lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Une rose sans épines •Ana Blakemore•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ana Blakemore
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 10
Date d'inscription : 01/08/2015

Message Sujet: Une rose sans épines •Ana Blakemore• Sam 1 Aoû 2015 - 21:41

« Sourire est la meilleure façon de surmonter la douleur »
Anaïs Margaretta Blakemore
« Megurine Luka © Vocaloid (Just be Friends)»


Nom : Blakemore

Prénom: Anaïs et Margaretta, mais elle se fait juste appeler Ana

Date de naissance: Un 8 août

Age: En apparence 21 ans, elle a arrêté de compter le vrai, ça la déprimait trop, 150 ans c'est pas tout jeune quand-même...

Lieu de naissance: Écosse

Sexe: Femme

Race: Shinigami

Rôle: Faucheuse d'âme

Sexualité: Bisexuelle, bien qu'elle préfère la compagnie des hommes


“ Le Caractère



Pétillante, pleine de vie, telle est Ana. On ne croirait pas comme ça à la croiser dans un couloir à boire tranquillement son café ou même dans la rue, légèrement perdue dans ses pensées. Depuis sa vie d'humaine, la shinigami est qualifiée d'hyperactive -mais attention, elle sait se maîtriser un minimum, même si quelques calmants l'aident bien parfois- ce qui fait qu'elle donnait pas mal de fil à retorde à ses parents étant petite... Mais ça, c'est une autre histoire. La jeune femme est incapable de tenir en place, il lui faut tout le temps de l'action, du mouvement. Elle est facilement distraite et déconcentrée par les choses qu'elle pourrait qualifier de plus amusantes. L'avantage, c'est qu'elle a de l'endurance comme ça, enfin, plus ou moins, on va dire qu'il est difficile de la fatiguer. Malheureusement à cause de ce surplus d'énergie, et comme beaucoup d'hyperactif, Ana est dyslexique, donc elle a du mal à lire et à écrire, elle sait le faire mais il faut lui laisser le temps d'organiser ses pensées. A force de la fréquenter on ne s'étonne plus de la voir sautiller ou chanter à tut tête. Mais ce n'est pas si, si flagrant que ça, car avec l'âge son hyperactivité s'est peu à peu calmée, et maintenant elle arrive à peu près à ne pas trop se faire remarquer.


En plus d'avoir du mal à se concentrer, Ana est restée un peu enfantine. Pour elle, la « happy ending » existe forcément à un moment ou à un autre et devrait finir par le fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants », même si jusqu'à présent la vie ne lui a pas tellement offert cette phrase. Heureusement son optimisme lui fait soutenir cette idée qui l'aide tout simplement à ne pas plonger dans la tristesse voir la dépression, car il faut savoir que la shinigmai est très sensible et émotive face à son entourage. Ana est cependant toujours souriante, si elle arrête de sourire c'est que quelque chose la tracasse vraiment. Elle essaiera toujours de donner sa bonne humeur aux gens, que ce soit des collègues ou des inconnus croisés au hasard. Les faire rire lui donne la plus grande satisfaction qui soit, car elle possède un côté généreux qui fait qu'elle voudrait que tout le monde soit heureux comme dans le plus beau des contes de fée, bien qu'elle sache parfaitement que la réalité est bien plus dure que ses histoires favorites. Sa bonne humeur d'enfants ne plaît pas forcément à tout le monde, tout comme son manque de concentration, parfois de sérieux ou de bonnes manières.


Enfantine mais pas immature, Ana sait lorsqu'il faut qu'elle se calme et essaie de faire face à la situation avec le plus de sérieux possible, même si ça ne marche pas forcément à tout les coup... Et que au lieu de se concentrer sur sa victime prête à mourir elle va plutôt regarder un oiseau qui passe à quelques mètres de là. Cela n'empêche pas que la jeune femme aime son travail et l'accomplie de bon cœur, dans la joie et la bonne humeur. Le seul moment qu'elle déteste... C'est quand il faut rédiger un rapport, et c'est compréhensible vu sa situation. D'ailleurs, si elle n'aime pas quelque chose elle vous le fera vite savoir.


Il ne faut pas grand chose pour la faire sourire : Lui rendre son sourire ou même un bout de chocolat, oui le chocolat est son pêcher mignon. Mais il y en a à ne pas faire si vous ne voulez pas vous attirer les foudres de la shinigami... Ou pire, ses larmes. Elle déteste qu'on lui dise ouvertement qu'elle est une enfant ou qu'on la critique par rapport à son hyperactivité. Elle ne le fait pas exprès après tout ! La regarder de haut, lui parler mal, avec méchanceté. Elle ne supporte pas non plus les menteurs, elle qui s'efforce d'être la plus honnête possible elle apprécie qu'on fasse de même avec elle.


Ana ne parle jamais beaucoup d'elle, beaucoup ignore ses goût -a part le chocolat- ou même ses peurs, car oui, la jeune femme possède des angoisses comme tout le monde, ainsi qu'une phobie plus ou moins handicapante. Elle ne sait pas pas nager et a peur de l'eau. Il se pourrait même que malgré sa franchise et son honnêteté, elle cache des choses...


“ Le Physique





Ana est de taille moyenne, environ un mètre soixante neuf pour à peine cinquante kilogrammes, elle est jolie avec une silhouette élancée et une poitrine juste comme il faut, ni trop grande ni trop petite. Elle a des courbes gracieuses, une taille fine et des hanches légèrement plus volumineuses. Formes, recouvertes par sa tenue de travail la plupart du temps: un costume à cravate, avec un pantalon, oui monsieur, tout ça dans la couleur traditionnelle qu'est le noir. Même si, très féminine, elle aime tout autant les robes et jupes, elle trouve ce genre de vêtement peu pratique pour le terrain. Par contre, elle ne portera jamais sa chemise avec des boutons détachés, elle a horreur des décolletés et refuse que qui que ce soit entrevoit ne serait-ce qu'une parcelle de sa poitrine, bien que certains seraient sûrement tenté, mais dommage pour eux, cette demoiselle est jolie mais pudique.
 Au niveau du visage, il est semblable à celui d'une poupée. Une peau plutôt pâle, de la couleur d'une jolie pêche rose et toute douce comme ce même fruit. Ana possède des lèvres légèrement pulpeuse, recouverte d'un très discret rouge à lèvres brillant couleur cerise. Un sourire sincère et réconfortant étire toujours ces deux pétales de rose. Le visage même de la jeune femme inspire la confiance et la gentillesse. Comme tout shinigami qui se respecte, la jeune femme a des iris verte phosphorescentes, constituant deux grands yeux brillant de vie et de malice, surplombés par de longs cils fins et recouverts d'une paire de lunette noire épaisse. Pour entourer ce visage d'ange, la nature à donner à la déesse de la mort une chevelure de feu -de quoi rendre jaloux un autre shinigami bien connu-, une masse de cheveux rouges, avec parfois des reflets roses, formant par-ci par-là quelques boucles harmonieuses, lui tombant jusqu'aux reins dans une gracieuse cascade haute en couleurs. Elle les laisse détachés la plupart du temps, mais il lui arrive de faire une queue de cheval, une natte ou encore un chignon, le tout attaché avec soin à l'aide d'un ruban noir.


Once upon a time...




Il était une fois... Un couple de meunier qui vivait heureux malgré la misère que rapportait parfois leur dur labeur, bien qu'ils furent loin d'être pauvre et sans éducations. Il était français et elle anglaise, ils s'étaient rencontré lors d'un voyage occasionnel de l'un deux et avait décidé en posant les yeux sur l'autre que ce serait ensemble qu'il ferait et finirait leur vie. Habitant en Ecosse, les deux jeunes gens, mariés depuis peu, attendaient un enfant. La femme caressait doucement son ventre en regardant son mari mettre un sac de farine sur le chariot quand le futur bébé donna le signe de son envie de sortir et de découvrir le monde.

 Ainsi naquit Anaïs Margaretta Fudge, fille de Philippe et Victoria Fudge. La petite rouquine vit le jour en une nuit chaude d'août, hurlant à plein poumon à peine sortie de son cocon maternel. La petite fille grandit avec tout l'amour dont un enfant avait besoin, gambadant à travers les champs de blé de son père en courant après le pauvre chien qui commençait à se faire trop vieux pour jouer avec l'enfant hyperactive. Malgré sa bouille d'ange, Anaïs était quasiment intenable. Ses parents n'arrivaient pas à la tenir assise plus de deux minutes alors pour lui apprendre à lire, à écrire ou même encore à coudre... Ce fut chose difficile. Les seules histoires qu'elle acceptait d'écouter était les contes de princesses trouvant le grand amour grâce à des situations invraisemblable qui d'abord semblait désespérée mais qui finissait toujours bien... Heureusement, plus elle grandissait plus elle semblait se calmer, ce qui était une bonne chose car elle arriva à un âge ou comme toute jeune fille, il était temps de trouver un mari et de quitter la demeure familiale. 

 Âgée alors de dix-neuf ans, elle épousa Arthur Blakemore, le fils du meilleur ami de son père qui était marquis. Malgré leur statut social différents les deux hommes s'entendaient à merveille, et ce fut avec bonheur que Philippe Fudge accepta de donner la main de sa fille unique à ce jeune homme plein de vie, cultivé et qui semblait ne porter aucuns jugements aux difficultés sociale de la fille du meunier. Anaïs ne le considérait pas comme son grand amour, son prince charmant, mais elle ne le détesta pas non plus et fit de son mieux pour être une épouse parfaite pour Arthur qui se comportait fort bien avec elle. Suite à un mariage qui fut modeste, elle devint la marquise Anaïs Margaretta Blakemore et partit vivre à Londres avec son mari dans le manoir hérité du grand-père de celui-ci.

 Elle eut un peu de mal à se faire à la vie de noble, surtout de ce qui était d'apprendre l'étiquette et la manière de se conduire en public, mais Arthur fut un excellent professeur: patient et compréhensif avec sa femme. Cela prit du temps mais elle fini par connaître par cœur ce que le marquis lui apprenait.
 Deux ans plus tard, Anaïs tomba enceinte, lorsqu'elle l'apprit ce fut le plus beau jour de sa vie. Pour elle, c'était le commencement de son « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants », celui qu'elle avait entendu à la fin de chacun des contes que sa mère lui lisait. Le père du futur enfant était tout aussi joyeux qu'elle, lui, aimait profondément cette jeune femme toujours souriante et pleine d'énergie. Tout allait pour le mieux, la future mère avait l'impression que le monde lui souriait, que la vie lui souriait et que cet enfant serait la plus belle chose qui pourrait lui arriver... Seulement huit mois passèrent avant que le bébé du couple ne choisisse de naître. Mais lorsqu'il quitta le cocon maternel, aucun cri ne se fit entendre dans la chambre d'Anaïs encore en sueur d'avoir poussé pour donner naissance à ce petit. La pièce resta silencieuse, pas un pleur, pas un cri, longtemps... Inquiète, la jeune femme demanda à ce qu'on lui donne le nourrisson. Mais ce fut un enfant sans vie qui se retrouva dans ses bras, un petit corps inerte sur lequel les larmes des parents coulèrent.

 Ce fut à partir de se moment là que le conte de fée que vivait Anaïs se changea en cauchemar. Elle apprit la mort de ses deux parents, une calèche avait renversé le chariot transportant la farine, tuant son père, et quelques jours plus tard sa mère s'éteignit d'une fièvre trop forte pour elle. Les parents d'Arthur décédèrent également, emportés par la maladie. La société du jeune marquis commença alors à faire faillite, celui-ci se risquant dans des affaires louches pour tenter de sauver ce qu'il restait de sa famille. Un jour il disparut et une semaine plus tard son corps fut retrouvé dans le quartier malfamé de la capitale, mutilé de toute part, le pauvre homme s'était vidé de son sang à même le sol de la ruelle.  
 Anaïs n'avait plus rien et pleurait sans cesse toute les larmes de son corps. Désespérée et profondément triste, c'est en espérant rejoindre ceux qu'elle aimait que dans la nuit du trente et un décembre, elle se jeta dans la Tamise.


Derrière le masque





Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Call me ChocoNutty or Nomy-Chan, baby Cool

Je vois et tu as quel âge ? 16 ans

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Apparemment j'ai fais pas mal de progrès x) Sur 10 je dirais... 6/10 ?

Tu aurais pas un double compte, toi ? Oh yeah, yo soy Doll, Ewi, Ullu( ... Y Fernando ! /PAN/ )

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Je mange, je dors, je rp et accessoirement je vais au lycée 8D

Tu as trouvé le code du règlement ?   Fauché par Ferrero Rocher~♪

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? Je suis ici depuis déjà fort longtemps, enfin pas tant que ça mais j'y suis

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? On a fini par se réconcilier u_u

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? JE L'AIME <33

Tes derniers mots mon chou ? Comment ça mes derniers mots ? D8 Je vais mourir ?! LAMASTICOT


©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.




Dernière édition par Ana Blakemore le Sam 1 Aoû 2015 - 22:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Blakemore
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 10
Date d'inscription : 01/08/2015

Message Sujet: Re: Une rose sans épines •Ana Blakemore• Sam 1 Aoû 2015 - 21:42

They lived happy ?




La jeune femme se réveilla, comme si elle sortait d'un sommeil tout à fait banal. Avant qu'elle ne put penser à quoi que ce soit, l'image d'un homme à cravate fit irruption dans son esprit suivit d'un mal de tête assez embêtant, avant de voir sa chute dans l'eau glacée du fleuve, ses dernières bulles d'oxygènes remonter à la surface et le froid lui engourdir peu à peu les muscle pour finalement la paralyser complètement dans cette étendue noire... En ouvrant les yeux... Elle ne vit rien, tout était complètement flou. Une main se tendit vers elle et lui donna ce qui sembla être des lunettes qu'elle mit sur son nez, lui rendant la vue.

C'est ainsi qu'Anaïs commença sa nouvelle vie, loin du monde qu'elle connaissait, en tant que shinigami. Elle garda  de vagues souvenirs de sa vie humaine.

Anaïs Margaretta Blakemore, âgée de vingt et un ans, s'est suicidée en se laissant volontairement tomber dans un fleuve en plein hiver, et plusieurs mois plus tard, elle se retrouvait à étudier sa nouvelle identité avec d'autres jeunes femmes. Destinée à devenir secrétaire par son statut féminin, la déesse de la mort montra très bien son déplaisir de rester assise pendant des heures entières à lire et écrire des textes qu'elle ne comprenait pas. Elle se révéla être complètement indisciplinée et inintéressée à ce qu'on tentait de lui apprendre. Et voyant que rien, pas même des punitions ne pouvait contenir la jeune femme, les supérieurs décidèrent de tenter quelque chose : donner l'occasion à la demoiselle de se dépenser autant qu'elle le voudrait.
Pensant qu'elle ne tiendrait pas une semaine et que ça la calmerait, il la laissèrent intégrer les classes de futurs agents de terrains, parmi les hommes, et uniquement les hommes, qui auraient pour mission de récolter les âmes humaines. Au grand étonnement des plus hauts classés, Ana -car c'est ainsi qu'on la surnommait- tenait très bien la route au niveau physique, même s'il restait pas mal de lacune au niveau théorie et écrit. Malgré tout... Elle restait incapable de rester concentrée et sérieuse, il fallait que quelqu'un se charge personnellement de ce point, ils ne pouvait se permettre de prendre la jeune femme à part en plein cour au risque de la mettre en colère en la traitant différemment des autres. Mais il lui fallait impérativement des cours particuliers pour ce qui était de l’orthographe et de la théorie. Les shinigamis la confièrent donc à un très bon faucheur, pour être sûr de la réussite de la rouquine : un dénommé Richard Blueknight.

Ana fit la connaissance du grand blond, et au début... Cela ne se passait pas bien du tout entre eux. Elle refusait de l'écouter et lui de la comprendre, une situation bien délicate. Puis au fil du temps, ils apprirent à s'apprécier mutuellement, pour que finalement, un lien puissant de quasi paternité se tisse entre eux. Les années de formations passèrent, la shinigami retrouvait le sourire de jour en jour grâce à son mentor qui lui apportait la dose d'affection que personne n'avait voulut lui donner depuis son arrivée. En devenant plus agréable et obéissante, Ana apprit à aimer ses congénères et aussi à respecter ses professeurs. Richard avait fait un travail spectaculaire sur cette demoiselle, car en plus, elle avait fait de gros effort au niveau de sa concentration et de son orthographe. Gros efforts, qui suffirent à lui faire obtenir une bonne note d'écrit pour son examen final.

Ledit examen se passa sans accroc et permit donc par la suite à Ana de devenir une shinigami confirmée, une faucheuse comme son modèle. Lui donnant accès à une nouvelle paire de lunette et sa propre Deathscythe qui fut d'abord une faux avant de devenir... un violon.
Toujours incapable de respecter certaine règles et voulant personnaliser son petit bijou, elle fit effiler la lame pour en faire des cordes qu'elle fixa a un arche et un violon noir assortit. Et malgré le changement, un seul coup et c'était la blessure profonde.

Par la suite, la jeune rouquine prit l'habitude d'effectuer ses missions en compagnie de Richard. Tout se passait à merveille, Ana faisait un travail formidable avec une joie sans limite. Énormément de temps passa et la shinigami ne quittait pas son apparence de jeune fille malgré ses cent dix ans, ce qui ne lui déplut franchement pas. Cependant, un événement cassa une fois de plus le bonheur que la faucheuse faisait naître dans sa vie et son entourage: Richard fut tué sur le terrain alors que elle profitait d'un jour de congé.
La mort de son mentor laissa un énorme trou dans le cœur de Ana qui eut beaucoup de mal à s'en remettre. Mais ce malheur ne devait en rien perturber son travail, elle partit donc en mission, seule, quand son repos fut terminer, celle-ci ne se passa pas comme elle l'aurait souhaité...

Aujourd'hui, Ana compte cent cinquante été malgré son apparence restée figée à vingt et un ans. Elle continue de travailler sans relâche avec le sourire, appréciée globalement par ses collègues. Elle semble plus sage et raisonnable dans ses efforts physiques, arrêtant de sauter absolument partout, et parfois disparaît des journées entières sans que personnes n'ai de nouvelles, réapparaissant le lendemain comme si de rien ne n'était, on dit que c'est à cause de son hyperactivité et qu'elle va à l'infirmerie pour récupérer de nouvelles boîte de calmant ou de somnifère pour ses insomnies, une fois par semaine minimum, le pire, c'est que personne ne lui dit rien chez les supérieurs, normal si elle est malade.

Malgré tout ce qu'il peut lui arriver, Ana continue de croire à sa « happy ending », elle se dit tout les jours en se levant que tout finira bien même si la vie lui présentait des situations qui parfois paraissent insurmontables.

The End ?



©Cette fiche a été conçu par Rider pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 727
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: Une rose sans épines •Ana Blakemore• Lun 3 Aoû 2015 - 22:47

Hello et (re)bienvenue~♪

Je n'ai rien à redire sur cette fiche -w- Tout est correct !
Ce personnage est attachant :3 Et bien qu'elle a un passé assez amère mais enfin de compte elle arrive à surmonter cela ! Chapeau je dis uwu
Et je vois qu'elle a un lien avec un certain personnage èwé Va-t-elle croiser le chemin d'une certaine shinigami~?
Quoiqu'il en soit voilà je valide cette demoiselle !

Fiche validée~♪

Bon rp parmi nous Miss Ana Blakemore~♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Une rose sans épines •Ana Blakemore•

Revenir en haut Aller en bas

Une rose sans épines •Ana Blakemore•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Epreuve d'intégration] Pas de rose sans épines - Absolan Lestrange
» Louise de La Vallière | Il existe des roses sans épines.
» La rose sans épines o/
» karl ☆ une rose du bengale sans épines et sans parfum
» Une douce rose aux épines acérées (PV Eva)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Pour en apprendre plus...
 :: ❝ Présentation ❞ :: Validées :: Shinigamis
-