lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Ô Haniel. [ fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Haniel
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 24
Date d'inscription : 21/01/2017
Age : 25
Localisation : Souvent Pareïs

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Ô Haniel. [ fini] Dim 22 Jan 2017 - 19:27

« Qui croyez-vous que je suis ? »
[size=44]“Haniel „[/size]
« Isaac © OC de Zeilyan»



Nom : aucun. Faux nom humain : Bryson

Prénom: Haniel. Faux prénom humain : Axel

Date de naissance:  En -920

Age:  2809 ans

Origines: Parents anges. Pareïs.

Sexe: Se définit comme masculin.

Race: Ange

Rôle: Grand Archange Dirigeant des Principautés

Sexualité: Préfère les physiques d’hommes.




 
“ Le Caractère





Haniel… A première vu l’on pourrait penser que cet Archange est d’un naturel calme et confiant. En public il n’élève pas la voix, s’exprime de façon poli sans qu’aucun gros mot ne vienne entacher son discours. Il ne montre aucune hésitation dans ses propos et n’est pas du genre à tourner autour du pot un long moment. Durant les entraînements qu’il dispense, il dévoile un peu plus de brutalité, parlant haut et fort, voulant tester la bravoure des anges soldats afin qu’ils soient prêt à affronter tout danger. Néanmoins, il sait être juste et gratifier de mots d’encouragement s’il voit des progrès. Plus clément qu’il n’y parait, Haniel peut laisser passer une erreur – il ne comprend que trop bien -  veillant simplement à ce qu’il n’y en est pas deux, tâchant de rectifier tout de même le fautif en le conseillant à l’avenir. L’archange se sent par ailleurs plus proche de ceux ayant commis des erreurs ou ayant un caractère agressif que des anges froids et « purs », il n’aime guère fréquenter ce genre d’individus, les trouvant particulièrement agaçants et frustrants.
 
Mais derrière la façade de politesse et de calme qu’il arbore en publique se cache un ange plus colérique et sarcastique, pensant quelques remarques bien sentit en faisant en sorte que celles-ci ne traversent pas la barrière de ses lèvres. Il n’est pas rare qu’Haniel reste silencieux et légèrement tendu quand il sent que la personne en face lui donne des envies de l’encastrer dans un mur – sa menace préférée mentale. Cela donne aussi l’impression que quand il s’exprime sur des sujets épineux, qu’il choisit les mots avec une pince à épilé pour les alignées, se montrant précautionneux dans ses réactions. En lui il a la sensation d’avoir une tornade dévastatrice, augmentant avec les années, n’attendant qu’un moment propice pour exploser le mur de perfection. Une tornade faite de doutes, surtout sur le comportement à adopter, de frustrations car il ne s’exprime pas à ce sujet, de solitude et d’un délicat parfum d’encens qu’il voudrait retrouver. S’il a su composer avec son caractère durant des siècles, cela lui devient de plus en plus difficile. A cause de ses parents dans sa jeunesse, Haniel est persuadé que s’il se révèle, les autres anges le rejèteraient.
 
En effet, à toujours écarter les autres sans oser révéler sa vrai personnalité, Haniel fait partit de ces gens qui ont l’air d’avoir des connaissances mais qui une fois chez eux sont désespérément seul. Il n’a jamais invité quiconque à franchir le pallier de sa maison, et encore moins à dormir chez lui. Le manque de compagnie lui pèse bien plus qu’il ne voudrait se l’avouer, de fait il essai de ramener quelques dossiers à faire histoire de passer le temps et ne pas penser à sa jeunesse, surtout l’épisode au Japon. Il lutte en permanence contre lui-même, contre ses envies, ce qu’il voudrait dire, ce qu’il voudrait faire et aurait voulu se décharger un peu sur l’épaule d’un ami.
 
Haniel aime le combat, pas forcément le combat sanglant où il faut occire un ennemi, mais l’exercice physique est ce qu’il a trouvé de mieux pour concilier son caractère avec une place dans la société angélique. Quand il sent qu’il va mal, il cour, fait une série de pompes ou répète des mouvements de combat : cela le calme et apaise ses tourments. Il n’est de plus pas quelqu’un de violent gratuitement : s’il doit tuer c’est parce qu’il y a une justification, et son comportement n’est guère sadique même envers un ennemi, il ne le fera pas souffrir inutilement.
 
Il a un côté assez protecteur envers les nouvelles recrues, se sentant à l’aise avec les anges plus jeunes que lui qui selon lui, apporte un peu de fraicheur. C’est un archange simple, il préfère être tutoyé – même si ça ne lui arrive pas forcément souvent – et qu’on lui parle sans détours sans faire de rond de jambes. Haniel n’est pas du genre à s’offusquer pour un gros mot de lâché ou d’une tournure de phrase maladroite. Il est de plus est assez ouvert d’esprit – ce qui est plutôt normal vu son passif – et n’est pas extrémiste envers les démons. Néanmoins, il préfère garder ses opinions pour lui, ne voulant pas que l’on doute de sa loyauté.
 
 
L’archange est finalement quelqu’un d’assez humain, il envie part ailleurs légèrement ceux ayant eu une vie humaine pars le passé. Il lui arrive de faire des jeux de mots, des blagues ou des phrases à double sens en gardant un air sérieux, histoire de voir la tête des autres et si certains vont les percuter. Il n’est par ailleurs pas contre le fait d’aller boire un coup – avec modération – de temps à autre. Il ne considère pas comme un exemple à suivre, pensant que chacun devrait suivre sa propre voix, et qu’un ange ne devrait pas suivre la sienne, à moins de vouloir quelque tâches grises sur ses plumes. Dans les informations diverses, l’on peut noter qu’Haniel apprécie faire la cuisine, qu’il est plus salé que sucré, à comme couleur préféré le noir, affectionne le parfum musqué et préfère rester sous sa forme masculine.
 



 
“ Le Physique







Haniel, sous le sexe qu’il utilise tout le temps sauf cas exceptionnel, se présente sous la forme d’un homme de haute stature. En effet, il culmine facilement à 1m91, tout en ayant une corpulence musclée que l’on devine sans mal taillée pour le combat. Ses jambes sont puissantes, habituées à l’effort, et ses bras manient facilement une épée à deux mains, autant dire qu’il a des muscles où il faut.
 
Sa peau est très pâle, sans pour autant être maladive, Haniel paraît en bonne santé, plein de vigueur avec une démarche assurée. Ses cheveux mi-long sont d’un blond platine presque blanc à la lumière. Sa coupe est simple, il s’agit d’un dégradé commençant au menton et se finissant aux épaules. Parfois il les a plus longs, cela dépend s’il a coupé récemment ou pas. De plus, ses yeux sont d’un bleu azur là aussi très clair, presque luminescent tellement ils sont pâles, surmonté de longs sourcils. Son nez est droit et sa mâchoire est plutôt carrée. Son expression habituelle est plutôt sévère, mais il lui arrive de relever les coins de sa bouche pour faire des sourires polies ou légèrement amusé. Néanmoins, il rit extrêmement rarement. Ses oreilles (contrairement à l’avatar) sont de forme arrondis.
 
Sous sa forme féminine qu’il utilise peu, il ressemble à une grande femme blonde, aux cheveux et yeux de la même couleur, musclée mais aux formes généreuses.
 
Son style vestimentaire se compose surtout de vêtement en tissus léger de couleur sombre quand il n’a pas besoin de se battre, auquel cas il s’équipe de manière plus résistante.  Lorsqu’il doit se rendre pour une raison ou une autre à Londres de nos jours, il opte pour des vêtements sobre mais élégant, tel un costume d’aristocrate et d’un long manteau noir en laine à capuche pour ne pas avoir froid.
 
Haniel possède deux paires d’ailes puissantes essentiellement blanches même si un regard avertit y discernerait quelques traces de gris dû à certains de ses actes.



 
Histoire






 
Etre parfait, être un ange. Etre aimable, souriant, poli. Tant de conseilles que m’ont donnés mes parents. Plus que des conseils : une vraie ligne de conduite ! J’étais leur fierté, leur petit ange et ils pensaient surement que cela allait m’améliorer, m’empêcher de dévier. Pourtant qu’est-ce que cela veut dire ? Que mon avenir est tout tracé ? Qu’à cela ne tienne ! A huit ans je cherchais déjà la bagarre. J’essayais de provoquer mes jeunes congénères, de voir si ils allaient s’énerver un peu. C’est frustrant de n’obtenir aucune réaction digne de ce nom… Alors les mots reviennent, ils sont plus durs «  ce n’est pas un comportement digne d’un ange ». Je déçois mes parents. Je ne suis qu’un jeune être et pourtant je prends une décision qui me poursuivra toute ma vie : je dois être parfais pour ne pas être rejeté.
 
J’essai. C’est difficile. Je ne suis pas quelqu’un de doux, ni de patient. J’ai besoin d’action ! Dès que je j’en ai l’âge j’apprends à me battre. A manier une arme, à faire de cette agressivité une force combative. Cela me détend, j’arrive à mieux me maîtriser pour me forger une façade de calme apparent. Quand je suis jugé prêt, je peux alors effectuer ma première mission dans le monde des humains en tant qu’ange gardien. Elle date de bien longtemps… A l’époque de la Grèce Antique. Ah… Theseus avait le chic pour toujours se retrouver dans des situations délicates… Quelle idée de se retrouver ivre en pleine rue aussi ! Obligé de le surveiller pendant qu’il cuvait son hydromel en désespérant sur son cœur brisé. Je songeais donc à lui retrouver une copine pour éviter de genre de déboire à l’avenir. Mais il me fallait donc connaître ses goûts ! Plutôt du genre gladiateurs huilés en fait… Ça n’a pas été simple.
 
J’en parle ainsi, mais ne vous faites pas de fausse idée : j’ai beaucoup aimé cette mission ! Les humains sont si fascinants, si émotifs… Je pouvais rester des heures à les observer, et même à les envier. Oui, j’aurais voulu avoir une vie humaine où j’aurais pu rire, pleurer, crier ou me bagarrer sans que cela ne soit vu comme légèrement bizarre. Finalement, après avoir réussi à apaiser les tourments de ce pauvre Theseus, je rentrais au paradis.
 
J’ai fait d’autres missions en tant qu’ange, certaines plus difficiles, et avec des succès plus ou moins important mais jamais de cuisants échecs. Celles où je me débrouille le mieux sont tout même celles où il y a des ennemis à combattre : je ne suis jamais contre une bataille ! Mon arme de prédilection est par ailleurs une épée à deux mains. Avant un combat, l’apparence compte un minimum histoire d’impressionner son adversaire, de faite je dois aussi avouer que cela peut faire son petit effet. Ce détail mis à part, durant cette période, je ne suis encore qu’un jeune ange fougueux et téméraire qui n’a pas encore fait toutes les expériences de la vie, ce qui changea alors que j’attaquais mon deuxième siècle.
 
Une mission m’emmena dans un pays se situant sur une île. C’est la première fois qu’une mission m’emmène au Japon, dans un des innombrables petits villages : un démon y habiterait. Je me dois donc de mener l’enquête. Dois-je vous rappelez que je ne suis encore qu’un jeune ange innocent ? Je devrais surtout arrêter de me chercher des excuses pour ce qui va suivre… Je disais donc que je devais mener l’enquête, ce que je fais bien évidemment, ma piste me mène en pleine campagne et ma route croise celle d’Akihito. Akihito est magnifique. Des cheveux d’ébènes longs et soyeux, des yeux noirs en amande rieurs, une peau d’albâtre, un léger parfum d’encens et une sensualité enivrante. Quand il me demanda ce que je faisais là, sa voix suave acheva de me damner. Je dû répondre en bredouillant que j’étais un étranger, même si à cette époque j’aurais dû faire plus attention : cette excuse était nulle. Il m’invita dans sa cabane et si je n’avais pas été occupé à baver dessus je me serais rendu compte que :
 
-[size=36]          [/size]Akihito ne ressemblait pas à un fermier du tout.
-[size=36]          [/size]C’était trop simple.
 
J’ignore si c’était dû à un sort psychique quelconque, son physique ou à deux siècles de virginité mais je n’ai pas réfléchit une seconde quand il proposa d’enlever nos vêtements respectifs avec un petit sourire en coin absolument suggestif. Pour faire cours : j’ai adoré. Et j’en redemandais.
 
Personne n’est parfais, même un ange, et dans la vie, on apprend de ses erreurs n’est pas ? C’est la seule enquête que j’ai fait traîner exprès. Je me demandais comment m’en sortir ! Je n’étais pas idiot et ne tardait guère à remarquer qu’Akihito ne ressemblait pas aux villageois et acceptait trop bien que je sois un étranger. Tout indiquait que c’était lui le démon, mais je l’aimais bien. Pas seulement pour son physique, mais aussi parce que je pouvais parler librement sans craindre de briser la façade de perfection que je réservais pour le Paradis : j’étais naturel même si évidemment je ne révélais rien de mon statue d’ange. Et je savais que lui aussi n’était pas idiot, il devait savoir que je savais. Nous savions que ça ne durerait pas. Le plus difficile était de savoir comment terminer cette histoire….
 
Le fin mot –littéralement - revint à Akihito qui pour le coup fut le plus sage de nous deux. Alors que je revins encore, un cadavre de démon inconnu m’attendait dans sa cabane, ainsi qu’une brève missive «Nous nous affronterons un jour peut-être, mais en ultime cadeau accepte ceci. ». Je fis alors une chose dont je ne suis pas fier – et qui m’en donne du remord en y repensant -  je bouclais le dossier : le démon avait été tué. Fin.
 
A partir de maintenant, je me jurais d’être impeccable au niveau des missions, ne plus trahir la confiance que l’on me portait. Je me demande parfois si des humains ont pâti du fait que je n’avais pas réellement arrêté Akihito… D’un autre côté, aurais-je pu le tuer ? Il ne vaut mieux ne pas y penser. De toute façon je ne l’ai pas revu. Mort ? Caché ? Qu’importe. Du moins, je voulais m’en convaincre. En réalité, je me sentais encore plus… énervé, et frustré. Je ne me laissais pas décourager, loin de là, toute cette hargne j’en faisais ma force et la dépensait en entraînement. Avoir une arme m’a toujours apaisé, calmé. Je peux extérioriser ma colère de façon saine en continuant à me battre, de fait, c’est naturellement que je suis resté dans cette voie. L’exercice physique, j’en ai besoin, je test mes limites, je me tue à la tâche, je veux oublier à quel point j’ai adoré les griffures sur ma peau, et oublié la senteur délicate de son parfum. Après tout il ne devait pas être si gentil que cela pour offrir un cadavre en cadeau.
 
Le temps et le travail font leur office. Je n’y pense plus vraiment, j’ai autre chose à faire car je gagne en notoriété. Rester en bas de l’échelle n’est pas pour moi. J’ai de l’expérience à présent, j’aimerais guider au mieux les nouveaux anges, leur faire part de mes conseils et mes erreurs – du moins celles avouable nous sommes bien d’accord : le passage contenant un démon étant banni de toutes discussions, hors de question d’avouer cela ! A qui le dire de toute façon ? Je traîne ce secret comme un fardeau, et j’ignore qui serait assez ouvert d’esprit pour m’écouter et comprendre. Vous pensez bien que si je me trompe d’interlocuteur, je risque… tout simplement de perdre mon poste ou pire. Je préfère encore vivre avec cette tâche noire que d’aller me confesser. Je n’aime déjà pas parler de ma vie privé, alors de mes ébats !
 
Les années, les siècles passent encore et nous arrivons au cas Rafiel. Un jeune ange semblant perdu et désireux de bien faire. Naturellement je lui ai proposé de l’entraîner avant qu’il ne rejoigne l’armée. Je pensais peut être pouvoir me faire un ami mais… Il me vénère. J’ignore pourquoi, je veux bien que l’on me témoigne du respect – je ne suis après tout pas n’importe qui – mais à ce point s’en est… beaucoup trop. Au point d’en être gênant et d’abandonner l’idée d’être ami avec lui : il a une si haute opinion de moi, comment pourrais-je me montrer tel que je le suis ? Et si je le décevais ? Cela risquerait de le déconcentrer dans ses projets alors je ne dis rien. Rafiel ne tarde pas à combler ses lacunes en combat – je suis fier de lui - et prendre son envol de lui-même. On se revoit parfois de temps à autre.
 
De nos jours, je veille encore au bon fonctionnement des Principautés, et l’on ne peut pas dire que j’ai le temps de paresser, bien au contraire ! Les siècles m’ont peut-être assagie, faire bonne figure est devenu naturel et je suis la fierté de mes géniteurs que je ne croise que peu. Les autres sont-ils vraiment prêt à accepter que durant toutes ses années je ne présentais qu’une façade polie ? Me jugeraient-ils s’ils savaient les tourments m’habitant ? Au final je ne suis peut être qu’un mensonge…



 


Derrière le masque






[size=36]
Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Miya ?

Je vois et tu as quel âge ? 24 ans

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Je ne sais pas…  ‘-‘

Tu aurais pas un double compte, toi ? Nop

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Etudiante.

Tu as trouvé le code du règlement ? Validé par un Michoko volant

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? J’ai suivi mon disciple.  o3o

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? *fait la vaisselle et regarde son éponge* Ah, lui ?

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Il est bien o/

Tes derniers mots mon chou ? Ne me faites pas de couettes !
[/size]

  
©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.



Dernière édition par Haniel le Mar 31 Jan 2017 - 20:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: Ô Haniel. [ fini] Lun 23 Jan 2017 - 12:29

Ô Haniel bienvenue à vous, je suis honoré de vous voir en ces lieux =//w//= et de voir que vous aimez cuisiner ça m'arrange /PA/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haniel
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 24
Date d'inscription : 21/01/2017
Age : 25
Localisation : Souvent Pareïs

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Ô Haniel. [ fini] Mar 31 Jan 2017 - 20:49

Merci o/

J'en profite pour dire que j'ai fini ma fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 708
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: Ô Haniel. [ fini] Mar 7 Fév 2017 - 2:01

Bonsoir ! Pardon pour cette longue attente, je viens toute de suite m'occuper de ta fiche:

La psychologie est bien développé. Le style est agréable. Côté physique il n'y a rien à redire. Et quand à l'histoire: Présenter un archange plus humain qu'angélique et son ressentis vis à vis de ses confrères lui donne un contraste qui fait qu'il se démarque des autres grands archanges. C'est validé même si plus d'intrigue ou d'action n'aurait pas été de refus, surtout la façon dont il est devenu Grand archange .w.
Quand au RP-test il est correct. Le point de vu et ressentis de Haniel vis à vis de Rafiel et de son fanatisme envers lui est bien décrit.

Bref je te valide et je te colore:

Fiche validée~♪

Félicitation à toi !

Tu peux passer par ici pour recenser ton avatar ~♪
Ah ! Et si possible me faire un petit résumé sur ton personnage et me l'envoyer par MP quand tu auras le temps, afin que je remette à jour la hiérarchie des anges o/

Bon RP parmi nous~♫
Et pardon encore pour le retard >.<

P-S: Il y a un bug avec ton avatar ou tu l'as enlevé? ôo Je ne le vois plus '-'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haniel
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 24
Date d'inscription : 21/01/2017
Age : 25
Localisation : Souvent Pareïs

Vous
Niveau:
100/100  (100/100)
Exp:
150/150  (150/150)
Enquêtes:
200/200  (200/200)

Message Sujet: Re: Ô Haniel. [ fini] Mar 7 Fév 2017 - 12:04

Merci o/

Non je n'ai pas enlevé mon avatar, en fait l’hébergeur d'image bug de temps à autre surtout en soirée et la nuit puis revient le matin.

Je vous fais tout ça =)

Pour ce qui est de comment il est devenu Grand Archange je pensais plutôt développer cela en rp ou concerter les autres joueurs si jamais d'autres Grands Archanges s'inscrivent (car d'après leur âge ils y en a qui y étaient avant lui) pour voir si il a pu avoir des liens, ce genre de chose (pour ne pas faire d'incohérences). o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Ô Haniel. [ fini]

Revenir en haut Aller en bas

Ô Haniel. [ fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Pour en apprendre plus...
 :: ❝ Prèsentation ❞ :: Validées :: Anges
-