lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Sam 31 Déc 2016 - 4:31

Cela ne faisait que quelques jours que Rafiel était arrivé sur terre. Il avait prit ses fonctions en tant que Chef Enquêteur à Scotland Yard et cela s'était plutôt bien passé compte tenu des circonstances. Il s'était cependant confronté à un certain obsctacle auquel il n'avait pas pensé tellement il était obnubilé par l'idée de réussir à s'y infiltrer : il n'avait pas de logement. S'ils existaient, l'ange ne souhaitait pas vivre dans un petit logement de fonction. Non qu'il souhaite un endroit riche et luxueux mais pour ses propres besoins il lui fallait quelque chose d'éloignée de la police.

Durant les premiers jours, l'ancien homme de foi avait pu dormir dans une église mais il ne pouvait pas rester éternellement. Il désirait un endroit à lui même si cela était temporaire. Il fini par trouver un petit appartement qu'il pouvait sous-louer facilement, ça passait plutôt crème vu la position qu'il avait à Scotland Yard. La vieille dame qui était la personne qui s'occupait de l'immeuble était sympathique et désirait juste une personne qui ne posait pas de problème. Le charme de notre ange avait vite fait son affaire, un sourire et quelques coups de mains par là et il pouvait emménager.

Il fallait cependant se rendre à l'évidence : l'endroit était vite, et surtout peu décoré. Le paradis semblait déjà lui manquer. Il ne savait pas combien de temps il allait pouvoir rester ici. Il décida donc de parcourir les rues de Londres à la recherche de décoration, d'objets ou autre destinés à remplir un petit peu son chez lui. S'adressant aussi aux habitants, on lui annonça qu'il y avait une peintre qui s'était installée non loin et qu'il pourrait peut-être aller la voir. Ravie de faire fonctionner un commerce récent l'ange s'était donc rendu à l'adresse indiquée.

Il entra par la porte destinée à celle de l'atelier tout en s'annonçant d'un «  Bonjour !  » Son regard doré se dirigeait un petit peu vers la décoration. L'endroit n'était pas très rangé, les fenêtres avaient une étrange couleur lui faisant presque rapidement penser à des vitraux. Des traces du travail de cette personne étaient disséminées un peu partout dans la pièce tandis qu'un canapé meublait le fond et qu'une petite pièce semblait être dissimulée à l'arrière. Poli, il ne s'attarda pas très longtemps sur la décoration et s'avança vers la peintre.

«  Je suis à la recherche de quelqu'un pour me faire plusieurs tableaux, avez vous le temps pour un client ?  »

A cette phrase il agrafa son habituel sourire tout en restant courtois et poli. Il préférait poser la question avant de demander pour ses tableaux, si ça se trouve elle n'avait pas le temps pour plusieurs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Dim 1 Jan 2017 - 21:18

Le bleu de parme s’étendait sur la toile sous la forme d’étranges pétales entremêlés. Le visage pensivement penché vers ce tapis pâle, un jeune éphèbe dont le corps était immergé dans l’eau calme jusqu’à la taille semblait converser avec les êtres fantasques qui l’entouraient. Une main était posée sur son torse et il avait l’allure l’un homme souffrant. Au loin, l’on discernait la silhouette d’un immense serpent dont la gueule ouverte poussait un dernier râle au soleil froid.  Sa lueur perçait à peine les nuages d’apocalypse et éclairait la scène d’un voile maladif. Quelques touches pourpres teintaient les pétales pales sur lesquels le dieu blond semblait prêt à s’effondrer.

Devant cette scène, une jeune artiste se tenait, immobile à l’exception de sa main impatiente, en équilibre sur le bord d’un tabouret usé. Sur sa palette, les couleurs composant la scène mythologique qu’elle peignait depuis quelques jours, sur la grande toile encombrant le reste de l’atelier. Un mince sourire étirait ses lèvres, son regard fixe confiant. Enfin, elle parvenait au résultat souhaité.


L’Edda posé non loin d’elle, et son domaine plein d’une senteur qui lui rappelait l’enfance, Joah s’attelait depuis des jours à rendre la mythologie qu’elle chérissait sur sa toile. Fière de son patrimoine culturel qu’elle affichait toujours, il y avait quelque chose d’exaltant pour elle dans cette démarche, qui lui permettait de donner libre court à ses fantaisies. Les occasions n’étaient pas fréquentes pour elle de passer tant de temps sur une unique œuvre qui n’était pas une commande.

Les fenêtres aux volets jaunes laissaient passer une claire lumière qui baignait la pièce et les toiles accrochées, témoins de ses voyages. Une forte odeur de thé emplissait la pièce encombrée, dont le parquet grinçait légèrement sous les pas d’un homme dont la danoise ne remarqua pas immédiatement la présence, son salut la faisant se stopper dans son travail et fixer un instant la toile, l’air hagard, comme perdue et sortie de sa transe. Puis elle laissa basculer ses jambes au sol, posant sa palette sur un bord de chevalet et leva ses yeux moqueurs vers la forme de l’inconnu, son regard fixe l’observant avec insistance.

« Bonjour, monsieur. »

Son mince sourire s’étirant peu à peu alors qu’elle remarquait la physionomie avantageuse du nouveau venu –et s’attardant un instant son regard inquisiteur sur ses yeux, elle lui tendit une main à la manière d’un homme, à sa façon habituelle et avec la confiance qui la caractérisait.

« Joah Andersen. »

Un haussement de sourcils suivit sa requête, et elle sembla amusée, détaillant son habit soigné et prenant note de sa politesse. C’était quelque chose d’appréciable. Il avait l’air de quelqu’un qui la paierait pour sûr ; et bien qu’elle ait déjà quelques clients, sa nature prudente la poussait à prendre le plus de commandes possibles. Cependant, si les requêtes de cet homme s’avéraient fades et ennuyeuses, la peintre ne se forcerait pas à les prendre, ayant pour principe de choisir le plus possible les sujets soumis à son pinceau.

« Du temps, oui. Mais je n’accepte aucune commande avant que l’on me donne le sujet. Aviez-vous une idée précise ? »

Continuant de l’observer, elle posa le pinceau bleu aux côtés du tableau, cette même couleur marquant les paumes de ses mains et les bords de sa chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Dim 1 Jan 2017 - 21:59

La Principauté ne s'attendait pas à ce que cette jeune femme lui tende la main en se présentant mais il ne savait pas vraiment comment ce genre de coutumes avaient évoluées à Londres et de toute façon il ne faisait pas vraiment de différence. Bien évidemment, il serra sa main en retour, tout en se présentant, accompagnant son geste d'un sourire et ne serrant pas la main spécialement fort.

«  Christopher Atkinson, enchanté.  »

Du moins il espérait être enchanté. Il ne la connaissait pas après tout, mais en gentleman il utilisait les politesses qui se faisaient parfois rassurantes lorsque l'on rencontrait un inconnu dans son chez soi. C'est ainsi qu'il lui annonça qu'il avait quatre tableaux à lui commandant et souhaitait donc savoir si elle avait le temps pour faire ces 4 œuvres ou bien si elle avait déjà assez de commandes en cours car il ne voulait pas spécialement l'ennuyer.

C'était la première fois qu'il allait chez une telle personne, et que donc il passait une telle commande. C'est vrai qu'il aurait éventuellement pu s'attendre à ce qu'elle lui demande d'abord le projet avant d'accepter ou non. Du coup, l'ange hocha la tête.

«  D'accord, je vais vous expliquer ce que je souhaite dans ce cas !  » Du regard, il cherchait des petites feuille type brouillon et un crayon. «  Est-ce que je peux vous emprunter ceci ? Un schéma sera plus parlant pour vous.  »

Rafiel attendait d'avoir son autorisation pour toucher à ses affaires avant de prendre le crayon et de commencer à faire trois croquis. Alors qu'il avait dit quatre tableaux oui mais il allait expliciter la suite lorsqu'il aurait fini son dessin. S'il n'était pas excellent dessinateur, l'on ne pouvait pas non plus qualifier ses dessins de hideux. C'était des croquis  agréables, mais sans plus. Un certain trait se dégageait tout de même du dessin. Une fois que les trois croquis furent réalisés il les mis sur la petite table, se relevant et approcha le premier.

«  Comme premier tableau je souhaiterai une scène de l'ancien temps, vers le 7ème siècle. Des petites maisons en bois, des scènes du quotidiens un peu oubliées à présent, le ciel clair. Concernant le deuxième tableau, il s'agirait, comme vous pouvez le voir, de la Londres actuelle, j'apprécie particulièrement la Cathédral de Westminster, alors je souhaiterai qu'elle fasse partie du tableau. Concernant le troisième, il s'agit de quelque chose d'un peu fantaisiste je dois dire. Voilà pourquoi je me suis attelé à faire un schéma précis. Il s'agit de plusieurs îles flottant dans les nuages, l'une avec un arbre en son centre* . Concernant le 4ème, il n'y a pas de schéma, à vrai dire j'aimerai que vous laissiez parler votre inspiration. Ce que vous aimez peindre, ce que vous voudriez vendre mais que vous ne pouvez pas car peut-être, cela dépasse la bien séance, peu m'importe, je veux juste que cela vous plaise.  »

A nouveau, un sourire se lisait sur son visage tandis qu'il observait ses réactions. Il voulait à présent savoir ce qu'elle pensait de son projet.

«  Qu'en pensez-vous ?  »


* = http://www.zerochan.net/1399237


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Lun 2 Jan 2017 - 17:16

La jeune danoise eut un mince sourire alors qu’elle faisait quelques pas dans la pièce pour finalement ramener quelques feuilles de croquis et un crayon. Sans sembler réellement se presser, elle finit par les tendre à l’homme sans un mot, curieuse, se penchant vers lui pour examiner les formes qu’il griffonnait sur le papier. Certains auraient jugé la distance qu’elle mettait entre eux déplacée, mais après tout, c’était le comportement habituel de l’artiste.

Joah arqua un sourcil en le voyant se lever et pointer la première feuille, silencieuse, toujours, alors qu’elle l’écoutait lui décrire ce qu’il souhaitait. De temps à autre, elle remettait en place sur ses coudes les manches de son vêtement d’homme, mais restait attentive, tout en le dévisageant. L’expression de la jeune femme était imperturbable et ne laissait paraître que son éternelle mine amusée.

Atkinson ayant terminé ses explications, la peintre se contenta de le fixer, une demi-minute peut-être. Puis, semblant réaliser que ce comportement pouvait être mal interprété, elle sembla vouloir dire quelque chose, avant que ses lèvres se s’étirent en un sourire plus large et qu’elle laisse échapper un rire bref.

« Oh. Désolée. » Son sourire indiquait qu’elle n’était pas vraiment confuse.

Elle prit le premier croquis entre ses doigts, l’examinant d’un air pensif, ses yeux gris revenant parfois sur son interlocuteur, inquisiteurs. Elle le laissa ainsi sans réponse pendant quelques instants.

« Le 7eme siècle ? C’est peu commun. Je m’y connais peu sur cette période. Quel pays ? L’Angleterre ? Je suppose que l’allure des habitants devait être différente, selon le pays. » Elle fit un pas vers lui « La cathédrale est en effet un bon choix. Un cauchemar si l’on s’attache aux détails, mais les environs ont quelque chose, c’est certain. »

S’emparant du dernier croquis, Joah le fixa un instant, intriguée, son regard suivant les lignes noires qui formaient la scène. C’était une nouveauté, ce genre de requêtes. La technique de l’homme aux yeux dorés n’était pas désastreuse, au contraire, la jeune femme pouvait se faire une idée de ce qu’il souhaitait.

« …On en croirait presque une représentation stéréotypée du paradis. » Un rire bref « Des îles flottant dans les nuages ? C’est poétique en un sens. Et cet arbre au milieu évoque des choses. » Elle s’approcha un peu « Ce n’est pas souvent que l’on voit ce genre de requêtes. La plupart d’entre elles sont des portraits. Narcissique, peut-être, quoique certaines figures ne sont pas désagréables à immortaliser. »

Sa main pâle vint s’égarer vers les mèches du client, les effleurant presque sans vraiment les toucher, pensivement, alors qu’elle haussait les épaules en souriant malicieusement :

« J’irais jusqu’à dire que le fait que vous n’en fassiez pas partie est presque dommage. »

Se détournant et posant le croquis sur la table, elle sembla se désintéresser de lui pour chercher quelque chose, ouvrant quelques boites posées en équilibre sur un plan de travail, avant d’en sortir une et de la poser non loin des feuilles :

« Voulez-vous du thé ? »

C’était la manière de la jeune étrangère de manifester son intérêt pour les requêtes de l’homme. Et maintenant qu’Atkinson avait piqué sa curiosité, elle était déterminée à trouver ce qui plaisait tant à cet homme dans un tel siècle et une scène de cet acabit. Les possibilités quant aux couleurs qu’elle utiliserait pour peindre ces tableaux fusaient dans son esprit. Déjà, elle s’exaltait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Lun 2 Jan 2017 - 23:01

La jeune humaine semblait s'être un petit peu perdue dans son regard, à l'observer. Cela lui importait peu, il n'en dit rien au contraire, ce n'était pas dérangeant, et cette fixation n'était pas emprunte de mauvais sentiments à son égard, du moins, Rafiel ne s'en sentait pas mal à l'aise. Il hocha simplement la tête de gauche à droite avec un sourire pour lui faire comprendre que ce n'était rien de grave avant de la laisser se concentrer sur les croquis plus ou moins bien qu'il avait fait en quelques minutes. Il y avait déjà pensé, le dessin s'était rapidement fait.

Oui le 7ème siècle pouvait surprendre. Apres tout c'était son siècle de naissance, de vie et de mort. Il voulait en avoir un souvenir. Certains s'en étaient allés, mais il avait encor cette scène clairement en tête. Cette vieille femme, ce soleil, ces bâtiments, ce puits, ces gens.

«  Le 7ème siècle anglais. Ce que vous nommez à présent Est End. J'ai toujours été curieux sur cette période. Et faites votre propre style pour la cathédrale, si vous voulez peindre les détails faite le sinon non, un flou suffit amplement. Je veux capturer le décors et non le bâtiment en lui-même, sinon il m'en suffirait simplement d'en prendre une photographie.  »

Oui Rafiel lui laissait le choix. Il ne s'imposerait pas. Après tout il passait commande chez quelqu'un, il voulait donc en évaluer le style pour que cette peinture soit vraie et corresponde à l'artiste, pour qu'elle laisse une marque, une signature dans le décor et pas qu'elle soit obligée de suivre pour tous ses tableaux toutes les directives rigides de ses clients. Bien évidemment cela dépendait aussi de la demande, ici, elle avait carte blanche.

Il la laissait ensuite observer le dernier croquis, son chez lui, Pareis. Il avait besoin d'en avoir une représentation voilà pourquoi sur celui là il avait été un peu précis. Lorsqu'elle mentionna qu'il s'agissait presque d'une représentation assez stéréotypée du paradis, il eut un sourire, un léger rire et ne put s'empêcher de toucher sa lourde  croix en argent qui pendouillait sur son torse. Il la laissait s'approcher de lui, n'étant absolument pas gêné par cette proximité. Ni lorsqu'il dessinait, ni maintenant. Il la laissait même ses doigts efflleurer un petit peu dans ses mèches noires. Un sourire un peu plus grand s'étira lorsqu'elle fit une sorte de référence à sa beauté.

«  Le paradis ? Pourquoi pas, c'est intéressant. Et je vous remercie. Le 4ème tableau vous est libre cependant je dois bien avouer que je ne serais point très enthousiaste a affiché mon portrait dans mon appartement, je préfère voir des paysages plutôt que mon visage que je connais fort bien.  »

Etait-ce un jeu ? A nouveau il ne s'en formalisait pas. Elle restait tout à fait correcte avec lui. Il l'observait chercher quelque chose, une odeur caractéristique atteint son odorat avant qu'elle ne lui propose du thé.

«  Avec plaisir, Miss Andersen.  »  Il s'approcha donc d'elle, s'apprêtant à l'aider si besoin il le fit donc savoir. «  Puis-je vous aider à quelque chose ?  »

Oui c'était un invité mais ce n'était pas bien grave..  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Mar 3 Jan 2017 - 21:47

Joah sourit doucement en hochant la tête, écoutant les précisions du client ; deux de ses commandes étaient particulièrement intrigantes et l’artiste aurait menti si elle avait affirmé qu’elle ne se voyait pas déjà les exécuter. Hors de question, désormais, qu’il aille chercher ailleurs. Appréciant sa proposition, elle secoua cependant la tête, s’étant accroupie pour chercher un service à thé dans une commode encombrée. Oubliant quelques instants sa présence, elle murmura quelques mots en danois, se plaignant de son manque d’organisation, et sortant finalement l’ensemble convoité. La porcelaine du service était de toute évidence raffinée et précieuse ; leur style indiquait qu’elles venaient de France, et c’était un cadeau de feu son mécène. Le ramenant sur la table, elle offrit un sourire poli à l’homme devant elle, lui faisant signe de prendre place.

« Je vous en prie, vous êtes un invité. Mais j’apprécie votre proposition. »

La jeune femme était plus chaleureuse qu’à l’ordinaire ; sûrement parce que le nouveau venu ne semblait pas appartenir à la noblesse narcissique qu’elle méprisait ; mais encore, elle ne le connaissait pas. Peut-être serait-elle déçue plus tard, mais pour l’instant, la peintre s’autorisait un espoir. Mettant à chauffer de l’eau dans la cuisine adjacente, elle revînt auprès de lui, retirant quelques croquis et tubes de peintures qui trainaient sur la surface en bois, et les entreposant dans un coin. Il paraissait désormais évident que l’ordre n’était pas dans ses habitudes. Se penchant un peu vers lui, elle eut un mince sourire, tandis que ses prunelles brillaient d’une lueur curieuse presque enfantine.

« Alors, Mr. Atkinson. Dites-moi, en quoi le 7e siècle en particulier vous intéresse-t-il ? Quelles sensations, émotions vous évoque-t-il ? » Elle jeta un coup d’œil au dernier croquis, n’ayant rien à dire sur le second, qui était des plus basiques. « Et je dois vous avouer que je suis curieuse quand à celui-ci. Quel est le nom de cet endroit ? Et que représente-t-il pour vous ? On dirait… ah, excusez-moi. »

Retournant en coup de vent à la cuisine, elle ramena la théière et une boite de biscuits apparemment peu utilisée, posant le tout sur la table et les servant tout deux. Alors, elle tira une chaise pour s’asseoir non loin de lui, remontant un peu ses manches.

« Qu’est-ce que je disais, déjà ? Ah, oui, je souhaiterais en savoir plus sur ces deux requêtes. Elles m’intriguent, et je ne vous cacherais pas qu’elles m’intéressent. Mais j’ai besoin de vous entendre, avant. »

Cherchant à cerner le plus possible l’homme pour mieux définir comment exécuter la commande, la jeune danoise se remit à l’observer, prenant note, alors, de la croix qu’il avait touchée plus tôt, comme par habitude, lorsqu’ils parlaient d’une quelconque représentation du paradis. Un mince sourire étira ses lèvres ; pas de pandémonium, alors.

« Vous pourriez aussi me parler un peu de vous. Êtes-vous un homme de foi ? »

Un coude posé sur la table, elle pointa sa croix, visiblement curieuse et observant toutes les réactions de l’homme, presque comme si elle le soumettait à un examen ou une fouille visuelle. En vérité, elle observait simplement la manière dont ses mèches sombres encadraient son visage, sa façon de se tenir, ne pouvant se débarrasser de cette mauvaise habitude de dévisager les gens, qui lui avait valu quelques ennuis, par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Mer 4 Jan 2017 - 1:00

Oui il était un invité pourtant il s'était tout de même proposé. Pour lui, ce n'était pas impoli au contraire. Cela dit il comprenait totalement son refus et n'en dit rien de plus, se contentant de hocher la tête tout en l'observant chercher le service à thé et tout ce qui pouvait aller avec. De là où il était, le service avait d'ailleurs l'air de plutôt bonne qualité avec une très bonne finition. Loin de lui d'avoir des stéréotypes sur le revenu de cette jeune femme cependant il était clair qu'elle ne pouvait se payer telle chose. Ou bien alors il s'agissait l'un d'un cadeau, ou encore, elle avait de l'argent mais aimait cette endroit. Les possibilités contraires à sa pensée étaient tout de même assez nombreuses si bien qu'il préférait ne pas s'y attarder plus longuement tellement cette pensée était futile.

Une fois qu'elle revint de la cuisine, il l'observait encore se pencher vers lui, si elle lui souriait, lui aussi, avec une certaine bienveillance. Elle se posait des questions concernant le 7ème siècle mais aussi concernant le dernier, cette représentation du paradis. Du moins c'est ce qu'elle commença, car elle se coupait pour aller chercher le thé.

«  Il n'y a pas de mal, je vous expliquerai cela après.  »

L'explication n'était certainement pas très importante, il se demandait d'ailleurs pourquoi elle voulait la savoir. Pure curiosité ? Ou « besoin » comme elle le mentionnait, même. Cela dit il n'était pas possible qu'il lui raconte la vérité. Son regard se détourna vite vers la boite de biscuits tandis qu'il s'installa en la remerciant d'un hochement de tête pour le thé.  Il était l'heure de parler.

«  Je trouve que c'est un siècle important dans notre histoire, notamment avec la première montée du christianisme, alors il m’intéresse. Au delà de cela ce paysage représente aussi le bonheur et la pauvreté. Cela peut paraître banal, mais j'aime cette représentation. Concernant le dernier… Je dirai que l'on a chacun paysage que l'on pourrait imaginer en fermant les yeux où on se sent bien ou l'on aurait parfois envie d'être. Qu'il soit fictif ou qu'il existe, j'avais envie que le mien soit représenté sur un tableau et même s'il me suffirait de fermer les yeux pour le voir, j'apprécie rêver les yeux ouverts. Pas vous ?  »

Son explication avait un sens assez poétique. Et puis, c'était la vérité, sauf que l'endroit n'était pas fictif, mais il avait mentionné les deux possibilités alors jusqu'au bout, il n'avais pas mentis. Il profita de cette petite pause pour boire son thé et prit aussi poliment un des biscuits. Ils étaient là pour être mangés non ? Où bien était-ce juste sa gourmandise qui parlait ?

Finissant par pointer sa croix, elle lui demandait s'il était un homme de foi. Question logique vu son attitude et la grande croix qui ne passait pas inaperçu. Encore une fois il lui faudrait camoufler la vérité tout en restant néanmoins honnête. Si le mensonge ne faisait pas parti de ses envies, il devenait parfois obligatoire. Cependant lorsqu'il en avait le choix, il préférait ne pas tout dire et préférait donc la dissimulation.

«  Je l'étais. Enfin, je le suis toujours, si l'on peut dire, mais pas de métier. Je m'y destinais, cependant quelque chose d'autre a attiré mon attention pendant mon parcours. Je suis tout récemment arrivé à Londres, je viens de prendre mes fonctions en tant que Chef Inspecteur à Scotland Yard. Vous me semblez bien curieuse. Posez-vous toujours des questions ainsi à vos clients ? Enfin, ne vous méprenez pas, cela ne me dérange aucunement, j'aime bien papoter, c'est juste… de la curiosité aussi, haha.  »

Il ne pu s'empêcher de rire un petit peu à la fin de sa phrase. Si ça se trouve elle ne faisait cela que pour avoir des informations et éviter qu'il ne la paye pas. Dans tous les cas, et quelles que soient les intentions derrière, il n'était pas dérangé par cette attitude.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Mer 4 Jan 2017 - 18:07

Ses yeux ne lâchant pas la silhouette d’Atkinson, la jeune femme hocha doucement la tête, attentive à ses explications, intéressée. Le siècle choisi avait quelque chose d’intriguant, c’était certain, sûrement était-elle en face d’un original. Puis, un large sourire étira ses lèvres à la mention du dernier tableau, alors qu’elle se voyait tout à fait en accord avec lui. Après tout, la plupart des tableaux qui les entouraient faisaient partie de la galerie mentale de l’artiste ; une vue de Copenhague, son lieu de naissance, les froides montagnes de Scandinavie, une salle lumineuse, également, la silhouette d’un homme souriant se reflétant dans le miroir. D’autres œuvres témoignaient bien plus de son esprit fantasque, mais ces trois-là étaient celles qu’elle chérissait le plus.

« Je vois ce que vous voulez dire. »

Elle s’était un peu perdue dans la scène mythologique encore inachevée en disant cela, revenant vite à l’homme devant elle. Son expression était devenue vaguement mélancolique en quelques secondes, puis reprit son pli amusé en un instant, une fois sortie de ses pensées. Joah se redressa un peu, reprenant contenance. Elle sourit d’un air encourageant en le voyant prendre l’un des biscuits, peu de personnes osaient au fond, et elle ne les aimait pas. Prenant une gorgée de thé qui descendit comme une rivière en flammes au fond de sa gorge, elle l’observa, alors qu’il continuait.

Imperturbable, elle sentit toutefois une méfiance instinctive à la découverte de sa fonction, celle-ci ne durant que quelques instants. Méfiante avec les autorités comme la plupart des citoyens, elle chassa rapidement la paranoïa qui montait en elle. Elle n’avait rien fait de mal, et la police ne pouvait se déplacer d’après une plainte d’un client abandonné. Sa venue n’avait rien à voir avec cela. Son passé de vagabonde et d’originale à Paris lui avait laissé quelques habitudes qui étaient dures à réprimer. Les policiers ne cherchaient pas toujours à protéger une jeune femme perdue et isolée, elle l’avait bien compris.

« Oh, d’accord. » Sa voix était peut-être un peu plus sèche que ce qu’elle aurait voulu. Elle se reprit à la hâte, son ton jovial, de nouveau. « Prêtre ? C’est une vocation. Enfin, je suppose que Scotland Yard aide aussi les gens, d’une autre façon. »

C’était vrai qu’elle posait beaucoup de questions, jusqu’à importuner ses interlocuteurs, parfois. Haussant les épaules, la jeune artiste prit une autre gorgée de thé, son sourire malicieux. Etait-il gêné par son attitude ? Certaines personnes se sentaient mal à l’aise face à son interrogatoire, d’autres, au contraire, y trouvait-là une occasion de parler d’eux même sans restrictions. Mais les choses étaient différentes selon les circonstances, et surtout, l’humeur de la peintre.

« Pas toujours. Cela dépend de la personne. Si vous aviez été l’un de mes modèles, j’aurai préféré le silence pour vous découvrir par moi-même. » Un sourire amusé gracia ses lèvres « Mais dans le cas présent, je n’ai pas à découvrir votre corps et gestuelle, seulement vos attentes, pour me faire une idée plus précise de vous. Enfin, ne vous inquiétez pas, je suis sûre que je finirai tout de même par trouver par moi-même quelques détails omis. Après tout, tout connaître de son interlocuteur dès les premières minutes est décevant, vous ne pensez pas ? »

Elle se pencha un peu vers lui, riant doucement pendant un bref instant, son regard perçant cherchant à déterminer la nature de l’homme qui se tenait devant elle. Certes, il n’était pas l’un de ses modèles, mais l’intriguait tout autant, il était alors normal pour elle de le traiter ainsi.

« Vous me dites être arrivé à Londres il y a peu. D’où venez-vous, alors, si ma question n’est pas indiscrète ? »

Il avait beau être inspecteur, c’était un véritable interrogatoire auquel il était soumis, la jeune femme devant lui visiblement avide d’informations pour satisfaire sa curiosité.


HEY, OLD MAN
    « WATCH ME BURN. »

Let me burn brightly and light the sky, let me set the world on fire and pour ashes down my path -let me be this woman I dreamed to be, 'cause you're the one who told me all this world needs is a little anarchy.
   


Jeg taler ind #9999cc
Aesthetic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Jeu 5 Jan 2017 - 13:43

Un énième sourire s'afficha sur les lèvres de l'ange lorsqu'elle lui disait voir ce dont il parlait. L'expression mélancolique qu'elle avait à ce moment là ne pouvait que le conforter dans la pensée qu'elle était en train de dire la vérité. Tout le monde avait certainement ce genre de petit rêve, de petit lieu dans sa tête. Du moins c'était ce qu'il se disait. Lorsqu'il prit l'un des biscuits il la regarda brièvement, comme pour avoir son autorisation visuelle ou quelque chose comme ça, elle semblait être contente qu'il se serve. Lui aussi en était bien heureux d'ailleurs, croquant dans le biscuit qu'il appréciait particulièrement avant d'avaler un peu de thé ensuite.

Christopher commença donc à lui parler un peu plus précisément de lui, de son ancienne vie de prêtre et de son actuelle en tant que membre de Scotland Yard. Il la remarqua un peu sèche. Des choses à se reprocher ou non, il n'était pas là pour ça. Sur le fait d'aider les autres, elle avait plutôt juste alors il ne s'empêcha pas de le lui dire.

«  Oui c'est exactement ça.  »

La trouvant assez curieuse il s'intéressa justement à toutes ces questions et demandait si elle faisait de même avec tous les clients ; oui il voulait savoir s'il était traité d'une façon un peu particulière ou si elle le faisait avec tous. « Pas toujours » fut sa réponse avant de la détailler un petit peu. Elle semblait en effet apprécier découvrir les gens et il ne pouvait donner que du crédit à une partie que ce qu'elle disait : il éait en effet ennuyeux de tout découvrir d'une personne dès les premières rencontres mais jamais elle ne pourrait tout découvrir les détails qu'il n'avait pas dit.

«  Peut-être bien. Cela dit je vous rassure, bien que je vous raconte toutes ces choses, il y a une partie de moi que vous ne découvrirez sans doute jamais.  »

Le regard qu'il eut à ce moment était légèrement taquin. C'était peut-être pour attiser encore plus sa curiosité ? C'était sans doute l'effet que ça allait faire. Ou alors allait-elle penser qu'il tentait de la draguer ? Combien de fois lui avait-on reproché gentiment cela ? Quoi qu'au final, avec les gestes qu'elle avait envers lui et la proximité physique qu'elle semblait apprécier, elle n'allait peut-être pas se méprendre sur ses intentions ? Encore une fois, sa curiosité frappa, lui demandant ou est-ce qu'il avait pu être avant Londres. Heureusement qu'il avait préparé son passé et qu'il avait de l'idée.

«  Je viens de Birmingham. Pas si loin que ça au final, j'ai juste… changé de lieu de travail. Et vous alors, d'où venez vous ? Êtes vous originaire de Londres ?  »

Rafiel ne se priva pas pour prendre un autre biscuit et boire un peu de thé.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Jeu 5 Jan 2017 - 21:49

Les paroles de l’homme sonnaient comme un défi, et suffirent à attiser la curiosité de l’artiste ; alors, cet inspecteur cachait plus de choses que ce qu’il ne laissait entrevoir ? Aussitôt l’esprit fantasque de Joah se mit dans tous ses états, passant d’une hypothèse farfelue à une autre, s’excitant sur les possibilités qui se cachaient derrière les quelques paroles sur son parcours. La jeune femme resta silencieuse, l’observant une énième fois.

Elle n’avait pas été sans remarquer son regard taquin, comme si savoir toutes ces choses qu’elle ignorait l’amusait. D’une nature capricieuse et curieuse, il était désormais nécessaire à la danoise de tout découvrir de l’homme, car elle sentait que quelque chose en lui lui échappait, et cela déplaisait à la peintre, tout en l’enthousiasmant en un sens. Vite lassée de la plupart de ses rencontres, celle-ci lui promettait au moins de s’avérer intéressante pendant un laps de temps raisonnable. Londres était réellement une ville pleine de ressources. Cette pensée la fit sourire.

Se penchant légèrement vers Atkinson, l’expression de Joah similaire à la sienne, désormais, la jeune femme décida de continuer sur ce ton amusé, à la limite de la séduction, qu’il venait d’employer. Loin de s’en formaliser, cela la changeait un peu de ses nobles gênés qui parvenaient parfois à peine à la regarder dans les yeux, perturbés par son attitude. Sa voix suave prêtait souvent à confusion, il était dur de savoir si elle était réellement sérieuse, ou si tout cela n’était qu’un jeu pour elle.

« Ah ? Mais je serais ravie de vous prouver le contraire, Monsieur. Voyez-vous, j’ai toujours aimé les défis. »

Elle but une gorgée de thé, l’écoutant alors qu’elle apprenait qu’il venait de Birmingham, un peu plus au Nord. Lorsqu’il lui retourna la question, elle secoua la tête, son regard malicieux alors que sa réflexion semblait l’amuser. L’accent qui se faisait de moins en moins discernable avec le temps refit surface presque involontairement, donnant une couleur particulière à sa voix.

« Non, je suis arrivé à Londres il y a peu de temps. Je suis de Copenhague, au Danemark. »

Joah espérait seulement qu’il ne se montrerait pas plus curieux, n’aimant pas réellement parler de ses origines, par fierté certainement. Après tout, cela faisait quatre ans qu’elle avait quitté la capitale et ne pensait pas y avoir laissé grand-chose. Souriant à l’homme, elle pointa un tableau à sa gauche, une vue des toits de sa ville natale, comme pour appuyer son propos.

« Londres est une ville animée, je suppose que vous aurez beaucoup de travail. »

Son regard s’était perdu au-delà de la fenêtre ouverte, malgré la fraicheur dehors. En bas, la rue était animée par le son d’un violon dont la mélodie était tantôt douce, tantôt enjouée, selon la volonté de son propriétaire. Un sourire étira ses lèvres, la jeune danoise appréciant le son de l’instrument qui venait parfois lui tenir compagnie en journée. Elle reporta son attention sur son interlocuteur, ses doigts venant effleurer pensivement les ornements de la tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Ven 6 Jan 2017 - 17:47


 
Et si l'on refaisait
la décoration ?


Un énième sourire en coin se dessinait sur les lèvres de l'ange. Il en était sûr : elle avait accepté son défi. Malheureusement elle ne pourrait jamais se targuer de le réussir et il devait faire tout son possible pour qu'elle ne découvre rien quant à son identité. Si déjà, les humains dont il s'occupait ne devaient savoir que dans les cas extrêmes qu'ils avaient un ange gardien alors… cette femme, humaine, qu'il avait juste engagée pour faire des tableaux. Non. Cependant c'était un petit peu amusant. Le ton et l'enjeu. Rafiel était un petit peu joueur et elle aussi. Il ne pouvait se défiler vocalement, alors, il gardait sa simple assurance.

«  Je vous souhaite bon courage dans ce cas. Et je vous en prie, appelez-moi Christopher.  »

A vrai dire il n'avait pas du tout l'habitude qu'on l'appelle Monsieur Atkinson. Déjà, il s'appelait à présent Rafiel alors même Christopher lui faisait très étrange. Jamais dans l'Est End il n'avait été appelé Monsieur Christopher et on l'avait à peine appelé Pasteur Atkinson quelques fois, il n'avait pas eu le temps de profiter de cette appellation. Le thé fini par être vide, un peu avec regret, il reprit ce qu'il pensait être un dernier biscuit tandis qu'elle l'informait venir du Danemark, à Copenhague. Sans rien dire sur le pourquoi du comment. Est-ce qu'elle ne voulait pas parler d'elle ou bien cultivait juste le mystère ? Il était persuadé qu'il s'agissait d'un mélange des deux. Il posa néanmoins une question.

«  Et votre chez vous ne vous manque pas ?  »

Si ça se trouve c'était un petit peu indiscret mais ce n'était pas comme si elle ne lui avait pas déjà posé ce genre de question. Dans le pire des cas elle choisirait de ne pas lui répondre. Après quelques secondes un air de musique arriva à ses oreilles. C'était un bruit familier, un violon et un air qu'il avait l'impression de connaître. Encore une fois, il sourit, cela lui donnait des idées.

«  Oui, beaucoup de travail même si en réalité je préférerai ne pas en avoir, cela veut dire qu'il n'y a pas de criminalité, haha.  »

Mais un monde sans criminalité n'était pas vraiment possible. Ecoutant toujours cette musique, il se levait et se dirigeait vers lui, lui tendant sa main.

«  Accompagnés de cette musique, que diriez-vous d'une danse ? L'on dit de moi que je suis plutôt un bon danseur.  »

L'ange n'avait pas pu se retenir. A voir si ce n'était pas trop étrange pour qu'il accepte. Il ne voulait pas se jeter des fleurs, la deuxième phrase avait été dite pour la rassurer.    
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Sam 7 Jan 2017 - 14:24

Joah acquiesça simplement, son regard montrant la détermination de la jeune femme à percer son secret. Puis, lorsqu’il lui demanda de l’appeler par son prénom, l’artiste leva les yeux vers lui, haussant un sourcil d’un air amusé. Elle avait été très familière dans son langage par le passé, lorsqu’elle errait encore en Europe du Nord. Dans le milieu qu’elle fréquentait alors, les convenances n’existaient pas et étaient même assez mal vu. Et même durant cette période, elle n’avait été réellement familière qu’avec deux personnes ; son capitaine et son mécène. Secouant doucement la tête, elle lui sourit poliment :

« Mr. Atkinson est parfait pour moi. »

Elle avait ses raisons, la principale étant la distance qu’elle imposait par son langage entre elle et ses clients. Qui semblait paradoxale avec la proximité physique qu’elle entretenait, mais ce Monsieur et ce vouvoiement semblaient suffisant à l’artiste pour ne pas se sentir trop familière. Si elle connaissait bien, peut-être trop parfois, la plupart de ses modèles et bienfaiteurs, il était en revanche impensable que cela soit réciproque. Cela la faisait peut-être se sentir dans une relative sécurité. Le regardant, elle eut un sourire malicieux.

« Je ne voudrais pas faire de favoritisme entre mes clients. »

Atkinson se faisait un peu plus insistant, posant une seconde question sur ses origines. Regrettait-elle sa belle Copenhague ? Oui, sans aucun doute. Mais son amour pour cette ville était voilé par le vague sentiment de honte qu’elle abritait. La famille de l’artiste vivait très certainement encore ici, et bien qu’elle les ait quitté abruptement et de son propre chef, il était désormais presque impossible pour elle de songer à y retourner. Qui sait comment elle serait accueillie, là-bas. Elle finit son thé, laissant la question flotter un instant en suspens, lui souriant ensuite :

« Je suis chez moi, ici. »

Rien ne servait à s’apitoyer sur une décision prise il y a quatre ans. De plus, d’une manière assez froide, ce n’était honnêtement pas la vie qu’elle y avait laissé qui manquait à Joah, mais l’esthétique de la ville et son ambiance particulière.

Elle rit un peu à la remarque de l’inspecteur, hochant la tête. Il semblait apprécier la musique, également. Le voyant se lever, elle le fixa d’un air amusé, avant de se lever à son tour, posant sa main dans la sienne sans hésitation.

« Avec plaisir. »

Le commentaire de l’homme sur ses propres capacités la fit sourire, sans que cela lui paraisse prétentieux ; reconnaître l’un de ses talents ne l’était pas vraiment, pour elle. Joah se plaça en face de lui, attendant qu’il ne mène la danse. La jeune femme portait une chemise et un pantalon d’homme, mais cela ne semblait pas la troubler ; elle était bien plus à l’aise dans des vêtements masculins.

« Je dois cependant vous prévenir, cela fait longtemps que je n’ai pas dansé. »

La dernière fois remontait à son arrêt à Rome ou Prague. Elle n’était pas une mauvaise danseuse, mais ne pratiquant pas régulièrement, on pouvait la trouver un peu maladroite au début, avant que son assurance ne reprenne le dessus.

« Et vous alors, regrettez-vous Birmingham ? Bien que cette ville soit plus proche que Copenhague, j’en conviens. »

Elle replaça une mèche rousse derrière son oreille, se préparant à suivre ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Sam 7 Jan 2017 - 20:48


Et si l'on refaisait
la décoration ?


Pas de « Christopher » hein ? Rafiel s'en doutait. Il devrait ainsi rendre son mal en patience, il espérait au moins que ses collègues seraient plus en vue de devenir amis avec lui que de rester de simples collègues à qui l'on s'adressait de façon formelle. Heureusement qu'il ne s'était pas risqué à l'appeler « Joah » car il en avait hésité, évitant ainsi de la mettre éventuellement mal à l'aise ou de se montrer trop famillier voire déplacé. Pourtant ce n'était en effet pas ce qui manquait depuis le début de cette rencontre. Si la parole ne suivait pas, les gestes eux démontrait tout autre chose et l'on pouvait aisément penser qu'ils étaient plus que reliés par une relation autre que professionnelle.

«  Je comprends, il n'y a pas de problème, et ce n'était pas à ce dessein.  »

Ce n'était pas très utile de le préciser, étrangement, il pensait qu'elle savait que ce n'était pas pour faire de favoritisme. Il avait peut-être tort mais il ne considérait pas la chose comme très importante. A nouveau elle ne s'étendait pas sur son passé. Hochant simplement la tête il pris la décision d'arrêter de lui demander ces choses, il ne voulait pas la mettre mal à l'aise ou la forcer à un interrogatoire. Même si c'était l'aspect qui aurait pu se dégager des multiples questions de Joah, raconter une partie de son histoire ne dérangeait pas Rafiel même s'il devait rafistoler un petit peu les différents morceaux pour créer un tout cohérent.

Se levant donc, il lui proposait de danser tout en lui tendant amicalement la main. Allait-elle accepter ou non ? Elle ne mis pas plus que quelques secondes pour poser la main dans la sienne et lui annoncer que cela serait avec plaisir. Un sourire ornait à nouveau les lèvres de l'ange, il ne pensait pas pouvoir danser ha Ciel, si on le voyait… mais peu importe non ? Ainsi il l'approcha doucement de lui tout en s'écartant de la table alors qu'elle lui confiait qu'elle n'avait pas dansé depuis longtemps.

«  Ne vous en faites pas, vous retrouverez vite ces habitudes, et dans le pire des cas, je vous aiderai.  »

La main de l'ange se posa sur sa taille tandis qu'il pris son autre main dans la sienne après qu'elle ait replacé sa mèche rousse et qu'elle lui ait posé une question. Encore une question hein ? L'attirant un peu vers lui correctement, il commençait doucement, bougeant les pieds, à gauche, à droite, derrière, tournant doucement faisant preuve de très bonnes compétences en danse comme mentionné précédemment avec un sourire qui allait avec. Il était content de danser et cela ne le dérangeait pas que sa partenaire soit au début un peu maladroite, un de ses buts était aussi d'aider à y trouver plus d'assurance. Tout en tournoyant, il prit un peu le temps de répondre à sa question.

«  Regretter, non, je peux toujours y retourner parfois, alors oui, cela va certainement me manquer mais j'ai d'autres choses à découvrir ici.  »

Evidemment c'était bien du Paradis et de Pareis qu'il était en train de parler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Dim 8 Jan 2017 - 11:44

Joah hocha doucement la tête, ne s’étant pas formalisée de la requête d’Atkinson. Il n’était pas le premier à lui demander cela, mais la jeune femme savait très bien que cette nouvelle familiarité pouvait prêter à confusion sur ses intentions, encore plus que sa gestuelle. Elle avait trop été importunée pour se permettre cela, désormais. Le simple fait qu’elle l’autorise à la toucher, dans le simple cadre d’une danse, était rare en soi. Mais le visage serein de Christopher ne laissait entrevoir aucune fausse intention, et l’artiste ne décelait aucune animosité ou fausseté lorsqu’il lui parlait. Bien sûr, cela ne signifiait pas qu’elle lui accordait de la confiance, Joah n’était pas assez naïve et trop prudente pour cela. Après tout, il l’avait dit lui-même, beaucoup de choses avaient été omises dans son récit, et il y avait quelque chose de différent dans cet homme qu’elle n’arrivait pas à définir. Pour ces raisons, elle restait réservée, bien qu’elle ne puisse ignorer le sentiment de bienveillance qui se dégageait de lui. Elle posa une main sur son épaule, laissant à l’inspecteur le soin de prendre l’autre dans la sienne, alors que la danse débutait.

Se concentrant sur les mouvements de ses pieds, désormais, elle débuta ses premiers pas de danse depuis longtemps de manière légèrement maladroite et hésitante, peinant à se concentrer à la fois sur les mouvements de son partenaire et le son du violon. Elle resta à fixer leurs pieds un instant, son expression concentrée, de peur de les lui écraser. Ce ne serait pas très correct pour un client. Au fur et à mesure, la jeune femme sembla commencer à reprendre le rythme, relevant son menton fier vers Atkinson, un mince sourire étirant ses lèvres. Elle avait oublié à quel point danser pouvait être divertissant. Ecoutant la réponse de Christopher, elle acquiesça, sa voix plus ténue car elle était concentrée.

« Vous avez raison. Londres est une ville pleine de surprises. » Elle pausa un instant, son éternelle curiosité revenant au galop « Je ne suis jamais allé à Birmingham. Comment est-ce, là-bas ? » Un sourire, alors qu’elle se rendait compte du nombre de questions qu’elle lui infligeait : « Juste par curiosité. Je voyage beaucoup. »

C’était vrai ; depuis ses seize ans elle n’avait cessé d’explorer le monde qui l’entourait, et bien qu’elle soit arrivée à Londres depuis peu de temps, Joah songeait déjà à sa prochaine escapade. Prenant de plus en plus d’assurance dans ses pas, elle ne peinait plus à suivre ses mouvements et virevoltait en accord avec lui. Le regard clair de la jeune femme ne cherchait d’ailleurs pas à cacher son plaisir. Ses yeux tombaient parfois sur la lourde croix qui ornait la poitrine de Christopher, la regardant brièvement avec curiosité, avant de se concentrer à nouveau sur l’inspecteur.

« Eh bien, vous êtes bien meilleur danseur que mon précédent partenaire. »

La dernière fois qu’elle avait dansé lors d’un bal remontait à son séjour à Rome, où son client et hôte n’avait réussi à lui prouver que ses piètres qualités dans cet art. Ce qui lui faisait apprécier d’autant plus ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Dim 8 Jan 2017 - 19:49


Et si l'on refaisait
la décoration ?


Lorsque la danse commença, le sourire de l'ange ne put que s'agrandir. Jamais il n'aurait pensé que cela lui arriverait ici, comme quoi, cette ville était plein de surprises. Evidemment il n'allait pas la qualifier de merveilleuse alors qu'il y avait un peu trop de meurtres en ce moment, mais il était agréable de pouvoir danser à l'intérieur même d'un atelier d'artiste grâce à quelqu'un qui s'était décidé à jouer du violon en extérieur. Qui jouait très bien d'ailleurs, sans doute un artiste de rue et Rafiel irait sans doute le remercier tout en le payant comme il le fallait.

Comment était Birmingham ? Très bonne question. Heureusement qu'il n'avait pas inventé le nom de la ville maintenant au hasard sinon il aurait été bien embêté. Bien qu'on ne dirait pas il était quelqu'un de sérieux et donc il avait préparé le terrain et s'était renseigné chez son contact ange qui avait pu lui fournir ce faux papier de transfert.

«  C'est une jolie ville. Un peu moins de monde qu'ici, et plus calme. Pour le reste, si vous voyagez, il serait dommage de tout vous dire non ?  »

Pour le coup la curiosité servait ses intentions. Il ne voudrait de toute façon pas lui expliquer il était mieux qu'elle le voit de ses yeux. Une fois cette légère explication terminée il se concentrait sur la danse bien qu'il soit parfaitement capable de danser et de parler en même temps. Peu à peu, elle prenait de l'assurance et fini par le regarder lui à la place de ses pieds, leur faisant croiser le regard à tous les deux. Il la laissait l'observer lorsqu'elle en avait envie. Une fois que la musique se terminait, l'ange arrêta doucement ses mouvements, lâchant sa taille, gardant sa main dans la sienne jusqu'au compliment.

«  Vous m'en voyez flatté, cela fait plaisir à entendre.  »

S'inclinant légèrement, Rafiel dirigea sa main vers ses lèvres pour y déposer un baiser tel un gentleman gardant toujours une bonne attitude .

«  Je vous remercie pour cette danse, ce fut agréable, Miss Andersen.  »

Il lâcha ensuite sa main tout en se relevant.

«  Oh, je devrais peut-être vous écrire mes coordonnées, cela serait plus pratique pour me contacter lorsque les peintures seront terminées. Approximativement, combien de temps pensez vous que cela pourrait prendre ?  »

Se dirigeant vers le bureau de toute à l'heure, sur l'un des schémas, il indiqua, nom prénom, adresse et téléphone.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 108
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : En vadrouille

Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah} Dim 8 Jan 2017 - 20:42

Alors que le morceau se terminait en même temps que leur danse, Joah acquiesça à la remarque de l’homme ; si elle souhaitait voir la ville, il était en effet préférable qu’elle s’y rende elle-même. Souriante, elle avait apprécié ce moment. Bien que danser était pour elle un synonyme de contraintes sociales, de prime abord, elle appréciait tout de même l’activité lorsqu’elle n’y était pas contrainte. Haussant un sourcil en le voyant s’incliner, et porter sa main à ses lèvres, la jeune femme eut un sourire amusé, ses yeux moqueurs fixant la forme du gentleman qui se donnait bien du mal alors qu’ils n’étaient même pas en publique.

« Un baisemain ? Comme c’est charmant. »

Son ton était moqueur, mais pas réellement malveillant. Joah était simplement amusée par ces conventions sociales auxquelles tout le monde devaient se plier tant bien que mal. Si elle en respectait de nombreuses au niveau de son langage, les nombreux écarts de la jeune femme étaient là pour rappeler qu’elles l’importaient peu, en vérité. Hochant doucement la tête, elle fit une parodie de révérence, soulevant la jupe imaginaire qu’elle ne portait pas.

« Je vous remercie également, Monsieur Atkinson. »

Le laissant se diriger vers son bureau pour noter les informations, elle rassembla les pièces du service, les apportant dans la minuscule cuisine pour s’en occuper plus tard, avec le soin qu’elles méritaient. Revenant vers lui, elle referma la boite, la posant parmi d’autres, qui contenaient diverses produits et n’étaient pas réellement organisées. Prenant un instant pour réfléchir à sa question, elle répondit ensuite, calculant approximativement dans son esprit le temps qu’il lui faudrait, combiné avec les commandes qu’elle avait déjà en cours.

« Un mois, je dirais. J’ai quelques autres commandes en cours pour le moment, alors j’irais certainement moins vite qu’à mon habitude. »

Elle se dirigea vers lui, le laissant noter ses coordonnées avant de s’emparer du crayon et de noter C. Atkinson en haut de chaque croquis, avant de les regrouper ensemble pour ne pas les égarer. Sur sa main, elle nota un rapide rappel, illisible car si son écriture était nette, les mots étaient écrits dans sa langue natale. Accrochant les croquis sur un pan de mur, aux côtés d’autres notes, elle se tourna ensuite vers Atkinson, son sourire sincère.

« Je suis ravie de pouvoir exécuter vos commandes, monsieur. »

Il était rare pour Joah de dire une telle chose, mais lorsqu’elle était réellement enchantée, la jeune femme ne s’en cachait pas le moins du monde. Serrant la main de l’inspecteur, elle le raccompagna jusqu’à la porte entrouverte, qui donnait sur les minces escaliers de son vieil immeuble. Le laissant partir avec toutes les politesses qui étaient d’usage, la danoise ferma ensuite la porte pour retourner à ses occupations, son esprit plein de cette rencontre qui n’avait pas manqué d’attiser sa curiosité. Croquant quelques détails du visage d’Atkinson sur une feuille volante, Joah réfléchissait à la façon dont elle allait peindre toutes ses commandes. Un rapide coup d’œil à son tableau en cours la ramena à la scène mythologique qu’elle aimait tant, et la jeune femme décida de s’y consacrer jusqu’à la fin de l’après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah}

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on refaisait la décoration ? {Joah}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» quelle est cette décoration militaire ?
» idées décoration
» Triste "décoration" morbide d'Halloween...
» Comment faire un escalier ?
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: South London :: Atelier de Joah-