lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Le Prix à Payer — Feat Lauviah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Phineas J. Addams
avatar

The Fallen Man



Messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2014

Message Sujet: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mar 10 Jan 2017 - 15:08


Phineas & LauviahLe Prix à Payer Il touchait au but. Oui, il y était presque.
Pour la première fois de sa vie, il pouvait pleinement entrevoir ce qu'il voulait le plus au monde. La tâche avait été rude. Incertaine. Cela avait prit plusieurs mois, et il avait dû faire de nombreux sacrifices. Abandonner l'idée qu'il puisse être un bon parent pour commencer.  

Recueillir sa nièce n'avait malgré lui rien changé à son état d'esprit. Certes, il avait d'un réconfort au bout d'un instant. Mais s'occuper d'un enfant, il s'en sentait incapable. Prendre part à son éducation. Être un exemple irréprochable pour qu'elle puisse grandir à partir de base plus solide. Cela était vain. Elle n'avait que trop goûté à cette amère vie, victime de bourreaux. Sa guérison était impossible : elle était déjà brisée. Et rien ni personne ne pourrait changer cela. Jamais il ne pourrait être celui qui pourrait sauver Doll Soulbridge.

Cette tâche reviendrait sans doute à cet enfant, Ulrich, ange de son état ? Peut-être ... même si lui non plus il n'avait su l'aider à retrouver la mémoire, et comprendre qu'elle était son but ici sur terre.

Emilie n'était pas non plus dans la plus grande des formes. Elle semblait avoir des troubles de mémoire, être moins attentive à ce qu'il se passait autour d'elle. Un étrange comportement qui résultait peut être de l'âge. Rien n'était moins certains, bien qu'elle semblait parfois appeler instinctivement à Gabe de revenir. Phineas ne l'avait jamais autant vu supplier que son frère accourt. Où pouvait d'ailleurs se trouvait celui ci ?

Le monde allait mal. Et ce n'était pas seulement dans son foyer. Londres même semblait au bord de l'ébullition, comme si quelque chose de grave était entrain de se préparer.

Alors dans ce chaos, que pouvait-il faire d'autre que d'achever enfin sa quête de vengeance? Trouver la trace de Lauviah ne fut pas si complexe, mais l'approcher relevait plus du défi. Plusieurs fois, il semblait s'approcher, mais en réalité il s'éloignait. Revoir un jour Diana, la femme qu'il aimait été la seule motivation qu'il avait. Et si, comme la rumeur disait, elle était devenue malade ? Et si elle ne le reconnaissait pas ? Tant de questions en suspens dans son esprit le rendait fou. Et ni sa nièce, ni personne ne pouvait l'apaiser.

Enquêter paraissait évident. Connaître les fréquentations, les clubs, les activités de Lauviah. Il ne fut pas surpris de le savoir ami avec le vicomte de Druitt, d'où il apprit les soirées de ventes de jeunes filles.

Et il y avait autre chose. La société Aurora. Le phénix. Une étrange association dont Druitt faisait parti ainsi que d'autres médecins. Il ignorait totalement quel était exactement leur but, mais pensait bien que cela relevait de l'interdit. Lauviah semblait soutenir financièrement cette organisation.

Phineas échoua à se rapprocher de l'organisation pour atteindre Lauviah. Un échec qui, ce soir là, le mit dans une telle rage, qu'il sût. Il avait assez payé durant sa vie pour attendre encore. Armé, il n'attendit pas minuit pour se rendre au manoir Lewingston.

Là, il ne trouva ni domestiques ni maîtres. Une demeure aussi vide qu'immense. Un silence et un désert étrange et semblant orchestré ... pour mieux tromper l'intru qui s'était invité sans qu'on ne l'invite. Au milieu du Hall, et dans la pénombre, Phineas attendait, tendant l'oreille. Sa main, bien que cramponnée à son revolver, ne tremblait pas une seule seconde.

"Montre toi, que je te plomb une bonne fois pour toute." dit - il machinalement, avant qu'une personne ne se mette à parler. Derrière lui. Une femme. La femme.

"Ph-Phineas ? " murmura-t-elle doucement à son adresse.

Doucement, il se retourna. Il connaissait que trop cette voix. Et avait toujours rêvé et désiré l'entendre à nouveau. Il se sentit aussitôt défaillir et baissa son arme. Face à elle, il avait du mal à cacher son émotion.

"Diana ..." Jamais il ne l'avait vu si pâle et si fragile. Elle semblait prête à se casser à la moindre respiration. Ses yeux semblaient avoir perdu leur lueur d'autrefois. Pour la première fois, il se demanda ce qu'elle avait bien pu vivre aux côtés d'un mari comme Lauviah ... si elle n'avait pas trop souffert. Peut être même avait-elle dû endurer pire que lui ? 
© 2981 12289 0


 
Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Lun 13 Mar 2017 - 20:11


"Montre toi, que je te plomb une bonne fois pour toute."
 
La haine dont faisait preuve l'humain ne l'atteignait pas le moins du monde. Il n'était rien, non rien face à lui. Il ne se rendait surement pas compte des conséquences de ses choix ce soir, en venant s'aventurer sur un terrain qui n'était rien moins que le domaine de ce démon, qui du haut de son perchoir, sur le haut du balconnet surplombant le hall, il gardait ses yeux posés sur Phineas, tel un vautour rôdant avec de sombres desseins. Ou bien, le renard attendant le moment parfait pour appâter le corbeau. Caché par ses talents d'illusionniste, il n'était visible que par ceux qui osait regarder par le haut de plus prêt. Mais cet être inférieur qui voulait atteindre vainement à sa vie était bien trop ignorant et énervé pour y prêter attention. Le plan parfait se déroulait alors, car la présence de Phineas avait été souhaité depuis le tout début.
 
"Ph-Phineas ? "
 
Il le sentit presque. Le cœur de cet homme ne faire qu'un bon dans sa poitrine pour enfin le voir se retourner.
 
"Diana ..."
 
Phineas se trouvait à nouveau face à Diana. La femme de sa vie. L'unique et la seule. Le démon le savait. Leurs retrouvailles semblaient inopportunes. Et pourtant, c'était un moment que Lauviah avait attendu depuis des années. Il savait tout simplement, qu'il était en train de briser l'âme du capitaine, une seconde fois. Et cela, ce n'était que le début. Ses plans allaient bien au-delà ce soir.
 
C'est alors qu'il frappa dans ses mains, se dévoilant à nouveau, toujours perché là-haut et les surplombant. Il applaudissait, devant ce spectacle touchant. Bien qu'il n'en fût pas du tout touché le moins du monde.
 
"Eh bien, mon cher, que penses-tu de ton ex promise ? Je l'ai bien traité tu vois en ton absence, elle est en un seul morceau. Enfin ... presque."
 
Après cette boutade que lui seul pouvait comprendre, il enjamba le balcon, avant de se laisser glisser pour atterrir sur le sol. Pour un humain ordinaire, cette chute de 4 mètres aurait surement été périlleuse. Mais pour lui, elle avait été d'un jeu d'enfant. Comme s'il n'avait que glissé pour se poser le pied le plus délicatement possible.
 
" Tu l'avais laissé dans un sacré état, quand tu es parti. Je ne suis pas certain qu'elle s'en soit totalement remise. Et elle avait la fâcheuse manie de ne parler que de toi. Heureusement que j'ai pu remédier à cela. Diana ma chérie, viens je te prie. Montrons-lui."
 
Diana tourna ses yeux violacés vers lui, oubliant presque immédiatement le visage du capitaine autrefois adoré. Lauviah avait assez sondé son esprit par ses pouvoirs pour le savoir. Ses songes avaient été pourtant réécrit. Son histoire et sa cinématique quelque peu modifiée. Un sourire innocent, mais fatigué, apparut sur ses fines lèvres. Elle se rapprocha de son mari, venant le prendre par le bras. 

"Oui, mon amour. Tout ce que tu voudras."
Revenir en haut Aller en bas
Phineas J. Addams
avatar

The Fallen Man



Messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2014

Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Lun 13 Mar 2017 - 20:42

Des applaudissements surgirent de nulle part. Ou plutôt de derrière lui. Et en voyant d'où il provenait, il aurait bien voulu ne jamais les entendre pour pouvoir garder à jamais ses yeux rivés sur la femme qui n'avait jamais cessé d'habiter son cœur et son esprit. Posé de plein pieds tout en haut de l'étage, le regardant avec condescendance et amusement, Lauviah semblait enfin se montrer. Phineas, d'un instant presque palpable, leva imperceptiblement son arme à feu. Avant de penser à ce que Diana aurait pensé de lui s'il avait tout de suite décidé de passer à l'acte. Sa présence l'empêchait tout à coup d'exécuter ce traite. Il n'arrivait tout simplement pas à faire abstraction. Il jeta un bref coup d'œil à Diana. Elle avait surement dû déceler qu'il avait une arme. Et elle pensait que sa présence était étrange. Quoi qu'il pût en être, cela ressemblait à une exécution. Programmée et millimétré. Elle ne pourrait jamais, non jamais être sienne, si jamais il l'abattait devant ses yeux innocents. L'étaient-ils encore d'ailleurs ? Non … il se refusait de faire cet acte sauvage, et la choquer qu'elle ne dût peut-être l'être déjà. Jamais il ne lui ferait cela. Il avait beaucoup trop de respect pour elle, malgré la peine dans son cœur de l'avoir sans doute abandonné à l'époque à un triste sort. Jamais il n'y serait allé, si elle l'avait retenu. Si même il avait eu le courage de lui demander sa main.

"Eh bien, mon cher, que penses-tu de ton ex promise ? Je l'ai bien traité tu vois en ton absence, elle est en un seul morceau. Enfin ... presque." Phineas dû faire de nombreux effort pour ne pas plier. Il détestait de tout son être cet être horrible. Il le dégoutait. Comment avait-il pu être aussi naïf dans sa jeunesse pour se lier d'amitié avec cet homme ? Sot, c'est certain qu'il l'avait été. Comme beaucoup, il avait cru à ses bonnes paroles, et ses promesses. Mais il l'avait entraîné si bas. Combien de personne Lauviah avait-il fait souffrir comme lui ? Qui avait-il pu berner avec ses talents d'orateur ? Pensait-il seulement pouvoir le manipuler comme autrefois ? C'était hors de question.

Et pourtant, Phineas ne comprenait pas l'entièreté de ses mots. Le sens était trop trouble pour qu'il se fasse même une idée. Mais il savait que Lauviah était du genre à cultiver le mystère pour mieux faire durer le plaisir. Laisser les gens dans le flou, et les amener là où il voulait était sa spécialité. Alors pourquoi le laissait-il encore parler ? Il fallait être fou.

Le capitaine ne put s'empêcher de se tourner à nouveau vers la femme qu'il aimait. "presque", c'était certain. Elle était bien loin de ressembler à la jeune fille qu'il avait laissé avant de partir pour la Crimée. Que n'aurait -il donné pour s'enfuir avec elle, loin de tout, à cette époque. Mais elle n'avait montré nul désire de le faire.

" Tu l'avais laissé dans un sacré état, quand tu es parti." Phineas ignorait ce point. En fait, il avait toujours pensé que ses sentiments n'avaient jamais été partagé. Et qu'elle se fichait bien de savoir qu'il allait mourir au combat ou non. Son cœur était mis à mal. Il l'avait donc abandonné ? "Je ne suis pas certain qu'elle s'en soit totalement remise. Et elle avait la fâcheuse manie de ne parler que de toi." Phineas essaya de ne pas avaler de travers. Un poids s'était installé dans le creux de son estomac. Ses entrailles se nouaient au fur et à mesure de ses mots. "Heureusement que j'ai pu remédier à cela. Diana ma chérie, viens je te prie. Montrons-lui."

Le sol semblait se dérober sous ses pieds, quand il vit Diana, souriante, se rapprocher de Lauviah, et venir le prendre par le bras.

"Oui, mon amour. Tout ce que tu voudras." Entendre ces paroles, de cette bouche, cela était trop pour lui. Ses bras semblaient devenir du coton, si bien que l'arme était à deux doigts de glisser de ses doigts. Son regard noir, mais empli de mélancolie ne quittait plus ce couple qui se dessinait devant lui. Il semblait vivre un réel cauchemar. Il semblait parfait. S'accordant comme rarement on pouvait le faire. Le couple idéal.


 
Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mar 14 Mar 2017 - 10:12

Incapable de parler, incapable de laisser échapper le moindre son, seul le corps de l'humain semblait parler à sa place. Le plan se déroulait à la perfection. En effet, Phineas était tombé dans un piège tendu à son adresse, savamment bien orchestré. Chaque détail avait son importance, jusqu'à la présence de Diana. Sinon, pensait bien qu'elle aurait été totalement inutile de se marier avec elle, et d'avoir dû passer par là. Une chance pour Lauviah, elle était beaucoup plus manipulable depuis son … petit accident. Une chance que le fossoyeur se fût trouvé dans le coin, et qu'ils avaient une connaissance en commun. Sinon comment aurait-il pu appâter cet homme ? Sans doute avec trois fois rien, encore. Mais au moins, cela l'empêchait d'être blessé par balle. Même si ce n'était pas mortel, c'était tout de même particulièrement douloureux. Lauviah n'avait aucune résistance sur ce plan, donc il était de mise de tout faire pour éviter cette alternative pour le moins désastreuse.

Après une légère caresse sur la joue de sa belle, et un sourire adressé au capitaine, Lauviah fit demi-tour, avant de lui faire un signe de main.

"Suis-nous. Nous avions prévu ta visite, un de ses jours, tu ne voudras pas faire faux bons à tes hôtes tout de même ? Diana t'a préparé une petite surprise."

Lauviah s'avança vers une tapisserie tout au bout du hall, tout en dessous des deux escaliers en colimaçon qui menaient à l'étage. D'un geste habile de la main, il dévoila une porte dissimulée, et actionna la poignée pour l'ouvrir. Il s'y engouffra ainsi avec sa femme, attendant toujours à ce que le capitaine les suive à bonne distance. Il savait qu'il ne prendrait pas la peine de tirer sur lui, dans son dos, mais qu'il se montrerait curieux de savoir ce que la femme de son cœur avait "préparé" pour lui.

Derrière la porte, un couloir, puis un escalier descendant. Les murs étaient étroits. Lauviah prit un chandelier posé non loin, et commença sa descente, Diana devant, vers les profondeurs de son manoir. Silencieux. Tout se déroulait comme prévu.

Tout en bas, dans l'obscurité, on pouvait entendre par les échos de leur pas qu'il rentrait dans une pièce immense, semblable à une fosse. Il tendit une bougie à Diana, et cette dernière vint allumer toute les chandelles de la pièce.

Cette dernière était composée de bancs. Tous tournés vers le centre. Et au centre, il y avait un autel. Diana rejoint cet autel, posant la bougie dessus, avant de revenir vers Phineas. Elle jeta un regard vers Lauviah, qui hocha lentement la tête.

Diana prit l'arme de Phineas, avant de le prendre par la main. Voulant le mener à l'autel.
Revenir en haut Aller en bas
Phineas J. Addams
avatar

The Fallen Man



Messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2014

Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mar 14 Mar 2017 - 16:28

"Suis-nous. Nous avions prévu ta visite, un de ses jours, tu ne voudras pas faire faux bons à tes hôtes tout de même ? Diana t'a préparé une petite surprise." Destitué du seul amour propre qu'il avait un tant soit peu pour sa personne, Phineas savait déjà qu'il ne serait pas le même homme lorsqu'il ressortirait d'ici. S'il en sortait effectivement un jour. Il ignorait tout de l'intrigue joué contre lui, mais il était bien incapable de deviner également ce que lui allait faire à présent. La confusion dans ses sentiments l'empêchait tout simplement de prendre une décision. Mais instinctivement, il aurait bien voulu savoir quoi faire, et surtout ne pas se laisser entrainer par les paroles de Lauviah; chose qui était à présent devenu impossible. Il se condamnait sans le savoir.

Abasourdi par cette mini scène de tendresse époux envers épouse, il ne put que constater malheureusement les fait : il n'avait jamais été fait pour vivre avec Diana. Il n'était ni héritier de grande fortune, ni personnage avec un caractère simple et surtout souple. Phineas avait toujours été à part. De mauvais caractère, asocial, misanthrope. Elle aurait surement beaucoup plus souffert de leur relation qu'avec Lauviah. Il n'était simplement pas fait pour aimer une autre personne. Du moins, c'est ce qu'il pensait en cet instant, du plus profond de son être, oubliant pourtant une autre personne, qui avait pris place dans sa vie.

Plus jamais il ne braqua à nouveau son arme sur Lauviah, suivant simplement ce couple, tête basse, comme arraché de tout espoir de vivre un jour une vie meilleure. Dans ce couloir froid et vide, totalement opposée au luxe de cette grande demeure, il ne pouvait que trop ressentir le poids s'ajouter au fur et à mesure sur ses épaules, sentant bien qu'il se plongeait de plus en plus dans les ténèbres ; Avec la seule faible lueur du chandelier que Lauviah tenait dans sa main, il arrivait à observer avec désespoir Diana de dos. Sa magnifique chevelure blonde rehaussée avec un ruban, elle laissait entrevoir pourtant son col et le début de sa nuque… il ne sait comment il arriva à l'apercevoir, mais il eut l'impression qu'elle était marquée d'une large cicatrice tout le tour … avait-il mal vu dans un mouvement de flamme ?

Une fois tout en bas des escaliers, Phineas senti comme l'air été beaucoup plus frais, et quelque part morbide. Ils étaient surement dans une cave, car il pouvait entendre comme l'espace était grand, malgré le fait qu'il n'y voit pas plus loin que le bout de son nez. Quand Diana alluma au fur et à mesure les torches qui se trouvaient dans la pièce, il comprit mieux où il se trouvait. Et ce qu'il voyait, n'aurait plus à personne.

Ses yeux n'arrêtaient de fixer continuellement l'autel au centre de la pièce. Comme si elle fut destiné à lui, il se trouvait pile en face. Son regard se tourna alors vers Lauviah; il avait l'air de lui faire visiter les lieux, comme si cet endroit était tout simplement son salon. Mais ces paroles dans le hall, et la découverte de cette salle lui fit tout comprendre.

Macabre. C'est ce qu'il avait toujours pensé des petites réunions secrètes de la compagnie Aurora. Et de cet homme : Vicomte de Druitt. C'était en essayant de se rapprocher au plus de cette organisation qu'il avait réussi à approcher Lauviah à nouveau. Et il comprenait mieux à présent pourquoi ils étaient si étroitement lié.

Phineas n'était pas un croyant. Son père avant lui, n'y croyait pas non plus. Il avait connu la dure réalité de la vie, la guerre. La mort. Rien ne l'avait laissé croire à de telle chose. C'est pourquoi, tout ce qui touchait à secte et satanisme, le dégoutait. C'était tout simplement des fous, pour lui. Des gens totalement ahuris et perdus, cherchant à se raccrocher à des croyances. Et d'autre, pour laisser leur parler leurs pulsions sadiques. Diana… faisait-elle parti d'une telle secte ? Le sort de Lauviah ne le chagrinait en rien sur ce plan … mais elle ? Comment avait-elle pu croire ?

Il ne la quittait plus des yeux. Elle s'approchait de lui, machinalement, comme commandée par une voix invisible. Ou par des instructions passées. Elle s'empara de son arme, lui la laissant faire, tombant encore plus bas qu'il ne l'était déjà. Il la laissa s'emparer de sa main.

Elle était froide. Glacée. Raide même. Rien comparée à la douce et chaude main délicate qu'il avait autrefois connus. Son regard se perdit encore dans son cou. La cicatrice qu'il avait vu était encore là. Elle faisait en effet tout le tour. Il avait un bref instant l'impression … qu'elle était morte. Ses yeux … n'avaient plus aucune lueur. Mais il n'osait se l'avouer. Il avait raison. Elle était déjà morte.


 
Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mer 15 Mar 2017 - 9:17



Phineas n'avait toujours pas dit le moindre mot. Son silence confortait Lauviah dans l'idée qu'il était effectivement déstabilisé. L'osmose parfaite s'installait alors pour son plan diabolique. Personne n'aurait pu avant ce jour deviner ce qu'il avait en tête, puisque personne ne pouvait savoir, ce par quoi le démon était passé. Pour le comprendre, il fallait remonter à son existence parmi les siens, les incubes et succubes de Luxuria. Autrefois paradis perdu, ce royaume avait connu avec sa souveraine des moments de plaisirs infinis. Mais le temps était à la discorde, depuis que Hadès avait été défait. Le royaume d'Ira et Gula avaient été les premiers à se retrouver au porte de Luxuria, pour demander leur dû. Lilith ne savait contenir la fougue et l'appétit du grand Belzebuth, devenue bête assoiffée de tout depuis la fin de la guerre. Pour garantir la paix dans Luxuria, et pour éviter une nouvelle guerre entre démons, il avait été décidé qu'un d'entre eux serait choisi en offrande pour le roi démoniaque. Nedrius en personne était venu chercher le cadeau, une fois que tous s'accordaient à dire que Lauviah était le meilleur choix possible. Il était encore jeune démon à l'époque, et ignorait bien les tourments qu'il allait connaitre aux côtés de Belzebuth.

Un choix qu'il n'avait jamais compris. C'était pour lui une punition pour un crime qu'il n'avait jamais commis. Et qui, on peut le dire, l'avait toujours répugné. Au fil de ses journées interminables passés comme esclave du roi de Gula, il se mit à haïr de plus en plus son peuple. Et le roi démoniaque lui-même. C'est pourquoi, lorsqu'il sentir le vent tourner, et lorsque Nedrius fut sur le point de renverser Belzebuth, il ne dit rien, et passa même un marché avec le paria pour avoir sa liberté une fois que son plan aurait pris un terme. Mais n'allait pas croire que Nedrius allait avoir une grande place dans l'estime de Lauviah. Seul ce qui lui importait, c'était d'être à nouveau libre. Il n'avait aucune envie de rentrer dans les terre de Luxuria, et revoir tout ces visages qui l'avait vendu et trahi. Il décida d'aller sur terre, entouré des créatures de dieux, se promettant d'un jour pouvoir accéder à sa vengeance.

Et ce jour était enfin venu. Et Phineas allait être la clef de tout. Il l'avait assez façonnée pour que cela puisse marcher. Sa noirceur, son côté ténébreux. Et enfin, le vide qu'il insufflait à présent en lui, en lui brisant le cœur un peu plus. A compter de ce soir, Lauviah allait être beaucoup plus puissant que Lilith ne l'avait été. Et il reprendrait ce qu'il lui revient de droit. Le royaume de Luxuria. Pour lequel il avait vécu l'enfer et attendu si longtemps.

Diana continuait à mener Phineas vers l'autel, pendant que Lauviah fermait la marche derrière eux. Une fois arrivé au centre de la pièce, Lauviah vit le nouveau changement d'attitude de Phineas. Il n'en sourit que de plus belle, avant de se pencher vers son oreille.

"Oui, elle est belle et bien morte. J'ai eu un petit accident, je te rappelle. J'ai essayé de la recréer comme elle était, mais j'ai bien peur que ce fossoyeur n'ait seulement pu que la réanimée. Alors j'ai utilisé mon pouvoir, pour la contrôler. Tu sais … ce pouvoir."

Aussitôt eut-il prononcé ces derniers mots, qu'il apposa sa main sur le côté de la tête de Phineas. Manipulant ainsi ce qu'il pouvait ressentir, et penser. Il lui montra la mort de Diana. Ce soir où elle s'était taillée les veines dans sa chambre, et qu'il l'avait trouvé sans la moindre vie. Il était facile pour lui, de manipuler Phineas. Parce qu'il l'avait déjà fait de nombreuses fois, lorsqu'il n'était encore qu'un jeune adulte. Il connaissait tout de lui. Ses rêves, comme ses cauchemars. Jamais, il ne pourrait se cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Phineas J. Addams
avatar

The Fallen Man



Messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2014

Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mer 15 Mar 2017 - 9:38

La présence de Diana n'arrivait plus à le rassurer. C'est comme si à présent elle représentait au contraire tout le danger dans cette pièce. C'était d'ailleurs elle, qui l'entrainait jusqu'à l'autel. Et cet autel, n'annonçait rien de très joyeux. Mais il n'arrivait pas à dégager sa main de cette femme. Le voulait-il seulement ? La présence menaçante de Lauviah planait toujours également, derrière lui. Elle n'en fut que plus redoutable, lorsqu'il se pencha vers lui, pour lui parler dans le creux de son oreille. Un frisson terrible lui parcourut le corps. Cette voix n'était pas glaciale, mais chaude. C'était là tout le paradoxe de la chose.

"Oui, elle est belle et bien morte." Cela se pouvait-il réellement ? Elle se tenait là, devant lui, s'animant comme si elle était vivante. Non, elle était morte. Tout le portait à croire. C'était impossible. Il ne comprenait rien. "J'ai eu un petit accident, je te rappelle. J'ai essayé de la recréer comme elle était, mais j'ai bien peur que ce fossoyeur n'ait seulement pu que la réanimée. Alors j'ai utilisé mon pouvoir, pour la contrôler. Tu sais … ce pouvoir." Phineas n'y comprenait toujours rien. Mais au même instant, il sentit une main se poser sur son visage, et aussitôt sa vision se brouilla. C'est comme si, il s'était endormi, psychiquement parlant. Et il sentait que sa tête se faisait sonder. Une sensation étrange… mais encore plus étrange quand il s'aperçut qu'elle ne lui était pas inconnue.

Une vision apparue alors devant ses yeux. Ou plutôt, dans son esprit. Il ne savait pas bien ce qu'il se passait, mais il la voyait. Par flash. Parfois même plus longtemps. Diana, son corps étendu sur un lit recouvert de soie. La tête en arrière, ses bras en croix, et ses avant-bras taillés tout du long, d'où s'écoulait son sang. Ses yeux étaient exactement les mêmes qu'elle avait à présent : éteints.

Dans un réflexe, Phineas secoua la tête pour s'effacer cette vision qui, cette fois, l'acheva complètement. Le contact avec la main de Lauviah fut rompu. Il ne pouvait plus exercer de contrôle sur lui. Phineas se laissa tomber à terre, devant l'autel, sachant que ce qu'il avait vu était la vérité.

" Non …"

Tout ce pourquoi il s'était battu jusqu'à présent, n'existait en réalité plus. Il n'avait plus aucun but à atteindre. Plus de rêve. Il se sentait pire qu'effondré. Il se sentait vide. Totalement vide. Un néant improbable se formait en lui. Il n'avait plus aucune raison de rester, de vivre … ou bien ?


 
Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mer 15 Mar 2017 - 9:56

"Non …"

Phineas venait enfin de s'avouer la triste réalité des choses. Lauviah savait qu'il n'avait pas toutes les cartes en main pour comprendre, mais il savait cette fois, qu'il avait pris conscience que sa chère et tendre n'était plus de ce monde. Du moins son esprit. Son âme. Bref, tout ce qu'il faisait d'elle une réelle humaine. Elle n'était plus à présent qu'un vide, aussi, juste une enveloppe. Animé par un semblant de lanterne cinématique recréée.

Avant que son plan ne se mette à exécution, Lauviah avait "inspiré" des directives à Diana. C'était le grand moment. Il hocha la tête vers elle une nouvelle fois, pour qu'elle ne comprenne que c'était bien ce moment qui serait à elle. D'une force aussi incroyable que surnaturelle, Diana prit Phineas par le col de son habit, avant de le redresser et le soulever. Avec force et poigne, elle le posa sur l'autel. Si en cet instant, il se débattait, il n'aurait rien pu faire. Car la puissance de ce corps sans âme était bien plus supérieure à un simple être humain. Même s'il subissait des dommages. Diana força et retint Phineas allongé, pendant que Lauviah sortait de sa veste une dague recourbée, avec d'étranges symboles ésotériques dessus.

"Tu vois, je m'en veux un peu de te mettre dans une telle situation … c'est vrai que se sera sans doute grâce à ton sacrifice que je pourrais atteindre tout ce que je veux. Alors, je vais te faire une faveur. Je vais te révéler ma vraie nature."

Alors qu'il s'approchait de Phineas, il dévoila sa véritable iris, mauve scintillante d'une aura.

"Je suis un démon. Tu en as sans doute parfois eu conscience, mais les humains de nos jours … vous devriez vraiment croire en ces choses, ça vous sauverait de nombreuses fois j'imagine. Mais vous avait tout abandonné … au détriment de la "technologie" et les "sciences". Je ne vous félicite pas, mon cher."

Il recouvra ses yeux, qui n'était étrangement pas plus humains, puisque jaunes avec une pupille très mince. Il jouait avec la dague entre ses doigts, regardant le corps de Phineas sur cet autel. Notamment le niveau de son ventre. Avant qu'un éclair d'idée ne vienne lui traverser l'esprit. Un sourire encore plus large s'afficha sur son visage. Il tendit la dague à Diana.

"Fais-le."
Revenir en haut Aller en bas
Phineas J. Addams
avatar

The Fallen Man



Messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2014

Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mer 15 Mar 2017 - 18:14

Phineas n'arrivait même plus à ressentir de la tristesse. Puisque Diana était morte, sans doute à cause de lui d'ailleurs, en partie du moins, de l'avoir abandonné à Lauviah quasiment, et puisqu'il n'avait plus rien à espérer, il se sentait totalement vide. Pourtant là, au fond de lui. Quelque chose comme… un souvenir. Un espoir. Et s'il mourrait, là maintenant. Quelqu'un le pleurerait-il ?

Une main puissante vint le relever, et lorsqu'il releva les yeux, il fut étonné de voir que c'était Diana et non lui. Il ne savait par quel miracle elle arrivait un tel prodige. Et effectivement, Phineas tenta de se débattre légèrement. Mais la poigne fut si forte qu'il savait dès lors qu'il ne pourrait lutter. Fatigué d'ailleurs de le faire, et se retrouvant allongé sur l'autel, il ne se débattit plus. Regardant simplement Lauviah, arriver vers lui avec une dague. C'était donc la fin. Sa fin. Mais pourquoi ?

"Tu vois, je m'en veux un peu de te mettre dans une telle situation … c'est vrai que se sera sans doute grâce à ton sacrifice que je pourrais atteindre tout ce que je veux. Alors, je vais te faire une faveur. Je vais te révéler ma vraie nature."

De temps à autre, pendant ce discours, Phineas avait tout de même tenté de descendre de l'autel. Mais la poigne de Diana était trop intense. Elle arrivait à le maîtriser si facilement qu'elle semblait pas du tout avoir de mal à le faire. Elle était totalement inconsciente. Il le savait, et il ne pouvait lui en vouloir. Ce n'était plus "elle". Mais c'était difficile de ne pas y penser, parce qu'on le veuille ou non, c'était toujours son corps à elle. Phineas suivait alors du regard Lauviah, avant qu'il ne lui montre de nouveaux yeux. Une couleur qui n'avait jamais vu jusqu'à présent. Incapable de deviner, il le laissa simplement parler. Son esprit ne pouvait concevoir ce qu'il allait entendre.

"Je suis un démon. Tu en as sans doute parfois eu conscience, mais les humains de nos jours … vous devriez vraiment croire en ces choses, ça vous sauverait de nombreuses fois j'imagine. Mais vous avait tout abandonné … au détriment de la "technologie" et les "sciences". Je ne vous félicite pas, mon cher."

Démon. Le mot resté encré dans sa tête sans qu'il puisse le faire disparaître. Comment, pourquoi, c'était des questions qu'il se posait, bien évidement. Cela n'avait jamais été concevable pour lui, et même encore pour lui, c'était irréalisable. Cela ne se pouvait pas. Tout ce qui l'inquiétait seulement, c'était la dague qui tournait entre les doigts de Lauviah, et qui d'un coup s'arrêta. La dague s'avança vers lui, mais c'est à Diana qu'elle était adressée.

"Fais-le."

Une pulsion d'adrénaline lui traversa le corps, et c'est en cet instant que Phineas comprit qu'il ne pouvait en aucun cas laisser les choses se dérouler ainsi. Lui pouvait le faire. Mais pas elle. Pas par elle.

"Non ! Non ne fais pas ça ! Tout mais pas elle !"

Avant même pourtant que Phineas ne puisse attraper quoi que ce soit, Diana avait déjà la dague dans sa main, l'autre retenant encore Phineas allongé. Mais avec une main de moins, c'était déjà beaucoup plus difficile de le faire s'allonger. Il profita de cet instant de faiblesse pour essayer de la faire déséquilibrer, mais le mal était déjà en marche.

La lame s'abattit une première fois sur son visage, par plusieurs coups. Il ne sentit pratiquement pas la douleur, ça n'était que superficiel, quoi que le sang coulât déjà par les plaies qu'elle lui avait faites. Puis le bras se redressa à la verticale, avant de s'abattre une deuxième fois, en pleine poitrine.

La douleur fut très différente de celle qu'il avait ressenti, sur le champ de bataille, lorsqu'elle balle de fusil lui avait traversé la cuisse. Cette fois, la lame restée plongée dans sa chair, il avait l'impression que quelque chose de chaud sortait de cet endroit, comme si cela avait irradié son corps. Quelque chose n'allait pas … ses poumons se remplissait de liquide. Il eut de plus en plus de mal à respirer.

Du sang coulait de sa plaie au torse, et de sa bouche. Il ne regardait plus que le regard de Diana, pendant que la vie disparaissait petit à petit de son corps. Pourtant, au lieu de se laisser aller, et de ne penser à rien, il se souvint d'une chose. Importante. Qu'il avait oublié. Comment avait il pu oublier?

Il ne méritait pas de mourir. Sa vie avait un but. La seule personne qu'il aimera jamais, perdra la seule personne qui compte au monde pour elle : Doll.

Les yeux de Phineas se fermèrent d'eux même, pendant que sa tête retombait de côté, et que ses dernière force s'évanouirent.


 
Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Mer 15 Mar 2017 - 18:32

"Non ! Non ne fais pas ça !  Tout mais pas elle !"

Lauviah savait que sa lutte serait vaine. Il avait beau protester, à lui ou à elle, rien ne serait changé. Parce qu'il fallait que tout se déroule selon le plan qu'il avait pré-établi. Diana était programmée pour tout faire exactement comme il avait décidé qu'elle agisse. Elle ne changerait pas simplement d'avis en entendant des supplications de son cher et tendre d'autrefois. Elle n'était plus Diana. Elle n'avait ni de remords. Ni de tendresse. Elle n'était plus rien. Ne ressentait plus rien. S'acharner, était trop tard. Il aurait mieux valu pour lui, de ne jamais croiser son chemin. C'était sans doute là, la seule erreur qu'on pouvait reprocher à Phineas.

Lauviah pourtant cru un instant qu'il arriverait à prendre le dessus sur Diana. Dans un sursaut de survie, sans doute. Comme le ferait un animal à l'approche de sa mort. Mais en réalité, Diana attrapa la dague en un éclair, et martela le visage de Phineas de coup, qui lui laissa plusieurs entailles peu profondes, mais assez pour l'aveugler et le calmer un instant. Avant qu'elle ne se prépare enfin à plonger l'arme dans sa poitrine. Lauviah entendit assez le coup porté pour savoir qu'il serait fatal. Il restait à côté de l'autel, sans faire le moindre mouvement, regardant le sang s'écouler au fur et à mesure, glissant le long du lit de marbre, et s'écouler sur le sol glacé de la crypte. Pour finir sur ses chaussures cirées.

Phineas ne mit pas longtemps à sombrer. Diana resta figée sur place, les mains toujours sur le manche de la dague. Debout. Elle semblait regarder Phineas, sans le moindre remord. Ou la moindre conscience de ce qu'elle venait de faire. Le sacrifice avait été fait, il restait à présent d'appeler le démon qu'il souhaiter faire revenir sur terre. Le temps était venu pour lui, d'accomplir sa vengeance. Le temps de réparer tout ce qu'il avait vécu par la faute des autres. C'est alors que dans sa langue natale, la langue des démons, Lauviah appela la bête infernale, enfermée depuis des années dans les profondeurs du Chaos. Belzebuth.
Revenir en haut Aller en bas
Belzebuth
avatar

❝ Fire Crown ❞



Messages : 87
Date d'inscription : 04/04/2014
Localisation : Devant vous

Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah Jeu 16 Mar 2017 - 18:10




BEING EVIL HAS A PRICE

Idiot. Stupide. Abruti. Tant de mots. Lequel choisir ?
S'il y a bien une chose que le roi n'aime pas. C'est d'être embêté. Et s'il a bien une chose qu'il déteste encore plus. C'est d'être embêté pour des vanités. Quel n'est pas sa surprise. De voir que ce n'est pas un mortel, mais un démon. Lauviah. Il le reconnait. Il sait qui il est. Et cela l'insupporte encore plus. Un autel. Un mort. Deux morts. Un inactif. L'autre bougeant. Encore. Qu'est-ce qu'il a fait ? ENCORE.

Voilà longtemps. Qu'il n'avait pas vu cet être. Et il s'est passé des choses depuis. L'ignore-t-il seulement. Peu importe. Il ne sait pas non plus ce qu'il s'est passé, en dehors. Dans les royaumes une fois son bannissement. Une fois le néant. Une fois le Chaos. Mais ça ne l'étonne pas. Il a du fuir. Ravi d'avoir pu lui échapper. Il est toujours sien. Il le sait. Il le sent. Lauviah est sien. A jamais. Par présent de Lilith pour apaiser sa haine. Sa colère. Déjà à l'époque.

Il en a assez vu. Il en a assez vécu. Il sait. Hors enveloppe humaine. De sa pure et vrai forme. Il ne cesse de quitter Lauviah des yeux. Ou plutôt de son œil. Grand et uni. Sur la masse sombre qu'il est. En cet instant.

La lady de fer doit bien se demander ce qu'il fait. Disparu. D'un coup. En pleine conversation. Et tout ça, parce qu'il a été convoqué. On ne déroge pourtant pas à la règle. On est appelé, on vient. On a pas le choix. C'est d'ailleurs de cette manière qu'il a été sorti du chaos. De sa torpeur noire. Un simple rituel, pour lui, Belzebuth. Le même qu'ici.

Appel au secours. Non. Ce n'est pas le même. Le tout est de savoir. Pour quelle raison. Mais la raison l'ennui. Et oui, déjà l'ennuie.


"Tu t'es fais attendre, Belzebuth. Voilà un certain moment que je cherche à te tirer de ta prison."


Sa voix. Oh cette voix. Comme il aurait voulu en réalité plus jamais ne l'entendre. Au final, il l'avait oublié. Il aurait bien voulu que cela continue, plutôt que d'être chassé par les fantômes du passé. Et puis quoi encore. Il n'allait quand même pas tous le traquer pour ce qu'il avait fait. Oh sinon. Il allait en voir défiler du monde. Et ça n'était que le début. Il le redoute un temps, avant de se rappeler : Evalyn. Non, il sera capable de surmonter. Avec quelqu'un pour le contrôler, c'était chiant à dire, mais il est plus puissant. Il lui a toujours manqué le cerveau. Le Mastermind. Il l'a à présent. Pour lui dire quoi faire. Pour dominer les muscles. Et la force.

Il est pourtant hors de question d'y penser. Elle n'est pas là. Il est seul. Personne pour lui dire quoi faire. Sans laisser sa haine l'emporter. Mais pourquoi se priver. Après tout, Lauviah aura été le premier à le chercher. Il croit le sortir du Chaos ? C'est bien idiot. Stupide. Abruti. Il ne sait toujours pas quoi choisir.



"Tu n'aurais jamais dû m'invoquer."


"Au contraire. Je crois savoir que ton séjour prolongé dans le chaos t'as considérablement affaibli  ... sans pour autant te priver de ta mana. Et j'ai la chance de connaître le moyen de te la voler. Tu vas payer pour tout ce que tu m'as fait subir."


Un rire. Non mais. UN vrai. Diabolique. Mais ce n'est pas de la bouche de Lauviah qu'il sort, mais de celle de Belzebuth, qui vient de se dessiner dans l'aura ténébreuse. Et montrer ses dents pointues.



" Faible ? Tu dis ? Je ne me suis jamais senti aussi en forme depuis que j'ai récupérer un royaume. Tu t'es mal informé dit moi."


Peu à peu. La forme devient moins flou. Moins ombre. Et prends les contours d'un vrai corps. Ses yeux sont deux, tout comme ses jambes et ses bras. Sous sa forme humaine. Beaucoup plus grand et fort que ne l'est Lauviah. Imposant. Le feu. Le feu se créée au fond de sa paume. Prêt à l'envoyer sur ce vermisseau. Il doit savoir. il le sait. Cela se voit sur son visage.


"Mais... c'est impossible ! L'IRA ! Mais qui t'as sorti de ..."



" Les humains. Tu croyais vraiment que moi, le grand Belzebuth, serait oublié ? Tu sais ... on m'a accusé d'être le grand Abaddon de l'histoire... c'est peut être faux, peut être vrai ..."


Il jauge la flamme. L'envoyer? ou pas? Finalement il décide de mettre le feu au premier cadavre. Celui qui du moins est vraiment mort. La femelle. Elle recule, titube, totalement immolée. Commence à tomber en cendre. Lauviah semble ne pas être content. Et surtout. Apeuré.



" Si tu crois avoir déjà vécu le pire avec moi, je vais te prouver que tu as tord ... "


Il sait déjà le sort qu'il lui réserve. Le tuer. Le détruire. Non, il y a bien d'autres moyens. Bien pire. Il n'a rien connu, par la passé. A partir d'aujourd'hui, il va vraiment souffrir. Dans le royaume d'Ira. En compagnie des pires geôliers et guerriers des enfers. Dans les flammes les plus brûlantes de l'univers entier. A jamais, éternellement.

Le regard de sang se pose sur l'humain. L'autel. Une arme toujours plantée dans la poitrine. Son âme est toujours là. Aucun shinigami ne viendra. Il n'aurait jamais du mourir ici. Tout a été chamboulé. Est-ce son problème ? assez. Cet homme est la conséquence de ses actes. D'il y a très longtemps. Cet homme, ne mérite pas de mourir. Si cet homme haïssait Lauviah, alors il est assez noble et guerrier à ses yeux. Il ne finira pas comme cela. Le roi en a décidé ainsi.



" Ramenons celui ci avec nous. Ca sera ta première punition."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Le Prix à Payer — Feat Lauviah

Revenir en haut Aller en bas

Le Prix à Payer — Feat Lauviah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Parce que quand on use de la magie... Il y a toujours un prix à payer. ✗ mr. gold
» Parce qu'en toute chose, il y a un prix à payer (Dawan, Silarae)
» Haiti en Marche: La sécurité a un prix à payer !
» Quel est le prix à payer pour retrouver l'amour? (PV M. Gold) [terminé]
» Rumplestiltskin - Quand on use de la magie, il y a toujours un prix à payer.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: Campagne :: Manoir Lewingston-