lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mer 16 Nov 2016 - 12:12

Je regardais tout autour de moi, réfléchissant un instant aux nombreuses possibilités qui s’offraient à nous. Nous avions la journée pour nous.

Bon, ok,  si on oubliait les formalités administratives du genre ranger les dossiers et faire vérifier les deaths scynthe. D’ailleurs pour ce dernier point, je suis certain qu’il s’agit d’une ruse pour que le rayon se rende compte que je suis un incapable, où alors c’est pour me refourger les petits ciseaux. Je les vois déjà, ils les ont rangés dans une boîte rouge estampillée de mon nom. Mais il est hors de question que je m’encombre de ces « choses ». Ils ont voulu me confisquer mon bébé, ils veulent m’envoyer sur le terrain avec un novice. Et bien qu’ils assument. 

Mes yeux se posèrent sur une des nombreuses horloges qui ornaient les murs de la dispatch. J’ai toujours trouvé cela amusant, le fait que nous, nous courions après le temps. Alors que ce dernier n’avait plus aucune emprise sur nous, il continuait à diriger nos vies. Enfin, pas les vies de tout le monde, heureusement. 13 heures, cela expliquait pourquoi j’avais une faim de loup. Avec tout ça, je n’avais trouvé personne pour m’inviter au restaurant. Mon regard coula vers mon compagnon du moment…je n’avais pas forcément envie d’être affiché à ses côtés. Tant pis, nous irons faire un tour à la cafétéria pendant notre visite…

Notre visite….une idée venait d’éclore au fin fond de mon cerveau. Il fallait qu’il connaisse les lieux, c’était écrit sur la liste. Mais rien n’empêchait de faire la visite d’une manière différente. Le protocolaire très peu pour moi. Posant les poings sur les hanches, je me tournais vers lui, une mèche de cheveux rouge virevoltant devant mon œil gauche. Il fallait qu’il comprenne qu’ici il ne pouvait compter que sur lui.


«J’ai envie de jouer. J’espère que tu connais bien les lieux. »

Je lui fis un clin d’œil malicieux. Lorsqu’il a demandé où-est-ce que nous allions, des tas d’idées plus ou moins légales m’étaient apparues. Mais ce n’était ni le lieu, ni le moment. Pour l’instant, nous allions mettre le plus de pagaille possible au sein même de notre bâtiment.

« On va jouer à chat. Dès que l’un de nous attrape l’autre, il a le droit de lui prendre ce qu’il veut. Bien entendu, ceci n’est valable que durant la durée du jeu. A la fin, chacun retrouve ses affaires. »

Oui..Je n’avais pas envie de perdre mon précieux manteau, ni mes lunettes. Le coup du sachet de thé m’a permis de comprendre que mon adversaire était assez doué dans les jeux. Mais l’idée de le voir se balader à poil dans les couloirs m’amusait énormément. Si j’arrive à le toucher suffisamment, quand à moi, j’avais suffisamment de vêtements sur moi, et mes sous-vêtements étaient on ne peut plus seyant. Pas de grands risques donc…

Approchant mon visage du sien, sans attendre de réponse de sa part, je lui collais un bisou sur la joue et m’enfui en courant et en gloussant comme une fillette.

« Pour la première je ne te prends rien. C’est cadeau. »


Maintenant, il me fallait un endroit où je pourrais me faufiler sans qu’il ne me voit. Ah, et s’il y avait de la nourriture par la même occasion ce ne serait pas de refus. A moins que je ne lui vole une sucette quand je l’attraperai tout à l’heure ? Ce garçon à l’air d’en avoir un nombre incalculable sur lui… Pour l’heure direction l’infirmerie.


Dernière édition par Grell Sutcliff le Lun 10 Avr 2017 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Ven 18 Nov 2016 - 11:32

En entendant le mot "jouer", Sun retrouva son sourire presque immédiatement, comme si il pensait déjà qu'il pourrait gagner. Il écouta attentivement l’énonciation des règles avec une certaine attention, croisant les bras sur son torse. Alors comme ça il voulait jouer à chat ? Ne savait-il pas qu'il était assez rapide dans son genre ? Cela lui donnait un certain avantage bien qu'il ne connaissait pas tout les locaux. De toute façon vu l'accoutrement de son camarade il ne serait pas difficile de le trouver ou même de demander aux passant s'ils l'avaient vu quelque part, mais ce serait moins marrant. 


Sun réfléchissait déjà à ce qu'il pourrait bien lui prendre pour commencer mais ne se hâtons pas, il fallait tout d'abord le toucher avant tout.
Et puis avec ses vêtements le jeu ne devrait pas être trop court, dans sa tête il estima donc à combien de chances il aurait le droit, Chemise, sous pull, cravate, sous vêtement, pantalon, béret, etc... C'étais potable se disait il.


_ Ca m'as l'air marrant.


A l'approche du Shinigami vers son visage il se demanda ce qu'il pouvait bien fabriquer et fut en quelque sorte surprit de ce baiser, pensant surtout qu'il lui restait un peu de rouge à lèvres et donc qu'il avait maintenant une trace en plein sur la joue. Son sourire devint amusé avant de disparaître et laisser une mine pensive tout en portant lentement sa main à sa joue. Puis il se reprit aussi vite qu'il le pu quand il le vit courir en gloussant. 
Il se mit donc à sa poursuite, lui courant derrière sans trop de mal mais étant donné qu'il ne voulait rien casser il ne pouvait pas aller aussi vite qu'il le désirait. Il porta sa main à son appareil photo afin qu'il cesse de lui rebondir sur le torse, c'était gênant par moments ! Enfin il ne quitta pas le shinigami des yeux et s'amusa à lui courir après, se laissant distancer légèrement à un moment en ressortant une sucette d'on ne sait où, il l'ouvrit et jeta le papier dans une poubelle au passage. Puis, à la limite de le perdre de vue il accéléra un peu pour ne pas le perdre entièrement, sinon il ne saurait même pas où le chercher.


Heureusement pour lui qu'une silhouette rouge ne passait pas inaperçu dans les couloirs. Néanmoins il dû en plus de tout cela éviter les personnes se trouvant sur son passage et bien qu'il le fasse aisément il accéléra encore plus pour rattraper le Shinigami rouge autant qu'il le pouvait dans ces couloirs, s'aidant parfois des murs pour prendre les tournants.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Dim 20 Nov 2016 - 11:40

Bon sang, c’est qu’il est rapide le bougre ! Encore un peu et il attrapait le bout de mes cheveux. Faudrait peut-être que je les accroche. Enfin, pour ça il me faudrait au moins une bonne heure et pas mal d’éléments que je ne trimballe pas avec moi en permanence. Pour le moment j’ai autre chose à faire.

Heureusement qu’il y avait du monde dans les couloirs, et pas mal d’autres choses. A croire qu’ils ne bossaient jamais dans leur bureau en fait. Toujours dans les couloirs à regarder ce qui se passe, à chercher les potins croustillants. Et après on dit de moi…Bref, il ne faut pas que je traîne.

Gauche, gauche, et puis là après les toilettes, droite ! Voilà nous y étions. L’infirmerie. J’aurai pu choisir les cuisines aussi, j’aurai pu piquer deux trois choses à grignoter et puis il y avait pleins de cachettes et d’objets tranchants.. Un léger sourire flotta sur mes lèvres pendant un court instant. L’image de mon collègue courant au beau milieu des couteaux, poêles brûlantes et marmites d’huiles bouillantes disparût au bout de quelques secondes. Juste le temps de me faufiler entre un lit et une table de chevet.

Il faisait assez sombre dans cette pièce, et, chose étrange, il n’y avait personne. Il faut dire que, n’étant pas en service aujourd’hui, les risques de blessures et d’accidents se trouvaient considérablement diminués. Cela rendait l’atmosphère un tantinet oppressant. Pas un bruit, pas un mouvement. On ne distinguait que les rideaux blancs qui séparaient sommairement les lits de chaque rangée et la faible lueur de la lampe au dessus de la porte. Je régulais ma respiration lentement afin de ne pas faire trop de bruit. Puis j’attendais, je ne savais pas s’il était entré en même temps que moi, où alors s’il était toujours en train de chercher et de courir partout pour savoir où j’étais passé.

Maintenant il me fallait un plan. Attaquer en premier ou me défendre. Au fond la vie se résumait à ces deux choses. Être la proie ou le chasseur. Et personne ne pouvait être tout le temps chasseur ou proie. On bascule très vite d’un côté à l’autre, et bien souvent, avant même que l’on s’en rende compte, on finit mort. Je rajustait mes longs cheveux rouges, qui s’étaient un peu emmêlé pendant la course poursuite, attirait les pans de mon manteau contre moi et observait tout autour, cherchant un plan.

Il était possible de ramper sous les lits, où de se faufiler derrière chaque rideau. Où alors peut être que je pourrai jeter une bouteille où quelque chose pour l’attirer ailleurs et le prendre par derrière. Hmm..enfin l’attraper, le toucher..bref gagner la partie. Mais il faudrait déjà que le petit rayon soit dans la même pièce et pour l’instant je n’avais aucune information.
Patiemment j’attendais, essayant de faire le moins de bruit possible. J’avais réussi à trouver une position assez confortable pour ne pas avoir de fourmis dans les jambes et pour pouvoir être prêt à repartir au moindre signe. C’était souvent une erreur que faisaient les débutants, lorsque l’on attendait le bon moment pour pouvoir faucher. Il fallait à tout prix trouver une position confortable pour ne pas se faire avoir par une crampe où des fourmis. J’en connais plus d’un qui sont mort en n’étant pas capable de se déplacer à temps.


Alors que je réfléchissait à la prochaine étape , j’entendis une porte claquer. Je me tapis un peu plus contre le lit et je bloquais ma respiration. Malheureusement  ce fut le moment que choisit mon estomac pour se rappeler à mon bon souvenir. Un gargouillement , qui dans ce silence résonna comme un coup de tonnerre, me trahis….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Dim 20 Nov 2016 - 13:06

Sun ne le lâcha pas des yeux, le poursuivant avec des pas de velours, ses cheveux s'échappant de son couvre chef commençaient à le gêner un peu dans sa courses. Mais à quoi servait ce béret si il ne faisait pas ce qu'on lui disait ? Enfin, il s'arrêta devant la porte de l'infirmerie et attendit un petit temps afin de lui laisser le temps de se cacher, ce serait plus amusant comme cela après tout, Sun en sourit malicieusement quand il eut une petite idée. 


Puis il tourna la poignet de la porte lentement, attrapant la clés de celle ci au passage. Oui, il avait bien dans l'idée de s'enfermé avec lui afin de s'éviter de courir partout. A moins qu'il ne défonce la porte mais bon, nous verrons bien ! Il ouvrit donc la porte en partie et la referma derrière lui.


_ Un tête à tête ça te dis ?


Bien sur il ne parlait pas de tête à tête amoureux mais surtout de confrontation. Pour appuyer ses paroles il fit bien exprès de faire entendre la serrure quand il s'enferma avec lui, un bruit bien sonore dans tout ce silence pesant. Le sourire aux lèvres, il profita de ce moment pour retirer ses long cheveux roux de son béret et les attachés avec un ruban qu'il gardait toujours sur lui, en queue de cheval. 


Il remit son couvre chef et commença à se fondre dans le noir telle une ombre à la recherche du shinigami. Ses pas étaient des plus silencieux, après tout s'il se faisait attrapé il ne pourrait se libérer que si son camarade le décidait vu sa force, mais comme il ne le savait pas encore autant profiter de cela. Au passage il cacha la clés sous un des draps des lits à côté desquels il passaient, allez savoir lequel avec tout ce qu'il y avait. C'était certes dangereux pour lui s'il ne restait pas sur ses garde mais il écoutait le moindre bruit pouvant lui indiquer sa position.


Peu de temps après il entendit un bruit, un gargouillement. Il se tourna en direction du bruit avec un sourire qui s'élargissait à mesure qu'il se rapprochait.


_ Alors on a faim ? 


*Il finit par vite trouver sa silhouette. Sun se mit silencieusement sur le ventre, sur le lit juste à côté de Grell et en rapprocha son visage. 


_ Voudrais tu une sucette mon petit Maître ?


Son visage était à quelque centimètres du sien. Il sorti une autre sucette de sa poche, en plus de celle qu'il avait dans la bouche. Puis il la posa sur le bout de son propre nez et rapprocha d'avantage son visage, heurtant le nez du shinigami avec la sucettes, un tête à tête hein ? Il lui toucha le front avec le sien dans un regard malicieux, leur visage a à peine quelques millimètres, séparés d'une sucettes. Il lui dit en suite d'une petite voix enjouée et douce.


_Touché !


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Lun 28 Nov 2016 - 18:43

Et zut, voilà que mon propre corps me trahissait maintenant. Je posais une main sur mon estomac, lui ordonnant mentalement de la boucler et je retînt ma respiration. Mais je me doutais que j’avais été repéré, ce n’ était qu’une question de temps désormais.

J’entendis le bruit de la porte qui s’ouvre, puis un bruit de serrure. Tiens donc, notre petite souris veut s’enfermer avec le chat. C’est qu’elle prend des risque là, il était peut être très rapide mais j’avais pour moi l’expérience et la force. Même si du coup, les probabilités que je m’enfuie et que j’aille casser la croûte pendant qu’il continuait de me chercher venaient de se réduire à peau de chagrin.

Ce fut plus une impression qu’autre chose. Je devais reconnaître qu’il m’impressionnait. Il savait se déplacer en silence et il savait également se placer. Bref, il avait le profil d’un shinigami de terrain. C’est peut-être pour cette raison qu’ils me l’avaient confié. Après tout, j’étais leur meilleur élément sur le terrain. Allez quoi, laissez-moi rêver un instant.
Je sentis la sucette contre mon nez, puis son front. Quelques mèches de ses cheveux virent chatouiller mes joues. C’était pour le moins … troublant. Une nouvelle fois je me demandais à quel jeu il jouait. L’observant, les yeux dans les yeux (d’aussi près c’est difficile de voir autre chose de toute manière), je poussais un petit soupir résigné.


« En effet, le point est à toi. »

Du bout des doigts, j’enlevais le petit foulard rayé de rouge qui orne mon cou et je le passe autour du sien, l’attirant par la même occasion vers mon visage. Je pouvais sentir son souffle sur moi, ce qui me fit sourire. D’une voix à peine audible je lui murmurai


« Maintenant que je sais que tu es capable de traquer, voyons ce que tu sais faire d’autre. »

Je lui tirai la langue. Pendant ma petite tirade, l’une de mes mains avait glissé le long du lit et attrapé le rebord de la couette. Brusquement je tirais d’un coup sur la couette et la rabattit sur mon petit rayon. Comme il était couché, il était facile de le faire rouler à l’aide de la couette et de l’emballer comme un sushi.

Très fier de moi, je montais à califourchon sur mon sushi, une jambe de chaque côté de lui, au niveau de son torse afin de me maintenir stable. Puis je me penchais vers lui et je retirai la sucette de sa bouche.


« Celle-là me paraît plus appétissante à dire vrai. »

Je la fis glisser sur mes lèvres, puis sur ma langue. Le goût du sucre me ravît les papilles et je lui fit un clin d’œil tout heureux.

« Touché… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Lun 28 Nov 2016 - 20:29

Le fait qu'il lui attribuait lui même le point le fit sourire, content de lui il ferma les yeux, accouder au lit. Puis vint le moment où il sentit un tissu autour de son cou, il ouvrit alors les yeux afin de savoir ce que cela pouvait être, il avait complètement oublier ce que donnait le fait d'être touché dans ce jeu mais en fut tout de même ravi.
Quand il le rapprocha jusqu'à lui aussi sentir son souffle il fut déstabilisé durant une seconde, faisant tourner la sucette dans sa bouche et l'autre entre ses longs doigts fins.


Par contre il ne s'attendait pas du tout à se retrouver en train de se faire enrouler dans une couverture si soudainement et en laissa tomber la sucette de ses mains qui se cassa au sol, ses mains repliée sur le haut de son torse touchaient son menton, peut être arriverait-il à défaire un de ses bras ? Enfin, avec un air plutôt surpris il parla pour lui même sans faire attention au fait d'être entendu ou non.


_ Oh... C'était pas prévu ça...


Et vint le moment où son camarade lui grimpa dessus comme si de rien était, habituellement c'était lui qui montait sur les gens. Que de surprises. Il tenta de se hisser en dehors de la couverture mais c'était sans compter sur celui qui le chevauchait, voyant ensuite sa sucette s'envoler de sa bouche, comme il ne s'y attendait pas il n'eut pas le temps de la bloquer avec ses dents. Il força comme il pu pour se dégager mais ne pu en défaire que son bras droit et tenta de reprendre sa sucette.


_ C'est mon parfum préféré ce que tu viens de me voler !



Et puis c'était en quelque sorte un baiser indirecte aussi. Avec le seul bras qu'il avait de libre il tendait le bras vers sa sucette kidnappée, pensant vraiment la lui reprendre. Une sucette à la framboise et cerise... Il ne pouvait pas se résoudre à la lui laisser ! 


Cela mis à part il était légèrement gêner de se retrouver en dessous, son corps bougeant comme il pouvait mais cela prouvait actuellement le peu de force qu'il possédait par rapport à celui qui l'avait emprisonné de la sorte. Et puis son appareil photo qui était prêt à tombé de son cou pendait juste à côté. 


Photo... Mais oui ! De sa seule main il se saisit de son appareil qu'il plaça devant son visage afin d'avoir le jeune homme devant l'objectif, le flash était activé.


_ Un petit sourire.



Puis il appuya sur le déclencheur, un grand flash aveuglant en sortit droit sur le visage de son geôlier. Il pensait ainsi le renverser pendant le temps où il serait aveuglé. Il bougea d'autant plus et réussi donc à retirer son deuxième bras de sa prison de tissu.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mer 7 Déc 2016 - 13:23

Ahah, quelle joie de prendre le dessus. De sentir sa proie se tortiller sous soi comme un petit ver qui voit arriver le gros poisson et qui sait que sa dernière heure est venue. C’est quelque chose qui est commun à tous les êtres vivants il me semble. Cette volonté de survivre, de se battre lorsque l’on sait que notre dernière heure a sonné. Je me demande toujours ce qui pousse les gens à se battre ainsi, dans l’espoir de grapiller quelques heures, voire quelques années. La peur de l’inconnu ? C’est vrai que personne ne sait ce qu’il se passe une fois que l’on est mort. Où alors la peur de disparaître, de n’être plus rien, d’avoir perdu son temps et gâché sa vie. Mais il faudrait se réveiller les gens, déjà vivant vous n’êtes rien et puis ils sont très rares les vivants qui ont vraiment une destinée, qui vont marquer le monde. Alors n’ayez pas de regrets. Enfin...moi personnellement j’aime les voir se battre et se tortiller comme le petit vermisseau que j’ai entre les jambes en ce moment. S’il n’y avait pas ce petit moment de lutte, la mort serait aussi ennuyante que la vie.
 
Je regardais le bras qui s’avançait vers moi dans l’espoir de reprendre la précieuse friandise. Un parfum délicat il est vrai, même si pour ma part je préfère les arômes simples, sans mélange. Mélanger des goûts, des choses, la plupart du temps permet de masquer d’autre chose.

Suçotant la petite boule de sucre, je penchais la tête sur le côté, réfléchissant au meilleur moyen de tirer parti de la situation. Visiblement mon petit rayon n’était pas très fort. Puisque si j’avais réalisé cette figure avec William ou Sebaschan je me serai retrouvé éjecté avant même d’avoir pu poser mes jolies fesses. Mais il était rapide et il avait l’air d’avoir de la ressource.

Je jouais un moment avec la sucette et sa main, la lui posant presque dans la main et la reprenant à la dernière minute. Lorsque j’entendis le mot photo, je ne pus résister. Et oui, je suis une star et j’adore lorsque l’on se rend compte de mes qualités, de ma beauté. Je me redressais donc , posant mes fesses sur mes talons et glissa un bras derrière mon dos, la sucette dans la bouche à la manière des pin-up.

« Fais-toi plaisir, si tu veux je pourrais même te la dédicacer. »

Je n’avais pas vu le petit point rouge, ce qui causa ma perte. Lorsque le flash m’éboulis, je poussais un grand cri, tant pis pour la discrétion, ce qui fit tomber la sucette sur le drap.  Je clignais plusieurs fois des yeux, essayant de chasser les petits points blancs qui ne voulaient pas arrêter de danser.

« C’est de la triche ça ! »

Du coup il avait réussi à dégager ses deux bras. Ma position devenait dangereuse  si je voulais gagner le jeu. Il fallait que je sorte de cette pièce. Je bondis donc sur le lit voisin afin d’éviter de me faire une nouvelle fois toucher. Malheureusement pour moi le lit était sur roulettes, et les freins n’avaient pas été serrés. Ce qui fit que je m’éloignai à une vitesse folle dans l’infirmerie qui n’était pourtant pas si grande. Lorsque je vis le mur s’approcher, je bondis sur un autre lit au tout dernier moment, arrachant un joli petit rideau par la même occasion. Décidément, ils ont raison de se plaindre ici. Leur matériel ne tient vraiment pas la route.


Nous sommes maintenant séparés l’un de l’autre par une rangée de six lits. Je l’observe du coin de l’œil en cherchant une solution de replis. Vu le boucan, il est certain que d’autres shinigamis vont rappliquer et il serait préférable que je ne sois plus dans les parages à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mer 7 Déc 2016 - 23:24

La sucette tomba au ralenti devant les yeux de notre petit Sun qui tendit sa main avec rapidité pour l'attraper juste à temps, à la dernière seconde avant qu'elle ne touche le drap. Pendant que le jeune homme en rouge sauta sur le lit d'à côté, Sun porta la sucette à sa bouche, se fichant complètement que l'autre ai bavé dessus. 
Il se mit en position assise, puis se leva afin de se défaire de la couverture qui l'enroulait et le gênait. On aurait dit un petit saucisson qui se tortillait en grimaçant. Une scène un peu ridicule. Une fois retirer il la remit comme elle était avant que son compagnon n'en fasse un sushi, rapidement puis tourna la tête vers lui.


_ Je ne triche pas, tu n'as rien précisé ce n'est pas ma faute !


Il le regarda au loin, il s'était bien éloigner dis donc, c'est que ça pouvait être marrant de surfer sur des lits à roulettes en y réfléchissant.
Sachant qu'ils venaient de faire un bruit du diable, Sun supposa qu'il devrait surement s'éclipser avant que quelqu'un n'intervienne. Bien que de toute façon ce serait certainement son formateur qui prendrait si jamais Sun leur révélait de qui venait cette idée... 
Du coup il marcha dans la direction du shinigami en silence puis lui demanda.


_ Tu veux récupérer ton foulard ou tu veux un de Mes vêtements ?


Au passage il glissa la main sous le drap du lit où il avait cacher les clés. Il les prit en main et laissa entendre le joli tintement de celles ci afin que Grell comprenne qu'il les avait maintenant en sa possession. De cette façon il viendrait surement les chercher d'une manière ou d'une autre, sauf s'il tenait à faire plus de bruit en défonçant la porte, ce qui lui attirerait certainement encore plus d'ennui qu'actuellement.
Sun continua de s'avancer à pas de loup, lentement vers lui en réfléchissant à la manière dont il pourrait user afin de le toucher à nouveau.


Quand il fut à une certaine distance il eut une petite idée, qui sait si cela marchera. Il mit la clé dans sa poche avec les deux ou trois sucettes qui lui restait, puis il se saisit d'un drap qu'il lança vivement sur le jeune rouge. Cela n'étant qu'une diversion il s'empressa de se déplacer rapidement juste derrière lui pendant qu'il se prenait le drap sur le visage, attendant qu'il le retire afin de pouvoir le toucher. Il tendit donc sa main vers l'une de celles du shinigami avec l'assurance de pouvoir le toucher ainsi. 


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mer 21 Déc 2016 - 12:55

Hola, voilà que les choses commencent sérieusement à se gâter. Voilà que mon petit rayon à les clefs, mon ruban et l’avantage. Maintenant, il n’était plus qu’à quelques mètres de moi, attendant de pouvoir une nouvelle fois me toucher.
J’étais mal, je le savais. Mais bon, autant aller jusqu’au bout. Lorsqu’il attrapa le drap pour le jeter sur moi, essayant de me transformer en fantôme de l’opéra, je ne fît qu’un pas de côté, attrapant le drap comme un torero.


« Olé. »


Pendant ce temps, j’avais perdu de vue mon compagnon. Et bien sûr je me doutais qu’il allait se trouver là où il aurait le plus de chance de m’atteindre. Dans le dos. Je me retournai donc avec assurance et je saisi sa main pour l’attirer vers moi dans un gros câlin dont moi seul ait le secret.


Camouflant mon visage dans son cou, j’entourai de mes bras son petit corps, une main au niveau des omoplates et l’autre…hmm non pas là bien entendu. Juste au niveau de la chute de rein. Quiconque entrait maintenant pourrait croire que nous sommes en train de répéter une danse (bon j’avoue que répéter une danse au beau milieu d’une infirmerie ravagée c’était bizarre mais soit…).
Mes lèvres à seulement quelques centimètres de son cou, je murmurai, laissant échapper un souffle chaud afin de le chatouiller.  


« Bien…et maintenant ? »


Je ne voulais pas le hâter, mais il devenait urgent de partir de cet endroit. Nous, enfin plutôt j’avais, déjà assez de soucis comme cela. Et si je pouvais éviter de finir au cachot pendant quelques jours cela m’arrangerai. Une fois de plus, quelqu’un d’autre détenait le pouvoir. Et même si je commence à m’habituer, je reconnais que cela reste assez humiliant.


Je profitai un moment de cette étreinte, parce qu’un câlin, même s’il est forcé où avec la mauvaise personne, ça fait toujours du bien. Au bout de quelques secondes, je finis par écarter les bras et me reculer de quelques pas.



« Il faudrait qu’on sorte d’ici… » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Ven 23 Déc 2016 - 15:56

Sun étant encore dans son élan pour attraper le jeune en rouge mais n'avait pas vraiment pensé au fait que ça pourrait se retourner contre lui.
Il vit presque au ralenti sa main se faire attraper et son corps se faire coincer dans les bras de son compagnon de jeu. Il s'était encore fait avoir comme un bleu malgré sa bonne volonté. Et le fait de n'être encore que la "victime", le fit rougir en sentant son souffle dans son cou et ses bras autour de son corps, trahissait le fait qu'il en était gêné.


Lorsqu'il se mit à lui murmurer dans le cou, Sun eut un léger soubresaut accompagné d'un frissons, se mettant étrangement à bégayer en essayant d'éloigner son cou. Oui car Sun avait la peau Vraiment très sensible par endroits.


_ N... Ne... Ne fais pas ça..! Je suis.. trop sensible !


Il en rougissait d'avantages alors que pourtant son camarade ne faisait pas grand chose. C'était surtout car il n'avait plus le dessus en fait... Au bout d'un certain temps il cessa de bouger, se disant qu'il le lâcherait une fois qu'il aurait finit tout en détournant le regard.


Une fois qu'il fut libre il en tomba sur le fessier, toujours aussi rouge. Il ne lui adressa pas un mot en se relevant et se rapprocha de lui. Il défit le foulard qu'il remit à son propriétaire et lui posa son béret sur la tête afin de lui attribuer ses points qu'ils avait malheureusement gagner.


Sun prit les clef dans sa poches et se dirigea vers la porte avec l'intention de l'ouvrir bien docilement, pour le moment. Il serait certainement calme durant quelques petites minutes encore. Enfin, il mit la clef dans la serrure et la tourna en tirant la porte vers lui. Restant derrière la porte il fit un signe de main limite respectueux envers son compagnon pour l'inciter à sortir en premier, surtout au cas où il y aurait quelqu'un pas loin...
Son sourire revenait petit à petit et ses couleurs se perdaient aussi à mesure que les minutes passaient, son regard fixé sur le jeune rouge.


En fait il trouvait cet homme amusant bien que déstabilisant par moment, cela l'encourageait à rester plus longtemps avec lui par la suite. Dans le même temps il reprit une sucette en jetant le bâton de la précédente dans la corbeille juste à coté, fraise cette fois.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mar 27 Déc 2016 - 12:16

Oh, on dirait que je viens de trouver un de tes points faibles. Toujours bon à savoir. Un moment, mes pensées s’égarèrent loin très loin d’ici vers un autre lit où nous serions tous les deux…mais ce n’est pas le bon moment. Et puis nous ne nous connaissons pas encore assez.

Est-ce que tu vas bouder pour si peu ? Où alors je te fais vraiment de l’effet ? Je reste perplexe devant tes réactions. Habituellement, je reçois une claque voire un coup de pied, c’est très rare qu’une personne réagisse de la sorte à mes pseudo-avances. Mais je suis content lorsque je récupére mon foulard et qu’en prime tu me poses ton béret sur la tête. Même si pour le dernier point, je ne suis pas certain que ce soit moi le gagnant…mais bon, je ne vais pas me plaindre.

Je ne peux m’empêcher de sautiller de joie devant ta reddition. Finalement, tu commences à me plaire tu sais. Même si je ne te le dirai pas. Je pense que, si on arrive à survivre à notre première sortie sur la Terre, nous pourrons faire de grandes choses. Enfin, seul le temps pourra vérifier cette intuition.

Penchant la tête sur le côté, j’observe la sortie, il est temps de filer d’ici avant que quelqu’un ne rapplique. Je m’élance donc, à petit pas vers la liberté. Sur le pas de la porte, je marque un temps d’arrêt, histoire de voir s’il n’y a personne dans les parages. Puis je sors, naturellement avec grâce et élégance. En passant la porte, je te remercie d’un petit  signe de tête et d’un clin d’œil.
J’avance jusqu’au bout du couloir et je t’y attends.


« Bon..et maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Dim 1 Jan 2017 - 19:00

Un... Un clin d’œil ? C'est quoi ça ? Il tient vraiment à ce que notre petit soleil reste rouge en dégageant une chaleur pas possible de son visage ? Enfin, Sun détourna le regard et ferma la porte en laissant la clés dessus comme elle l'était à leur entré à l'intérieur de la pièce afin de ne pas éveillé de soupçons tout de suite.
-Manquerait plus qu'il me saute dessus encore une fois... Je devrais surement rester sage pour le moment, en espérant qu'il ne me provoque pas...-


Il le suivit sans dire grand chose ni même un touchés pour un point de plus, juste quelques regards par ci par là, se demandant surtout s'il voulait toujours jouer à chat. Vu ce qu'il lui demandait il n'en avait pas l'air en tout cas. Il arriva à ses cotés, les mains jointes derrière la tête avec un air détaché en jouant avec la sucettes, tournant sa langue tout autour.


_ C'est toi le Maître non ? Je te dirais bien d'aller travailler pour sortir au plus vite mais... Pas sur que tu veuille.


Sun se mit à marcher à une allure plutôt lente afin de le laisser réfléchir en traînant des pieds, surement en direction des bureaux. Ses longs cheveux roux attachés virevoltaient au rythme de ses pas, il remit ses lunettes correctement devant ses yeux.
-Fais toi plaisir, c'est pas moi qui vais prendre de toutes façon...-


_ Donc ce serait à moi de te demander ça tu ne crois pas ?


Sun le fixait du coin de l’œil afin d'observer ses réactions, peut être pourrait-il simplement faire leur travail ? Comme ça plus rien à faire de la journée ou presque et Sun pourrait fainéantiser au pied d'un arbre si tant est que son formateur le laisse faire, il pensait que c'était peu probable. Et puis... Ce serait ennuyeux à bien y réfléchir, peut être devrait il réfléchir à un moyen de l'enquiquiner en espérant que ça ne se retourne pas contre lui comme l'instant précédent ? Nous verrons bien.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Sam 14 Jan 2017 - 19:19

Travailler ?! Non mais ça alors c’était une drôle d’idée. Et puis d’abord, si je me souviens bien de la petite liste qu’on nous avait gentiment transmise, nous étions justement en train de travailler. Et oui, la visite des locaux faisait partie intégrante de ma mission. Et puis, ça me permettait d’oublier un instant tous mes tracas.

Je jette un coup d’œil à mon petit nouveau. Niveau initiative par contre je ne suis pas certain qu’il fasse l’affaire. Parce que bon, le travail c’était quand même une option facile. Mais pas très amusant, ni enrichissant, juste de quoi devenir un bon petit mouton. Sauf que je n’étais pas un mouton, et j’espérai bien que mon compagnon du moment n’en n’était pas un non plus.

Sauf que là…et bien à part aller manger un morceau et passer au service des faux pour régulariser mes petits soucis, chose que je ferai seul, je n’avais pas beaucoup d’idée. Bon ..aller va pour la cantine. De toute façon il faut que je mange sinon je vais faire une crise d’hypoglycémie. Et comme il n’y a pas de beau mâle en vue pour me rattraper en cas d’évanouissement, ce n’était pas utile.
Sans dire un moment, je me décide donc à avancer, à grandes enjambées vers le lieu le plus fréquenté de toute la dispatch. Ici on y retrouve de tout, du simple petit novice qui vient de se réveiller de sa mort toute fraiche au vieux routard qui ne pense qu’à la retraite, en passant par les employés de bureau qui ne font rien de la journée. Il n’y a que les grands que l’on ne croise rarement, les BB comme je les appelle. Big Boss….peut être qu’ils ont une cantine à part, avec foie gras et caviar..où alors ils vont au restaurant, où ils se font servir dans leur bureau. Triste.

Tiens, je n’ai même pas vérifié si l’autre me suivait. Mon toutou de compagnie, il ne faudrait pas qu’il se perde pour le moment. Pour l’instant il a gagné la sécurité, et un peu de mon estime. Oh juste un peu faut pas abuser. Mais moi..rien. Même pas l’assurance qu’il n’ira pas se plaindre à Willy dès que les choses tourneront de travers. Parce qu’elles vont tourner court. C’est toujours comme ça.

J’attrape un plateau, sans prêter attention au silence qui s’est fait lors de mon entrée. Bah oui, tout le monde doit être au courant que je suis dans la ligne de mire. Du coup, ils veulent du spectacle, des larmes, des cris ou une folle assurance. Pour l’instant j’ai trop faim. Peut-être après. Je jette un bol de salade, deux-trois tomates cerises et une portion de lasagne avec un quignon de pain. Ce n’est pas forcément ce que je préfère mais c’est la cantine. Pas vraiment le choix.

Autour les discussions ont repris. Je jette mon dévolu sur une table pour deux, a peu près propre. Et oui, même ici, il y a des personnes qui ne respectent rien et qui mangent comme des porcs. Grignotant un morceau de salade, j’attends mon coéquipier. Brr..j’ai horreur de ce mot.

Finalement, je lance l’attaque. Un autre jeu, plus complexe et plus subtile.


« Alors..parlons un peu de toi maintenant. Comment-tu es arrivé ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Sam 14 Jan 2017 - 21:15

En voyant son compagnon prendre un chemin précis, il lui emboîta le pas sans trop de mal, regardant à droite et à gauche tout ce qui pourrait différencier ces couloirs, enfin surtout attirer son œil. Mais rien de tout cela pour le moment, même les passants sont tous banals et morne, quel dommage.


Arrivé à la cantine, Sun regarda le monde qui avait l'air de s'être arrêter autour d'eux dès l'entrée de jeune homme en rouge. Il s'en fichait complètement et chercha quelqu'un qu'il pourrait connaitre du regard. Quelqu'un qu'il trouva vite quand la foule se remit à parler dans un brouhaha. Cette personne le remarqua et quand elle vit qu'il la regardait fixement elle ne pu s’empêcher de grogner des injures tout doucement avant de retourner à son assiette. Ce qui fit rire notre petit soleil.


Enfin, il prit alors un plateau lui aussi mais tout ce qu'il prenait... Était sucré, entre les friandises qu'il avait en poche et tout les desserts dans son assiette, on pouvait peut être comprendre qu'il ai tant d'énergie à revendre. Il suivit son coéquipier à la table qu'il avait choisit et s'installa en face de lui, repoussant ses cheveux en arrière l'air d'en être gêner. Il avait d'ailleurs l'intention de peut être se les couper, ça ferait bien plus masculin mais surtout il serait bien moins gêné.


Sun le regarda manger, une cuillerée de glace à la pêche en bouche avec un air légèrement pensif. Il prit même un petit sablé qu'il trempa dans sa glace pour le manger, très bon parait-il.
Puis il vit que le jeune homme s’apprêtait à lui parler et porta une meilleure attention sur lui, une cuillère dans la bouche qu'il tenait du bout de l'index et du pouce.


_ Comme tout shinigami je suppose. Ma vie t’intéresse-t-elle vraiment ? Ou tu cherche quelque chose de précis ?


Son éternel sourire revint sur son visage et tout en fermant les yeux presque entièrement il le dévisageait, curieux de savoir ce qui l’intéressait réellement. Dans le même temps il avait finit sa glace et entama déjà la dernière pâtisserie sur son plateau. Oui, il ne lui fallait pas longtemps en ce qui concerne le sucre.
Puis juste pour tourner sa mort, et donc sa venue ici en dérision il ajouta simplement en continuant de sourire. A sa mine on pouvait aussi comprendre qu'il ne se confierait pas aussi facilement juste parce qu'on le lui demandait.


_ Je me suis laissé torturer et tuer dans une ruelle sombre un jour de pluie pour tout te dire.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Jeu 26 Jan 2017 - 17:17

Dis-moi ce que tu manges et je te dirai ce qui va te manger.

Notre petit rayon est un amateur de douceur. Peut-être qu’il en a manqué durant son enfance ? Où alors il sait que quoi qu’il mange il ne prendra pas alors pourquoi se refuser tous ces petits plaisirs ? Pour ma part je sais que, lorsque j’abuse trop de certaines choses j’en perds la saveur et ce qui m’attirait. Et cela fini par m’ennuyer. L’ayant déjà vécu lors de mes petites « infractions » au code des shinigamis, je fais attention désormais à ce que les plaisirs en restent et ne tombent pas dans la catégorie des habitudes où des choses « normales ».

J’attaque ma salade avec appétit. Je n’ai pas forcément le temps et l’envie de me faire à manger. Ce qui me permet d’apprécier et de donner plus de valeur à la nourriture de la cantine.  Sa première réponse me fit rire. Est-ce qu’il m’intéressait ? Et bien oui, pour le moment il était mon compagnon et comme j’étais dans un sacré pétrin j’avais besoin d’infos sur tout ce qui se trouvait autour de moi. Que ce soit collègues, amis, ennemis ou toute autre chose. Quand à chercher quelque chose…pas vraiment.  A moins bien sûr qu’il y ait quelque chose à trouver et dans ce cas, soyez sûr que je mettrai la main dessus. Pas que je sois un fin enquêteur, du tout. Je finis toujours par tomber sur les trucs louches, malsains, qu’on voudrait voir cacher. Et puis, plus on veut cacher quelque chose, plus cette chose finit par être visible. Plutôt que de me lancer dans un débat philosophique j’épilogue.


« Peut-être. »


J’entamai mes lasagnes, en lui jetant de temps à autre un coup d’œil. Impatient d’avoir une réponse. 

Réponse qui me fit légèrement froncer les sourcils. Torturer et tuer ? Et tu es ici ? J’avais cru comprendre que seul les êtres ayant accomplis la faute impardonnable (et ayant certaines facultés) étaient admis en tant que faucheurs. Enfin…peut être que les critères ont changés depuis. Il faudra que je creuse un peu. Parce que dans ce cas, peut être que des membres de l’organisation anti-shini vont tenter de s’introduire dans nos rangs. S’ils n’y sont pas déjà…

Je finis tranquillement ma bouchée. Si ta réponse m’a étonnée, je ne peux pas dire que je suis triste où ému. La torture est un de mes passe- temps favori et j’adore voir les évolutions de celle-ci au fils des siècles. Et puis…il ne fallait pas te laisser attraper si tu ne voulais pas mourir.

Voyant que tu ne m’en diras pas plus pour le moment je décide de te taquiner. Levant le doigt à chaque affirmation, je me lance dans un étalage de ce que j’ai découvert sur toi.

« Alors d’abord je sais que tu aimes jouer, et tu m’as l’air de perdre rarement. Tu es un jeune shinigami peu formé au terrain et tu as fait des bêtises. C’est pour cette raison que tu es avec moi. Je sais aussi que tu aimes les sucreries et que tu es sensible sur quelques petits points »

Je conclus sur un petit clin d’œil en terminant mon assiette. Bien sûr je ne sais pas ce que tu as pu faire comme exploit et tu n’as pas l’air de vouloir raconter. Tant pis, un jour je saurais…
Je reprends plus sérieusement cette fois, en croisant les bras devant moi.


« Par contre tu vois..ce que je ne sais pas c’est si je peux te faire confiance. Et comme nous allons risquer notre vie tous les deux, je pense que c’est une question cruciale.  Qu’est –ce que tu en dis ? » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Dim 5 Fév 2017 - 16:09

Sun l'écouta attentivement tout en finissant ce qu'il mangeait. Quand il eut finit il se mit à faire tournoyer légèrement son verre d'eau devant son visage tout en le regardant à travers le liquide. Son visage était devenu calme étrangement. Il avait l'air pensif. Il marmonna tout bas de façon presque incompréhensible en le regardant toujours à travers le verre.



_ Je suis mort car je l'ai voulu.


Le regardant manger, Sun porta le verre à ses lèvres en écoutant ce que son compagnon avait à dire. Son énumération n'était pas erroné en plus de ça. Il s'étouffa même avec son eau en entendant la fin de sa phrase sur sa sensibilité. Il posa le verre et se mit à tousser en tapotant entre ses clavicules durant une minute ou deux.


Par la suite il s'accouda de son bras gauche sur la table en le regardant.



_ Tu veux vraiment savoir ce que j'ai pu faire ? Un petit indice.


Un sourire en coin se dessina sur son visage. Sa main droite fouilla sous son pull en passant par le col, une poche intérieur surement. Puis il en sortit une photo qu'il porta devant le visage du jeune homme en rouge. Sur cette photo il y avait un portrait parfait en tout angles du shinigami en rouge, un merveilleux profil prit discrètement pendant que Grell était en train de travailler.




_ D'après toi où je l'ai eu ?


Puis avant d'entendre sa réponse il bougea habilement son poignet ainsi que ses doigts et s'en déploya plusieurs autres photo comme un petit tour de magie. Plusieurs situations, plusieurs endroits, suspect ou non. Comme s'il avait filé le shinigami sans qu'il ne le sache. Il y en avait même une où il avait mit une mains aux fesses d'une jeune recrue. Une expression mesquine sur le visage, le regard assuré et limite sombre mais calme.



_ Celle ci sont récentes. Mais je crois que celle que j'ai prise de Mr.Spear ainsi que beaucoup d'autre n'ont pas plu.


Certes, il était un parfait espion en tout points, nul doute qu'il pouvait faire du chantage avec tout cela. C'est peut être car il se cachait que son physique n'avait pas vraiment de force. Enfin, il ne cachait pas les photos qu'il avait prit de son compagnon, s'il voulait les prendre qu'il le fasse, en plus ses photographies ne comportaient pas de défauts grâce à son œil d'artiste aiguisé, Sun saurait parfaitement en prendre d'autres. Au moins il lui montrait que même s'il n'était pas très fort, il pouvait tout de même servir à quelque chose s'il le fallait.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mer 15 Fév 2017 - 12:32

Voulu ? Oui, enfin sur ce point-là je ne sais pas vraiment..tant que je n’aurai pas d’informations supplémentaires je ne pourrai pas m’avancer. Et Visiblement le sujet est clos pour toi. Pour l’instant. Tu vas vite comprendre que je suis pire que les mouches, je reviens toujours aux endroits les moins agréables.

Lorsqu’il se mit à se tripoter je fronçais les sourcils. Est-ce qu’il faisait partie de ces personnes qui ont besoin d’un public pour se donner du plaisir ? Non pas que je sois contre ces choses-là, mais il me semble utile d’avoir un public prêt à observer et prévenu surtout. Histoire de ne pas terminer en prison où pire encore. Quoi que…en prison justement on pouvait trouver un assez bon public.
Mais je m’égare, et tu sors de ta poche un cliché. Mes yeux se posent alternativement sur l’appareil qui pend autour de ton coup et sur le petit papier brillant que tu tiens entre tes doigts. Il fonctionne vraiment ce truc ? J’aurai parié qu’il ne s’agissait que de ta faux. Ce qui en soit est déjà pas mal. Enfin, cela ne m’a pas l’air d’être une faux très dangereuse, si jamais tu te fais attaquer, je ne sais pas si tu t’en sortiras avec ton jouet. Tu…je devrai dire nous. Puisque pour le moment je suis encore plus démuni que toi niveau arme.


Je pose enfin mes yeux sur l’objet de la photographie. Et je manque de m’étrangler avec mon dessert. C’est….MOI ? Non, bien sûr que non, c’est quelqu’un qui me ressemble, je n’ai pas des fesses aussi grosses si ? Je tourne la tête, histoire de voir mon postérieur qui est sagement assis sur la chaise. Puis je regarde à nouveau la photographie. Les couleurs sont belles, le sujet et bien choisi il faut le reconnaître, mais grand dieu faites que je ne ressemble pas à ça. Pas étonnant que William m’envoie balader, il va falloir que je me remette au sport. Où alors….un sourire finit par apparaître sur mes lèvres. Je venais de trouver ce qui n’allait pas dans la photo. Ce n’était pas moi, non ! J’étais parfaitement parfait ! C’était juste le fait que je…travaille ! Cela m’arrivait tellement peu que c’était ça qui faisait étrange et qui dénaturait le tout.

Je soupirai intérieurement de soulagement. Ouff…finalement la salle de sport attendra encore quelques mois.

J’écarquillais les yeux en apercevant les autres photos. Un seul mot me vînt en tête. Stalker…Mais je n’étais même pas sûr du mot. D’autres que moi se seraient offusqués, auraient eu peur où je ne sais quoi. J’avoue que je me sentis flatté pendant un court instant, il avait du talent ce petit rayon et ce n’était pas donné à tout le monde d’être la muse de quelqu’un. J’écoutais avec attention la suite de ses propos, comprenant mieux pourquoi il s’était retrouvé dans cette mission suicide avec moi.

J’avoue que j’étais impressionné, non seulement pas la qualité de ces tirages mais également par le fait que personne ne l’ai remarqué. Pas une seule fois je me suis senti observé…

Je lui fit un petit clin d’œil en laissant échapper un sifflement d’admiration.

« C’est du bon travail. Forcément, ils n’ont pas dû être très contents en découvrant tes aptitudes. Mais ils auraient juste pu te confisquer ton appareil, t’obliger à utiliser une autre faux. »

Cela arrivait parfois qu’une faux n’était pas adaptée à notre travail, dans ce cas, il fallait choisir autre chose et faire son deuil de son bébé. J’ai du me battre de longues années avant que ma Sebby ne soit complétement acceptée dans ce cercle fermé. Et encore aujourd’hui, je me demande s’ils ne me la confisquent pas un peu trop souvent parce qu’elle n’est pas totalement « conforme ».
Je finis ma dernière bouchée en réfléchissant à ce que je venais d’apprendre.

« Et qui d’autre sait  ce que tu fais ? Où pour faire plus simple, combien comptes-tu d’ennemis ?»

Je n’ai pas utilisé le passé, je ne suis pas un idiot et je ne te ferai pas l’affront de t’obliger à me mentir. Par contre cela va imposer quelques petites mises au point nous concernant. Non pas que je n’aime pas être pris en photo, mais certaines choses se doivent de rester secrètes….


Brusquement je repensais au type qui s’était renfrogné lors de notre arrivée. Qu’est-ce que tu avais bien pu lui faire pour qu’il réagisse de la sorte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 22
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Sam 18 Fév 2017 - 20:24

Son sourire resta sur son visage, reprenant ses photos pour les ranger là d'où elles venaient, il croisa ensuite les bras en continuant de le regarder et l'écoutant sans interruption. Le fait qu'il apprécie son travail entre autre, lui fit plaisir mais en même temps il trouvait cela étrange, ce n'était pas le genre de réactions auxquelles il était habitué. Normalement ses "contacts" tentaient en vain de reprendre les clichés de ses mains et Sun en sortait bien d'autre de toute façon. 


Enfin, il repensa alors au fait que leur supérieur lui avaient surtout dit qu'ils laisseraient notre petit soleil dans la mouise avec sa faux qui n'était pas des plus offensive, elle était très utile contre les humains mais en ce qui concerne les autres créatures... Il n'en avait jamais vu. Ce devait être la raison pour laquelle on lui avait laissé, au cas où il en rencontrerait afin qu'il se débrouille tout seul en quelques sortes.


A sa questions il tapota sur son appareil photo l'espace de quelques secondes tout en lui répondant.


_ Ceux qui n'ont pas pu refuser de me rendre un service je suppose ? Ah et... William je pense maintenant.


Il déposa la phalange de son index sous sa lèvre inférieur en faisant une fausse moue déçue.


_ Il n'a pas dû apprécier mon cliché de lui faisant la sieste sur son bureau... C'était si mignon. En l'apprenant il m'a tout prit en me disant que si je recommençait la sanction serait bien pire que ce qui m'attendait...


A ces mots il s'accouda d'un bras sur la table d'un air blasé en repensant à cela. Cela pendant quelques secondes avant de retrouver une expression neutre et de l'observer à nouveau. Tout cela n'avait pas l'air de le toucher plus que cela en réalité, il était même étonné en repensant à l'instant précédent que le shinigami en rouge ai atteint un de ses points sensibles comme ca sans aucune pression ni quoi que ce soit. Il allait falloir qu'il soit plus prudent. Mais il n'avait jamais le réflexes de protéger ce genre d'endroits, après tout une personne censée n'irait pas jusqu'à vous mordiller le cou par exemple, ou même juste approcher ses lèvres autant que ça ! Normalement.. Il en était un peu frustré.


Sun s'amusait alors vaguement à faire tournoyer le fond de son verre, se demandant quelles genre de surprises pourraient l'attendre encore. Non pas qu'il n'aime pas ça au contraire mais.. Il était plutôt curieux.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 172
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini] Mar 21 Fév 2017 - 12:16

William…alors que je tentais par tous les moyens de me le sortir de la tête voilà qu’à chaque instant il réapparaissait. A croire que même lorsqu’il n’était pas là, il réussissait à me torturer. Comment alors que je faisais tant pour lui, pouvait-il me laisser dans une mouise pareille ? Bon d’accord, ils m’avaient collé dans les pattes une sorte de sosie de moi-même. Et encore, c’était ce qu’ils pensaient, personnellement j’étais loin d’être convaincu. Mais ce petit rayon ne semblait pas si mauvais. Même si sa technique de chantage risquait plus de lui attirer des soucis que d’obtenir des avantages.

Je plissais les yeux, essayant de comprendre pourquoi ce petit nouveau avait tenté de s’attaquer à William. Qu’est-ce qu’il pouvait bien avoir à lui demander ? Et puis, il croyait vraiment qu’il s’en serait tiré sans aucun dommage ? Quelle naïveté. Déjà quand je rendais un dossier en retard où quand j’étais surpris en train de fantasmer sur lui, j’en prenais pour mon matricule alors là…
J’hésitais à lui expliquer que je n’avais pas de faux. Et que en conséquence, quand nous descendrions en mission, nous serions en danger. Mais je ne voyais pas l’intérêt de l’inquiéter (ou de lui donner un pouvoir sur moi qu’il n’aurait de toute manière pas) pour l’instant. Nous avions le temps. Peu de temps certes mais autant en profiter. Et puis, lui-même avait évité de parler de son arme, est-ce qu’il l’avait fait exprès ou non ? Aucune idée.

J’ajoutais quelques notes mentales concernant le dossier rayon et je m’emparais de mon plateau pour aller le ranger avec les autres. J’étais excentrique, complétement fou et sadique mais je n’étais pas de ceux qui laissaient leurs ordures pour que les autres ramassent. Sans me soucier de savoir si l’autre me suivait où non je me dirigeai vers la sortie. Je m’étais restauré, il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses…

Je me doutais que mon petit apprenti n’allait pas me proposer une idée lumineuse. Au niveau des initiatives, il ne me semblait pas très entreprenant. Il faudra que je me débrouille seul pour l’instant. Et si nous allions faire un petit tour du côté des humains ? Histoire de voir s’il savait comment se comporter là-bas. Et puis avec un peu de chance je croiserai sûrement un ou deux beaux mâles qui me feront oublier mon chagrin.

« Rendez-vous dans une heure dans le monde des humains. En face du palais de la reine. »


Ce n’était pas l’endroit le plus avisé pour faire des rencontres mais c’était un endroit connu. Nous ne perdrons pas trop de temps à nous chercher. Et puis une heure c’était pile le temps qu’il me faudrait pour me pomponner. J’hésitais un moment à lui confier mes dossiers en attente, qui aurait dû être terminés depuis deux jours…finalement je n’ajoutai rien. Il avait aussi le droit à une pause et puis les dossiers n’allaient pas disparaître, il sera toujours temps de les faire en rentrant. Où demain…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini]

Revenir en haut Aller en bas

Attrape moi si tu peux. [Sun] [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Lapis Philosophorum |Pierre| [PV Vanille] [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Divers mondes inaccessibles... :: Shinigami Dispatch Society :: Infirmeries-