lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 30 Sep 2012 - 15:03

C'était une belle journée ensoleillée accompagnée d'une brise rafraichissante qui faisait toute la différence, les passants allaient et venaient dans le quartier, principalement pour aller sur la place du marché où ils faisaient leurs courses et leurs achats.
Dans tout cela, se trouvait une jeune fille pas plus haute que trois pommes avec de flamboyant cheveux roux et de grands yeux rubis. Elle portait des habits commun sans réelles distinctions mais malgré la chaleur, elle avait mis une écharpe en laine vert turquoise.
Son nom, était Gabrielle Sherman.





La foule était assez dense, cela se justifiait sûrement au beau temps qui éclaircissait le quartier grâce aux rayons lumineux du soleil qui était à son zénith en cette chaude après-midi. J'avançait avec beaucoup de mal mais je ne m'en souciais pas plus, je n'était pas pressée car la raison de ma venue ici n'avait rien de bien passionnant étant donnée que je n'était là que pour visiter entièrement la ville.
A ma venue ici, j'ai appris des choses bien étrange sur des meurtres qui se produirait un peu partout dans la capitale, pas que cela m'intéresse, non, mais je m'ennuyais, alors, si je tombait sur le responsable de cette affaires, ça ne me dérangerais point, seulement, je ne sais pas grand chose, je n'ai qu'entendu un bout de cette histoire macabre alors en attendant, connaitre la ville, c'était ma priorité.

Soudain, alors que je marchait, -dû moins, si j'arrivais à avancer-, je vis la vitrine d'une grande librairie qui me surplombait de toute ma hauteur. Je fus tentée d'y entrer, non pas que j'aimais les livres en particulier, enfaite, je n'aimais pas trop lire au contraire, les gros volume sans illustration, ça ne m'intéressait pas franchement...Bon, il est vrai que quand j'était petite, j'aimais lire et relire mes bouquins sur les histoires d'amours et de happy end mais c'était passé, cette enfance...Malgré tout, je haussait les épaules, je n'avais pas de destination particulière alors autant prendre une pause et c'est avec cela en tête que j'entrais nonchalamment dans la librairie.

Ma première impression fut que c'était un endroit bien chaleureux mais plus j'observait et plus je réalisais que ce n'était pas une librairie de pacotille, les étagères étaient si hautes qu'elles touchaient le plafond, le papier peint était d'un beau dorée et tout semblait briller, les reliures des livres étaient visibles, on voyait de tout, j'était émerveillée. J'entrepris d'inspecter les lieux et quand j'en fis le tour, alors que je m'apprêtait finalement à prend un livre au hasards, j'entendis alors des pas vers ma gauche et alors que je retournais pour voir la cause de ce bruit, je vis alors une étrange jeune fille.


Dernière édition par Gabrielle Sherman le Dim 30 Sep 2012 - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 30 Sep 2012 - 16:21

Encore une belle journée ensoleillée comme je les déteste. Le regard perdu des les titres des ouvrages qui ne m'évoquent rien, j'attends. Je ne sais même pas ce que j'attends... J'en ai juste marre. Passant une main gantée de rouge sur la reliure dorée, je soupire. Est-ce que quelque chose viendra me tirer de mon ennui ? Pourquoi suis-je sortie, déjà ? Quel but avais-je en entrant dans cette librairie ? Ce n'est pas comme si j'allais acheter un livre ou quoi que ce soit d'autre. Ce genre de choses ne m'intéressent pas. Alors, pourquoi ?

Je me détourne, lassée de lire et relire le même titre. The Prelude, William Wordsworth. The Prelude, William Wordsworth. The Prelude, William Wordsworth. The Prelude, William Wordsworth. The Prelude, William Wordsworth. The Prelude... J'en ai marre. J'ai faim. Je m'ennuie. Rien ne se passe. J'attends. Tic, tac, tic, tac, fait l'horloge du magasin. Je n'en peux plus d'attendre.

Alors, je m'en vais. C'est inutile de rester là une minute de plus. Où est-ce que j'irais après, je n'en sais rien, je m'en moque, je verrais bien. Je sors des rayonnages du fond d'un pas rapide, pressée de quitter cet endroit. Il n'est pas normal qu'un endroit tel que celui-ci m'attire... Je vais aller boire un thé. M'occuper de mes roses. Câliner des renards. Autres chose, faire autre chose, vite !

Elle est là. La chose qui m'avait attirée ici, elle est là ! Qu'est-ce que c'est ? C'est ce petit bout de femme roux, qui me regarde ? Il faut que je me calme. Que je me reprenne en main. Passant une main sur mon visage, j'y place le masque imaginaire que j'utilise en présence des humains, et sourit. Lui sourit, à elle, et m'approche.


«Bonjour, vous pourriez m’aider ? Je cherche The Prelude de William Wordsworth, mais je n’arrive pas à le trouver parmi tous ces ouvrages… »

Je ne sais pas vraiment quel est mon but en faisant cela, mais bon. Autant faire ce dont j'ai envie. Elle me semble très étrange, cette jeune fille. Cela faisait longtemps qu'une personne n'avait attiré mon attention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 30 Sep 2012 - 17:07

Je détaillais l'individu qui se tenait devant moi, ce n'était autre qu'une belle jeune fille pas plus âgée que moi, aux beaux cheveux blond, au teins pâle et aux yeux écarlates, semblables aux miens. Voyant que je l'examinais avec insistance, je repris contenance et alors que j'allais retourner à mes divagations, cette dernière m'interpella avec une voix semblable à des clochettes cristallines, cette intonation m'était elle aussi familière.

«Bonjour, vous pourriez m’aider ? Je cherche The Prelude de William Wordsworth, mais je n’arrive pas à le trouver parmi tous ces ouvrages… »

Je replongeais dans son regard avec une expression perplexe. The Prelude de William Wordsworth ? Comment pouvais-je savoir où il se trouvait, je venait tout juste d'arriver ici, je n'avais p-...Soudain, la reliure d'un livre me traversa l'esprit, j'était passée devant deux étagères un peu plus loin, ma mémoire ne pouvais me jouer des tours. Sans lui adresser le moindre regard, je partie à l'endroit voulue et comme je l'espérais, je trouvait le bouquin.
Quand je revint vers la demoiselle qui n'avait pas bougée de l'emplacement où elle était, je lui tendis le fameux livre. Mais alors que nos mains se frôlèrent, je ressentis soudainement mon corps se rafraîchir plus vite qu'il ne le faut et je regardais la jeune fille qui me faisait face, en lui lançant un regard un peu perdue et bien moins assurée de ce qui était mon habitude.

« Non...Ce n'est pas possible... »

Ce n'était qu'une petite jeune fille aux boucles d'or, elle ne pouvais être comme moi, c'était déjà rare d'en croiser, alors les chances qu'elle le soit sont minime...
Cependant, elle était pas plus jeune que moi, vue son apparence, elle avait les mêmes intonations et les même yeux que les miens, alors cela n'était pas impossible mais même, plutôt, probable.
Je lui lançait un regard perçant et lui demanda, avec une moue moqueuse :

« C'est rare d'en voir par ici, vous faites des emplettes ? »

Oui, tout concordaient : son odeur, sa beauté et ses manières, elle ne pouvait qu'être tel que moi, un Démon aux belles manières, aux paroles mielleuses mais aux actes dès plus bestiales.
Mon sourire se fit plus grand, dévoilant des dents bien plus aiguisés que la normalité et ma première pensés, fut que cette journée, n'allais pas être comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 30 Sep 2012 - 19:54

Je sais où il est, petit idiote... c'est bien, va me le chercher. Je ne bouge pas, je n'en ai pas besoin. Si j'ai bien deviné, elle va le retrouver, et me le rapporter dans exactement une minute en vingt-sept secondes. Ah, voilà, tu reviens. Merci, bien, mais je n'en ai rien à faire, de ce livre ! Ce n'était qu'un banal prétexte pour attirer ton attention. Oui, donne-le moi ! Et... non ! Ne me touche pas ! Tu n'as pas le droit de me toucher ! Ça y est, elle a deviné... Tout comme j'ai confirmé mes doutes en l'effleurant. Une peau si froide ne peut appartenir qu'à une seule race. Ah, je dois enlever cette grimace de mon visage. Je dois garder mon sourire. Eh bien, je vois qu'elle est choquée. Elle a compris, certainement.

« Non...Ce n'est pas possible... »

Si, très chère, c'est tout à fait possible. Soudain son regard change, me transperce. Je déteste me sentir ainsi mise à nu, je hais le fait que l'on puisse voir à travers moi. Elle sourit. Elle se moque ?


« C'est rare d'en voir par ici, vous faites des emplettes ? »

Je vois qu'elle ma démasqué. Eh bien... je ne suis plus vraiment obligée de jouer la comédie, donc. Elle non plus, à ce que je vois. Son sourire est bien le même que le mien. De même que la fragrance qui émane de son corps sans doute artificiel, et que ses dents pointues. Passant une langue sur mes canines, je réponds doucement :

« Eh bien... je m'ennuie. »

Et disant ces mots mots, je laisse mes iris prendre la teinte d'un rouge rosé propre à notre race. Est-ce qu'elle pourra me tirer de mon ennui ?

HRP : J'espère avoir le compte cette fois-ci *^*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Mer 3 Oct 2012 - 14:03

HRP : Je vais laisser passer pour une fois, mais tu n'en ai qu'à 298 mots x)

Je ne pouvais me tromper et sa réaction justifia mes doutes.
Cette petite beauté, était comme moi, un monstre. Un monstre au visage angélique, au teins parfais, à la voix doucereuses, aux manières polies mais à la gentillesse superficielle et à la méchanceté réelle. Jamais, au grand jamais, quelqu'un aurait pu croire que derrière cette jeune fille aux magnifiques traits, se cachait une tel avanie, une tel monstruosité.
Mais elle n'était pas une exception, moi non plus, personne n'aurait pu démasquer ma véritable identité et je n'était pas assez folle pour la crier sur tout les toits comme certain le faisait sans aucune pudeur en mettant la ville sans dessus-dessous pour finalement finir embrochés par les coincés à lunettes. Non, il fallait garder un minimum d'anonymat pour pouvoir plus facilement se fondre dans la masse. Les loups dans le troupeau d'agneaux en quelque sorte.

Ce pourléchant les lèvres, la belle demoiselle me répondis finalement :

« Eh bien... je m'ennuie. »

Que je la comprenais, bien plus que je ne l'aurais cru. L'ennuie est quelque chose de fatiguant quand on est immortel car les années, pour nous, se comptes en siècle et qu'il faut bien plus que routines pour nous sortir de notre ennuie, non, il nous faut quelque chose qui sorte de l'ordinaire et c'est pour cela que notre race est très friandes des catastrophes causés par quelque choses d'inhabituelle...Comme à Londres, par exemple.

« Je ne vous comprend que trop bien, mais finalement, que fais un être tel que vous dans une tel bibliothèque...J'ai appris en venant ici, que la ville était très attrayante depuis les meurtres, mais peut être que ce ne sont que des ragots sans importances... »

Que s'avait-elle ? En réalité, je m'en fichais un peu de cette affaire, c'était certainement un fou qui voulait se faire remarquer, tout ce qui m'importait, à ce moment là, c'était de la faire parler.

« Mais dit moi...Comment t'appelles-tu ? »

J'avais conscience de ne pas être polie, il était d'usage de vouvoyer la personne quand on ne se connaissais pas, n'es-ce pas ? Qu'importe, je n'est jamais eu pour but d'être une demoiselle aux bonnes manières, aussi cruche qu'hypocrites.
Je la fixais à nouveaux de mes yeux écarlates, je regardais les siens qui avait une éclatante couleur rosé, magnifique mais dangereux, j'était curieuse, oui...Peut être que cette fois-ci, quelque chose sortant de l'ordinaire ferais disparaitre mon ennuie personnel, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 21 Oct 2012 - 15:49

« Je ne vous comprend que trop bien, mais finalement, que fais un être tel que vous dans une tel bibliothèque...J'ai appris en venant ici, que la ville était très attrayante depuis les meurtres, mais peut être que ce ne sont que des ragots sans importances... »

Ce que je fais ici ? Je n'en ai plus la moindre idée. Il me semblait, en venant, que je poursuivais un but... A présent, entourée de ces livres, je ne sais plus vraiment pourquoi je suis venue. Un regard vers ma belle interlocutrice me donne immédiatement la réponse. Comment ne pas être attiré par un être qui m’est si semblable ? C’est à son appel que j’ai répondu lorsque je suis entrée.

« Mais dit moi...Comment t'appelles-tu ? »

Oh ! Comme elle a changé de ton, entre deux phrases ! C’est le comble de l’indécence. Que cherche-t-elle à me faire comprendre ? Qu’en ma présence, elle n’a pas besoin de faire semblant ?

« Mon nom… ? Elysia Mustang, c’est comme ça que l’on m’appelle ici. »

J’ouvre sans réfléchir le livre que j’ai entre les mains, et commence à lire une phrase au hasard, d’une voix si basse que l’oreille d’un humain ne pourrait pas la saisir. Mais je sais qu’elle m’entend, elle. Et je me moque de savoir ce qu’elle veut, qui elle est, à quoi elle pense. Quoique… c’est assez dur de renoncer et de partir, de laisser là une probable « partenaire » de chasse. J’ai soudain des envies de destruction. Mes doigts sont agités d’un imperceptible tremblement. J’inspire légèrement plus fort.

« When lo! the heavenly goddess thus began, Through all my frame the pleasing accents ran. »

C’est fini. C’est passé. Je n’arrive pas à croire que ma voix ait pu hésiter devant un mot, ne serait-ce qu’un peu. Qu’est-ce qui me trouble à ce point ? Ou ai-je disparu ? Je fais glisser mon regard sur les rangées de livres, perplexe. Honteuse. L’autre a sans doute remarqué ces pathétiques frémissements qui m’ont agitée, l’espace d’un instant, à la pensée d’une ville à feu et à sang. Je dois rester froide et calme en toutes circonstances. Je dois…

« Londres est certes… attirante… de par bien des côtés. Et toi ? Ton nom ? »

J’aime les accents hautains que prend ma voix en disant ces paroles. J’ai soudainement l’envie bizarre et décalée de lever la main pour toucher son visage – en vérité, chez moi ce genre d’envie ne devrait pas me surprendre puisque je suis folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Dim 28 Oct 2012 - 9:48

    Je la détaillais de bas en haut à présent, sans montrer de gêne même si c'était impolie. Je ne m'étais pas trompée, c'était une véritable poupée de porcelaine ; des lèvres pulpeuses, de grands yeux écarlate et des cheveux brillants. Toute jeunes lady l'aurais envié. Pas moi.
    J'ai toujours eu un sale caractère, sans manière ni discipline, pour moi, j'étais ce que je suis, ne voulant pas devenir quelqu'un d'autre, alors à quoi bon ressembler à une personne quand on peut être soi-même ?

    « Mon nom… ? Elysia Mustang, c’est comme ça que l’on m’appelle ici. »

    Ici, bien entendu, je me posais alors des questions sur son véritable nom. Mais je ne saurais peut être jamais, oubliant alors mes préoccupations, j'observais la jeune fille qui avait ouvert le livre qu'elle tenait dans ces mains.
    Imperceptiblement, je vis ces dernières, trembler comme parcourut d'un frisson. Etonnée, j'essaie de capter son regard mais la tête baissée, elle récita d'une voix bien trop basse pour un simple humain, une phrase du livre.

    « When lo! the heavenly goddess thus began, Through all my frame the pleasing accents ran. »

    Sa voix avait elle aussi tremblée, mon oreille ne m'avait pas trahis. Je n'étais, d'ailleurs, pas la seule que cela étonnais. Ma propre interlocutrice regardait les rangés de livres avec perplexités, je devinais moi-même, qu'elle devait avoir honte étant donné qu'elle m'avait fais l'image de quelqu'un de très orgueilleux. Je ris sous cape, j'aimais regarder les réactions des gens autour de moi, les rendre mal à l'aise était quelque chose que j'appréciais. Seulement, es-ce ma propre présence ? Non. Mais alors quoi ? Arrêtant de ricaner, je posais sur elle des yeux perçant, réellement intriguée.

    « Londres est certes… attirante… de par bien des côtés. Et toi ? Ton nom ? »

    La fin avait été dite sans détour, je ne m'étais donc pas trompée à nouveau, c'était bien une demoiselle hautaine qui me faisais face, mais je ne flanchais pas, ce comportement devais surement être du à sa force certaine, je ne devais pas la sous-estimer, mais je n'allais pas poser genoux à terre.

    « Gabrielle. Gabrielle Sherman. »

    Ma phrase était brève et mon ton était morne, indiquant que ce n'était pas une information capitale en quelque sorte. Mais je repris de l'entrain en lui lançant avec un sourire hypocrite et en toute impolitesse :

    « Je suis heureuse de faire ta connaissance, Elysia ! »

    Je ne regardais pas sa réaction devant mon ton enjouée, je regardais les livres avec un fin sourire.

    « Les livres, sont parcourut d'une vie propre, d'après mon frère...Mais moi, je n'en lis jamais... »

    Me retournant alors, avec ce même sourire rayonnant collée au visage, si faux, si pâle, je continuais dans ma lancé, lui annonçant sans détour ni mensonge, ma présence en ces lieux :

    « Tu dois te demander ce que je fais ici ? Je n'en ai, moi-même, aucune idée »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Mer 5 Déc 2012 - 15:47

Elle m’avoue platement son patronyme, comme si s’appeler Gabrielle Sherman n’avait aucune espèce d’importance pour elle. Pour moi non plus, à vrai dire, très chère Gabrielle… Je me moque de ce nom que tu portes… qui n’est sûrement qu’un faux nom, tout comme le mien.

« Je suis heureuse de faire ta connaissance, Elysia ! »

Vraiment ? Moi pas. Elle m’énerve ! Pourquoi continue-t-elle à faire semblant ? Ce n’est pas son véritable caractère. Quel est ce ton chargé de sympathie qui me donne la nausée ? J’aimerais tellement voir à travers le voile de ses phrases.

« Les livres, sont parcourut d'une vie propre, d'après mon frère...Mais moi, je n'en lis jamais... »

Voir sa véritable image de diable… voilà qui m’intéresse. Une démone qui me parle de livres, c'est une chose bien curieuse. Je me demande si ce frère était humain ou bien démoniaque… humain et faux, sans doute, je n’imagine pas un être de notre race porter une attention quelconque à ces ouvrages, même si je dois reconnaître qu’ils sont plutôt esthétiques.

« Tu dois te demander ce que je fais ici ? Je n'en ai, moi-même, aucune idée »

Voilà enfin quelque chose qui éveille mon intérêt endormi. Elle ne sait pas et moi non plus, quelle merveilleuse coïncidence ! Nous allons pouvoir chercher ensemble la raison qui a guidé nos pas ici…

« Tout comme moi. »

En vérité j’ai bien une idée, je pense savoir pourquoi j’ai été attirée ici, moi qui ne rêve que de chaos. Chaos ! Oh, non, il ne faut pas que je repense à mes désirs. Des désirs si violents que, lorsqu’ils me prennent, je ne peux les réfréner et… je voudrais tout brûler… ainsi ce papier fin et luxueux se parera de la couleur flamboyante du feu…

Je ne cèderais pas. J’hésite à exposer à cette créature ma pensée, l’idée que ce soit elle, qui par sa propre présence, m’ait poussé à franchir le seuil de cette libraire. Mais ce serait lui donner bien trop d’importance. Nul n’est censé pouvoir décider de la direction que prennent mes pas, et surtout pas elle. Mais, je ne vois aucune autre théorie possible.

Comment vérifier cela ? Lentement, à l’intérieur de moi, se brise un lien couleur du sang. Je ne laisserais plus ma main trembler… si je retiens ma main, si je la force à rester là, pantelante, le long de mon corps, elle risque de s’agiter… de vouloir combattre sa propriétaire !

Pourquoi ce corps que j’ai créé de toutes pièces ne peut-il pas résister à mes pulsions ?

J’avance ma main, curieuse. Est-ce que ça sera doux ? Je ne tarderais pas à le savoir. Peu importe ses éventuels mouvements de recul, je l’aurais au bout du compte. Je pose le bout de mes doigts sur la peau de sa joue, lentement. Oui, c’est doux.

« J’ai froid, je murmure le regard perdu dans le vide. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Mer 5 Déc 2012 - 20:52

    « Tout comme moi. »

    Elle l’avait dit d’une bien étrange manière. Elle aussi ne savait pas pourquoi ses pas l’avaient guidés jusqu’ici, comme c’était intéressant. Serais-ce le destin ou une simple coïncidence, cela m’étonnerais fort. Tout arrive pour une bonne raison.

    Je vis son attitude changer imperceptiblement, elle ne disait mot et semblais se concentrer sur quelque chose de bien précis qui m’était, pour le moment, inconnu. Plongée dans ses pensés, j’en fis de même et m’interrogeais sur le sujet de ma curiosité. Cette jeune demoiselle.
    Qu’avait-elle vécus ? Un conte de fée où un roman dramatique ? La dernière proposition me fut plus satisfaisante.

    Dans notre monde, les princesses n’existent pas.

    Je me reconcentrais alors, sur la prénommée Elysia. J’eu à peine le temps de reposer les yeux sur elle que je sentis quelque chose de froid, lisse et doux. Surprise, je compris bien vite que cette dernière avait posé sa main sur ma joue, ne disant mot, je me laissais faire, ne sachant pas comment réagir.

    « J’ai froid » murmure-t-ellej le regard perdu dans le vide.

    La température était plutôt bonne dans la bibliothèque, je me concentrais sur le sens de ses mots.
    Le froid est pour moi source de solitude.
    La solitude, qu’elle bonne amie celle-là. Je la côtoyais et je la côtoie chaque moment de ma vie. Ce vide qui place une barrière entre vous et les autres à cause de vos différences. Différences ? Etre folle est une différence ? Peut être. Quand on est atteins de folie douce, on est seulement plus lucide que la moyenne mais quand cette folie dépasse cette norme, si je puis dire, on se trouve entravés, coincés dans cette prison.

    Devrais-je en déduire qu’elle est folle ? Qu’elle se sent seule ? Qu’importe, qu’es-ce que cela pouvait m’apporter ? Ce n’était qu’une démone parmi tant d’autre, mais il vrai qu’elle était bien mystérieuse.

    « Moi aussi. »

    Je n’ai pas bougée, elle non plus. Cette phrase que j’avais lancée était pleine de sous-entendu qui ne concernait que moi-même.

    Si les princesses n’existe pas, alors le héros n’a plus raison de vivre.

    ]HRP : Sorry pour se ramassis]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

❝ Invité ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang] Mer 2 Jan 2013 - 13:05

« Moi aussi. »

Hmm… toi aussi hein… C’est faux ! Tu ne sais pas ! Tu ne sais pas ce que j’endure ! Pourquoi ne bouges-tu pas… J’en ai assez… mes doigts sont restés sur ta joue… Je ne sais même pas ce que je dois faire, ce que je dois dire.

Allez, je dois dire quelque chose, lui prouver que je ne suis pas juste une démone folle, que je suis capable de lucidité autant que les humains, j’y arrive bien lors des soirées mondaines de la saison, alors pourquoi, pourquoi…

Je n’arrive pas à enlever ma main. Je le pourrais si j’avais plus de volonté. Mais cette …chose a brûlé en moi il y a bien longtemps… consumée par mon feu intérieur. Quelle volonté ? Je fais tout ce dont j’ai envie. Je n’ai plus besoin de volonté pour combattre mes désirs. Ils sont à moi. Je fais ce qu’ils me dictent.

En cet instant, ils me dictent de contempler la démone en face de moi. Elle est si petite, si fine, si mignonne, avec ce visage poupon d’une jeune fille à peine sortie de l’enfance. Je me demande quelle est sa véritable apparence… peut-être est-elle plus terrifiante que la mienne. Sans doute. Je ne suis pas vraiment fière de ma forme originelle…

Bien trop simple. Et les sortes de ronces qui poussent dans mon dos à ce moment-là sont bien encombrantes. Je ne me suis jamais regardée dans un miroir avec cette apparence. Peut-être que je n’y apparaîtrais même pas.

J’en ai assez de réfléchir à ça. Je me rends compte que depuis tout à l’heure, je fixe ses grands yeux rouges, un rouge si beau, si pur, que j’en tremble… Sans honte aucune cette fois-ci… Combien de temps cela fait-il que je n’ai pas baigné de rouge quelques corps ?

Soudain la pression de mes doigts sur son visage s’intensifie, je les crispe, d’un mouvement brusque, sans lui laisser le temps de s’écarter ni de se méfier, je la griffe, je déchire sa peau si tendre de mes ongles, faisait couler un sang dont la couleur fait battre mon cœur bien plus vite…

Je porte ma main à mon visage, le bout des doigts recouvert de son sang, un sang de démon dans un corps de jeune fille, et je passe, lentement, ma langue dessus, savourant le goût si différent d’un sang humain, il n’a pas cette âcre saveur métallique que j’apprécie pourtant tellement… C’est du sang à la fois pur et souillé que je sens se dissoudre sur mes papilles, prenant garde à ne pas avaler les minuscules lambeaux de sa peau demeurés sous mes ongles…

Si seulement je pouvais avoir plus de sa chair, plus de son sang…

Mmh non c'est moi qui suis désolée... d'avoir mis tant de temps à répondre et d'avoir pondu un truc aussi bizarre... je ne sais plus faire la folle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang]

Revenir en haut Aller en bas

Une belle journée ensoleillée [PV : Elysia Mustang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Par une belle journée ensoleillée...
» Une belle journée ensoleillée et lavage de voiture[ Summer & Nicolaï] ~ HOT~
» Le matin d'une belle journée [PV Âme]
» Belle journée pour se promener, n'est-ce pas ? [Alyss Yuki]
» Par une si belle journée... - Olivia
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: North London :: Camden Town :: Librairie-