lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


What a delightful Agony.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amélie R. Cransac
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Sujet: What a delightful Agony. Sam 1 Juil 2017 - 17:44

« Tendrement , vous avez atténué la douleur. »
 Cransac Amélie-Rose „
« Sakura Kinomoto - Card Captor Sakura»



Nom : Cransac

Prénom: Amélie-Rose


Date de naissance: 27 Décembre 1872


Age: 17 ans


Origines: Française


Sexe: Féminin


Race: Humaine


Rôle: Jeune héritière


Sexualité: Indéterminée





“ Le Caractère




« Si de femme je suis autorisée à me qualifier , je me permettrais de dire ceci : Je ne suis pas ce que tout le monde attend de moi. Je me dois d'être une jeune femme respectable , d'être exemplaire. Je ne peux me permettre de salir le nom m'ayant été légué. Je me prénomme Amélie-Rose Cransac , et de par ce statut , je suis forcément irréprochable. Vous savez , je pense parfois entendre quelques rumeurs , des mots murmurés à mon sujet. Oui , ils me voient tous comme une jeune femme douce , une jeune femme attentionnée , intelligente et instruite. Amélie-Rose , l'orpheline ayant le cœur sur la main , Amélie-Rose , la musicienne réfléchie et toujours au service des autres. Amélie-Rose , l'étrangère toujours polie et toujours souriante. Même mes domestiques vous savez , c'est de cette façon qu'ils me voient , de cette façon dont ils parlent de moi. C'est de cette Amélie-Rose là , qu'ils sont fiers. Mais cette Amélie-Rose , ce n'est qu'une illusion , ce n'est qu'un masque , si l'on peut vraiment appeler cette façade de la sorte. Je rêve de sortir de ces longues robes à volants, de rater mes leçons de violon et échapper à ces ennuyeuses lecture , aussi barbantes que futiles selon moi. Je rêve de ne penser qu'à moi , d'être une petite égoïste qui ne doit rien à personne. Toutes les impiétés et vulgarités qu'on m'a toujours interdit de prononcer , comment pourrait-ils savoir que je les répète en boucle à l'intérieur ? Bien sûr qu'ils ne peuvent pas le savoir , parce que la vraie moi n'est qu'un secret , un doux rêve que tout le monde m'empêche d'atteindre , je ne peux être moi-même , pas avec ce nom. Je n'ai jamais demandé à naître dans cette famille qu'est la mienne. Ce n'est pas la faute de père ou mère , je le sais bien. Mais si j'avais pu choisir .. Oui , si j'avais eu l'occasion de décider de mon propre destin avant même de naître , alors j'aurais voulu naître dans un autre milieu , loin de la fortune , des responsabilités et de l'hypocrisie de cette haute société. »





“ Le Physique






« Cette Lady que voici , bien que déjà âgée de dix-sept ans , est bien souvent prise pour une enfant. Enfin , je me considère moi-même comme une enfant , mais mon entourage a très souvent tendance à me donner moins que mon âge. Est-ce à cause de ma taille ? Du haut de mon mètre cinquante , je suppose que je peux concevoir la réaction de certaines personnes. Et puis , ce n'est pas comme si tout cela me touchait  , je suis bien consciente d'avoir le corps d'un enfant , un corps maigrelet , sans aucune forme ni courbe propre à celles de la femme que toutes les autres comtesses possèdent. Je suis une enfant , ni plus ni moins. Je n'ai plus le temps d'être complexé par ce physique qu'est le miens , j'ai bien fini par l'accepter , bien que je ne l'enlace pas totalement , disons que j'ai appris à m'y faire , et à ne pas chercher à plaire. Ma seule fierté .. serait sans doute ces yeux verts que j'ai hérité de ma chère mère , père disait souvent qu'ils étaient identiques , sauf qu'elle était une belle femme. Un précipice nous sépare , à mon âge , mère était déjà mariée , et plusieurs hommes lui faisaient la cour. Moi , je fais l'enfant têtu , et ne semble jamais satisfaite , bien que je suis consciente que beaucoup aimeraient prendre ma place. A cause de ce visage enfantin , je n'ai jamais le droit aux mêmes éloges que les autres femmes , c'est sans doute de là que me vient cette haine pour les dîners mondains , je déteste être entouré de toutes ces personnes brillantes , tous plus raffinés les uns que les autres , des êtres parfaits , beaux , et moi je suis là , à côté , me remarque-t-on seulement ? Jamais , je ne suis pas comme ces gens là , moi , je suis juste moi. »





Histoire




« Mes parents , Léopold et Amélie-Rose Cransac étaient tous deux musiciens, pour être plus précise , mon père était compositeur , chef d'orchestre , et ma mère , elle , jeune prodige au piano. Ils vivaient encore en France à l'époque , un petit peu éloignés de la capitale. Ils n'aimaient pas vraiment le bruit de la ville , ils préféraient leur campagne et leur tranquillité, dans leur mansion éloignée , entourée de verdures. Ils ne sortaient que très rarement la semaine , ils préféraient attendre le week-end pour aller aux dîners et affaires importantes. Les courses urgentes , les domestiques les faisaient toujours. Peu avant ma naissance , de 1868 à 1871, de nombreuses épidémies se sont abattues sur la France , ça ne touchait que les petits villages au début , bien évidement , les paysans n'ayant malheureusement nullement les moyens de se payer des soins étaient les premiers touchés. Et de cette façon , les épidémies se sont répandues , mes parents se croyaient premièrement à l'abris , mais ma mère est tombée enceinte , ils n'ont pas voulu courir le risque qu'elle tombe gravement malade tout en attendant un enfant. C'est à ce moment là qu'ils ont fui en Angleterre, à Londres plus précisément , ils avaient déjà une certaine réputation à l'étranger, et père avait de la famille y résidant , alors je suppose que l'intégration n'a pas dû être si difficile , enfin , pour mon père , lui maîtrisait parfaitement l'anglais , ma mère en revanche , n'en connaissant que quelques mots. Père m'a pourtant dit qu'elle semblait heureuse tant qu'elle était à ses côtés , bien qu'il la soupçonnait de simuler tout cet acte. Bien qu'ils aient quitté la France très tôt, il s'était avéré que mère était bel et bien malade , en revanche , la maladie avait été détectée beaucoup trop tard pour être soignée. C'est à ce moment là que les docteurs lui annoncèrent ses quelques mois à vivre , et c'est aussi à ce moment là que le monde de mon père s'effondra , comme si tout ne reposait que sur ma mère , sans elle , il n'était plus rien. Et après des mois de dure lutte , ma mère ferma les yeux pour la dernière fois une nuit de Décembre. J'étais née , et père pleurait , les domestiques aussi , je sais bien que les larmes de la perte étaient bien plus fortes que celles de ma naissance. Ce que je comprend , et que je ne comprends pas à la fois , moi je n'ai pas connu ma mère , je n'ai jamais versé une larme pour elle. Seigneur est-ce péché ? Je ne saurais le dire , je n'ai pas de mère , je n'ai qu'un père sur qui me reposer. Mon père qui a tant fait pour moi , père qui travaille si dur pour mon avenir , qui veille à ce que je reçoive une bonne éducation , que j'épouse un homme cultivé et attentionné , père , qui lui aussi , devint fragile avec le temps , il s'épuisait , il toussait , il pleurait , il mourrait. Ô père , ne me laissez pas à votre tour. Le désir de rejoindre maman est-il aussi fort ? Si fort que vous n'avez d'autres choix que de me laisser seule également, père , tout comme votre monde s'est effondré il y a dix-sept ans , le miens tombera également en ruine après votre départ. Père mes prières ne sont-elles pas assez fortes pour vous retenir ? Non , elles ne le sont pas père , puisque vous aussi , vous avez fermé les yeux , sans jamais plus les ouvrir. Père , je suis seule à présent dans ce grand manoir. J'entends encore les pas de Marie-Laure et Thérèse qui résonnent dans les couloirs , j'entend bien que je ne suis pas seule , mais sans vous , tout semble si vide et futile. Père vous gériez deux conservatoires , comment suis-je censé suivre vos pas ? Je ne connais rien de ce monde , Henry dit que si je ne fais rien , tous vont se battre pour récupérer votre fortune , qu'il la prenne , je n'en veux pas. C'est ce que je pensais égoïstement dans mon coin , mais après , j'ai réalisé , que si vous aviez travaillé si dur , vous et mère , c'était pour moi , c'était pour ce que vous m'avez laissé aujourd'hui. Père je suis effrayée , je ne sais pas si je serais capable de le faire seule , que quelqu'un me vienne en aide .. Ou que je me batte seule , je le veux , mais je n'en suis pas capable. Je veux être forte. »







Derrière le masque







Enfaite, c'est quoi ton p'tit surnom ? Au risque de paraître étrange , mon surnom est Bébé , tout simplement car mes initiales sont BB , pas très original , mh?

Je vois et tu as quel âge ? L'âge d'Amelie-Rose tu liras , le miens tu découvriras.

Okay et c'est quoi ton niveau en RP ? Je dirais décent.

Tu aurais pas un double compte, toi ? Jamais.

Sinon, tu fais quoi dans ta vie ? Un tas de choses, certaines passionnantes , d'autres moins.

Tu as trouvé le code du règlement ? Code archivé par un caillou~♪

Mais au faite, comment es-tu atterries là ? Et bien , je cherchais juste un RP Black Butler , je suis tombé sur ce forum et je me suis dis : "Pourquoi pas?"

Tu es en bon terme avec Bob l'Eponge ? Evidemment.

D'ailleurs, t'en pense quoi du forum ? Il est encore trop tôt pour que je me forge un avis , mais un peu désert si je puis me permettre? 

Tes derniers mots mon chou ? Je ne suis pas douée pour ce genre de chose.

   

©Cette fiche a été conçu par Juliette pour le forum Black Deal. Tout plagiat est interdit.



Dernière édition par Amélie R. Cransac le Sam 26 Aoû 2017 - 16:26, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 122
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : Rues commerçantes.

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Dim 2 Juil 2017 - 11:34

Bienvenue, Amélie ! J'espère que tu te plairas parmi nous ♥
Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie R. Cransac
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Dim 2 Juil 2017 - 17:47

Blob , merci bien , c'est adorable . ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Atkinson
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 51
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 23
Localisation : Londres pour le moment

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Dim 2 Juil 2017 - 23:33

Bienvenue sur le forum, Lady~:3

La petite Sakura Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Amélie R. Cransac
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Lun 3 Juil 2017 - 0:51

Merci !
 N'est-elle pas adorable ~ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock Rider
avatar

The Trickster



Messages : 748
Date d'inscription : 28/06/2012

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Mar 4 Juil 2017 - 19:47

Ah... Sakura chasseuse de cartes... Mon enfance TwT *Se reprend*

Spoiler:
 

Hello miss Amélie-Rose~♪

Bienvenue sur le forum ! (Il me semble de ne pas te l'avoir encore souhaité en MP >w>"" Je suis décidément à côté de mes pompes >< Enfin cette fois c'est chose faite !)


Voyons cette fiche~:
Alors je ne vois aucune faute à l'horizon (ou en tout cas je ne les ai pas trouvé), le style est très soigné et soutenu. Lyrique même. Rien qu'à la lecture, on ressent qu'elle vient de la noblesse.

Physique et caractère:
Rien à redire. La façon dont narre le personnage rend le tout très fluide.

Histoire: Idem. Tout est impeccable °-° Tout est bien expliqué de manière synthétique, pas de redondance.
L'histoire est touchante. La jeune Amélie Rose est très humaine. On sent sa fragilité et son désarroi.
On a juste envie de lui faire un gros câlin é.è

En tout cas, ta fiche de présentation est acceptée sans problème \O/


Fiche validée~♪


Sur ce je colore et déplace~

Bon RP parmi nous mademoiselle Amélie-Rose Cransac~♪

En espérant que tu te plaises parmi nous~♫




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie R. Cransac
avatar

❝ Tu n'as pas de rang ❞



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Sujet: Re: What a delightful Agony. Mar 4 Juil 2017 - 20:06

Rassurée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: What a delightful Agony.

Revenir en haut Aller en bas

What a delightful Agony.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Dear agony, just let go of me, suffer slowly, is this the way it's gotta be ?
» [spoil] scans de Bleach !
» Bleach - Scan 622 : The Agony.
» ANGER PASSION & AGONY x YERA
» Sweet Agony [ft. Yuuri]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: Pour en apprendre plus...
 :: ❝ Présentation ❞ :: Validées :: Nobles
-