lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Deux roux en ballade.. [Grell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Deux roux en ballade.. [Grell] Ven 24 Fév 2017 - 20:05

Sun aussi débarrassa son plateau avant de le suivre nonchalamment jusqu'à la sortie. Il l'écouta et acquiesça quand au fait de le rejoindre dans le monde des humains l'heure d'après. Il attendit alors que son formateur parte pour se préparer avant de faire de même.


Il rentra dans l'appartement lui ayant été attribué et chercha un autre béret à mettre puisque le shinigami en rouge avait emporté celui qu'il portait aujourd'hui. Heureusement qu'il n'en avait pas qu'un. Il attacha mieux ses cheveux avant de les mettre sous son chapeau, ce qui donnait l'impression, de par les cheveux mi long qui dépassait, qu'il avait justement les cheveux arrivant en dessous de la mâchoire. Cela lui donnait moins d'airs féminins à première vue. Il prit aussi soin de nettoyer un peu son appareil photo et refaire une petite réserve de sucettes dans sa poche. L'heure passa vite et Sun n'eut aucune difficulté à trouver l'endroit convenu. Juste avant de partir, il avait retiré son pull et était donc maintenant en chemise blanche et cravate. 


La chemise en dehors du pantalon et les mains dans les poches avec une sucette dans la bouche, il l'attendait en scrutant le ciel, l'air pensif. Il marchait sur un petit chemin en direction d'un arbre où son collègue le trouverait facilement. Il aimait sentir l'air frais lui passer sur le visage. Sur son chemin il prit même le temps de photographier le paysage, mais surtout les petits animaux qui semblaient apprécier sa présence et s'approchaient légèrement de lui. Puisqu'il était venu bien une demi heure en avance, il avait prévu un petit sachet de graines qu'il sortit d'une de ses poches. Il en mit un peu sur son épaule et aussi dans le creux de sa main, rangea le sachet dans sa poche et attendit, l'appareil dans l'autre main. Au bout de plusieurs minutes, des oiseaux vinrent lui picorer dans la main. Il éloigna alors un peu celle ci et en désactivant le flash, prit plusieurs photos de la scène jusqu'à sentir de petites pattes grimper le long de son dos. Il tourna le regard sur son épaule et vit un mignon petit écureuil qui venait pour manger les graines, un peu hésitant. 
Sun tourna alors son appareil et prit comme un selfie avec l'animal avant de ne photographier que le petit rongeur avec un sourire serein.


_Holà... N'ai pas peur...


Sa voix se faisait étrangement douce et la scène.. Magnifique en quelques sorte. De loin quelque passant en promenade n'osant pas approcher le regardaient, comme impressionnés ou plutôt émerveillés. Sun semblait heureux et plutôt séduisant comme ça. Malheureusement il n'était comme cela qu'avec de rare personnes quand ce n'était pas un animal, mais c'était d'une telle douceur qu'on se sentait étrangement bien quand il était comme cela avec vous. Encore faut il l'apprivoiser.


Pour la suite il comptait surement faire un tour au marché si son camarade ne savait pas quoi faire, surement pour des photos encore. Tiens... Il pourrait même le prendre en photo, en lui demandant cette fois bien sur.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mer 8 Mar 2017 - 9:21

Après s’être rempli le ventre, notre tornade rouge n’alla pas tout de suite se préparer. Après tout, elle avait une heure devant elle et il lui manquait encore sa chère faux et d’autres petites choses. Faux qu’il ne parvînt pas à récupérer malgré toutes ses tentatives. Les supérieurs avaient dû donner des consignes très strictes.

Bien qu’il fût outré par le fait qu’on cherche plus ou moins subtilement à le mettre hors-jeu. (façon subtile de dire qu’on le voulait mort, kaputt, enterré) Grell eût beaucoup de plaisir à voir que lui seul était capable de mettre le haut gratin dans cet état d’agitation et de  réflexion extrême. Et il était d’autant plus heureux qu’il ne comptait pas les laisser gagner la bataille.

Il se décida donc à se préparer, il avait gardé la casquette de son compagnon. Cela faisait une bonne base pour sa tenue du moment. Ouvrant son placard, il farfouilla dans les différentes teintes de rouge, avant de trouver la tenue qui ferait de lui la femme fatale. Prête à faire tomber tous les beaux mecs qui passeraient à portée de radar.

C’est vêtu d’une jupe longue, d’un T-shirt blanc avec un motif de la paix et d’une veste d’un pourpre profond qu’il déboula au lieu de rendez-vous. Il avait plus l’air d’une femme que d’un homme, une diseuse de bonne aventure que l’on pouvait trouver sur les marchés. La gavroche sur la tête, il avait laissé ses cheveux pendre au vent, tant pis pour les nœuds, il préférait les avoir flottant contre son dos.

Après quelques minutes de recherches, notre shinigami finit par trouver son petit rayon. Il avait l’air…différent. Comme si le monde des hommes laissait apercevoir une autre facette de notre personnalité. Il y avait même un petit attroupement autour de lui.

Notre petit rayon commence déjà à briller. Mais il ne faut pas qu’il s’épuise trop vite, parce que tous les rayons finissent par s’éteindre un jour ou l’autre…

En se faufilant, il parvînt à se placer aux premières loges. Une vue imprenable sur l’homme et les animaux. Un instant, il eut envie de débouler au milieu de ce tableau idyllique. Il était d’ailleurs étonné qu’aucun de ces badauds n’ait posé son chevalet et commencé à croquer la scène. C’était bien trop long et les Hommes n’avaient plus de patience. Il hésitait encore entre courir et sauter dans les bras du jeune homme, provoquant sûrement la plus grande honte de sa vie où alors pousser un cri strident et mimer un malaise en déclarant qu’il s’était fait mordre par un de ces animaux qui avait probablement la rage.

Le destin décida pour lui. Autrement. Alors qu’il s’apprêtait à courir (avec pourquoi pas une simulation de malaise en plein milieu), un cri strident coupa court à son élan. Faisant se tourner les badauds et fuir les animaux. La magie était rompue et il y avait plus intéressant à voir ailleurs, et plus glauque.

Soupirant  de dépit, Grell tourna son attention vers la nouvelle source de distraction. Un homme, visiblement agacé, était en train de violenter sa femme. Il venait de la gifler avec une telle force qu’elle en était tombé sur le sol, à genoux. S’il comprenait bien ce que l’homme hurlait la femme était sortie sans son autorisation.


Haussant un sourcil, son regard se posa alternativement sur le couple et sur son petit rayon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Jeu 9 Mar 2017 - 14:52

A l'entente de ce cri on pu entendre notre petit Sun pester avec un petit "tch!" en regardant l'homme violent à proximité. Il avait aperçu son compagnon mais n'y avait pas fait attention tout de suite. Il sortit son petit carnet de sa poche, la couverture était parsemée de photos de paysage, dont celle d'une femme magnifique semblant rire sous les feuilles d'automne. Il regarda à l'intérieur et vit que la demoiselle n'y était pas, cela le rassura de savoir qu'elle ne mourrait pas aujourd'hui. Il referma le carnet de sa main se trouvant sur la reliure avant de le remettre dans sa poche. Voir une femme se faire ainsi maltraité l'insupportait à première vue, lui qui habituellement était un adepte du flirt.

Il se redressa de tout son long et s'approcha de l'homme qui hurlait encore sur sa femme à pas assurés. L'homme venait de ramasser sa femme par le col en continuant de hurler. Sun qui était maintenant derrière lui déposa sa main droite sur l'épaule droite de l'homme furieux qui tourna la tête pour le voir, une tête horriblement laide se disait-il. Une voix dur et ferme avec une expression tellement calme que notre rayon risquerait de bruler.



_ Est-ce comme cela que vous traitez les joyaux qui vous entourent ?




L'homme lâcha pesta en lâchant sa femme, la laissant tomber au sol avant de rapprocher son visage de celui de Sun pour l'intimider. Cela ne marchait absolument pas, pas même avec les insultes qu'il lui proférait.



_ Cessez d'importuner votre entourage et retournez boire dans le bar du coin. Vous empestez l'alcool. Votre haleine est désagréable.



Alors que l'homme voulu lui mettre son poing au visage, Sun ne fit que l'esquiver à plusieurs reprises et finit par le laisser s'écrouler au sol tout seul, surement l'alcool et les efforts qu'il venait de faire.
Sun se mit à sourire, son sourire habituellement agaçant avant d'afficher une expression rassurante devant la jeune femme en lui tendant la main pour l'aider à se relever. Une fois debout il vint s'amuser à lui murmurer quelque chose à l'oreille qui la fit rougir instantanément avant de partir pendant que Sun ricanait en la voyant fuir ainsi.
Il se baissa donc vers l'homme saoul, c'était lui qui devait mourir dans quelques heures.
Sun se releva en soupirant longuement, on avait gâché sa séance de photos, il en était un peu blasé, cela se voyait sur son visage pendant qu'il se frottait l'arrière de la nuque.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Sam 25 Mar 2017 - 18:32

Finalement, il avait fini par agir. Observant avec attention la scène qui se déroulait sous ses yeux, notre shinigami flamboyant pu ainsi constater que son petit rayon ne se démontait pas face à un individu passablement dangereux, qu’il était capable de gérer une situation en présence d’un public et même de faire en sorte que tout cela soit le plus naturel possible. Pas mal. Vraiment. Il y avait peut-être moyen de faire quelque chose de cet apprenti voyeur.

Bon, Grell aurait préféré un peu plus d’action. Lui-même aurait certainement tranché la gorge de l’homme, où au moins fracturer quelques doigts discrètement. Pour le plaisir. Mais chacun sa méthode et il faut avouer  que le public ne prêtait pas à ce genre de divertissement.

Un froncement de sourcil lorsqu’il le vit parler à la gourgandine. Alors comme ça, monsieur était un tombeur de ces dames. Intéressant. La faucheuse haussa les épaules, les femmes ne l’intéressaient pas. Seules deux femmes avaient joués avec lui, longuement, avant le faire souffrir. Maintenant il ne s’attaquait qu’aux personnes capables de le combler. Dans tous les sens.
Pendant que les personnes s’éparpillaient, comme une envolée de papillons, il aperçut l’air fâché de son novice. Il était contrarié. Pourquoi ? A cause de l’homme ivre ? Il n’était pas au bout de ses peines s’il commençait comme cela. La bêtise humaine n’a pas de limite et l’homme est très doué lorsque l’on parle de cruauté. Une femme battue n’était rien à côté de certaines choses qu’il avait vu et parfois du terminer.

Finalement, il ne resta plus que lui, planté comme un piquet en train de regarder la scène. Pris en flagrant délit de voyeurisme. Une brise légère soufflait et faisait voleter une mèche de ses cheveux rouges devant ses yeux.

Rajustant ses lunettes, il replaça la mèche derrière son oreille et s’avança en sautillant. (une démarche qu’il avait mis des années à élaborer et qui lui permettait d’avoir des jambes de gazelle).

« C’est un endroit sympathique que tu as trouvé ici dis-moi. Mais ta mine ne donnerai pas envie aux artistes du coin. »

S’esclaffant de son mauvais jeu de mots, il pinça les joues de son collègue, comme le ferait une mamie à chaque rencontre de son dernier petit enfant. Ce petit pincement désagréable qui vous force à étirer les coins de la bouche alors que la seule chose que vous ayez envie de faire c’est de fuir en hurlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Ven 31 Mar 2017 - 13:03

Sun ne remarqua son collègue que quand il fut forcé de se tourner brusquement vers lui à cause du tirage de joue que le shinigami lui faisait subir, agitant légèrement les bras pour ajouter au petit gémissement de douleur.



Une fois remit de ce qui venait de se passer, il regarda attentivement son camarade de haut en bas avec un sourire en coin. Passant ses mains sur celles qui lui tiraient les joues, il les attrapa doucement avant de les passer autour de sa nuque et le regarder droit dans les yeux, il ne voulait pas le laisser se moquer sans rien faire.



_ L'artiste c'est moi, l'envie... Elle se trouve devant moi...



Il lui fit un petit clin d’œil amusé par la situation, comme s'il lui proposait implicitement d'être son modèle quand il le déciderait tout en usant de charme pour le taquiner. Il aimait beaucoup provoquer son entourage malgré ce qui pourrait lui arriver.

Son sourire en coin ne disparaissait pas, il ne le quittait pas des yeux et laissait les bras du jeune roux autour de sa nuque tout en laissant les siens le long de son corps. Ses joues quelques peu rougies du traitement qu'elles avaient subit précédemment.



Il prit alors son appareil photo qu'il plaça devant son œil, prenant soin de désactiver le flash, le but n'étant pas de l'aveugler cette fois mais d'avoir un joli profil pendant qu'il le tenait dans ses bras. Une fois la photo prise, il laissa l'appareil pendre contre son buste et se remit à le fixer de ses yeux d'émeraude.

Sun ne bougeait pas, attendant de voir sa réaction sans penser au fait que son camarade savait pour sa nuque.



_ Qu'allons nous faire maintenant ?




Pour le moment il se fichait que leur visages soient si proche, il commença alors à doucement déballer une sucette à la fraise en baissant la tête pour voir ce qu'il faisait, restant entre les mains du shinigami en face de lui.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Lun 10 Avr 2017 - 10:28

Il avait retrouvé le sourire, c’était déjà un bon point. Parce que s’il fallait sortir avec quelqu’un qui faisait une tête d’enterrement, il aurait pris Willu. Bon ok,  pour l’instant William T. Spears n’avait qu’une envie c’était d’enterrer le rouge et d’en finir une bonne fois pour toute avec lui. D’où la tête d’enterrement peut-être. Et dans un sens, Grell trouvait cela terriblement romantique. Willu pensait leur amour impossible et il était jaloux, il ne voulait pas le reconnaître mais il ne voulait pas qu’un autre possède Grell et c’est pour cette raison qu’il le lançait sur une mission suicide.

Enfin bref...vous avez compris. Notre rouge était particulièrement de bonne humeur. Toutes ses envies de suicides et de meurtres à l’encontre de ses supérieurs s’étant dissipées dans cette rêverie.  Alors cette sortie, il allait en profiter.

Le petit rayon avait repris l’initiative, doucement, sans gifler ni bousculer. Et la faucheuse à la tronçonneuse n’avait pas l’habitude de cette douceur. Le monde des shinigamis était plutôt…brutal et si l’on voulait s’y faire une place il fallait s’adapter. Il scruta attentivement le visage qui se trouvait face à lui. Grell n’étant pas bien grand (vive les talons !!) il se trouvait une fois n’est pas coutume légèrement en dessous de son compagnon du moment. Il observa la façon dont les cheveux retombaient en cascade autour du visage, les traits parfaitement symétriques et la peau sans aucune imperfection. Les joies d’être un dieu de la mort, plus aucun soucis de peau. Finalement, il pencha la tête sur le côté pour se plonger dans les yeux verts. La fenêtre de l’âme comme il le répétait souvent.

Il ne savait dire si la répartie du petit rayon était simple moquerie ou non. Et à dire vrai, il s’en moquait. Il avait toujours rêvé être le centre de l’attention. Une étoile brillant au milieu de ce monde terne et trop gris. Seulement la vie en avait décidé autrement. Alors dès qu’il pouvait, il brillait, de toutes ses forces et peu importait si le public n’était pas réceptif.

Resserrant les bras autour du cou gracile, qu’il pourrait tordre en une fraction de seconde si l’envie lui prenait, Grell laissa un bout de langue franchir ses dents acérées. Moqueur.

« -Je ne suis pas un petit animal qui se laisse charmer avec un peu de miel et de noisettes. »

La photo ne le prit pas au dépourvu, même s’il était toujours étonné que cet appareil puisse à la fois servir d’arme et d’appareil « classique ». Et secrètement, il espéra que le cliché soit réussi.  Par contre, le fait que l’étreinte ne soit pas partagée, que l’autre vive sa vie en déballant sa sucette le froissa quelque peu. Alors comme ça, il ne ressentait rien lorsqu’il avait devant lui la plus belle femme d’Angleterre ?

Grell fit une moue, fixant la sucette avec une pointe de jalousie. Les sucreries seraient-elles plus fortes que lui ? Plus attirantes ? C’est ce que nous allons voir !

Il enfouit son visage dans le cou du petit rayon, laissant les quelques mèches qui s’échappaient du béret venir lui chatouiller le buste et le cou. Puis, malicieusement, il se mit à lui mordiller le creux du cou. Il savait que le petit rayon était sensible aux attouchements, alors peut être que ce petit traitement allait le réveiller. Sans cesser de l’asticoter, le maître shinigami murmura :

« -Tu m’as l’air bien sûr de toi. Et si nous profitions de notre petite promenade pour revoir les bases de notre formation ? Tu pourrais prendre quelques beaux clichés. »


Bien sûr, ils n’iront pas tuer des civils. Pour le moment il était préférable de faire profil bas. Mais il arrivait que les dieux de la mort aient d’autres obligations. . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mar 11 Avr 2017 - 13:34

Le laissant l'étreindre un peu plus, il porta la sucette maintenant déballée dans sa bouche, mettant l'emballage dans sa poche afin de le jeter plus tard.
Seulement au moment où il releva son regard afin de contempler son camarade, il fut agréablement ? Etrangement ? Surprit par le geste qu'il était en train de faire. Mais il n'eut pas le temps de réagir assez vite pour l'en empêcher, se retrouvant beaucoup plus proche de lui, l'appareil glissant sur le coté afin que leur deux bustes se rapproche.


On pu donc constater de légers frissons quand le shinigami mit son visage dans son cou, son corps se tendit preque immédiatement.


_G....Grell...! Pourquoi...?! 


Puis les frissons devinrent largement plus voyant en sentant ces morsures, son visage était affreusement rouge, mignon... On pu aussi entendre la sucette qui venait d'être réduite en morceaux... Par reflexe une de ses mains se déposa sur la chute des reins de son compagnon pile au dessus de la limite de son fessier, l'autre se déposant sur son épaule en ne sachant que faire si ce n'est se mettre à bafouiller.


_Hah... J... Arrête ça...! 


Les morsures avaient l'air de faire bien plus d'effet, il ne savait même plus où donner de la tête, ses pensées focalisées sur celui qui avait décidé de le taquiner. Néanmoins faire cela n'était pas très bon pour lui, surtout si son compagnon décidait d'y aller plus franchement. Cela lui donnait... Chaud, si vous voyez ce que je veux dire. 


_Tu ne devrais pas faire ça... Ici...! 


Enfin même s'il avait du mal il se contenait plutot bien mais restait paralysé sur place, en position de faiblesse à rougir juste pour cela.
Il eut tout de même un peu de mal à lui répondre.


_T...Tout ce que tu voudras...! Mais arrête... S'il te plait...!


Il ne pouvait pas être plus rouge qu'actuellement, sentant ces vagues de frissons à chacune de ses morsures, il serrait les dents sur sa sucette déjà brisée, la réduisant en miettes un peu plus à chaque secondes.


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Ven 14 Avr 2017 - 11:44

Pourquoi ? Parce qu’il aimait ça tout simplement, quand on aime quelque chose, autant le faire et en profiter le plus possible avant de se lasser. Et visiblement, il n’était pas le seul à aimer ça. C’était rigolo cette manière qu’avait le corps de répondre à certaines stimulations.

La suite de ses paroles le fit glousser. Ici ? Pourquoi ? Notre petit rayon serait intéressé par une suite privée ? Il risquait de tomber de haut, et de  s’en vouloir pendant un moment. Mais bon, quoi qu’il en soit ce ne serait pas pour tout de suite. Il fallait d’abord se connaître et survivre au milieu hostile avant de pouvoir espérer en arriver là.

Haussant les épaules, il finit par mettre fin au supplice de son compagnon en s’écartant de quelques mètres. Le voir ainsi rouge et échevelée le fit se tordre de rire. On aurait cru qu’il venait de passer beaucoup trop de temps au soleil.

Le laissant reprendre ses esprits, le rouge fit un petit tour dans le parc, ramassant quelques fleurs de ci de là. Il ne savait pas vraiment ce qu’il avait envie de faire, n’agissant que lorsqu’il voyait quelque chose qui lui semblait intéressant. Et pour l’instant il n’y avait rien qui paraissait assez intéressant et amusant. Des gens qui se promenaient et d’autres qui pic-niquaient. Pas grand-chose de transcendant.

Revenant à ses moutons, enfin pour le moment il s’agissait plus d’un rayon que d’un mouton. Il alla se poster à ses côtés pour le prendre par le bras et l’entrainer vers les rues plus animés. Là-bas il y aurait sûrement quelque chose à faire. Et puis sinon, ils mangeraient une gaufre ce sera toujours ça de pris.

Arrivé dans la petite rue marchande, qui ressemblait assez à un souk, il tourna sur lui-même, observant l’animation qui régnait autour d’eux. Des enfants couraient partout en se faufilant entre les adultes qui avançaient en file indienne, s’arrêtant brusquement devant certains étals provoquant par la même occasion des chutes, bousculades et embouteillage. Finalement il s’arrêtant et observa un présentoir sur lequel se trouvaient des petits rossignols en bois, chacun tenant un petit caillou rogue dans son bec.

« Hmm...tout ce que je voudrais. Tu prends trop de risques tu sais quand tu perds tes moyens. »

 Il lui fit un petit clin d’œil malicieux, réfléchissant à ce qu’il pourrait faire pour découvrir une autre facette de son collègue.
 

 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mer 19 Avr 2017 - 11:38

Sun fut comme à la fois rassuré et frustré qu'il se serve ainsi de cela, heureusement que son compagnon ne s'était pas mit en tête de chercher ses autres points qui étaient d'ailleurs plutôt nombreux. Il s'en cacha même le visage durant un petit instant avec ses deux mains, se frottant doucement les yeux.


_C'est de la triche ça...


Ca il s'en souviendrait, peut être qu'il songerait à se venger plus tard. Pour le moment il observait son compagnon bouger un peu partout, s'étant à peu près remis il avait recommencé à prendre des photo de lui. Une fleurs à la main, c'était une belle photo ça... Il les lui montrerait plus tard, pour le moment il continuait en se concentrant un peu, prenant ses clichés avec attention et précision, agenouillé. Il finit par se rapprocher en le voyant avec ses fleurs proche de son visage, un sourire doux sur le sien, il prit la photo et se releva.


Il eut à peine le temps de déposer son appareil photo sur son torse qu'il se faisait déjà embarquer par le coude. Il prit alors le rythme et au lieu de se faire traîner il le suivait, marchant à ses cotés en regardant les alentours et posant parfois quelques regard sur son camarade.


Il l'observa alors tourner et virer, s'arrêtant juste devant lui quand lui se stoppait brusquement, ainsi il empêchait la foule de bousculer son collègue qui avait l'air de rechercher on ne sait quoi. Il croisa les bras sur son torse, le fixant de nouveau en n'affichant qu'un air neutre voir attiré par ce que regardait son compagnon depuis qu'ils étaient arrivé ici.


_Je n'y peux rien si tu es fourbe... 


Il en détourna le regard en repensant à cette scène, comme si il en était encore un peu gêner, enfin il était surtout encore frustré qu'il s'en serve ainsi. Sun aurait préféré qu'il ne le découvre pas, ou pas dans ces circonstances du moins. Son clin d'oeil n'arrangea pas la chose, plus cela allait et plus il se disait qu'il allait lui préparer une bonne petite vengeance... Mais aujourd'hui l'envie lui manquait étrangement. Un autre jour peut être...
Sun se mit alors à observer le ciel, l'horizon, fixant même son collègue par moment tant il était pensif, mains dans les poches avec une sucette en bouche. Au bout d'un certain temps il en vint à ajouter avec son air nonchalant.


_Quel genre de risques ?


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mer 3 Mai 2017 - 12:55

Fourbe ? Un sourire malicieux étira son visage alors qu’il entortilla une de ses longues mèches autour de son index. Oui il était fourbe, mais ce n’était rien à côté de ce que les démons et autres créatures non humaines pouvaient être. Attendez de rencontrer les sirènes et là vous aurez une vraie définition de la fourberie.

Là il s’agissait juste de taquinerie, il faudra que le petit rayon se prépare lorsqu’ils attaqueront les choses sérieuses. Tout le monde avait des points faibles, ce n’était pas si grave. Il fallait juste les connaître et savoir les utiliser à bon escient. Si l’on ne connaît pas ses points faibles le risque d’échouer devient beaucoup plus important. On a le droit de se louper, de rater, mais pas à cause de ça. Si on échoue à cause de ses points faibles, c’est que l’on était mal préparé.

Haussant un sourcil narquois, Grell délaissa ses petits rossignols pour s’attarder sur son compagnon du moment. Les shinigamis avaient tous leur propre apparence, qui ne changeait que très peu au fil du temps, ce qui faisait que l’on avait beaucoup de mal à se rendre compte de l’expérience et des aptitudes de chacun. Et ici, il avait affaire à un jeunot. Peut-être que cette histoire de formation n’était pas totalement bidon en fait.

  « Je ne suis fourbe que lorsqu’il le faut. »

S’éloignant des échoppes, il attrapa son rayon par la main et se faufila entre les passants. Il avait une idée très précise de l’endroit qu’il voulait atteindre. Seulement il n’était pas certain d’y trouver ce qu’il voulait mais bon il faut tenter le coup.

Après quelques minutes de marche rapide, il finit par arriver sur une petite place isolée. Elle était entourée d’immeubles assez hauts qui empêchaient les rayons du soleil d’éclairer les quelques arbres de ce lieu. Il y faisait sombre et humide et pourtant l’endroit n’avait rien de lugubre. Mélancolique, calme. Et il n’y avait pas un chat.

Jetant un rapide coup d’œil à son collègue, histoire d’anticiper ses réactions, le rouge lui lâcha enfin la main. Reculant de quelques pas, il s’avança au centre de la place et leva les bras au ciel.

 « Voici la demeure de Bruce. Bruce est un ami de longue date, il va me permettre de voir où tu en es de la formation. »

Un bruissement léger, le son d’une cape caressée par le vent, puis tout d’un coup le fameux Bruce était là. C’était un homme, grand, vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon noir. Ses cheveux étaient blonds presque blancs et ses yeux d’un rouge profond ne laissaient aucun doute quant à sa nature. Démon….

Grell posa la main sur la joue du démon et l’embrassa délicatement. Il lui murmura quelque chose à l’oreille. Quelque chose que son petit rayon ne pouvait pas entendre. Il était temps pour lui de passer l’épreuve du feu.

  «  Tout les coups sont permis mais bien entendu vous n’avez pas le droit de vous tuer. »


S’approchant de Sun, il lui murmura  « Première règle …ne compte que sur toi-même. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mar 16 Mai 2017 - 12:41

Se laissant emporter par son compagnon on ne sait où, Sun se demandait ce qu'il pouvait bien lui préparer. Même s'il le connaissait peu il savait qu'il n'en serait pas tranquille, pas maintenant en tout cas. Il soupira, ne résistant pas le moins du monde à la main qui l’entraînait.


La place isolée lui confirma assez vite ses intuitions, surtout quand il remarqua cette présence qui fit son apparition peu de temps après. Le visage de notre soleil reprit son visage inexpressif, pas de sourire, juste sa main droite prenant son menton entre l'index et le pouce l'air de réfléchir. Son autre main tenait le coude de son bras occupé avec son menton. Ainsi il avait l'air légèrement plus sérieux mais sans plus. 
Sentant le combat arriver, Sun se demandait bien pourquoi il ne pouvait pas être tranquille le temps d'une journée, comme si il était blasé de devoir se battre maintenant. Néanmoins il avait confiance en son agilité et comme ce n'était pas qu'un jeu, il ne laisserait pas son attention vagabonder comme il l'avait fait avec le shinigami en rouge. Il bailla.


_Evidemment...


On pouvait se demander si ce mot était une réponse à ce que disait son formateur ou plutôt quelque chose pour se dire que le fait de voir une journée calme était trop beau pour être vrai. En effet, il n'avait aucune motivation, enfin avait-il le choix ? Il allait falloir que Sun trouve un petit stratagème pour finir au plus vite, ainsi il rentrerait tranquillement. On pourrait même croire qu'intérieurement il était un peu vexé. 


Voyant que son adversaire s’apprêtait à s'élancer sur lui, Sun soupira d'agacement en se frottant l'arrière de la tête.



_Franchement Senpai...


Un visage blasé et une allure décontractée, on aurait cru qu'il prenait ce combat à la légère. Sauf que c'était pour lui une manière de focaliser sa concentration sur ce qu'il devait faire. On pouvait même déceler à son regard d’émeraude qu'il observait chaque parties du corps, chaque petits mouvement de celui qui arrivait, comme pour l'analyser.


Le premier coup arriva... Mais ne fendit que l'air, Sun semblait avoir esquivé le coup de manière imperceptible. Son agilité comblait son manque de force, si quand il est sérieux vous pouvez le toucher alors c'est que vous pouvez le tuer.
Seulement en analysant les mouvement du démon il savait parfaitement qu'à ce rythme, celui ci ne le toucherait jamais et le combat allait s'éterniser, quelle plaie... Il fallait réfléchir.
C'est d'ailleurs ce qu'il faisait tout en esquivant l'air de rien et observant en même temps tout ce qu'il faisait.


Dans tout les cas, pour le moment Sun devait tester le corps de son adversaire, donnant des coups presque invisible à l’œil nu afin de tâter les endroits les plus sensibles du corps du blond qui l'attaquait. Des coups de paumes par ci et par là. Comme un médecin ausculterait son patient mais avec plus de force qu'un humain, évidemment sinon ça ne servirait à rien. Il en vint même à soupirer, cinq minutes... C'est trop long. Il n'aimait pas se battre en plus de ça. Et le blond ne l'avait pas encore toucher qu'importe les stratégies qu'il utilisait, même ses coups vicieux, Sun les voyait arriver...


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mer 24 Mai 2017 - 17:01

Ce qu’il voyait ne lui plaisait pas. Mais alors pas du tout. Alors qu’il s’attendait à un beau combat, ou au moins à un peu d’action, il n’assista qu’à quelques passes molles. Le moins que l’on puisse dire était que cela manquait de motivation. Clairement.

Grell s’était perché sur un appui de fenêtre, au deuxième étage. Suivant le pseudo-combat des yeux, il ne pouvait effacer de son visage une moue dépitée. Il attendait mieux de son apprenti. Beaucoup mieux. Après tout, leurs vies étaient en jeu quand même. Et puis, si c’était de cette manière qu’il s’entraînait il ne devait pas être si difficile à vaincre. Lorsqu’il tombera sur un adversaire qui a le combat dans le sang et une véritable envie de tuer ce sera différent.

Mordillant son index, le rouge secoua la tête de gauche à droite. Pour un peu il les aurait laissés là. Il avait beaucoup mieux à faire et si son novice ne voulait pas s’entraîner tant pis pour lui. Mais en observant il en apprenait encore sur l’autre et puis il ne pouvait pas faire cela à son ami. Il avait encore besoin de lui.

Il était rapide, très. Mais il ne semblait pas vouloir (ou pouvoir ?) attaquer. Ce qui rendait le combat assez long. Le démon se contentait de faire quelques passes, tentant de trouver une ouverture, une faiblesse qu’il pourrait utiliser à son avantage. Mais il n’arrivait à rien, ne touchant que le vent.

Grell fronça les sourcils, c’était bien beau d’être rapide, mais cela était loin d’être suffisant. Puisque désormais nous étions dans un jeu de patience. Il fallait attendre lequel des deux se fatiguerait en premier. Et Grell n’avait pas le temps. Il soupira. Quelle plaie, son petit rayon venait de perdre un peu de son éclat.

Bruce s’arrêta, il jeta un coup d’œil à l’homme en rouge, perché là-haut en restant toutefois sur ses gardes.  Il avait compris depuis le début qu’il s’agissait d’un jeu d’endurance. Et il savait également que ce n’était pas le genre de jeu dont raffolait son ami. Il aurait pu continuer jusqu’au bout de la nuit s’il le fallait. Il fallait que quelque chose se passe.

Haussant les épaules, l’homme sans tronçonneuse attrapa une poignée de gravillons et fit un signe de tête à Bruce. Il ne doutait pas un seul instant que cet échange n’ait été vu par son collègue. Mais il s’en fichait. D’abord parce que si c’était le cas, ça prouvait simplement qu’il était capable de repérer une information. Et sinon, tant pis pour lui.

Le combat repris, plus rapide. Bruce enchaînait les coups, cherchant à acculer Sun dans un coin. Entre deux arbres.  Il ne cherchait pas vraiment à blesser le shinigami , il voulait juste l’emmener là où il souhaitait qu’il aille. Au dernier moment, Grell leva le bras et lança les graviers visant l’épaule gauche de son collègue. Pendant que le démon lui sautait dessus.


Puis il se laissa glisser vers le sol. Son visage affichait toujours cette moue légèrement méprisante et déçue. Bruce quant à lui s’était éclipsé discrètement. Il ne voulait pas assister à la suite et il retrouverait son ami plus tard dans la soirée. Haussant un sourcil, il détailla Sun de haut en bas. Puis il fit demi-tour et s’en retourna dans la rue dont ils venaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Sun Smith
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 45
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : Ici et là, partout à la fois :3

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Mer 19 Juil 2017 - 14:23

Sun qui observait très attentivement les moindres faits et gestes de son adversaires ainsi que l'endroit et le moment ou il posait son regard, il n'eut aucun mal à discerner ce signe. En déduisant que ce n'était en partie qu'un jeu pour son collègue, il commençait légèrement à s'agacer.


Quand le combat reprit plus rapidement, il n'eut aucun mal à l'esquiver, commençant d’ailleurs à narguer son adversaire en esquivant ses coups à la toutes dernières secondes. 
Plus le temps passait et plus il constatait que cet homme le conduisait quelque part. N'ayant aucunement envie de savoir ce qu'il se passerait une fois qu'il aurait réussit, il trouva alors une idée qui lui arracha un beau sourire en coin.


Esquivant comme un rien et sachant qu'il n'était pas assez endurant pour passer la nuit ainsi, il se décida alors à agir, attendant le meilleur moment pour cela. Les graviers qui tombèrent des mains du shinigami, les coups de son adversaire, les gestes de son collègue.. Il entendait tout comme si sa concentration lui permettait de tout voir et entendre, comme dans un film au ralenti mais sans le ralenti...


Sans prévenir, sans le moindre bruit, Sun s'était éclipsé du regard de tous. Il en avait marre de tout cela et d'un coup d'un seul, on pu entendre le bruit d'un gros impact. Sun avait concentré sa force dans un seul coup de pied visant la partie la plus sensible du corps de son adversaire qui vola avant même avoir finit son demi tour. Celui ci finit alors propulsé, encastré dans le mur d'en face. Il n'en mourrait pas mais n'en souffrirait pas moins. Sun avait aussi prit soin de toucher un endroit qui le sonnerait et l'empêcherait de se relever.


Le soleil était devenu sombre, lassé de cela. Son visage était glacial, sa posture droite et son souffle presque court. Il jeta un regard perçant à son collègue avant de commencer à partir par là où il étaient arrivé, à l'affût du moindre fait et geste de quiconque l'approcherait.
Là, tout de suite, hormis la méfiance qui l'habitait, il cherchait un point d'eau afin de se rafraîchir et se calmer. Beaucoup d'eau... Sa voix habituellement chaude et rassurante était d'une froideur... Il lui fallait vraiment se calmer.


_Pourquoi faut-il que ça se passe sans prévenir...


" Nous savons ce que nous sommes... Mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être... "

Le danger m'attire fortement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 223
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell] Jeu 20 Juil 2017 - 12:14

La partie étant terminée, il n’y avait plus rien d’intéressant à faire ici. La jeune recrue semblait en colère, il émanait de lui une sorte d’aura froide qui ne donnait vraiment pas envie d’aller lui faire un câlin. Grell pencha la tête sur le côté, observant la situation. Le petit s’était bien débrouillé mais il n’était pas certain qu’il fasse l’affaire en cas de combat réel. Déjà parce qu’il ne prenait pas de plaisir dans ce qu’il faisait et puis il se laissait clairement trop emporté par ses émotions. (oui oui c’est lui qui dit ça…)

Partagé entre l’envie de rire et celle de s’en aller, le laisser se débrouiller seul. Le rouge se décida d’approcher, sans masquer la désapprobation sur son visage. Hé, il voulait quoi le petit nouveau ? Qu’on lui déroule le tapis rouge et qu’on lui offre des cas simples, des combats réglés d’avance avec un temps précis. La vie n’était déjà pas réglée comme du papier à musique alors la mort…S’il n’avait pas compris que dans la mort, on était encore moins à l’abri que dans la vie c’est qu’il n’avait pas sa place parmi eux.

Il se demanda une nouvelle fois ce qu’il avait pu faire pour mériter ce traitement. Devenir dieux de la mort n’était pas un cadeau, et ce n’était pas pour tout le monde. Lui paraissait gentil, un peu collant, un peu chiant certes mais sans plus. Dans la dispatch se trouvaient des types autrement plus costauds où vicieux qui auraient tôt fait de le mettre au parfum ou de lui faire la peau. Surtout s’il continuait de les asticoter avec son appareil photo. Mais bon, ce n’était quand même pas pour cette raison qu’ils lui avaient collé dans les pattes si ? Il n’était pas réputé pour sa patience ni pour être un grand protecteur des novices. Il en avait quand même tué deux…un record.
Secouant légèrement la tête, pour chasser les cheveux qui venaient recouvrir ses yeux, il se décida à ouvrir la bouche. Sa voix était plate, comme s’il n’accordait pas vraiment d’importance à ce qu’il disait.

« Bien. Tu as quelques compétences. » Il le scruta d’un œil perçant où l’on pouvait sentir la critique. « Dans la vie comme dans la mort, c’est la surprise qui est dangereuse. Même si ça t’embête. C’est comme ça. »

S’avançant calmement, ses talons crissant sur les graviers, il passa à côté de sa recrue, effleurant sa main de la sienne. Volontairement. Mais il ne s’arrêta pas, reprenant la ruelle qu’ils avaient empruntés pour arriver à cet endroit. Il n’avait plus rien à faire ici et il n’avait plus rien à apprendre à son rayon pour aujourd’hui. La magie était rompue.

« Je te laisse la journée. On se retrouve demain pour la paperasse, c’est prévisible ça. Ça ne devrait pas te faire peur . »

On pouvait sentir clairement l’ironie percer dans les propos du rouge. Pour autant, il n’avait pas l’air en colère, ni même déçu. Il était déjà passé à autre chose à dire vrai. Il retournerait probablement devant l’étal où il y avait ce joli petit oiseau puis il irait boire un lait-grenadine avant de rentrer s’occuper de ses problèmes de dieu.

 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Deux roux en ballade.. [Grell]

Revenir en haut Aller en bas

Deux roux en ballade.. [Grell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: North London :: Camden Town :: Place du marché-