuis avec la justice.
    -Difficulté, chose ennuyeuse qui met dans l'embarras : un ennui mécanique.
    -Lassitude morale, impression de vide engendrant la mélancolie, produite par le désœuvrement, le manque d'intérêt, la monotonie (au singulier seulement) : à la campagne, je meurs d'ennui.


Et cet ennui était palpable, asséchant ma gorge et me forçant donc à boire de ma flûte de champagne. Cette soirée brillait trop pour moi. Et surtout, je n’avais pas envie d’être ici. C’était l’un de mes clients qui m’avait invité et je n’avais accepté simplement parce que je n’avais rien d’autre à faire.

Mes pensées n’étaient pas à la fête. Je pensais à ce que Mark avait trouvé pour s’occuper. Je voulais ; ce soir seulement, avoir l’odeur de la fête, mais, je m’ennuyais. Les faits étaient là. Un claquement de ma langue sur mon palais, ce fait entendre ; alors que je m’agace moi-même, et mes yeux discernent la foule mais sans grand intérêt. Quel intérêt ils avaient... Eux. Ses humains.

Ils accouraient, se tourner autours et bomber le torse pour le plaisir de la chaire. Certains sont saouls comme des porcs alors, que pour ma part ; je tiens encore. Je tiens ma démarche pour observer la salle ; comme un vautour qui tournerait autour d’une proie morte et pourris jusqu’à la moelle. Que l’on me nomme de libertine ou de dame aux mœurs légère, ses Anglais se voilent la face.

Il faudrait me tuer pour que je puisse dire ce genre de chose, mais, mon démon me manque. Même si c’était un manque amer, je le pensais seul digne de me divertir comme il a l’habitude de faire malgré lui. Ce soir, je devrais me divertir d’une toute autre manière au détriment de quelqu’un.

Dans le lot de coq et de poule de basse-cour, une petite duchesse innocente trainer pas loin. Je ne pouvais m’empêcher de la fixer. Tout en buvant ma seule et unique coupe de champagne, un sourire indescriptible apparaît sur mon visage, narquois, plein de sous-entendus. « Je crois que j’ai trouvé mon nouveau jouet. »

J’avais dans l’idée de la repousser dans ses retranchements, tout en lui parlant. Oui, je serais méchante pour simplement être méchante, mais, il fallait qu’elle apprenne d’une manière ou d’une autre qu’il ne sert à rien de sourire.

La conversation commença tout simplement et courtoisement. Je ne l’ai pas accosté, c’est elle qui est venue à moi. Mon regard devait être très insistant pour qu’elle me remarque, qu’importe. Au milieu de la conversation, je laisse un silence. Je ne lui réponds pas. Elle est ennuyeuse à mourir en fait. Elle cherche un mari fortuné dans ce genre de fête mondaine, m’a-t-elle dit. Rien à faire de ce que tu me dis mademoiselle, je suis enfin résolu à cause de toi à le sortir de là.

J’avais posé mon verre sous ses yeux, sans lui adresser un traitre mot pour ensuite demander à rentrer chez moi pour une affaire importante. Et dieu ; s’il existe, sait que ce que j’allais faire ce soir était important. Je ferais revenir l’ange de l’enfer au summum de sa force. Et tout en étant sa contractante… Je pourrais éliminer des gens qui auraient eux aussi un homme comme lui à leurs bottes.

Oui, je me douter bien que je n’étais pas la seule à avoir contracté ce genre de "maladie". C’est face à ce cachot que je me retrouve ce soir. Dans ma robe de satin bleue et mon regard inquisiteur fixant le fond de cette geôle humide, silencieuse, j’allais faire l’impensable. C’est une main sur la hanche et fixant le rouge qui apparaît dans la prison que je me fais impatiente.

- Sort de là, le chien. Fis-je d’un ton glacial et surtout ampli de haine. Lève-toi Lucian. Que je t’élève jusqu’à ton rang de Belzébuth.


©Cette fiche a été conçu par Rider pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Perry
avatar

❝ Dealing with Death ❞



Messages : 525
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Localisation : Dispo ici 3/5j (lun, mar, mer)

Message Sujet: Re: « Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis] Ven 30 Oct 2015 - 20:57

Bonsoiiiiir/Re

Alors, après bonne lecture de ton rp test ( et bien entendu de ta fiche), il semble que tu remplisses tous les critères souhaités pour incarner ce personnage. Voire même tu corresponds tellement trop à ce que je m'attendais que je suis super content ! Pas de fautes, la belle patte dans l'écriture, bref. Tous est bon. x)

Tu es donc Validée ~

Je te souhaite de bons rps sur ce forum~





 


sur Discord Dyrelia#3065
Sur Skype : Nael

 (sentez vous libre de m'ajouter où bon vous semble, sans demander ;D )
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: « Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis]

Revenir en haut Aller en bas

« Search & Destroy Lucian. Is an Order. » Evalyn Jean Brook [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» déboires internetesques...
» SEARCH AND DESTROY.
» Search And Destroy ! [Kake', Yanosa - S]
» Abortion rights activist Dr. Morgentaler named to the Order of Canada
» Lucian Helsing, le premier Lycan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Pour en apprendre plus...
 :: ❝ Prèsentation ❞ :: Validées :: Nobles
-